Le cyanure dans les amandes d’abricot

kernels

Les amandes d’abricot sont les graines qu’on trouve à l’intérieur des noyaux d’abricots. Elles ressemblent à de petites amandes et ont un goût semblable à celui des amandes. Elles sont vendues sous forme d’amandes entières ou en moitiés, préemballées ou en vrac, et peuvent également être broyées et utilisées comme ingrédient dans les aliments et les boissons.

Les amandes d’abricot contiennent naturellement des glycosides cyanogéniques, principalement de l’amygdaline, qui a le potentiel de libérer du cyanure lorsqu’elle est ingérée. Le corps humain peut se détoxifier de petites quantités de cyanure mais des expositions élevées sur une courte période peuvent entraîner de graves effets néfastes sur la santé (c.-à-d. un empoisonnement au cyanure). Les symptômes d’une intoxication aiguë au cyanure comprennent la faiblesse et la confusion, l’anxiété, l’agitation, les maux de tête, les nausées, la difficulté à respirer et l’essoufflement, la perte de conscience, les attaques et l’arrêt cardiaque.

kernels

De nombreux cas d’intoxication aiguë au cyanure, dont certains mortels, ont été signalés dans d’autres pays à la suite de la consommation d’amandes d’abricot par des enfants ou des adultes. Santé Canada connaît deux cas confirmés d’intoxication aiguë au cyanure au Canada (un en 2005 et un en 2009) résultant de la consommation d’amandes d’abricot comme aliment. 

Aucun problème d’innocuité n’est associé à la consommation d’abricots (les fruits). 

Que fait Santé Canada ?

Le 25 janvier 2020, Santé Canada a établi une concentration maximale (CM) de 20 ppm de cyanure extractible total dans les amandes d’abricot vendues comme aliments. Cette CM permet aux Canadiens qui choisissent de consommer des amandes d’abricot de le faire comme s’ils consommaient d’autres types de graines et de noix couramment vendus au Canada, tout en les protégeant contre le risque d’empoisonnement au cyanure. La CM figure dans la Liste des contaminants et des autres substances adultérantes dans les aliments et s’applique aux amandes d’abricots amères et douces vendues pour la consommation humaine. Les amandes d’abricot utilisées comme ingrédient dans d’autres aliments doivent également respecter cette concentration maximale. Les amandes d’abricot qui ne respectent pas la CM de Santé Canada ne seront pas autorisées pour la vente au Canada.

L’amygdaline, le principal glycoside cyanogène présent dans les amandes d’abricot, est parfois appelée « vitamine B17 ». L’amygdaline ou « vitamine B17 » n’est pas une vitamine reconnue dans le Règlement sur les aliments et drogues. Santé Canada considère que tout aliment, y compris les amandes d’abricot, accompagné d’une déclaration ou d’une allégation concernant sa teneur en « vitamine B17 » est en violation du Règlement.

Que pouvez-vous faire ?

Les Canadiens sont encouragés à communiquer directement avec les fabricants ou les vendeurs s'ils ont des questions au sujet de produits spécifiques d'amandes d'abricot atteignant la concentration maximale.

Les Canadiens devraient signaler tout problème relatif à la salubrité ou à l'étiquetage des aliments à l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Pour en savoir plus

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :