Déchets solides municipaux : une responsabilité partagée

Le mot « déchet » fait généralement référence à toute matière, dangereuse ou non, qui ne sert plus et qui est gérée à un site de recyclage, de traitement ou d’élimination finale. Les déchets solides municipaux (DSM) consistent en des matières recyclables et compostables, tout comme les déchets domestiques, ou les déchets provenant des commerces, des institutions, des chantiers de construction et de démolition.

Au Canada, la responsabilité de la gestion et de la réduction des déchets est partagée entre le gouvernement fédéral, les gouvernements provinciaux/territoriaux et les administrations municipales. En termes généraux, les administrations municipales sont responsables de la collecte, du recyclage, du compostage et de l’élimination des déchets ménagers, alors que les gouvernements provinciaux et territoriaux sont chargés de l’établissement de politiques et de programmes de réduction des déchets, de l’accréditation et de la surveillance des installations de gestion des déchets et de leurs activités.

Pour sa part, le gouvernement du Canada complète les activités des autres ordres de gouvernement en régissant les mouvements internationaux et interprovinciaux de déchets dangereux et de matières recyclables dangereuses, ainsi qu’en cernant les pratiques exemplaires qui permettront de réduire au minimum la pollution toxique pouvant résulter de la gestion des déchets.

Par l’entremise d’un vaste éventail de programmes, le gouvernement fédéral accorde un financement pour des projets pilotes, des activités communautaires et de grandes infrastructures afin de réduire la quantité de déchets envoyés à la décharge et d’améliorer la façon dont le Canada gère ses ressources. Il collabore également avec ses partenaires provinciaux, territoriaux, municipaux et autochtones àl’élaboration et à la mise en œuvre de normes relative à des questions d’intérêt mutuel, comme la gestion du mercure provenant des lampes fluorescentes usagées et, par l’entremise du Conseil canadien des ministres de l’environnement, àl’amélioration des politiques et des pratiques de réduction des déchets partout au Canada.

La réduction de la quantité de déchets que nous produisons est de loin la façon la plus efficace de diminuer la quantité de déchets expédiés aux sites d’enfouissement. Afin d’être vraiment efficaces, nous devons appliquer les 3R, soit réduire, réutiliser et recycler, à nos activités quotidiennes. Cela signifie réduire les matériaux d’emballage et réutiliser ces matériaux dans tous les cas possibles et participer aux programmes municipaux de recyclage. Les matériaux et les emballages qui ne peuvent pas être réemployés devraient être recyclés à domicile, au travail et à l’école. Les Canadiens et les Canadiennes peuvent également aider à créer une économie circulaire en achetant des produits recyclés et recyclables et en faisant savoir aux commerces et aux établissements quand ils peuvent améliorer leurs pratiques afin de conserver les ressources et de protéger l’environnement.

De nombreux rapports ont été produits afin de contribuer aux discussions sur la réduction et la gestion des déchets au Canada. Ces rapports, ainsi que d’autres ressources pertinentes aux DSM, sont regroupées dans les sections ci-dessous à titre informatif.

Pour en savoir plus...

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :