Guide sur la Syphilis: Étiologie et épidémiologie

Le présent guide porte sur la prise en charge des cas de syphilis primaire, secondaire, latente et tertiaire. Il contient certains renseignements au sujet de la neurosyphilis et de la syphilis congénitale, dont le traitement dépasse cependant la portée de ce document. La prise en charge des personnes atteintes de ces affections devrait être réalisée par un infectiologue ou un collègue expérimenté, ou en collaboration avec ceux-ci.

Sur cette page

Étiologie

La syphilis est une maladie systémique complexe causée par une infection par la sous-espèce pallidum de la bactérie spirochète Treponema pallidum.

D'autres infections à tréponèmes non vénériennes (béjel, pian [dans certains pays africains] et pinta [en Amérique centrale et du Sud]) sévissent dans des pays endémiques.

Épidémiologie

La syphilis infectieuse (stades primaire et secondaire et début du stade latent) occupe le troisième rang des infections les plus courantes parmi les infections bactériennes transmissibles sexuellement à déclaration obligatoire au Canada.

Le taux de syphilis infectieuse continue d'augmenter au Canada, avec une augmentation rapide chez les femmes. Entre 2010 et 2019, les taux de syphilis chez les femmes ont connu la plus forte augmentation par rapport à la chlamydia et à la gonorrhée. Avec l'augmentation des taux chez les femmes, en particulier celles en âge de procréer (15-39 ans), les taux de syphilis congénitale ont également augmentéNote de bas de page 1. Les hommes gais, bisexuels et autres hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes (gbHARSAH) sont touchés de façon disproportionnée. Les taux les plus élevés sont encore signalés dans cette population, malgré le nombre croissant d'éclosions signalées dans les populations hétérosexuelles des grands centres urbains ainsi que dans un plus grand nombre de régions rurales du Canada depuis 2017Note de bas de page 2.

La syphilis congénitale est aussi en réémergence au Canada. Depuis que la syphilis congénitale est devenue déclarable au Canada en 1993, le nombre de cas déclarés au Canada a varié de un à dix jusqu'à ce que 17 cas soient déclarés en 2018, 53 en 2019 et 50 en 2020Note de bas de page 1Note de bas de page 3.

Plus d'information

Information sur l'épidémiologie locale: consulter votre unité de santé publique.

Information sur l'épidémiologie nationale:

Information sur l'épidémiologie à l'échelle mondiale: Report on global sexually transmitted infection surveillance (rapport de surveillance des infections transmissibles sexuellement; en anglais seulement) de l'Organisation mondiale de la Santé.

Références

Note de bas de page 1

Agence de la santé publique du Canada. Rapport sur la surveillance des infections transmissibles sexuellement au Canada, 2019. Gouvernement du Canada. 2021.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Agence de la santé publique du Canada. La syphilis au Canada : rapport technique sur les tendances épidémiologiques, les déterminants et interventions. Gouvernement du Canada. 2020.

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Agence de la santé publique du Canada. Syphilis infectieuse et syphilis congénitale au Canada, 2020 (infographie). Gouvernement du Canada. 2021.

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :