Groupe des diesters aliphatiques

Fiche d'information

Ces substances ont été jugées prioritaires en vertu du Plan de gestion des produits chimiques (PGPC). Cette évaluation préalable se concentre sur 1 des 2 substances collectivement identifiée comme le Groupe des diesters aliphatiques.

Sommaire des publications
Groupe de substances No CAS Nom commun Nom dans la LIS Commentaires du public sur l'ébauche d'évaluation préalable Évaluation préalable finale Conclusion sur les critères de l'article 64 criteria Activités de suivi
Groupe des diesters aliphatiques 27178-16-1 Adipate de diisodécyle (DIDA) Adipate de diisodécyle HTML HTML Ne répond pas aux critères. À l'étude

Activités de suivi

Bien que l’adipate de diisodécyle ne soit pas considéré dangereux pour la santé humaine aux niveaux actuels d’exposition, il est considéré comme ayant des effets préoccupants basés sur son potentiel à causer des effets nocifs sur le développement. Par conséquent, l'exposition pourrait devenir préoccupante pour la santé humaine si elle devait augmenter. Pour cette raison, le Gouvernement du Canada propose l'application des dispositions relatives aux nouvelles activités (NAc) du LCPE (1999) à cette substance.

Échéancier
Date Activité
Le 9 février 2019 Publication et début de la période de commentaires sur l'avis d'intention NAc. L'avis associé a été publié dans la Gazette du Canada, Partie I : vol. 153, No 6.
Le 9 février 2019 Publication de l’évaluation préalable finale. L’avis associé a été publié dans la Gazette du Canada, Partie I : vol. 153, No 6.
Le 2 décembre 2017 Publication et début de la période de commentaires du public de 60 jours sur l'ébauche d'évaluation préalable (incluant les activités de suivi.) L'avis associé a été publié dans la Gazette du Canada, Partie I : vol. 151, No 48.

Contexte

Une autre substance, azélate de bis(2-éthylhexyle) (No CAS103-24-2), a été identifié comme faisant partie du Groupe des diesters aliphatiques au début de la troisième phase du PGPC. Par d'autres méthodes, il a été déterminé ultérieurement que cette substance est peu préoccupante à la fois pour la santé humaine et pour l'environnement. Le conclusion établies pour cette substances est fourni dans l'Évaluation préalables pour les substances jugées comme étant peu préoccupantes au moyen de l'approche de la Classification du risque écologique des substances organiques et de l'approche fondée sur le seuil de préoccupation toxicologique (SPT) pour certaines substances.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :