ARCHIVÉ – Initiative des cours de langue de niveau avancé Évaluation formative

5.0 Conclusions

Les résultats de la présente évaluation formative, essentiellement de nature qualitative, indiquent que les CLNA sont une bonne initiative qui répond aux besoins immédiats du public cible, à savoir entre autres :

  • améliorer les compétences linguistiques;
  • mieux connaître le milieu du travail canadien et en acquérir une expérience accrue;
  • améliorer les techniques de recherche d’emploi;
  • préparer aux examens pour l’obtention d’un permis d’exercice;
  • trouver des mentors ou des personnes-ressources et constituer des réseaux.

Ces résultats s’appuient sur les réactions des FS et des participants au programme. D’autres caractéristiques semblent également contribuer à la réussite du programme :

  • La mesure dans laquelle le programme peut comporter à la fois des cours de langue généraux et une formation linguistique axée sur une profession particulière;
  • La qualité des programmes d’études, des outils et des formateurs;
  • La composante préparant au marché du travail, en particulier le placement professionnel.

5.1 Prestation du programme

Nécessité de se pencher sur les conditions d’admissibilité

Il ressort de l’évaluation qu’un certain nombre de clients des CLNA n’étaient pas admissibles au programme en raison de leur statut à l’égard de l’immigration (citoyens canadiens et demandeurs d’asile). On dispose de peu d’information pour clarifier cette question.

Nécessité de diffuser les outils

Comme les résultats l’indiquent, la qualité des outils et des programmes d’études conçus dans le cadre du programme des CLNA est un point fort de l’initiative. En outre, les spécialistes ont indiqué, après examen, que beaucoup de ces outils sont généralisables à d’autres professions ou milieux. Selon l’évaluation, il faut mettre davantage ces outils en commun et mieux partager l’information dans le cadre de l’initiative.

Le placement professionnel : un élément clé

La souplesse du programme, considérée par les intervenants comme un de ses points forts, a permis l’adoption de diverses méthodes de prestation. L’évaluation a toutefois démontré que certaines méthodes sont plus efficaces que d’autres: le recours au placement professionnel, en particulier, a été considéré comme un facteur clé de réussite par les participants au programme. Les placements professionnels semblent plus efficaces lorsque des ressources sont spécialement affectées à leur recherche et à leur gestion.

Promotion proactive du programme des CLNA

Certains des projets financés dans le cadre des CLNA sont des projets « nichés », c’est-à-dire qu’ils ciblent des professions particulières, par exemple les représentants des services financiers pour le mouvement des coopératives de crédit. De tels projets, dans une région géographique précise, ne peuvent accueillir qu’un nombre limité de participants chaque année, car le marché du travail local ne peut en absorber qu’un nombre limité. Lorsque les projets de ce type semblent très efficaces, on doit donc veiller à promouvoir activement ces approches dans d’autres régions.

5.2 Collecte de données

L’information fournie par les projets et/ou les provinces dans la base de données sur les CLNA est insuffisante pour permettre une évaluation quantitative des résultats de l’initiative. Parallèlement, les FS ont mentionné que les exigences liées à la collecte de données sont considérables et certains se sont inquiétés d’avoir à fournir à CIC des renseignements personnels sur les participants. Compte tenu de ces résultats, il faut concevoir une méthode qui permettra de recueillir des données suffisantes pour effectuer une évaluation plus quantitative des résultats des participants aux fins de l’évaluation sommative.

Cette méthode pourrait consister à réduire le nombre d’informations exigé des FS. Elle pourrait également consister à tirer des bases de données actuelles de CIC des données démographiques de base sur les participants, à la condition de respecter toutes les conditions relatives à la protection des renseignements personnels qui s’appliquent à l’échange des données. Une autre possibilité serait de recueillir des données sur les résultats à long terme directement auprès des participants au moyen d’enquêtes longitudinales menées régulièrement. Dans ce cas, les FS seraient tenus de demander à tous les participants de consentir à ce qu’on communique avec eux pour les besoins d’une enquête longitudinale auprès des participants aux CLNA.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :