Syndrome post-COVID-19

Sur cette page

À propos

La présence de symptômes de la COVID‑19 pendant des semaines ou des mois après le rétablissement initial des personnes infectées porte le nom de syndrome post-COVID‑19, ou COVID longue.

Le syndrome post-COVID‑19 peut se manifester chez certaines personnes après l’infection par le virus. Vous pouvez avoir le syndrome post-COVID‑19 dans les cas suivants :

Vous pouvez présenter des symptômes même si vous n’avez pas officiellement subi un test de dépistage et reçu de diagnostic de COVID‑19. Cela peut être attribuable à la capacité limitée de dépistage au début de la pandémie.

Le syndrome post-COVID‑19 n’est pas la COVID‑19. Les symptômes peuvent être très différents de ceux de l’infection initiale. Il s’agit des effets à plus long terme de la COVID‑19.

Le syndrome peut se manifester chez les adultes comme chez les enfants.

Symptômes

Adultes

Le syndrome post-COVID‑19 peut se manifester de différentes façons. Les symptômes les plus courants observés chez les adultes sont les suivants :

On a signalé plus de 100 symptômes ou difficultés à effectuer des activités quotidiennes. Environ 80 % des adultes ont signalé au moins 1 symptôme à court terme (4 à 12 semaines après leur infection initiale par la COVID‑19).

Environ 60 % ont signalé au moins 1 symptôme à long terme (plus de 12 semaines après leur infection initiale par la COVID‑19). Enfin, 10 % ont déclaré qu’ils étaient également incapables de retourner au travail à long terme.

Enfants

Les symptômes les plus courants observés chez les enfants sont les suivants :

Environ 58 % des enfants présentaient au moins un symptôme quatre semaines ou plus après leur infection initiale par la COVID‑19.

Ces symptômes peuvent être bénins ou graves; ils peuvent parfois disparaître et se manifester à nouveau. Certains patients ont signalé qu’un effort excessif (mental et physique) peut aggraver leur état.

Santé mentale

S'il est normal de ressentir toute une gamme d'émotions à ce moment-là, certains sentiments ou symptômes peuvent indiquer que vous ou un proche avez besoin d'aide.

Parlez à votre professionnel de la santé si vous pensez ressentir des symptômes d'anxiété, de dépression ou de TSPT liés à votre maladie. Ces professionnels peuvent vous aider à obtenir le soutien dont vous avez besoin.

Prévention, diagnostic et traitement

Nous ne connaissons pas la cause du syndrome post-COVID‑19. La meilleure façon de le prévenir est de prendre des mesures pour prévenir la COVID‑19, comme se faire vacciner.

À l’heure actuelle, il n’y a pas de façon unique de diagnostiquer le syndrome post-COVID‑19. L’Organisation mondiale de la Santé travaille à l’élaboration d’un processus de diagnostic que les fournisseurs de soins de santé pourront suivre.

Il n’existe actuellement aucun traitement pour le syndrome post-COVID‑19 dans son ensemble. Si vous pensez avoir le syndrome post-COVID‑19, parlez à votre professionnel de la santé de la façon de gérer vos symptômes.

Pour en savoir plus :

Ce que fait le Canada

L’Agence de la santé publique du Canada passe en revue les études publiées sur le syndrome post-COVID‑19, notamment :

Nous cherchons également des façons de faire le suivi des cas du syndrome et de ses symptômes connexes au Canada, en partenariat avec les organisations suivantes :

Nous travaillons également avec d’autres partenaires fédéraux pour recueillir des données probantes à l’appui de nos recherches, notamment :

Liens connexes

Publications et renseignements

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :