Déclaration de l’administratice en chef de la santé publique du Canada, le 13 août 2021 

Déclaration

Le 13 août 2021 | Ottawa (Ontario) | Agence de la santé publique du Canada

La pandémie de COVID-19 continue d’être une source de stress et de causer de l’anxiété à de nombreux membres de la population canadienne, particulièrement à ceux qui n’ont pas accès à leur réseau de soutien habituel. Le portail Espace mieux-être Canada offre aux personnes de tous âges partout au pays un accès immédiat à du soutien en matière de santé mentale et de toxicomanie sans frais et de façon confidentielle. Ces services sont accessibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

La COVID-19 est toujours présente au Canada, et nous continuons de surveiller des indicateurs épidémiologiques clés pour suivre les tendances, détecter rapidement et comprendre les problèmes émergents, et pour mieux comprendre, entre autres, l’effet des variants du virus en circulation. L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) fait aussi régulièrement le point sur le nombre de vaccins administrés, la couverture vaccinale et la surveillance continue de l’innocuité des vaccins contre la COVID-19 à l’échelle du pays. Voici le plus récent résumé des tendances et des chiffres à l’échelle nationale.

Depuis le début de la pandémie, il y a eu au Canada 1 447 439 cas de COVID-19, dont 26 692  décès. Ces chiffres cumulatifs illustrent le fardeau global de la COVID-19 à ce jour. Les quatre variants préoccupants (VP) que l’on retrouve au Canada (B.1.1.7 [Alpha], B.1.351 [Bêta], P.1 [Gamma] et B.1.617 [Delta]) ont été détectés dans la plupart des provinces et des territoires. À l’heure actuelle, le variant Delta est responsable de la majorité des cas de VP signalés à l’échelle nationale. Peu importe lequel des variants du SRAS-Cov-2 qui domine une région, nous savons que la vaccination, combinée aux mesures de santé publiques et individuelles, favorise toujours la réduction de la transmission de la COVID-19. Ceux qui ne sont pas vaccinés courent le plus grand risque d’infection et de résultats de maladie grave. Toutefois, la propagation du virus dans les régions où la couverture vaccinale est faible présente un risque d’émergence de nouveaux variants qui prendront premier plan. Voilà pourquoi nous devons rester vigilants et endiguer la propagation du virus, surtout face aux variants qui peuvent esquiver la protection du vaccin.

Or, tandis qu’on assouplit les restrictions partout au pays, nous continuons de surveiller la hausse de cas de maladie, indicative qu’une vague de résurgence est en cours au Canada. Les dernières moyennes nationales pour les 7 derniers jours (du 6 au 12 août) indiquent que 1 609 nouveaux cas sont signalés sur une base quotidienne, ce qui représente une hausse de 70% de la semaine précédente. Suite à la hausse du nombre de cas, nous constatons des signes précurseurs d’une hausse de tendances graves. Les dernières données nationales démontrent qu’une moyenne de 524 personnes touchées par la COVID-19 s’est fait soigner dans des milieux hospitaliers chaque jour au cours de la période de sept jours la plus récente (de 6 au 12 août), ce qui représente une hausse de 14% de la semaine précédente. Cela comporte notamment une moyenne de 211 personnes aux soins intensifs, soit une diminution de 5% de la semaine précédente, et une moyenne de 6 décès signalés chaque jour, du 6 au 12 août. Toutefois, les preuves sont encourageantes; une série complète de vaccins approuvés fournirait toujours une protection importante. La plupart des cas et d’hospitalisations ont lieu dans les populations non vaccinées.

Avec l’automne qui arrive à grands pas, on pousse les efforts pour accroitre la vaccination entière auprès d'une grande proportion de la population, et solidifier les mesures individuelles selon les autorités locales en santé publique. Il est essentiel de faire ainsi afin de réduire la propagation du virus et de faire en sorte que cette résurgence n’hypothèque pas les capacités du système de la santé cet automne et cet hiver. Voilà pourquoi les autorités en santé publique encouragent toujours la prise de la première et de la deuxième dose de vaccins chez les personnes qui sont admissibles, afin d’obtenir une couverture vaccinale étendue et robuste, ce qui permettra une immunité durable partout au pays. En date du 12 août, les provinces et les territoires ont administré plus de 51 millions de doses de vaccins anticovidiques. Selon les dernières données provinciales et territoriales, plus de 82% des personnes âgées de 12 ans et plus ont obtenu au moins une dose, et plus de 71% seraient entièrement vaccinés. En date du 7 août, les données spécifiques à l’âge démontrent que de 71% à 96% des groupes admissibles au vaccin ont reçu au moins une dose et de 53% à 92% sont entièrement vaccinés. Si vous êtes admissibles et que vous n’avez pas encore pris votre rendez-vous pour votre première ou votre deuxième dose, s’il vous plaît, faites-le le plus tôt possible. Pour de plus amples renseignements sur le risque et les bienfaits liés à la vaccination, communiquez avec votre autorité locale en santé publique, votre médecin, ou toute autre source crédible de renseignements, tels que Canada.ca et Immunize.ca.

On peut accéder aux renseignements sur Canada.ca afin de comprendre les bienfaits associés à la vaccination contre la COVID-19 et ce dont on peut s’attendre après la vaccination. On peut également faire usage d’outils gratuits et interactifs portant sur l’évaluation du risque, qui permettent de faire des choix éclairés et qui aident à la compréhension des précautions à prendre face à la COVID pour minimiser les risques dans différents contextes. Par contre, tandis que les régions assouplissent les restrictions, les contextes et les risques ne sont pas les mêmes partout; il est donc important de suivre les consignes de santé publique locale, peu importe votre état vaccinal. Pendant que la COVID-19 continue de circuler au Canada et à l’étranger, les mesures de santé publique de base et les précautions individuelles peuvent nous aider à en réduire la propagation : si vous avez des symptômes, restez chez vous ou isolez-vous; soyez au fait des risques associés à divers environnements; évitez les voyages non essentiels à l’étranger et continuez à suivre les mesures de protection individuelle, comme la distanciation physique et le port d’un masque bien conçu et bien ajusté, au besoin.

Les membres de la population canadienne peuvent également en faire plus en diffusant des renseignements crédibles sur les risques de la COVID-19 et sur les mesures à prendre pour réduire la transmission de la COVID-19 dans les collectivités. Je vous invite à lire mon document d’information pour obtenir de plus amples renseignements et ressources sur la COVID-19, ainsi que sur les moyens de réduire les risques et de se protéger et de protéger les autres, y compris de l’information sur la vaccination contre la COVID-19.

Coordonnées

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :