Chaîne d'approvisionnement en drogues du Canada

La chaîne canadienne d'approvisionnement en drogues est complexe, et les fabricants, les grossistes, les hôpitaux, les professionnels de la santé et les administrations publiques ont des rôles et responsabilités distincts. Les pénuries de drogues peuvent survenir à n'importe quel point de la chaîne d'approvisionnement.

La chaîne d'approvisionnement en drogues peut être divisée en quatre étapes principales :

  • Pendant l'étape d'examen et autorisation des drogues, les entreprises pharmaceutiques présentent des preuves scientifiques à Santé Canada démontrant l'innocuité, l'efficacité et la qualité de leur produit. Si Santé Canada détermine que les bienfaits d'un médicament l'emportent sur ses risques et que les risques peuvent être atténués, le médicament est autorisé à la vente au Canada.
  • Pendant l'étape de fabrication, les ingrédients du médicament sont transformés et convertis en formats utilisables, tels que des comprimés, des capsules, des liquides, des onguents et des crèmes ou des injections.
  • Au cours de l'étape d'approvisionnement et de distribution, les drogues sont transférés du fabricant à l'utilisateur de première ligne (hôpitaux, pharmacies) directement ou par l'intermédiaire d'organismes de groupement d'achats, de grossistes ou de distributeurs.
  • Enfin, au cours de l'étape de prestation des services de première ligne, les drogues sont distribués aux patients par l'intermédiaire de fournisseurs de soins de santé (infirmières, médecins ou pharmaciens) ou sont achetés directement par les consommateurs chez un détaillant.

Pour en savoir davantage à propos de la chaîne d'approvisionnement en drogues du Canada, consultez la Boîte à outils multilatérale.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :