Sommaire des affiliations et des intérêts : Comité consultatif externe

Conformément à la Politique de Santé Canada sur les organismes consultatifs externes (2011), tous les membres ont été appelés à divulguer leurs affiliations et leurs intérêts liés au mandat du Groupe d'experts sur la consommation des substances.

Avant chaque réunion, les coprésidents et le secrétaire administratif étudieront les déclarations des membres à la lumière des divers points inscrits à l'ordre du jour. À la suite de cet examen, ils décideront, si nécessaire, de limiter partiellement ou entièrement la participation d'un membre à la réunion et l'aviseront de leur décision.

En outre, dès qu'un membre reçoit l'ordre du jour d'une réunion, il doit examiner ses affiliations et intérêts en fonction des points à l'ordre du jour et aviser les coprésidents et le secrétariat s'il estime que ceux-ci pourraient porter atteinte à l'intégrité et à l'impartialité de sa participation.

Des résumés sont fournis pour chaque membre du Groupe de travail en fonction des questions suivantes.

  1. Intérêts financiers directs
    Avez-vous, ou votre conjoint ou partenaire, ou un enfant mineur à votre charge, un intérêt financier direct (y compris l'emploi actuel, des investissements dans des sociétés, des partenariats, des actions, des redevances, des coentreprises, des fiducies, des biens immobiliers, des valeurs, du capital social ou des obligations) relatif au mandat de l'organisme consultatif?
  2. Intérêts financiers indirects
    1. Dans les cinq dernières années, avez-vous, ou votre conjoint ou partenaire, reçu des paiements pour du travail accompli ou en cours, ou un soutien financier, de la part d'une organisation du secteur privé ayant un intérêt dans le mandat de l'organisme consultatif? Cela comprend les emplois passés, les contrats ou consultations, l'appui à la recherche, les subventions pour études personnelles, les contributions, les bourses, les commandites et les honoraires pour des engagements à titre d'enseignant, de conférencier ou de rédacteur.
    2. Dans les cinq dernières années, avez-vous, ou votre conjoint ou partenaire, reçu des matériaux, des produits à prix réduit, des cadeaux ou d'autres avantages, ou participé à des conférences ou à des réunions pour lesquelles les frais de déplacement et d'hébergement étaient défrayés, en tout ou en partie, par une organisation du secteur privé ayant un intérêt dans le mandat de l'organisme consultatif?
    3. Dans les cinq dernières années, les organisations pour lesquelles vous ou votre conjoint ou partenaire travaillez actuellement ou participez au processus décisionnel interne (c'est-à-dire à titre de membre du conseil ou de directeur exécutif ou non exécutif) ont-elles reçu des subventions ou toute autre forme de financement de la part d'une organisation du secteur privé ayant un intérêt dans le mandat de l'organisme consultatif?
  3. Intérêts intellectuels
    1. Dans les cinq dernières années, avez-vous formulé des opinions ou des conseils officiels à l'intention de l'industrie, d'un gouvernement canadien (fédéral, provincial ou administration municipale), d'un gouvernement étranger ou d'une organisation non gouvernementale, sur une question liée au mandat de l'organisme consultatif? Cela comprend le fait de témoigner à titre d'expert ou d'agir comme témoin (à temps partiel ou à temps plein), de participer à un organisme consultatif, etc.
    2. Avez-vous déjà fait une déclaration publique (discours, lobbying, etc.) ou déclaré un point de vue publiquement (y compris dans des documents scientifiques, des articles, des revues, d'autres publications ou sur des sites Web) sur une question liée au mandat de l'organisme consultatif?
    3. Avez-vous actuellement des affiliations professionnelles ou à titre de bénévole (membre de sociétés professionnelles ou scientifiques, d'associations commerciales, des groupes de lobbying, d'intérêt public ou de revendication) qui peuvent avoir un intérêt dans le mandat et le travail de l'organisme consultatif?
  4. Autres
    Autres affiliations et intérêts ou circonstances éventuelles qui pourraient donner à un membre du public bien informé une appréhension ou des motifs raisonnables de préoccupation concernant l'intégrité et l'objectivité de votre participation à l'organisme consultatif.
Nom/Province Résumé des réponses
Intérêts financiers directs Intérêts financiers indirects Intérêts intellectuels Autres

Carol Hopkins

Ontario

1a. Oui 2a. Oui 2b. Oui 2c. Oui 3a. Oui 3b. Oui 3c. Non 4a. Non
Commentaires
  • L'employeur a reçu des fonds par l'intermédiaire de subventions ou d'accords de contribution de Santé Canada, de la Commission de la santé mentale du Canada, de l'Agence de la santé publique du Canada, de l'Initiative canadienne de recherche en abus de substance, de la Federation of Saskatchewan Indigenous Nations, d'Alberta Health et du Centre for Addictions Research of British Columbia.
  • Soutien pour les déplacements et l'hébergement de la part de Santé Canada, du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario, de l'Assemblée des Premières Nations et des Chiefs of Ontario pour des présentations ou la participation à des comités sur des sujets liés à la crise des opioïdes, à la santé mentale et aux toxicomanies, au traitement et aux services liés à la méthadone, et à l'Accord sur la santé.
  • Présentation de conseils ou d'avis officiels, ou participation en tant que membre, à divers comités fédéraux, provinciaux, autochtones et non gouvernementaux (par exemple, l'Assemblée des Premières Nations, Santé Canada, le Comité permanent de la santé de la Chambre des Communes, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario, etc.) sur des sujets allant du mieux-être en santé mentale pour les Premières Nations, de l'approvisionnement plus sûr, de la gestion de la douleur, de la politique en matière de drogues, etc.
  • Présentation dans le domaine public de déclarations ou de points de vue sur diverses questions liées à la politique en matière de drogues, à la crise des opioïdes et à la lutte contre les dépendances chez les Premières Nations.

Kwame McKenzie

Ontario

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Oui 3b. Oui 3c. Non 4a. Non
Commentaires
  • Présentation de conseils ou d'avis officiels dans la cadre de sa participation à divers comités fédéraux et provinciaux (par exemple, le Conseil consultatif national sur la pauvreté, le Comité consultatif sur la santé mentale, COVID-19 Comité consultatif d'experts en matière de tests et de dépistage, le Mental Health and Addictions Leadership Advisory Council de l'Ontario) sur des sujets liés à la santé mentale, à la pauvreté et aux personnes souffrant de troubles liés à l'abus de substances.
  • Présentation de déclarations publiques ou de points de vue exprimés publiquement par l'intermédiaire des médias sur le besoin en matière de services de santé mentale et de santé mentale positive pendant la pandémie de COVID-19.
  • Affiliation professionnelle à une organisation réclamant publiquement un nouveau contrat social en matière de santé mentale et de toxicomanie.

Mike Serr

Colombie-Britannique

1a. Non 2a. Non 2b. Oui 2c. Non 3a. Oui 3b. Oui 3c. Oui 4a. Non
Commentaires
  • Obtention d'une aide de Santé Canada pour le voyage et l'hébergement afin de participer à la conférence de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNGASS 2020) en tant qu'invité de l'Association communautaire d'entraide par les pairs contre les addictions.
  • Présentation de conseils officiels au nom de l'Association canadienne des chefs de police (ACCP) en tant que témoin expert devant les comités de la Santé et du Sénat sur la décriminalisation du cannabis, et en tant que participant à un comité d'experts pour l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime sur la question du rôle de l'application de la loi et de la déjudiciarisation avant l'arrestation pour aiguiller les personnes souffrant de troubles liés à la consommation de drogues en contact avec le système de justice pénale vers les services sociaux et de santé.
  • Déclarations publiques par l'intermédiaire de divers médias, en tant que coprésident du comité spécial de l'ACCP sur la décriminalisation des drogues illicites, conformément aux recommandations du rapport de l'ACCP sur la décriminalisation.
  • Également affilié au Comité consultatif de Jeunesse sans drogue Canada.

Natasha Touesnard

Nouvelle-Écosse
(démissionnée en avril 2021)

1a. Non 2a. Oui 2b. Oui 2c. Oui 3a. Oui 3b. Oui 3c. Non 4a. Non
Commentaires
  • L'employeur a reçu des fonds par l'intermédiaire de subventions ou d'accords de contribution du Programme sur l'usage et les dépendances aux substances de Santé Canada, de l'Agence de santé publique du Canada, des Instituts de recherche en santé du Canada et de l'Université de Toronto.
  • Obtention d'une aide pour le voyage et l'hébergement du Centre canadien sur les dépendances et l'usage de substances afin de participer à la Commission des stupéfiants de l'Organisation des Nations Unies et prendre la parole dans le cadre de divers groupes d'experts et conférences au Canada.
  • Présentation de conseils ou d'avis officiels, du point de vue des personnes qui consomment des drogues, par l'intermédiaire de comités consultatifs au sein de Santé Canada et du Centre canadien sur les dépendances et l'usage de substances, ainsi qu'en tant que membre du conseil d'administration de la Canadian Association of People who Use Drugs.
  • Présentation dans le domaine public de déclarations ou de points de vue sur diverses questions liées aux politiques en matière de drogues, à la crise des opioïdes, à la lutte contre les dépendances, aux répercussions de la COVID-19 chez les personnes qui consomment des drogues, à la décriminalisation et à l'approvisionnement sûr.

Serge Brochu

Québec

1a. Non 2a. Oui 2b. Non 2c. Non 3a. Non 3b. Oui 3c. Non 4. Non
Commentaires
  • Était précédemment employé par l'Institut universitaire sur les dépendances dont le mandat est de faire avancer les connaissances sur les meilleures interventions à prodiguer aux personnes ayant développé des troubles d'usage de substances.
  • A fait des déclarations publiques ou exprimé publiquement un point de vue sur la question de la décriminalisation en vue de la santé publique, et travaille actuellement sur un article concernant les limites de la décriminalisation des drogues.

Deirdre Freiheit

Ontario

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Non 3b. Oui 3c. Oui 4a. Non
Commentaires
  • Présentation dans le domaine public de déclarations ou de points de vue sur diverses questions liées à la décriminalisation et aux troubles liés à la consommation de substances.
  • Affilié à l'Alliance to End Homelessness Ottawa et à l'Association communautaire d'entraide par les pairs contre les addictions.

Gord Garner

Ontario

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Oui 3b. Non 3c. Oui 4a. Non
Commentaires
  • Présentations de conseils ou d'avis officiels à Santé Canada en tant que membre d'un comité consultatif composé de personnes ayant une expérience vécue et vivant une expérience.
  • Affiliation professionnelle avec l'Association communautaire d'entraide par les pairs contre les addictions.

Charles Gauthier

Colombie-Britannique

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Oui 3b. Oui 3c. Non 4a. Non
Commentaires
  • Présentation de conseils officiels et d'opinions, en tant que président et chef de la direction de la Downtown Vancouver Business Improvement Association, au conseil municipal de Vancouver en faveur de la création d'un site de prévention des surdoses.
  • Présentation dans le domaine public de déclarations ou de points de vue sur diverses questions liées à la crise des opioïdes, à un approvisionnement plus sûr en drogues et à la création de sites de prévention des surdoses.

Cheyenne Johnson

Colombie-Britannique

1a. Oui 2a. Non 2b. Non 2c. Oui 3a. Oui 3b. Oui 3c. Oui 4a. Non
Commentaires
  • Employée par le British Columbia Centre on Substance Use (BCCSU), qui reçoit des fonds du Programme sur l'usage et les dépendances aux substances de Santé Canada.
  • Présentation de conseils officiels et d'opinions à Santé Canada en tant que membre d'un groupe consultatif externe sur la question de l'approvisionnement plus sûr.
  • Présentation dans le domaine public de déclarations ou de points de vue sur diverses questions liées à la politique en matière de drogues et aux systèmes de consommation de substances fondés sur des données probantes.
  • Affiliée à la Portland Hotel Community Services Society et à l'Association for Multidisciplinary Education and Research in Substance Use and Addiction.

Harold R. Johnson

Saskatchewan

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Non 3b. Non 3c. Non 4a. Non
Commentaires
  • A fourni des conseils ou exprimé des opinions concernant les directives de consommation d'alcool à faible risque en tant que membre du groupe d'experts sur les directives de consommation d'alcool à faible risque, et membre de la table ronde d'experts de Santé publique Ontario sur la commercialisation et la publicité des boissons alcoolisées au Canada. Il a ainsi été invité à participer à une communauté de pratique nationale visant à mobiliser les connaissances des acteurs politiques pour s'attaquer aux méfaits de l'alcool au Canada.

Damon Johnston

Manitoba

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Oui 3b. Non 3c. Oui 4a. Non
Commentaires
  • Présentation de conseils officiels et d'opinions au gouvernement du Canada, au gouvernement du Manitoba et à la ville de Winnipeg en tant que membre du Groupe de travail sur les drogues illicites.
  • Affilié à l'Aboriginal Council of Winnipeg et au Public Interest Law Centre - Legal Aid Manitoba.

El Jones

Nouvelle-Écosse

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Oui 3b. Oui 3c. Oui 4a. Non
Commentaires
  • Présentation de conseils officiels et d'opinions par l'intermédiaire du Comité de défundation du conseil des commissaires de police et du Comité sénatorial des droits de la personne, qui s'est penchée sur les questions concernant les droits des prisonniers.
  • Présentation dans le domaine public de déclarations ou de points de vue sur diverses questions liées à la politique sur les drogues, à la décriminalisation (des drogues) et à la législation connexe.
  • Affiliée à Wellness Within et à la Société Elizabeth Fry de la Nouvelle-Écosse continentale, qui défendent tous deux contre la criminalisation des femmes.

Mae Katt

Ontario

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Oui 3b. Non 3c. Non 4a. Non
Commentaires
  • Présentation dans le domaine public de déclarations ou de points de vue en faveur de la décriminalisation des drogues et de la promotion d'un approvisionnement plus sûr pour prévenir les surdoses.

Robert Kucheran

Ontario

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Non 3b. Non 3c. Oui 4a. Non
Commentaires
  • Affiliation professionnelle aux Syndicats des métiers de la construction du Canada, organisation qui s'est précédemment associée avec Santé Canada pour sensibiliser, réduire la stigmatisation et éduquer ses membres sur les dangers des opioïdes par le biais d'une campagne de médias sociaux et de ressources en ligne.

Frankie Lambert

Québec

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Oui 3b. Non 3c. Non 4a. Non
Commentaires
  • Présentation de déclarations publiques, en tant que porte-parole de l'Association québécoise pour la promotion de la santé des personnes utilisatrices de drogues (AQPSUD), sur la décriminalisation des drogues, un approvisionnement plus sécuritaire, et la crise des surdoses dans le contexte de la pandémie.

Anne Elizabeth Lapointe

Québec

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Oui 3a. Non 3b. Non 3c. Non 4a. Non
Commentaires
  • Siège sur le conseil d'administration du Centre canadien sur les dépendances et l'usage de substances qui est financé en partie par Santé Canada.

Shaohua Lu

Colombie-Britannique

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Non 3b. Non 3c. Oui 4a. Non
Commentaires
  • Affiliée au Prescription Review Panel du College of Physicians and Surgeons of British Columbia et présente des conseils sur les habitudes des médecins en matière de prescription.

Donald MacPherson

Colombie-Britannique

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Non 3b. Oui 3c. Oui 4a. Non
Commentaires
  • Présentation dans le domaine public de déclarations ou de points de vue sur diverses questions liées à la politique en matière de drogues et à la consommation de substances psychoactives par l'intermédiaire d'articles publiés dans des revues et des médias, de livres, de lettres adressées à divers ordres de gouvernement, etc.
  • Affiliation professionnelle à la Coalition canadienne des politiques sur les drogues.

Akwasi Owusu-Bempah

Ontario

1a. Oui 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Non 3b. Oui 3c. Oui 4a. Non
Commentaires
  • Intérêts financiers directs dans des entreprises qui appuient et commercialisent des thérapies psychédéliques pour les troubles de santé mentale.
  • Présentation dans le domaine public de déclarations ou de points de vue sur diverses questions liées à la politique en matière de drogues, à la légalisation des drogues récréatives, aux méfaits de la prohibition (des drogues) et aux répercussions de la prohibition sur les populations racialisées, autochtones et marginalisées, dans le cadre de réunions publiques et dans les médias.
  • Publication d'articles sur le thème des drogues, notamment le cannabis.
  • Affiliation à la Campaign for Cannabis Amnesty, au Centre on Drug Policy Evaluation et au Centre de toxicomanie et de santé mentale.

Hawkfeather Peterson

Colombie-Britannique

1a. Non 2a. Non 2b. Non 2c. Non 3a. Oui 3b. Oui 3c. Oui 4a. Non
Commentaires
  • Présentation de conseils officiels et d'opinions en participant à de nombreuses activités de défense des intérêts et de liaison en tant que personne ayant une expérience vécue et vivante.
  • Présentation dans le domaine public de déclarations ou de points de vue dans le cadre de multiples engagements médiatiques, discours et panels, sur divers sujets, notamment la crise des surdoses, les sites de consommation supervisée, les droits des jeunes qui ont subi une surdose, la décriminalisation des drogues et l'approvisionnement plus sûr.
  • Affiliation professionnel à la BC/Yukon Association of Drug War Survivors (BCYADWS).

Dan Werb

Ontario

1a. Oui 2a. Oui 2b. Non 2c. Non 3a. Oui 3b. Oui 3c. Oui 4a. Non
Commentaires
  • Cofondateur et directeur de DoseCheck Technologies, société privée qui met au point une technologie de vérification des drogues à prix raisonnable pour les consommateurs.
  • Financement de Santé Canada, de la St. Michael's Hospital Foundation, de l'Initiative canadienne de recherche en abus de substance, des Instituts de recherche en santé du Canada, de la Open Societies Foundation et du MAC AIDS Fund, pour divers projets pilotes, programmes, cadres d'évaluation, examens systémiques, évaluations et recherches sur des questions liées à la réduction des méfaits, à la politique en matière de drogues, à la technologie de vérification des drogues, etc.
  • Présentation d'avis officiels ou d'opinions à des comités des gouvernements fédéral et provinciaux sur la réglementation du cannabis, ainsi qu'à Santé Canada sur les méthodes de mesure pour évaluer la politique canadienne en matière de drogues.
  • Présentation dans le domaine public de déclarations ou de points de vue dans des publications évaluées par des pairs, des chapitres de livres, des publications professionnelles, des présentations à des conférences et la participation à des conférences à titre de conférencier invité, sur divers sujets liés à la politique en matière de drogues, à la vérification des drogues, aux sites de consommation supervisée, aux services de traitement et de récupération des drogues, à la décriminalisation et à la réglementation légale des drogues, à un approvisionnement plus sûr, à la réglementation du cannabis, etc.
  • Affilié au Toronto Cannabis and Cannabinoid Research Consortium, au Toronto Public Health Steering Committee for Community Dialogue on Drug Policy Reform, à la Society for Epidemiologic Research, à l'Association canadienne de recherche sur le VIH et à la Société internationale sur le SIDA.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :