#ImmigrationÇaCompte à Vernon, en Colombie-Britannique - Se tourner vers les nouveaux arrivants pour maintenir la prospérité d’une entreprise

Se tourner vers les nouveaux arrivants pour maintenir la prospérité d’une entreprise

30 août 2022

Partager :

Justin Sharma (à gauche) et Manpreet Singh Sidhu (à droite)

Il y a 4 ans, Manpreet Singh Sidhu, originaire de l’Inde, était étudiant en commerce au Collège Okanagan et travaillait en parallèle comme pompiste à Vernon, lorsque sa carrière a pris un tournant décisif.

Est arrivé à la station d’essence Ruby Sharma, cofondateur de la chaîne de magasins City Furniture & Appliances dans l’Ouest canadien. La station était un arrêt fréquent pour les camions des magasins. Ruby a été frappé par la nature timide, mais curieuse de Manpreet et par sa personnalité chaleureuse, et après quelques rencontres supplémentaires à la station, il a réalisé qu’il avait trouvé un diamant. Lorsque son fils, Justin Sharma, a mentionné qu’il avait de la difficulté à trouver du personnel pour son magasin de Vernon, Ruby lui a suggéré de discuter avec Manpreet.

Également séduit par la sincérité de Manpreet et son don pour établir une connexion avec les gens, Justin lui a offert un emploi, qu’il a tout d’abord refusé. Manpreet était arrivé au Canada seul, à l’âge de 18 ans, 2 ans seulement auparavant, et il n’était pas encore prêt à sortir de sa zone de confort.

Mais Justin a fini par le convaincre de tenter l’expérience. Il a débuté dans l’entrepôt, a passé 1 an à la vente et a trouvé sa place dans les opérations. Aujourd’hui, il gère une équipe de 4 personnes et contribue aux opérations quotidiennes et stratégiques du magasin.

« J’adore mon travail », dit-il. « À la station-service, je travaillais toujours seul. Maintenant, je fais partie d’une équipe. »

Cela fait maintenant 4 ans et Manpreet demeure un fier ambassadeur.

L’éthique de travail de Manpreet, son ouverture d’esprit et sa volonté de prendre les choses en main et de les faire avancer sont des atouts considérables. 

Justin Sharma, propriétaire exploitant, City Furniture & Appliances, Vernon (Colombie-Britannique)

Avant l’arrivée de Manpreet, Justin avait de la difficulté à pourvoir les postes vacants. En dépit de la publication d’annonces sur de multiples plateformes et du fait qu’il faisait largement passer le mot, la situation était critique. « Je n’ai obtenu aucune réponse aux annonces », dit-il. « Pas une seule. À un point, pour que l’entreprise survive, des amis m’ont proposé de venir travailler quelques heures ici et là. »

Justin se souvient d’avoir lui-même fait des journées de 14 heures et d’avoir demandé au personnel des ventes d’effectuer des livraisons le soir, après une journée de travail complète, parce qu’il n’y avait personne de disponible pour les livraisons durant la journée. Le magasin s’est tourné vers la livraison par des tiers à un moment donné, ce qui a augmenté ses coûts.

L’expérience de Justin avec Manpreet a été si positive qu’il a depuis embauché 2 autres immigrants et procède actuellement à l’embauche de 4 autres.

Justin n’est pas le seul employeur à avoir eu de la difficulté à trouver du personnel à Vernon. La Chambre de commerce du Grand Vernon estime que le prix des logements, le manque de services de garde abordables et le vieillissement de la population sont en grande partie responsables de la pénurie de main-d’œuvre.

Justin soupçonne également que le jeune Canadien moyen ayant fait des études postsecondaires n’est pas attiré par l’idée de faire carrière dans le commerce de détail dans une petite ville. La population de Vernon n’est que de quelque 40 000 habitants.

Mais Vernon suffit amplement à Manpreet, qui n’en revient pas de sa chance. « Je pense honnêtement que c’est l’un des meilleurs endroits où vivre », dit-il. « Les gens ont le temps d’apprendre à se connaître ici. De plus, on peut profiter de toute cette beauté naturelle. »

Justin est reconnaissant à Manpreet d’être venu au secours du magasin. Il se sent encore chanceux. « Trouver Manpreet a été fantastique », affirme Justin. « Il fait partie de la famille maintenant. »

Profil d’immigration : Vernon, Colombie-Britannique

Faits en bref

  • Malgré les nombreux emplois vacants, l’immigration dans la communauté a été limitée ces dernières années. Au cours des 5 dernières années, Vernon n’a attiré en moyenne que 140 immigrants par année.
  • Les immigrants représentent 11 % de la population à Vernon.
  • Le Royaume-Uni est la plus importante source d’immigrants à Vernon, suivi de l’Allemagne, des États-Unis et de l’Inde.

Le saviez-vous?

Ce qui pourrait aussi vous intéresser ...

« Propager l’esprit de générosité

Hissein Idriss a trouvé un moyen de toucher presque tous les Canadiens qui ont besoin d’aide en créant un organisme de bienfaisance dont la vocation est d’aider d’autres organismes de bienfaisance canadiens à réussir.

Soutenir le développement en rayonnant localement

Javier Bravo, originaire de Mexico, a trouvé un moyen d’aider les entreprises du centre-ville de Peterborough à prospérer.

Entreprises locales en expansion grâce à l’immigration

Découvrez comment l’immigration a aidé Friesens à remédier à la pénurie de main-d’œuvre et à enrichir la communauté d’Altona.

Voir tous les récits

 Obtenez des mises à jour par courriel

Recevez, à même votre boîte de réception, des renseignements sur les récits, les mises à jour et les événements liés à l’#ImmigrationÇaCompte.

Abonnez-vous

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :