Pseudomonas fluorescens (Souche ATCC 13525)

ATCC 13525

De quoi s'agit-il?

  • La souche ATCC 13525 de Pseudomonas fluorescens est une bactérie qui pourrait avoir plusieurs utilités pour l'industrie, le commerce et les consommateurs.
  • La souche ATCC 13525 a des caractéristiques communes avec d'autres souches de l'espèce Pseudomonas fluorescens qui sont présentes dans la nature.

Comment est-elle utilisée?

  • La souche ATCC 13525 de Pseudomonas fluorescens est actuellement utilisée au Canada dans diverses applications.
  • Les caractéristiques de la souche ATCC 13525 de Pseudomonas fluorescens la rendent aussi appropriée pour des utilisations dans diverses autres applications, y compris la production d'enzymes et de produits chimiques, les pâtes et papiers et la transformation des textiles, le traitement des eaux usées municipales et industrielles, la dégradation des déchets (plus précisément dans les raffineries de pétrole), la biorestauration et la biodégradation, ainsi que dans les nettoyants pour canalisation et les dégraissants commerciaux et ménagers, les additifs pour fosse septique, et les produits de nettoyage général et désodorisants.

Pourquoi le gouvernement du Canada l'évalue-t-il?

Comment les Canadiens y sont-ils exposés?

  • La population du Canada pourrait être exposée à la souche ATCC 13525 de Pseudomonas fluorescens par l'intermédiaire de l'utilisation de produits commerciaux ou de consommation contenant cette souche et, dans une moindre mesure, par le biais des milieux naturels.

Comment est-elle rejetée dans l'environnement?

  • La souche ATCC 13525 de Pseudomonas fluorescens peut être rejetée dans l'environnement au Canada à la suite de son ajout délibéré dans des produits commerciaux ou de consommation ou de son utilisation dans des procédés industriels au Canada.

Quels sont les résultats de l'évaluation?

  • Le gouvernement du Canada a procédé à une évaluation scientifique de la souche ATCC 13525 de Pseudomonas fluorescens, appelée évaluation préalable.
  • Les évaluations préalables déterminent le risque potentiel pour la population générale du Canada et pour l'environnement du Canada.
  • Les dangers liés aux micro-organismes utilisés dans le milieu de travail doivent être classés en conséquence en vertu du Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT).
  • La souche ATCC 13525 de Pseudomonas fluorescens n'est pas considérée comme nocive pour l'environnement ou la santé de la population générale aux niveaux actuels d'exposition au Canada.
  • Le gouvernement du Canada a donc conclu que la souche ATCC 13525 de Pseudomonas fluorescens ne pénètre pas dans l'environnement en une quantité ou dans des conditions qui constituent un danger pour l'environnement ou la santé humaine au Canada.
  • Néanmoins, les humains vulnérables qui ont une immunité compromise ou qui sont exposés à la souche ATCC 13525 de Pseudomonas fluorescens par des dispositifs médicaux ou des produits sanguins contaminés pourraient être à risque d'infection.

Que fait le gouvernement du Canada?

Que peuvent faire les Canadiens?

  • Par mesure de précaution, on rappelle aux Canadiens d'observer attentivement les mises en garde et les modes d'emploi de tout produit qu'ils utilisent et d'éliminer les produits de façon appropriée.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :