Plan de gestion de la réserve nationale de faune de Sand Pond

Information sur le document

Remerciements :
Ce plan de gestion a été élaboré par Colin MacKinnon du Service canadien de la faune d’Environnement Canada. Des remerciements sont adressés aux employés du Service canadien de la faune qui ont participé à la préparation de ce document ou l’ont commenté : Andrew Kennedy, Alan Hanson, Kevin Davidson, Doug Bliss, Mark Richardson, David Boivin et Olaf Jensen.

Des exemplaires de ce plan de gestion sont disponibles aux adresses suivantes :

Environnement Canada
Informathèque
10, rue Wellington, 23e étage
Gatineau (Québec) K1A 0H3
Téléphone : 819-997-2800
Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Télécopieur : 819-994-1412
ATS : 819-994-0736
Courriel Environnement Canada - Service canadien de la faune
Région de l’Atlantique
17, rue Waterfowl
Sackville (Nouveau Brunswick) E4L 1G6

Aires protégées d’Environnement Canada

Comment citer ce document :

Environnement Canada. Plan de gestion de la réserve nationale de faune de Sand Pond. Environnement Canada, Service canadien de la faune, Région de l’Atlantique, 42 p

À propos des aires protégées d'Environnement Canada et des plans de gestion

Qu’est-ce qu’une aire protégée d’Environnement Canada?

Environnement Canada établit des réserves nationales de faune terrestres et marines à des fins de conservation, de recherche et d’interprétation. Les réserves nationales de faune sont créées afin de protéger les oiseaux migrateurs, les espèces en péril ainsi que d’autres espèces sauvages et leurs habitats. Les réserves nationales de faune sont établies aux termes de la Loi sur les espèces sauvages du Canada et visent principalement la protection des espèces sauvages. Des refuges d’oiseaux migrateurs sont établis aux termes de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs et offrent un refuge pour les oiseaux migrateurs en milieu marin et terrestre.

Quelle est la superficie du réseau d’aires protégées d’Environnement Canada?

Le réseau d’aires protégées comprend 54 réserves nationales de faune et de 92 refuges d’oiseaux migrateurs, occupant plus de 12 millions d’hectares dans l’ensemble du Canada.

Qu’est-ce qu’un plan de gestion?

Un plan de gestion procure un cadre de décision en matière de gestion. Il guide la prise de décision par le personnel d’Environnement Canada, notamment en ce qui concerne l’émission de permis. La gestion s’effectue de façon à maintenir l’intégrité écologique de l’aire protégée et des attributs pour lesquels celle-ci a été désignée. Environnement Canada élabore un plan de gestion pour chaque aire protégée en consultation avec les premières nations et d’autres parties intéressées.

Un plan de gestion précise les activités autorisées et celles qui ne peuvent être menées qu’en vertu d’un permis. Il peut aussi décrire les améliorations qu’il faut apporter à l’habitat et préciser à quel endroit et à quelle période ces améliorations doivent être faites. Un plan de gestion doit identifier les droits des Autochtones et les pratiques admissibles au titre des accords sur les revendications territoriales. De plus, les mesures prises en vue de la conservation des espèces ne doivent pas être incompatibles avec la législation provinciale applicable sur la protection de la faune de la province où se trouve l’aire protégée.

En quoi consiste la gestion des aires protégées?

La gestion porte sur la surveillance des espèces sauvages, la conservation et l’amélioration des habitats, les inspections régulières, l’application des règlements et l’entretien de la signalisation et d’autres éléments d’infrastructure. La recherche est également une fonction importante dans les aires protégées, et le personnel d’Environnement Canada poursuit ou coordonne des activités de recherche sur certains sites.

Chaque aire protégée est gérée en fonction des caractéristiques du lieu et de ses environs, mais la même stratégie générale s’applique à toutes : protéger et conserver les milieux vitaux et, au besoin, les améliorer au profit des espèces sauvages qui y vivent.

Série de Plans de gestion

Toutes les réserves nationales de faune doivent avoir un plan de gestion. Tous les plans de gestion seront réexaminés cinq ans après leur approbation initiale et, par la suite, tous les 10 ans.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur les aires protégées d’Environnement Canada, nous vous invitons à visiter notre Site Web ou à communiquer avec le Service canadien de la faune à Ottawa.

Réserve nationale de faune de Sand Pond

Établie en 1978, la réserve nationale de faune (RNF) de Sand Pond a été la première réserve nationale de faune désignée au Canada. La RNF de Sand Pond se trouve à 22 km à l'est de la ville de Yarmouth, dans le sudouest de la Nouvelle-Écosse; elle est adjacente au bassin hydrographique de la rivière Tusket. Cette zone abrite des plantes rares, connues généralement sous le nom de flore de la plaine côtière de l'Atlantique, un groupe de 90 espèces végétales peu communes ou rares qu'on ne trouve nulle part ailleurs au Canada. Onze de ces espèces végétales ont été désignées comme espèces en péril et sont particulièrement vulnérables aux perturbations humaines. La RNF de Sand Pond abrite un grand nombre d'espèces appartenant à la flore de la plaine côtière de l'Atlantique.

Cette zone a été proposée pour acquisition une première fois en 1966 par le Service canadien de la faune (SCF) en raison de l'importance de ses terres humides pour la sauvagine qui y trouve des haltes migratoires. La RNF de Sand Pond est située à l'intérieur des terres, à proximité d'une matrice diversifiée d'îles et d'estuaires côtiers riches abritant une grande variété d'espèces de sauvagine qui s'y arrêtent durant la migration ou qui y passent l'hiver. Les lacs d'eau douce comme le Sand Pond (figure 1) qui sont situés près des côtes constituent un habitat particulièrement important pour le canard noir (Anas rubripes).

L'acquisition des terres autour du Sand Pond était presque complétée en 1968. La province de la Nouvelle-Écosse a transféré l'administration et le contrôle de 96 hectares au SCF, et les 427 acres qui restaient ont été achetées auprès de 19 propriétaires privés. La RNF de Sand Pond est administrée par Environnement Canada.

Il est entendu que le présent plan de gestion ne porte pas atteinte à la protection des droits existants - ancestraux ou issus de traités - des peuples autochtones du Canada découlant de leur reconnaissance et de leur confirmation au titre de l'article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982 .

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :