Surveillance de l'insécurité alimentaire des ménages au fil du temps

Informez-vous sur les tendances de l’insécurité alimentaire des ménages canadiens au fil du temps. Renseignez-vous aussi sur comment ils ont été recueillis. 

Sur cette page

Mesures de l’insécurité alimentaire des ménages

Les mesures de l’insécurité alimentaire des ménages font partie des enquêtes nationales sur la santé depuis le milieu des années 1990. Elles nous aident à élaborer des politiques et des programmes liés à la sécurité alimentaire. Elles nous servent aussi à en évaluer l’incidence. Cependant, certains éléments ont entravé la capacité à suivre les changements au fil du temps, dont :

  • l’utilisation d’indicateurs différents
  • des incohérences dans les mesures

Pour aider à redresser la situation, en 2001 Santé Canada a commandé un Document de travail sur l’insécurité alimentaire individuelle et des ménages. Ce dernier a permis d’étudier les questions en lien avec l’inclusion d’indicateurs de l’insécurité alimentaire dans un système de surveillance. Le Module d’enquête sur la sécurité alimentaire des ménages (MESAM) s’appuie sur ce document de travail.

Le MESAM a été inclus pour la première fois dans une enquête nationale, l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes cycle 2.2, Nutrition (2004). Toutefois, les valeurs estimatives du MESAM ne sont pas directement comparables à celles des cycles de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC). Cette situation existe car il y a des différences importantes dans la méthodologie de l’enquête, telles que :

  • le sujet de l’enquête
  • la proportion des entrevues menées en personne ou par téléphone

Par conséquent, les estimations de la prévalence de l’insécurité alimentaire issues de l’ESCC de 2004 ne doivent pas être incluses dans les analyses des tendances.

Module d’enquête sur la sécurité alimentaire des ménages

Le MESAM a été inséré comme contenu de base à l’ESCC de 2007 à 2008 et à celle de 2011 à 2012. Le module est facultatif en alternance sur les cycles de l’ESCC, lesquels comprennent :

  • 2005
  • 2009 à 2010
  • 2013 à 2014

Dans les cycles dont le module était facultatif, les questions liées à l’insécurité alimentaire des ménages ont été administrées seulement dans les provinces et territoires qui ont choisi d’inclure le MESAM.

Il est difficile de détecter des tendances dans l’insécurité alimentaire des ménages à partir de deux ou trois données ponctuelles. Cependant, à l’échelle nationale, les taux d’insécurité alimentaire de 2011 à 2012 ne présentent pas de différences significatives avec ceux de 2007 à 2008.  

Le MESAM constituera de nouveau le contenu de base de l’ESCC de 2017 à 2018. Cependant, compte tenu des changements apportés dans le cadre du remaniement de 2015 de l’ESCC , il n’est pas recommandé de combiner des données des cycles de l’ESCC d’avant et d’après le remaniement, et il faut faire preuve de prudence au moment de comparer les estimations entre ces années.

Insécurité alimentaire des ménages, ESCC de 2005, de 2007 à 2008, de 2009 à 2010, de 2011 à 2012 et de 2013 à 2014.

équivalent textuel ci-dessous

*Les valeurs estimatives nationales ne sont pas disponibles. Le MESAM était facultatif et il n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires.

« Tous » l’insécurité alimentaire est la somme de l’insécurité alimentaire modérée et grave.

Insécurité alimentaire des ménages : Équivalent textuel

Ce graphique à barres montre la prévalence de l’insécurité alimentaire des ménages pour l’ensemble des provinces et des territoires au Canada au cours de :

  • 2005
  • 2007 à 2008
  • 2009 à 2010
  • 2011 à 2012
  • 2013 à 2014

Au Canada, pour :

  • 2005, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires
  • 2007 à 2008, 7,7 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 7,5 % à 8 %
  • 2009 à 2010, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires
  • 2011 à 2012, 8,4 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 8 % à 8,7 %
  • 2013 à 2014, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires

En Colombie-Britannique, pour :

  • 2005, 7,4 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,8 % à 7,9 %
  • 2007 à 2008, 7,7 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 7 % à 8,4 %
  • 2009 à 2010, 8,4 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 7,7 % à 9,1 %
  • 2011 à 2012, 8,5 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 7,6 % à 9,4 %
  • 2013 à 2014, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires

En Alberta, pour :

  • 2005, 6,7 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,1 % à 7,3 %
  • 2007 à 2008, 6,4 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 5,7 % à 7,2 %
  • 2009 à 2010, 7,2 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,5 % à 8 %
  • 2011 à 2012, 8,3 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 7,3 % à 9,2 %
  • 2013 à 2014, 7,4 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,5 % à 8,2 %

En Saskatchewan, pour :

  • 2005, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires
  • 2007 à 2008, 6,3 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 5,5 % à 7 %
  • 2009 à 2010, 6,1 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 4,9 % à 7,3 %
  • 2011 à 2012, 8,3 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,8 % à 9,7 %
  • 2013 à 2014, 7,6 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,4 % à 8,8 %

Au Manitoba, pour :

  • 2005, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires
  • 2007 à 2008, 9,3 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 8,1 % à 10,5 %
  • 2009 à 2010, 7,1 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 5,9 % à 8,3 %
  • 2011 à 2012, 7,8 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,7 % à 9 %
  • 2013 à 2014, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires

En Ontario, pour :

  • 2005, 7,6 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 7,3 % à 8 %
  • 2007 à 2008, 8,2 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 7,8 % à 8,7 %
  • 2009 à 2010, 8,5 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 8 % à 9 %
  • 2011 à 2012, 8,2 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 7,6 % à 8,7 %
  • 2013 à 2014, 8,7 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 8,2 % à 9,3 %

Au Québec, pour :

  • 2005, 7,1 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,7 % à 7,4 %
  • 2007 à 2008, 6,9 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,3 % à 7,4 %
  • 2009 à 2010, 6,9 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,2 % à 7,5 %
  • 2011 à 2012, 8 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 7,4 % à 8,6 %
  • 2013 à 2014, 7,4 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,7 % à 8,1 %

Au Nouveau-Brunswick, pour :

  • 2005, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires
  • 2007 à 2008, 9,7 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 8,7 % à 10,7 %
  • 2009 à 2010, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires
  • 2011 à 2012, 10,3 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 9,1 % à 11,5 %
  • 2013 à 2014, 10,8 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 9,5 % à 12 %

En Nouvelle-Écosse, pour :

  • 2005, 10,8 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 9,7 % à 11,9 %
  • 2007 à 2008, 9,3 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 8,3 % à 10,4 %
  • 2009 à 2010, 10 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 8,7 % à 11,3 %
  • 2011 à 2012, 11,6 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 10,3 % à 13 %
  • 2013 à 2014, 10,6 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 9,5 % à 11,8 %

À l’Île-du-Prince-Édouard, pour :

  • 2005, 8,1 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,6 % à 9,6 %
  • 2007 à 2008, 10,6 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 9 % à 12,1 %
  • 2009 à 2010, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires
  • 2011 à 2012, 10,5 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 8,5 % à 12,6 %
  • 2013 à 2014, 10,8 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 9,3 % à 12,3 %

À Terre-Neuve-et-Labrador, pour :

  • 2005, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires
  • 2007 à 2008, 9,6 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 8,5 % à 10,8 %
  • 2009 à 2010, 6,6 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 5,5 % à 7,7 %
  • 2011 à 2012, 7,8 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,5 % à 9,1 %
  •  2013 à 2014, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires

         

Au Yukon, pour :

  • 2005, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires
  • 2007 à 2008, 11,6 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 8,2 % à 15 %
  • 2009 à 2010, 11 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 8,1 % à 14 %
  • 2011 à 2012, 11,3 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 9,4 % à 13,3 %
  •  2013 à 2014, une estimation nationale n’est pas disponible
    • le MESAM était facultatif et n’a pas été recueilli dans toutes les provinces et territoires

Dans les Territoires du Nord-Ouest, pour :

  • 2005, 10,6 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 8,4 % à 12,9 %
  • 2007 à 2008, 12,4 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 8,9 % à 15,9 %
  • 2009 à 2010, 10,2 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 6,7 % à 13,6 %
    • il s’agit d’une donnée avec un coefficient de variation de 16,6 % à 33,3 %, elle doit donc être interprétée avec précaution
  • 2011 à 2012, 13,4 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 10,4 % à 16,3 %
  • 2013 à 2014, 16,5 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 12,6 % à 20,5 %

Au Nunavut, pour :

  • 2005, 33,4 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 24,2 % à 42,6 %
  • 2007 à 2008, 32,6 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 23,4 % à 41,8 %
  • 2009 à 2010, 28,8 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 23,7 % à 33,9 %
  • 2011 à 2012, 37,2 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 31,6 % à 42,8 %
  • 2013 à 2014, 40,9 % de tous les ménages étaient en situation d’insécurité alimentaire
    • l’intervalle de confiance de 95 % varie de 36,5 % à 45,3 %

Lignes directrices sur les droits d’auteur  

Veuillez vous assurer de respecter les Lignes directrices sur les droits d’auteur de Santé Canada lorsque vous utilisez des données ou des graphiques provenant de cette page Web.

Pour en savoir plus

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :