Protéger votre numéro d’assurance sociale

Sur cette page

Votre numéro d'assurance sociale (NAS) est confidentiel

Si votre NAS tombe entre de mauvaises mains, il pourrait être utilisé pour obtenir vos renseignements personnels et porter atteinte à votre vie privée. S'il ne vous est pas associé à titre de véritable titulaire, vos prestations gouvernementales, vos remboursements d'impôt ou vos crédits bancaires pourraient être accordés à quelqu'un d'autre. De plus, vos renseignements personnels pourraient être révélés à des personnes non autorisées, ce qui pourrait mener à l'usurpation de votre identité et à d'autres formes de fraude.

Si quelqu'un utilise votre NAS pour travailler illégalement ou pour obtenir du crédit, vous pourriez avoir de sérieux problèmes. On pourrait vous demander de payer de l'impôt sur des revenus non gagnés ou vous pourriez avoir de la difficulté à obtenir du crédit parce que quelqu'un d'autre aurait pu nuire à votre cote de crédit.

Il existe plusieurs mesures que vous pouvez prendre pour protéger votre NAS :

  • ne divulguez votre NAS que si vous savez qu'il est légalement requis ;
  • conservez tout document contenant votre NAS et vos renseignements personnels en lieu sûr. Ne les gardez pas avec vous ;
  • communiquez avec Service Canada si vous changez de nom, si votre statut de citoyenneté change, ou si les renseignements à votre dossier du NAS sont inexacts ou incomplets ;
  • prenez des mesures immédiates afin de protéger votre NAS quand vous soupçonnez quelqu'un de l'utiliser de façon frauduleuse.

Qui peut demander votre NAS

Utilisations les plus communes de votre NAS :

Veuillez consulter le NAS : Code de bonne pratiques pour obtenir la liste complète et la description des lois et des programmes fédéraux qui sont explicitement autorisés à utiliser le NAS.

Circonstances dans lesquelles vous n'êtes pas tenu de donner votre NAS

Certains organismes du secteur privé pourraient vous demander votre NAS. Cette pratique est fortement déconseillée, mais elle n'est pas illégale.

Voici quelques exemples de circonstances dans lesquelles vous n'êtes pas tenu de donner votre NAS :

  • confirmer votre identité (sauf pour des programmes gouvernementaux particuliers) ;
  • remplir un formulaire de demande d'emploi (avant d'obtenir le poste) ;
  • remplir un formulaire afin de louer une propriété ;
  • négocier un bail avec le propriétaire ;
  • remplir des demandes de cartes de crédit ;
  • encaisser un chèque ;
  • obtenir certains services bancaires (prêt hypothécaire, marge de crédit, prêt personnel) ;
  • remplir un questionnaire médical ;
  • louer une auto ;
  • vous abonner à des services d'interurbain ou de téléphone cellulaire ;
  • rédiger votre testament ;
  • vous inscrire à une université ou à un collège.

Si un organisme vous demande votre NAS alors que cela n'est pas requis par la loi

Si vous pensez que vous n'êtes pas tenu de communiquer votre NAS, demandez pourquoi on vous le demande, à quoi il servira et à qui l'information sera communiquée.

Si la loi ne l'exige pas, dites que vous préférez ne pas le divulguer et proposez une autre pièce d'identité.

Si un organisme vous refuse un produit ou un service à moins de connaître votre NAS, demandez à parler à un responsable. De nombreux organismes ne sont pas au courant des utilisations appropriées du NAS. Une fois renseignées, elles sont prêtes à changer leur façon de faire.

Si vous n'êtes pas satisfait de la réponse que l'on vous donne, vous pouvez porter plainte auprès du Commissaire à la protection de la vie privée du Canada, ou au 1-800-282-1376. Vous pouvez déposer gratuitement une plainte au Commissaire.

Vous pouvez aussi communiquer avec l'association industrielle de l'organisme, l'ombudsman ou le bureau des plaintes. Par exemple, l'Association canadienne du marketing et le Bureau de l'ombudsman bancaire canadien reçoivent les plaintes des clients à l'égard de leurs compagnies membres.

Pour en savoir plus sur les lois relatives à la protection des renseignements personnels et le gouvernement du Canada, visitez le site Web du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada.

Ce que vous devez savoir au sujet du numéro d’assurance sociale si vous avez été touché par une fuite de données

Le gouvernement du Canada est résolu à protéger l’intégrité du programme de numéros d’assurance sociale de la fraude et à prévenir son utilisation à mauvais escient. Il prend toute violation aux renseignements concernant les numéros d’assurance sociale très sérieusement.

Pourquoi Service Canada ne donne-t-il pas de nouveaux numéros d’assurance sociale aux personnes touchées par des fuites de données.

  1. Un nouveau numéro d’assurance sociale ne vous protège pas de la fraude ou du vol d’identité.

    Un nouveau numéro d'assurance sociale ne constitue pas un nouveau départ ni une protection contre la fraude ou le vol d'identité.

    Si quelqu’un utilise votre ancien numéro d’assurance sociale et que l’entreprise ne vérifie pas l’identité du demandeur, vous pourriez être tenu de prouver que vous n’étiez pas impliqué dans la fraude, sous peine de payer les dettes de l’imposteur.

  2. Un nouveau numéro d’assurance sociale est une affaire complexe.

    Le gouvernement ne peut partager votre nouveau numéro d’assurance sociale qu'avec les ministères et agences gouvernementaux fédéraux qui l’utilisent.

    Cela signifie qu’il vous incomberait de fournir votre nouveau numéro d’assurance sociale à toutes les institutions financières, les créditeurs, les fournisseurs de pension de retraite, les employeurs récents et actuels, et les autres organisations avec qui vous avez partagé votre ancien numéro assurance sociale.

    Omettre de le faire ou ne pas aviser correctement toutes ces organisations pourrait mettre à risque l’octroi de bénéfices ou ouvrirait la porte à la fraude ou à l’usurpation d’identité.

  3. Vous doublez vos efforts de surveillance avec 2 numéros d’assurance sociale au lieu d’un seul.

    Un nouveau numéro d’assurance sociale n’efface pas l’ancien. Par conséquent, vous auriez à surveiller vos comptes et vos relevés de carte de crédit pour deux numéros d’assurance sociale sur une base continue et régulière. Cela alourdirait votre fardeau. Plusieurs numéros d’assurance sociale multiplient les risques de fraude.

    La meilleure façon de vous protéger si vous êtes touché par une fuite de vos données :

  • Communiquez avec les deux plus gros bureaux de crédit du Canada afin de faire surveiller votre dossier.
    • Equifax : 1-800-465-7166
    • TransUnion : 1-800-663-9980 (pour les résidents du Québec : 1-877-713-3393)
  • Faites un examen régulier de vos relevés de comptes bancaires et de carte de crédit, surtout une fois que les services de surveillance du crédit auront pris fin.

Si vous notez des transactions suspectes, faites-en immédiatement part à la police, communiquez avec le Centre antifraude du Canada et informez Service Canada. Cela vous aidera à atténuer les conséquences potentielles.

Si vous soupçonnez quelqu'un d'utiliser votre NAS

Si vous soupçonnez que quelqu'un utilise votre NAS de façon frauduleuse, agissez rapidement pour vous prémunir contre les pertes personnelles et réduire les effets négatifs.

  1. Portez plainte auprès de la police. Obtenez le numéro du dossier, le nom du policier et son numéro de téléphone. Si vous demandez une copie du rapport de police, assurez-vous qu'il indique bien votre nom et votre NAS.
  2. Communiquez avec le Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501. Ce centre d'appels national de lutte antifraude est géré conjointement par la Gendarmerie royale du Canada, la Police provinciale de l'Ontario et le bureau de la concurrence du Canada. Il donne des conseils et de l'aide au sujet du vol d'identité.
  3. Communiquez avec les 2 bureaux de crédit du Canada. Demandez une copie gratuite de votre rapport de crédit et vérifiez s'il fait état d'activités suspectes. Voyez s'il y a lieu de placer votre dossier sous surveillance (des frais pourraient s'appliquer). Pour obtenir des renseignements supplémentaires au sujet des frais et des autres exigences, veuillez communiquer avec :
    • Equifax : 1-800-465-7166
    • TransUnion : 1-800-663-9980 (pour les résidents du Québec : 1-877-713-3393)
  4. Informez votre banque et vos créanciers par téléphone et par écrit, de toute irrégularité.
  5. Signalez à Postes Canada toute irrégularité constatée dans votre courrier, par exemple des enveloppes ouvertes, des états financiers ou des documents manquants.
  6. Présentez-vous à un Centre Service Canada et apportez tous les documents nécessaires à l'établissement de la fraude ou de l'utilisation inappropriée de votre NAS. Apportez également un document d'identification original (certificat de naissance ou document d'immigration ou de citoyenneté). Un de nos représentants examinera l'information que vous avez fournie et vous conseillera à ce sujet.

Si vous avez été victime de fraude

Vous pouvez demander un nouveau NAS seulement si vous pouvez prouver que celui-ci a été utilisé de manière frauduleuse.

Toutefois, le fait d'obtenir un nouveau NAS ne vous protégera pas nécessairement contre la fraude et le vol d'identité. Si quelqu'un utilise votre ancien NAS pour s'identifier et que l'entreprise avec qui cette personne fait affaire ne vérifie pas son identité auprès des agences d'évaluation du crédit, il se peut que les prêteurs vous demandent quand même de payer les dettes que l'imposteur a contractées. Chaque fois qu'une telle situation se présente, vous devrez prouver que vous n'êtes pas impliqué dans la fraude commise.

De plus, si nous vous attribuons un nouveau NAS, il vous faudra communiquer avec vos institutions financières, vos créanciers, les organismes offrant des régimes de pensions et vos employeurs (anciens et actuels) pour leur demander de mettre à jour l'information dans leurs dossiers.

Remarque : Service Canada ne peut pas corriger votre dossier de crédit. C'est à vous de communiquer avec les institutions financières avec qui vous faites affaire, de leur signaler des irrégularités et de les faire corriger.

Si vous avez une preuve que quelqu'un utilise votre NAS, une enquête est requise.

Une indication que votre NAS est utilisé de façon frauduleuse est lorsque vous recevez un nouvel avis de cotisation de l'Agence du revenu du Canada concernant des gains non déclarés. Cela signifie que quelqu'un a utilisé votre NAS pour travailler ou recevoir d'autres revenus imposables.

Vous devez vous présenter au Centre Service Canada le plus près avec vos documents d'identité originaux et la preuve que quelqu'un a utilisé votre NAS.

Voici ce que vous devez fournir à Service Canada si vous soupçonnez qu'une personne utilise NAS :

Pour travailler

  • Une liste de tous les employeurs qui ont émis un T4 pour votre NAS au cours des 3 dernières années. Cette liste peut être obtenue en communiquant avec l'Agence du revenu du Canada au 1-800-959-7383. De cette liste, identifiez les employeurs pour lesquels vous n'avez pas travaillé. Service Canada communiquera avec eux en votre nom.
  • Une photo claire de vous-même pour chaque employeur pour qui vous n'avez pas travaillé. Une photo permettra à un représentant de Service Canada de confirmer auprès de cet employeur que vous n'avez pas travaillé pour lui.
  • La liste des adresses où vous avez vécu au cours des 10 dernières années.
  • Une preuve que vous avez portée plainte auprès de la police. Il peut s’agir du numéro du dossier ainsi que le nom du policier et son numéro de téléphone ou d’une copie du rapport de police si vous l’avez obtenu.

Pour obtenir du crédit

  • Une copie d'une demande de crédit remplie par quelqu'un d'autre et portant votre NAS. Assurez-vous que votre nom et votre NAS sont inscrits sur la demande.
  • Une lettre d'un créancier indiquant que quelqu'un d'autre a utilisé votre nom et votre NAS pour faire une demande de crédit. La lettre doit inclure votre nom et votre NAS et indiquer que vous n'êtes pas responsable des achats effectués à l'aide de votre information et de manière frauduleuse.
  • Une preuve que vous avez portée plainte auprès de la police. Il peut s’agir du numéro du dossier ainsi que le nom du policier et son numéro de téléphone ou d’une copie du rapport de police si vous l’avez obtenu.

Remarque : Service Canada ne peut pas corriger un dossier de crédit. C'est à vous de communiquer avec les institutions financières, de leur signaler les irrégularités et de les faire corriger.

Comment Service Canada protège votre NAS

Service Canada conserve les renseignements personnels nécessaires pour demander un NAS dans le Registre d'assurance sociale. Ces renseignements comprennent votre nom, votre date de naissance et le nom de vos parents. La date de décès figure aussi dans le Registre.

Service Canada protège votre NAS comme suit :

  • nous conservons vos renseignements personnels en sécurité dans nos locaux et dans des systèmes informatiques auxquels seules les personnes autorisées ayant besoin de l'information ont accès.
  • nous donnons des conseils sur la manière de protéger votre NAS et vos renseignements personnels.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :