Le legs du Canada à la Conférence Women Deliver 2019 : des investissements historiques pour l’égalité des genres 

Communiqué de presse

Le 6 juin 2019 – Vancouver (Colombie-Britannique) – Affaires mondiales Canada et Femmes et Égalité des genres Canada

Le renforcement de l’économie et la création d’un avenir plus sain et plus sûr au Canada et dans le monde entier passent par la réalisation de l’égalité des genres et le renforcement du pouvoir des femmes, des filles et des personnes transgenres, non binaires et bispirituelles afin qu’elles puissent réaliser leur plein potentiel. C’est pourquoi le Canada travaille de concert avec des partenaires au pays et à l’étranger pour poser des gestes concrets en vue de faire de l’égalité des genres une réalité pour tous, partout dans le monde.

La ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres, l’honorable Maryam Monsef, a conclu sa participation à la Conférence Women Deliver 2019 tenue à Vancouver, en Colombie-Britannique, soit la plus importante conférence mondiale consacrée à la santé, aux droits et au bien-être des femmes et des filles.

Au cours de cette conférence, le gouvernement du Canada a annoncé des investissements novateurs et sans précédent pour faire progresser l’égalité des genres au Canada et dans le monde entier, solidifiant par le fait même le rôle de chef de file que joue le Canada à l’égard des droits des femmes et de l’égalité des genres.

Le premier ministre du Canada, le très honorable Justin Trudeau, a annoncé que le gouvernement du Canada augmentera son financement à l’appui de la santé des femmes et des filles dans le monde entier, qui atteindra 1,4 milliard de dollars par année d’ici 2023.

Le gouvernement du Canada lancera également un appel de propositions de 325 millions de dollars au cours des cinq prochaines années pour financer des projets visant à améliorer la qualité de l’accès et la demande des services et des renseignements au sein des collectivités vulnérables du monde entier au sujet de la santé reproductive et de la santé des mères, des nouveau-nés, des enfants et des adolescents, y compris la santé sexuelle et reproductive et les droits connexes. Les projets financés doivent aborder les normes, pratiques et obstacles sociaux causant l’inégalité des genres, et les surmonter. De plus amples renseignements concernant cet appel de propositions seront communiqués au cours des prochaines semaines.

La ministre Monsef a annoncé l’intention du gouvernement du Canada de travailler avec le Fonds pour l’égalité en vue de créer une plateforme mondiale novatrice regroupant les subventions, la communauté philanthropique et les investissements afin de mobiliser des ressources sans précédent au profit des organisations et des mouvements de défense des droits des femmes dans les pays en développement. Le gouvernement s’engage à investir 300 millions de dollars dans le cadre de ce partenariat.

La ministre a aussi annoncé l’octroi d’un financement pouvant atteindre 30 millions de dollars aux Fondations communautaires du Canada, à la Fondation canadienne des femmes et à Grands défis Canada pour faire progresser les mesures prises en faveur de l’égalité des genres par les organisations de femmes au Canada. Ces organisations verseront une somme équivalente au financement fédéral.

De plus, la ministre a annoncé un financement pouvant atteindre 750 000 $ pour mettre à profit la conférence Feminists Deliver, qui contribuera à des avancées réelles pour les femmes de la Colombie-Britannique.

Les engagements qui ont été pris par le Canada et les activités qui se sont déroulées tout au long de la semaine ont contribué à rehausser la norme en matière de promotion de l’égalité des genres tant au pays qu’à l’étranger, ce qui contribuera à maintenir l’élan en vue de réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Citations

« Il y a une certaine force lorsque plus de 8 000 personnes venues des quatre coins de la planète se réunissent pour trouver des solutions afin d’éliminer les obstacles au progrès des femmes, des filles et des personnes transgenres, non binaires et bispirituelles. La Conférence Women Deliver 2019 au Canada donnera lieu à la mise en œuvre de mesures au service de l’égalité des genres au Canada et dans le monde entier. 

« Le Canada est un chef de file dans ce dossier important, mais nous savons qu’il reste beaucoup de travail à faire. Cette semaine, le rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées a été présenté, ce qui nous rappelle à nouveau les échecs systémiques et institutionnels qui ont mené aux meurtres d’un si grand nombre de femmes et de filles autochtones dans notre pays. 

« Le Canada est résolu à mettre fin à cette tragédie persistante et à faire en sorte que les générations actuelles et futures de femmes, d’enfants, de familles, de personnes LGBTQ et de personnes bispirituelles autochtones soient en sécurité et aient une chance égale et équitable de réussir. En travaillant en collaboration avec nos partenaires, nous posons des gestes concrets pour faire de l’égalité des genres une réalité pour tous, partout dans le monde. »

- L’hon. Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres

« Cette semaine, nous avons franchi une étape importante dans la transformation de la dynamique du pouvoir qui freine l’épanouissement des filles et des femmes. Les milliers d’artisans du changement qui se trouvent parmi nous à Vancouver, et les quelque 100 000 autres personnes qui participent au dialogue dans le monde entier quitteront cette conférence avec de nouvelles idées, de nouvelles sources d’inspiration et de nouvelles solutions pour faire progresser l’égalité des genres. Je tiens à remercier le Canada d’avoir été un merveilleux pays hôte, autant pour les engagements audacieux qu’il a pris que pour son accueil chaleureux. Le Canada a été un partenaire remarquable dans le cadre de nos efforts visant à créer un monde plus égalitaire entre les femmes et les hommes. »

- Katja Iversen, présidente et directrice générale de Women Deliver

Faits en bref

  • Pour le Canada, Women Deliver 2019 est plus qu’une conférence : c’est un mouvement en faveur d’un changement transformationnel qui nous incite tous, où que nous soyons, à agir. C’est la raison pour laquelle le gouvernement du Canada a contribué à rendre cette conférence accessible et inclusive pour les organisations féministes et les participants d’un bout à l’autre du pays et de partout dans le monde, y compris les organisations autochtones au Canada. 

  • Lors de cette conférence, la ministre Monsef a participé à diverses séances de même qu’aux activités préalables à la Conférence et aux activités communautaires organisées à Vancouver. Elle a notamment pris part à la conférence préliminaire autochtone sur les défis bien réels avec lesquels les femmes autochtones du Canada sont aux prises. Elle a également participé à des réunions avec des militants locaux lors de la conférence Feminists Deliver, aux conversations organisées dans le cadre de la série Longhouse Dialogues ainsi qu’aux discussions tenues avec des représentants du Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants.

  • La ministre Monsef a aussi rencontré Melinda Gates, coprésidente et fondatrice de la Fondation Bill et Melinda Gates; Kristalina Georgieva, directrice générale de la Banque mondiale; Alan Jope, directeur général d’Unilever; Janet Camilo, ministre des Femmes de la République dominicaine; et Diene Keita, ministre de la Coopération et de l’Intégration africaine de la Guinée. 

  • La ministre a aussi rencontré une délégation de représentants permanents auprès des Nations Unies, lors d’une conférence organisée par Marc-André Blanchard, ambassadeur du Canada auprès de l’ONU. Au nombre des représentants présents se trouvaient Earle Courtenay Rattray, ambassadrice de la Jamaïque auprès de l’ONU; Maria de Jesus dos Reis Ferreira, ambassadrice de l’Angola auprès de l’ONU; Marie Chatardová, ambassadrice de la République tchèque auprès de l’ONU; Martha Ama Akyaa Pobee, ambassadrice du Ghana auprès de l’ONU; Katalin Annamária Bogyay, ambassadrice de la Hongrie auprès de l’ONU; Sidibé Fatoumata Kaba, ambassadrice de la Guinée auprès de l’ONU; Darja Bavdaž Kuret, ambassadrice de la Slovénie auprès de l’ONU; Amal Mudallali, ambassadrice du Liban auprès de l’ONU; Jean-Claude Félix do Rego, ambassadeur du Bénin auprès de l’ONU; Martin Garcia Moritán, ambassadeur de l’Argentine auprès de l’ONU; et Milica Pejanović-Durišić, ambassadrice du Monténégro auprès de l’ONU. 

  • Tenue tous les trois ans, la Conférence Women Deliver est le plus grand rassemblement au monde consacré à l’égalité des genres, ainsi qu’aux droits et au bien-être des femmes et des filles. Cette année, le thème de la Conférence était « Pouvoir, progrès, changement ».

  • L’édition 2019 de la Conférence a réuni plus de 8 000 dirigeants mondiaux, militants, universitaires et journalistes venus de plus de 165 pays. De plus, 100 000 personnes ont pris part à la Conférence de façon virtuelle. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @DevCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le développement international du Canada – Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :