Avant-propos

En 2015, les Forces armées canadiennes (FAC) ont lancé l’opération HONOUR pour éliminer l’inconduite sexuelle dans ses rangs. Au cours des trois dernières années, grâce à cette opération, les FAC ont fait de grands progrès pour résoudre ce problème, en plus de reconnaître qu’elles ont encore beaucoup de chemin à faire.

Le présent rapport d’étape offre un sommaire des réalisations des FAC à ce jour. Il met l’accent sur les succès et cerne les domaines où les efforts ont connu moins de succès et où du travail supplémentaire est requis.

L’inconduite sexuelle est un problème complexe et difficile, pour laquelle il n’existe pas d’approche éprouvée. Les FAC apprennent et s’améliorent au fil du temps.

En novembre 2018, le vérificateur général du Canada a publié son évaluation du traitement de l’inconduite sexuelle par les FAC. Le vérificateur général a reconnu les progrès, mais a aussi indiqué que les FAC devaient renforcer leur réponse dans trois domaines : le soutien aux victimes, l’éducation et la formation, et l’utilisation d’experts externes et indépendants. Les FAC acceptent et appuient les constatations du vérificateur général et y donnent maintenant suite.

Les FAC demeurent également résolues à mettre en œuvre les dix recommandations de l’Examen externe sur l’inconduite sexuelle et le harcèlement sexuel dans les Forces armées canadiennes. À la lumière des constatations du vérificateur général et de leur propre examen interne de l’opération HONOUR, les FAC ont revu la mise en œuvre de ces recommandations. Tel que le décrit le présent rapport, les FAC doivent, dans certains cas, approfondir leurs interventions ou adapter leur approche pour atteindre les résultats qu’elles souhaitent pour les victimes et pour l’institution.

Le soutien aux victimes est, et continuera d’être, le principal effort des FAC dans la prochaine phase de l’opération HONOUR. De plus, les FAC réaligneront leurs efforts visant à accomplir un changement de culture. Plus précisément, les FAC doivent travailler vers une redéfinition délibérée et utile des valeurs, des attitudes et des croyances institutionnelles, pour faire en sorte que tous les membres comprennent de la même manière les tâches et les responsabilités, notamment l’obligation de veiller les uns sur les autres et sur l’ensemble de ses membres.

Ce quatrième rapport d’étape sur l’opération HONOUR explore la réflexion et l’approche derrière les efforts des FAC, les leçons retenues et les réalisations à ce jour, et le plan pour aller de l’avant, dans la poursuite du travail pour établir l’opération HONOUR comme une partie permanente de cette noble institution.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :