Aider les jeunes en situation de handicap au Canada à obtenir des emplois de qualité et à acquérir des compétences durables

Communiqué de presse

Le 1er juin 2021              Toronto, Ontario              Emploi et Développement social Canada

La pandémie de COVID-19 continue de bouleverser notre quotidien, et les jeunes en ressentent profondément les effets, surtout les jeunes en situation de handicap. C’est pourquoi le gouvernement du Canada continue de faire des investissements sans précédent en vue de s’assurer qu’ils disposent des mesures de soutien et des occasions nécessaires pour entreprendre une carrière fructueuse et de longue durée.

Alors que nous célébrons la Semaine nationale de l’accessibilité, il importe de souligner les nombreuses contributions antérieures et actuelles des Canadiens en situation de handicap dans nos collectivités, et nous devons nous assurer qu’ils disposent des outils dont ils ont besoin pour réussir aujourd’hui et à l’avenir.

La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough, et le secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères et député de Don Valley-Ouest, Rob Oliphant, ont annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada investit plus de 130 millions de dollars pour offrir aux jeunes qui se heurtent à des obstacles de bons emplois ainsi que les mesures de soutien et la formation professionnelle nécessaires pour intégrer le marché du travail.

Dans le cadre de la Stratégie emploi et compétences jeunesse (SECJ) d’Emploi et Développement social Canada (EDSC), 59 organismes reçoivent du financement pour réaliser 61 projets destinés à près de 10 000 jeunes partout au pays, y compris des jeunes en situation de handicap.

L’un de ces organismes, le Conseil canadien de la réadaptation et du travail, offre une formation axée sur les compétences et des services d’emploi adaptés à plus de 400 jeunes handicapés dans le cadre de deux projets appelés Jeunes en devenir. Les participants de St. John’s, de Halifax, de Moncton, de Montréal et de la région du Grand Toronto recevront des services qui les aideront à améliorer leurs compétences et à trouver un travail de qualité, et les prépareront à obtenir et à conserver un emploi.

Une approche pangouvernementale et axée sur la collaboration est nécessaire pour soutenir les jeunes et s’assurer qu’ils participent à tous les aspects de la reprise économique. Dans son budget de 2021, le gouvernement s’est engagé à investir, au cours des cinq prochaines années, une somme supplémentaire de 5,7 milliards de dollars afin d’aider les jeunes Canadiens à poursuivre et à terminer leurs études, à acquérir de nouvelles compétences et à décrocher un emploi. Cela vient s’ajouter aux 7,4 milliards de dollars déjà investis pour soutenir les jeunes Canadiens durant la pandémie. Des milliers de jeunes Canadiens de plus pourront bénéficier du soutien sans précédent du gouvernement au moyen des mesures suivantes :

  • 30 600 nouveaux emplois dans le cadre de la SECJ en 2021-2022;
  • 220 000 emplois dans le cadre d’Emplois d’été Canada (EEC) au cours des deux prochaines années;
  • 50 000 occasions d’apprentissage intégré au travail déjà prévues dans le cadre du Programme de stages pratiques pour étudiants en 2021-2022;
  • Au moins 85 000 stages d’apprentissage intégré au travail par l’entremise de Mitacs au cours des cinq prochaines années, à compter de 2021-2022;
  • 28 000 occasions de formation et d’emploi pour des jeunes Canadiens dans le cadre du Programme canadien d’adoption des technologies numériques.

Joignez-vous à nous pendant la Semaine nationale de l’accessibilité pour célébrer les nombreuses contributions des jeunes Canadiens en situation de handicap dans nos collectivités. L’élimination des obstacles à l’accessibilité et à l’inclusion donne aux Canadiens en situation de handicap l’occasion d’être des membres à part entière de la société, d’aider nos collectivités à prospérer et de favoriser l’essor de notre économie, afin que tous les Canadiens en profitent.

Citations

« L’emploi est le portail vers l’indépendance, la stabilité financière et l’inclusion. Appuyer les emplois valorisants et équitables pour les personnes en situation de handicap, surtout les jeunes Canadiens, n’a jamais été aussi important. Ce financement soutiendra énormément les jeunes Canadiens en situation de handicap et contribuera à éliminer les obstacles à l’accès et à l’inclusion au travail. »
– La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough

« Pendant la Semaine nationale de l’accessibilité, il est important de souligner l’apport considérable des personnes en situation de handicap aux milieux de travail canadiens. La formation et l’emploi des personnes handicapées profitent non seulement aux travailleurs, mais aussi aux entreprises, aux organismes et aux institutions qui les embauchent. Les milieux de travail inclusifs sont de meilleurs endroits où travailler et faire des affaires pour tout le monde. Depuis 1976, le Conseil canadien de la réadaptation et du travail crée des débouchés pour les personnes en situation de handicap afin qu’elles obtiennent un emploi valorisant. En offrant des possibilités substantielles à ces personnes, nous pouvons continuer à construire un Canada plus accessible et plus inclusif. »
– Le secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères et député de Don Valley-Ouest, Rob Oliphant

« Nous nous réjouissons de voir que le Canada reprend de la vigueur pendant la relance qui suit la pandémie de COVID-19 et veille à l’inclusion de toutes les personnes en situation de handicap en reconnaissant les talents qui existent dans nos communautés. Nous appuyons le Plan d’action pour l’inclusion des personnes handicapées établi par le gouvernement fédéral, et nous sommes heureux de mettre à profit tous les travaux de l’Initiative sur le handicap et le travail au Canada pour contribuer à façonner la stratégie fédérale d’emploi pour les personnes handicapées. Bien qu’il s’agisse d’une semaine de célébration, nous devons reconnaître que la COVID-19 a mis en lumière les lacunes de la répartition du soutien offert à nos collectivités et le travail qu’il reste à faire pour que les personnes en situation de handicap au Canada obtiennent un emploi valorisant et équitable. Grâce aux fonds de la SECJ, le Conseil canadien de la réadaptation et du travail est convaincu qu’il pourra continuer à favoriser l’emploi des jeunes au Canada. »
– Maureen Haan, présidente-directrice générale, Conseil canadien de la réadaptation et du travail 

Faits en bref

  • Des données de Statistique Canada indiquent que le taux d’emploi des jeunes en situation de handicap (âgés de 15 à 24 ans) était de 55 % avant la pandémie de COVID-19, et de 39 % en juillet 2020.

  • En avril 2020, le gouvernement du Canada a investi 492 millions de dollars sur trois ans dans 269 projets pancanadiens qui aideront les jeunes qui affrontent des obstacles à l’emploi à décrocher un emploi. Ces fonds ont été versés par l’entremise de la SECJ d’EDSC.

  • Depuis le 26 avril 2021, les jeunes Canadiens ont eu accès à plus de 150 000 occasions d’emplois dans le cadre d’EEC. EEC offre des occasions dans divers domaines, y compris le travail communautaire et caritatif, l’industrie de l’alimentation, les loisirs et le conditionnement physique, le marketing et les relations publiques, l’aménagement paysager et le travail agricole. 

  • Dans le but de soutenir les projets régionaux d’embauche des jeunes au Québec, les gouvernements du Canada et du Québec ont signé, en août 2019, une entente de contribution en vertu de laquelle la province recevra environ 135 millions de dollars sur cinq ans, dans le cadre de la SEJC d’EDSC, pour des projets réservés exclusivement aux jeunes du Québec. Un appel de propositions a été lancé par le gouvernement du Québec en février 2020 pour cerner les projets qui seront financés au moyen de cette entente et d’autres investissements provinciaux à l’appui des compétences et de l’emploi chez les jeunes.

  • Afin d’aider les jeunes touchés par la pandémie de COVID-19, le gouvernement du Canada a annoncé, en avril et en juin 2020, qu’il augmentait le financement de la SECJ de 187,7 millions de dollars afin de créer 9 500 possibilités d’emploi de plus pour les jeunes Canadiens, particulièrement ceux qui peinent à trouver des emplois. Les projets de la SECJ gérés par EDSC ont reçu jusqu’à 40 millions de dollars pour des programmes nationaux et régionaux qui offrent des services souples et des possibilités d’emploi ciblées à 6 200 jeunes âgés de 15 à 30 ans, ce qui dépasse l’objectif initial de 4 700 emplois, dans les domaines des services d’aide sociale, des transports, de la technologie de l’information, de la recherche et de l’administration, ainsi que d’autres placements professionnels qui répondent aux besoins de la collectivité.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :

Marielle Hossack
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough
marielle.hossack@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :