Pension de retraite du RPC : Montant que vous pourriez recevoir

De : Emploi et Développement social Canada

Le montant de votre pension de retraite du RPC dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • l’âge auquel vous décidez de commencer à toucher votre pension;
  • la durée et le montant de vos cotisations au RPC;
  • la moyenne de vos revenus tout au long de votre vie active.

En 2019, le montant mensuel maximal que vous pourriez recevoir à titre de nouveau prestataire qui commence à recevoir sa pension à l’âge de 65 ans est de 1 154,58 $. Le montant mensuel moyen est de 679,16 $. C’est votre situation particulière qui détermine le montant que vous recevrez jusqu’à concurrence du montant maximal.

Vous pouvez obtenir une estimation des prestations mensuelles qui pourraient vous être versées au titre de la pension de retraite du RPC en ouvrant une session dans Mon dossier Service Canada.

Si vous n’avez pas de compte, vous pouvez vous inscrire pour en obtenir un. Un code d’accès personnel vous sera envoyé afin que vous puissiez vous inscrire.

La Calculatrice du revenu de retraite canadienne peut également vous aider à mieux comprendre votre sécurité financière future.

Calculatrice du revenu de retraite canadienne

Situations ayant une incidence sur le montant de votre pension

D’autres facteurs peuvent également influer sur le montant de votre pension. Nous tiendrons automatiquement compte de ces facteurs dans le calcul du montant de votre pension de retraite du RPC si vous nous avez fourni tous les renseignements requis dans votre demande.

Travailler tout en recevant une pension de retraite du RPC

Vous serez admissible à une prestation après-retraite du RPC si vous travaillez tout en recevant une pension de retraite du RPC avant l’âge de 70 ans et décidez de continuer à verser des cotisations.

Chaque année pendant laquelle vous aurez contribué au RPC entraînera le versement d’une prestation après-retraite supplémentaire et une hausse de votre revenu de retraite. Nous vous verserons automatiquement cette prestation l’année suivante. Et vous continuerez de la recevoir pour le reste de votre vie.

Vous pouvez choisir de cesser de verser des cotisations applicables à la prestation après-retraite lorsque vous atteignez l’âge de 65 ans. Vos cotisations prendront fin lorsque vous atteindrez l’âge de 70 ans, et ce, même si vous continuez à travailler. Nous communiquerons avec vous si nous avons besoin de plus de renseignements pour déterminer votre admissibilité.

Cotisations après 65 ans

Si vous travaillez après l’âge de 65 ans et ne recevez pas encore de pension de retraite du RPC, les périodes de faible revenu avant l’âge de 65 ans seront automatiquement remplacées par des périodes de revenu plus élevé après 65 ans. Cela augmentera le montant de votre pension.

Périodes de faible revenu ou d’absence de revenu

Vous pourriez avoir des périodes où vous avez touché un faible salaire ou n’aviez pas touché de salaire. Nous exclurons automatiquement jusqu’à huit années où vos gains étaient les plus faibles lors du calcul de la composante de base de votre pension de retraite du RPC. Cela augmentera le montant de votre pension.

La composante bonifiée de la pension de retraite est déterminée d’après les cotisations que vous avez versées dans le cadre de la bonification du RPC. Elle est calculée en fonction de vos 40 meilleures années de gains. Cela n’aura d’incidence sur vous que si vous travaillez et continuez de verser des cotisations au RPC après le 1er janvier 2019.

Périodes consacrées à élever des enfants

Les dispositions de la clause d’exclusion pour élever des enfants peuvent vous aider à augmenter vos prestations au titre du RPC en fonction de votre niveau de revenu pendant les périodes consacrées à l’éducation de vos enfants âgés de moins de sept ans. Les dispositions pourraient également vous aider à déterminer votre admissibilité à d’autres prestations.

Périodes d’invalidité

Les mois pendant lesquels vous avez reçu des prestations d’invalidité du RPC seront exclus du calcul de la composante de base d’une prestation du RPC. Cela augmentera votre pension de retraite du RPC et pourrait vous aider à être admissible à d’autres prestations.

Lors du calcul de la composante bonifiée du RPC (établi en fonction des gains en 2019 ou après), vous bénéficierez d’un crédit pour les mois pendant lesquels vous étiez invalide avant de toucher votre pension de retraite. La valeur du crédit dépend de vos gains dans les six ans précédant l’invalidité.

Partage des pensions

Vous pouvez partager votre pension avec votre époux ou conjoint de fait. Le partage des pensions pourrait vous permettre de réaliser des économies d’impôts à la retraite du fait que votre revenu imposable sera diminué.

Divorce ou séparation

Le partage des crédits permet de répartir également vos cotisations au RPC entre vous et votre époux ou conjoint de fait en cas de séparation ou de divorce.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :