Adipate de bis(2-éthylhexyle) (DEHA)

Numéro de registre CAS 103-23-1

De quoi s'agit-il?

  • L'adipate de bis(2-éthylhexyle), aussi appelé DEHA, est un produit chimique industriel.

Comment est-il utilisé?

  • Le DEHA est principalement utilisé comme plastifiant dans l'industrie du vinyle souple et il est couramment utilisé dans les produits de polychlorure de vinyle (PVC) souples, tels que les emballages alimentaires souples.
  • Le DEHA est utilisé au Canada dans divers produits tels que les produits cosmétiques et certains produits de soins personnels, les agents protecteurs pour intérieur d'automobile, les nettoyants puissants pour les mains et les lubrifiants.
  • Le DEHA est fabriqué et importé au Canada.

Pourquoi le gouvernement du Canada l'a-t-il évalué?

  • Avant l'évaluation, il a été déterminé que le DEHA présentait un danger potentiel pour la santé humaine en raison de sa classification, par des organisations internationales, comme substance cancérigène chez les animaux de laboratoire, et en fonction d'un potentiel élevé d'exposition (à l'exception de l'exposition en milieu de travail) pour les Canadiens.
  • Le DEHA n'a pas été jugé hautement prioritaire pour l'évaluation des risques qu'il comporte pour l'environnement. Cependant, les effets potentiels sur l'environnement ont également été pris en considération dans cette évaluation préalable.

Comment les Canadiens y sont-ils exposés?

  • La population générale du Canada peut être exposée au DEHA par la consommation d'aliments, où le DEHA peut migrer dans des aliments en provenance de certaines pellicules d'emballage d'aliments en PVC. Toutefois, l'exposition par voie alimentaire n'est pas considérée comme étant préoccupante.
  • Les Canadiens peuvent être aussi exposés au DEHA lors de l'utilisation de certains produits de consommation qui contiennent cette substance, notamment les produits cosmétiques et de soins personnels.

Comment est-il rejeté dans l'environnement?

  • Le DEHA peut être rejeté dans l'environnement pendant les procédés industriels de même qu'au cours de l'utilisation et de l'élimination de produits contenant cette substance.

Quels sont les résultats de l'évaluation?

  • Le gouvernement du Canada a procédé à une évaluation scientifique du DEHA, appelée évaluation préalable. L'évaluation écologique de cette substance a été mise à jour dans un Rapport sur l'état des connaissances scientifiques écologiques publié en septembre 2013.
  • Les évaluations préalables déterminent le risque potentiel pour la population générale (à l'exception de l'exposition en milieu de travail) et l'environnement.
  • L'évaluation préalable conclut que le DEHA peut être dangereux pour la santé humaine.
  • Les résultats de l'évaluation, comme documentés dans le rapport sur l'état des connaissances scientifiques écologiques, indiquent que la quantité de DEHA pouvant être rejetée dans l'environnement est inférieure au seuil toxique pour l'environnement.

Que fait le gouvernement du Canada?

  • Les mesures de gestion des risques inscrites au départ dans la Gestion des risques ont été réexaminées car il n'y a plus de préoccupations d'ordre écologique.
  • Le gouvernement du Canada examine l'ajout d'une restriction appropriée à l'utilisation du DEHA pour protéger la santé des Canadiens, se traduisant par une proposition d'ajout de la substance à la Liste critique de Santé Canada des ingrédients dont l'utilisation est restreinte ou interdite dans les cosmétiques.
  •  Bien que l'exposition au DEHA dans la nourriture et les boissons soit considérée comme sans danger, le gouvernement du Canada a également réalisé des études ciblées concernant le DEHA dans les produits alimentaires et les matériaux d'emballage alimentaire et a ajouté le DEHA à l'Étude canadienne sur l'alimentation totale afin de mieux définir l'exposition des Canadiens au DEHA par voie alimentaire et de déterminer la nécessité de nouvelles mesures de gestion des risques.
  • Le rapport final d'évaluation préalable et le document relatif à l'approche de gestion des risques ont été publiés le 10 septembre 2011. Cette dernière publication a été suivie d'une période de consultation publique de 60 jours, qui s'est terminée le 9 novembre 2011.
  • Un avis résumant le rapport sur l'état des connaissances scientifiques écologiques a été publié le 10 septembre 2013 dans la partie I de la Gazette du Canada. Cette publication sera suivie d'une période de consultation publique de 60 jours, se terminant le 8 novembre 2013.
  • Obtenez plus d'informations sur la Statut des mesures de gestion des risques pour le DEHA.

Que peuvent faire les Canadiens?

  • Les risques pour la santé que présente une substance chimique dépendent du type de danger que la substance est susceptible de présenter (son potentiel de causer des effets nocifs) et de la dose (le degré d'exposition à la substance).
  • Par mesure de précaution, on rappelle aux Canadiens d'observer attentivement les mises en garde et les modes d'emploi de tout produit qu'ils utilisent.
  • Les Canadiens qui manipulent du DEHA en milieu de travail doivent consulter leur représentant en matière de santé et de sécurité au travail pour connaître les pratiques de manipulation sécuritaires, les lois applicables ainsi que les exigences en vertu du Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT).
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :