Document d’information : Publication du Rapport sur la biosurveillance humaine des substances chimiques de l’environnement au moyen d’échantillons groupés – Résultats de l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS)

Document d'information

Décembre 2020

Le gouvernement du Canada publiera de nouvelles données issues du programme national de biosurveillance avec les résultats de l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS). Le Rapport sur la biosurveillance humaine des substances chimiques de l’environnement au moyen d’échantillons groupés présente les résultats concernant des substances chimiques difficiles à quantifier dans des échantillons individuels en raison de leurs faibles taux de détection, du petit volume de sang disponible et du coût élevé de l’analyse. Ces nouveaux résultats fournissent des informations importantes qui améliorent notre compréhension de l’exposition des Canadiens aux substances chimiques. Pour en savoir plus sur les données publiées, cliquez ici.

Le programme national de biosurveillance de l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé fait partie intégrante des mesures prises par le gouvernement à l’égard des substances chimiques et éclaire les actions fédérales découlant du Plan de gestion des produits chimiques (PGPC).

Les données de biosurveillance provenant de l’ECMS constituent des informations fiables que les gouvernements et tous les Canadiens peuvent utiliser pour mieux comprendre nos niveaux d’exposition à diverses substances chimiques. Les chercheurs et le gouvernement du Canada s’en servent également pour :

  • suivre l’augmentation ou la diminution des concentrations de substances chimiques décelables chez les Canadiens au fil du temps;
  • effectuer des analyses comparatives chez des sous‑populations du Canada et avec d’autres pays;
  • évaluer l’efficacité des mesures prises par le gouvernement pour réduire les risques d’exposition et d’effets sur la santé liés à des substances chimiques particulières;
  • lancer des travaux de recherche sur les liens possibles entre l’exposition à certaines substances chimiques et des effets particuliers sur la santé, au besoin;
  • collaborer à des programmes de surveillance internationaux.

Pour en savoir plus sur la façon dont ces données sont utilisées pour évaluer les risques dans le cadre du PGPC, cliquez ici.

Les résultats sur les mélanges de sérums issus de l’ECMS sont actuellement publiés sous forme de données sommaires, et il serait prématuré d’en tirer des conclusions.

Il importe de souligner que la présence d’une substance chimique dans l’organisme d’une personne ne signifie pas nécessairement que cette substance nuira à sa santé. Certains facteurs, comme la quantité à laquelle une personne est exposée, la durée et le moment de l’exposition ainsi que la toxicité de la substance chimique, doivent être pris en considération lorsqu’il s’agit de déterminer si la substance peut avoir un effet néfaste sur la santé.

Pour obtenir de plus amples renseignements, notamment sur les mesures prises par le gouvernement pour protéger la santé des Canadiens, veuillez consulter le Rapport sur la biosurveillance humaine des substances chimiques de l’environnement au moyen d’échantillons groupés et rechercher le nom des substances chimiques sur Canada.ca.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :