Défis en matière de politique dans le cadre du programme MINDS pour l’AF 2022-23

Questions clés pour lesquelles l'expertise externe peut faciliter l'élaboration de la politique de défense

Introduction

Le programme Mobilisation d'idées nouvelles en matière de défense et de sécurité (MINDS) tire parti de l’expertise externe pour améliorer la capacité du ministère de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes (MDN/FAC) à anticiper, à s’adapter et à agir dans un contexte de sécurité complexe.

Les défis stratégiques du programme MINDS reflètent les principaux enjeux auxquels fait face l’Équipe de la Défense et représentent des domaines potentiels de transfert des connaissances et de collaboration avec la communauté d’experts en matière de défense et de sécurité. Lorsqu’ils présentent une demande de financement dans le cadre du programme MINDS, que ce soit par l’entremise de subventions de coopération ciblées, de réseaux de collaboration ou de bourses d’études, les demandeurs cherchent à harmoniser leurs projets avec ces priorités. Les défis sont mis à jour chaque année au moyen de consultations avec les hauts dirigeants de toute l’Équipe de la Défense afin de s’assurer que MINDS et ses partenaires externes fournissent des renseignements exploitables, pertinents et opportuns.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec MINDS@forces.gc.ca.

Personnel, culture et diversité

Modèles de recrutement et de maintien en poste adaptatifs, diversifies et inclusifs

Le défi

Les FAC ont besoin d’une approche créative, souple et responsable en matière de recrutement et de maintien en poste qui tire parti des compétences uniques et complètes de la population diversifiée du Canada. Le succès opérationnel des FAC commence par des systèmes de recrutement et de personnel qui reflètent et exploitent la diversité et les valeurs de la société canadienne. Ces systèmes doivent mobiliser et attirer les meilleurs et les plus brillants, encourager le maintien en poste en s’adaptant aux situations individuelles et assurer une culture de respect et d’inclusion, tout en offrant des avantages et une rémunération concurrentiels.

Aspects clés et questions suggérées

Recrutement de talents diversifiés et amélioration de la représentation
  • Comment les FAC peuvent-elles accroître l'attrait d'une carrière militaire lorsqu'elles sont en concurrence avec le secteur privé et d'autres domaines du secteur public pour attirer les talents?
  • Comment les FAC peuvent-elles mieux mobiliser, attirer, recruter et retenir les femmes, les Autochtones et les membres d'autres communautés sous-représentées et diversifiées?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils mieux se rapprocher des jeunes et communiquer efficacement avec eux par le biais des médias sociaux?
Élimination des obstacles
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils mieux intégrer et favoriser une force et un effectif plus diversifiés? Quels sont les obstacles existants et comment peut-on les éliminer?
  • Comment les FAC peuvent-elles se rapprocher des communautés autochtones, parfois éloignées, et améliorer leur représentation et leur intégration? Quelles mesures le FAC peuvent-elles prendre pour éliminer les obstacles particuliers auxquels se heurtent les Autochtones lorsqu'ils s’enrôlent dans les FAC, y restent et s'y épanouissent?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils collaborer avec les provinces, les territoires et d'autres ministères pour réduire les obstacles auxquels se heurtent les familles des militaires afin d'encourager le maintien en poste?
Amélioration du maintien en poste
  • Quels sont les politiques ou les programmes qui pourraient améliorer le maintien en poste des effectifs du MDN et des FAC, en particulier chez les femmes, les minorités visibles, les professions spécialisées clés et les militaires chevronnés, en milieu de carrière ou jeunes?
  • Comment le soutien à la santé globale et au bien-être des militaires et de leurs familles devra-t-il évoluer pour assurer la satisfaction des besoins d'une communauté militaire plus diversifiée?
  • Comment les programmes de sélection et de perfectionnement du leadership du MDN et des FAC peuvent-ils éduquer et équiper les futurs leaders avec les compétences de gestion nécessaires pour faciliter une culture de travail positive qui favorise un environnement de travail accueillant, sécuritaire et sain?
  • Comment le modèle actuel de ressources humaines (RH) des FAC se compare-t-il à celui d'organisations similaires (militaires ou civiles, mais de taille similaire, etc.)? Comment le modèle de RH des FAC, qui incarne la culture des FAC, peut-il être adapté pour attirer un bassin de main-d'œuvre plus vaste?
  • Quelles sont les attentes et les souhaits du bassin de main-d'œuvre canadien d'aujourd'hui en matière de cheminement de carrière? Comment les politiques et processus actuels des FAC en matière de gestion de carrière, de promotion et de retraite obligatoire peuvent-ils évoluer pour mieux s'aligner sur les réalités du marché du travail du 21e siècle et améliorer le maintien global des effectifs?

Approches novatrices en matière de composition et de structure des forces

Le défi

Pour réussir dans le cadre d'un vaste ensemble de missions, le MDN et les FAC doivent réfléchir à la composition des forces nécessaire pour assurer la prestation et le fonctionnement de l'ensemble du spectre de la concurrence, des tensions et des conflits. Cela signifie que nous devons nous assurer que nous disposons du personnel adéquat, tant militaire que civil, dans tous les environnements et tous les groupes professionnels, et que nous avons les capacités nécessaires pour réussir dans un contexte de sécurité imprévisible.

Aspects clés et questions suggérées

Composition et mise sur pied de forces pour les contextes de sécurité futurs
  • Quelle est la composition et la structure appropriées des forces pour aujourd'hui et pour l'avenir, à la lumière des nouveaux défis?
  • Comment simplifier les 84 groupes professionnels militaires distincts des FAC pour permettre un recyclage et une réorientation plus rapides vers les nouveaux défis?
Équilibrer les besoins, les ressources et les obligations en matière de composition des forces
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils assurer la flexibilité, en conciliant les besoins individuels et institutionnels, tout en respectant leurs obligations nationales et internationales?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils recruter et instruire une force pour qu’elle possède l'expertise diversifiée nécessaire pour mener efficacement des opérations dans tous les domaines et missions?
  • Les FAC devraient-elles envisager de confier au secteur civil, de réduire ou d'externaliser certaines capacités ou fonctions afin de réorienter les ressources vers des capacités plus avant-gardistes et de suivre le rythme des alliés et de l'évolution du contexte de la menace? Si oui, lesquelles?
Optimiser la Force de réserve
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils maximiser le rendement et l'impact de la Première réserve et des Rangers canadiens?
  • Le modèle actuel de la Première réserve doit-il changer pour répondre aux attentes en matière d'intervention de la part des FAC dans le futur contexte de sécurité, et si oui, de quelle façon? Comment le MDN et les FAC peuvent-ils mieux intégrer la Réserve dans la culture globale des FAC, y compris l'identité, les relations intergroupes et la cohésion entre les unités?
  • Comment le modèle de ressources humaines des FAC, qui est principalement axé sur la Force régulière, peut-il s'adapter et intégrer d'autres modèles d'emploi, y compris la Première réserve et d'autres secteurs économiques?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils rendre les unités de la Réserve plus applicables aux besoins de la communauté locale?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils collaborer avec les provinces, les territoires et les employeurs pour faciliter le service dans la Force de réserve, particulièrement en cas de besoin (p. ex. législation sur la protection de l'emploi ou autres moyens)?
  • Comment les FAC peuvent-ils recruter des professionnels en milieu de carrière et intégrer leur expérience et leur expertise? Comment l'expérience externe pourrait-elle être intégrée aux structures de carrière actuelles des FAC?

Changement de culture

Le défi

La politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement (PSE), souligne que la population unique, diversifiée et multiculturelle du Canada est l’une de ses plus grandes forces. Éclairés par des prises de conscience sociétales, nationales et institutionnelles comme #MoiAussi, Black Lives Matter, la Commission de vérité et réconciliation, le recours collectif lié à la Purge LGBT, les recours collectifs Heyder et Beattie, et d’autres règlements, il existe un besoin reconnu de changements importants aux cultures du MDN et des FAC. Les expériences récentes ont fait ressortir la nécessité de recenser et d’examiner de façon critique les nombreux facteurs qui influencent les pratiques culturels et les résultats de la défense canadienne.

Aspects clés et questions suggérées

S'adapter à l'évolution de la société canadienne
  • Comment les Canadiens perçoivent-ils la culture et les sous-cultures, l'identité institutionnelle et le rôle/le but du MDN et es FAC?
  • Quelles valeurs, quels idéaux et quels comportements les Canadiens aimeraient-ils voir reflétés au sein du MDN et des FAC, et comment ces attentes pourraient-elles évoluer à l'avenir?
  • Comment les conceptions de la diversité et de l'inclusion évoluent-elles, et comment les comprendre au mieux compte tenu de l'éventail de perspectives évidentes dans le paysage multiculturel du Canada?
Cadres culturels
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils le mieux comprendre leurs cultures internes et élaborer des stratégies pour passer de la culture actuelle à la culture souhaitée?
  • Quelles perspectives critiques sont pertinentes pour les conceptualisations, les politiques et les examens actuels des cultures du MDN et des FAC?    
  • Quelles facettes intersectionnelles de l'identité pourraient aider à expliquer pourquoi des personnes se trouvant dans des conditions d'emploi similaires ont des expériences vécues différentes?
Systèmes sociaux
  • Comment les grands systèmes sociaux, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des organisations, influencent-ils les structures et les responsabilités institutionnelles et opérationnelles au sein des organisations?
  • Quelles sont les influences des systèmes et des structures héritées/historiques du Canada sur les cultures actuelles du MDN et des FAC?
  • Quels éléments, relations, processus et pratiques institutionnels doivent être examinés au sein du MDN et des FAC?
Capacités pour diriger et gérer un changement culturel continu 
  • Quelles compétences et approches sont importantes pour les leaders/gestionnaires, les chercheurs et les agents de politiques pour leur permettre de mettre en œuvre efficacement des initiatives de changement, de comprendre la culture opérante au niveau des petits groupes et de reconnaître comment leurs préjugés personnels influent sur la façon dont ils interprètent et influencent la culture?
  • Comment les personnes qui travaillent pendant de longues périodes au sein des cultures du MDN et des FAC peuvent-elles développer les capacités nécessaires pour évaluer de façon critique leurs propres opinions et perspectives culturelles?
  • Quelles approches le MDN et les FAC peuvent-ils utiliser pour renforcer les mécanismes d'expression, pour s'engager auprès de ceux et de celles qui ont des expériences vécues différentes et pour comprendre les perspectives de ceux et de celles qui ont des réserves sur les objectifs de changement?
Questions transversales
  • Quels sont les développements dans l'étude du changement de culture organisationnelle qui sont pertinents au contexte du MDN et des FAC; comment le MDN et les FAC peuvent-ils mesurer et évaluer efficacement les initiatives de changement de culture?
  • Que peut-on apprendre, à l'échelle nationale ou internationale, d'autres initiatives de changement de culture (p. ex., des secteurs privé et sans but lucratif, des organisations multilatérales, d'autres professions, d'autres organisations de la Défense)?
  • Quelles stratégies, mesures et politiques institutionnelles le MDN et les FAC peuvent-ils adopter pour garantir et promouvoir une culture exempte de racisme, de discrimination, de violence fondée sur le sexe et le genre, et d'attitudes haineuses?
  • Quelles sont les conséquences de la lutte contre les comportements indésirables par le biais d'actions juridiques, de mesures punitives (p. ex., la libération), de la réhabilitation, d'interventions de leaders ou de l'éducation?
  • Quelles sont les meilleures approches pédagogiques pour parvenir à l'apprentissage et à l'introspection requis? Quelles sont les méthodes efficaces d'évaluation et de sélection des leaders pour relever ces défis?

Prévenir et contrer l’inconduite sexuelle

Le défi

Le MDN et les FAC s'engagent à assurer un milieu de travail respectueux, exempt de harcèlement et de discrimination. L'inconduite sexuelle est un problème grave et persistant qui nuit au personnel militaire et civil, et les initiatives antérieures du MDN et des FAC n'ont pas eu les effets escomptés. Pour relever ce défi, il faut un effort important et soutenu à long terme, assorti d'un plan délibéré de changement systémique dans l'ensemble de l'institution.

Aspects clés et questions suggérées

Comprendre le contexte culturel et le risque
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils mieux comprendre et aborder l'inconduite sexuelle, les traumatismes sexuels et les préjudices moraux chez les militaires, ainsi que les facteurs institutionnels, systémiques, situationnels et individuels connexes?
  • Quelles sont les dynamiques culturelles et sous-culturelles pertinentes qui contribuent à perpétuer l'inconduite sexuelle? Quels sont les liens avec d'autres expressions de la violence fondée sur le genre, notamment la violence familiale?
  • Comment les facteurs identitaires croisés du personnel militaire et civil influencent-ils leurs expériences individuelles et leurs réponses aux initiatives de changement institutionnel? Comment ces facteurs d'identité croisés s'expriment-ils dans la culture des FAC?
  • Quelles sont les sources de résistance (culturelles, organisationnelles, systémiques, attitudinales, etc.) aux changements de politique liés à l'inconduite sexuelle au sein du MDN et des FAC?
  • Que peut-on apprendre des pratiques exemplaires dans d'autres contextes?
Prévenir
  • Quelles sont les pratiques quotidiennes, les valeurs professionnelles, les normes sociales ou d'autres facteurs qui augmentent le risque d'incidents? Quels facteurs peuvent atténuer les risques?   
  • Quelles considérations doivent être prises en compte lors de l'élaboration de stratégies de prévention de l'inconduite sexuelle, y compris dans des contextes sous-culturels uniques?  
  • Comment la dynamique de la direction et des sous-groupes peut-elle être utilisée pour améliorer la prévention? Existe-t-il des groupes internes (par exemple, la direction, les prestataires de soins, les services de soutien) qui pourraient avoir plus d'influence sur la prévention de l'inconduite sexuelle?
  • Quels sont les apprentissages et les enseignements à tirer du perfectionnement professionnel?
  • Les FAC devraient-elles envisager d'encourager ou de décourager certains comportements ou pratiques sociales, par exemple en ciblant une réduction de la consommation d'alcool?
Réagir et soutenir
  • Quelles pratiques peuvent être mises en œuvre pour améliorer les résultats pour les personnes affectées par l'inconduite sexuelle, dans tous les aspects de leur expérience? Quelle est la meilleure façon de réaliser la justice réparatrice?
  • Comment les principes de justice naturelle devraient-ils être appliqués? Comment peut-on donner aux personnes lésées un rôle accru dans la détermination de la façon dont les plaintes sont traitées?
  • Que peut-on faire pour encourager les personnes concernées, quelle que soit leur identité sexuelle ou de genre, à demander de l'aide en cas de besoin et à signaler leurs expériences? Quel devrait être le rôle des systèmes de soutien par les pairs? Comment les mécanismes et/ou les méthodes de signalement peuvent-ils être façonnés pour mieux encourager le signalement par les personnes affectées par les traumatismes sexuels militaires?
  • Que doivent savoir les dirigeants des lieux de travail/unités/chaînes de commandement locales et comment doivent-ils répondre aux personnes affectées, aux répondants, aux témoins et aux collègues/pairs concernés à la suite d’allégations d’inconduite sexuelle?
  • Comment l’organisation et les dirigeants peuvent-ils (r)établir la confiance, le moral et les liens/l’identité à la suite d’un incident d’inconduite sexuelle, d’une blessure morale ou d’une trahison institutionnelle?
  • Comment les systèmes d’intervention (plaintes, signalements, enquêtes, justice, santé) peuvent-ils être plus efficaces?

Contrer les comportements haineux, la radicalisation et le racisme systémique

Le défi

La polarisation politique et identitaire, l'inégalité sociale et économique et la désinformation, notamment par le biais des médias sociaux, ont incité le MDN et les FAC à s'attaquer aux comportements haineux et à la radicalisation potentielle. Il est également reconnu que le racisme et la discrimination historiques ont laissé un héritage de préjugés systématiques dans les institutions canadiennes, y compris le MDN et les FAC. Ces problèmes se manifestent de deux façons : les personnes sont vulnérables à la radicalisation par des groupes extrémistes, et les personnes et autres groupes minoritaires au sein du MDN et des FAC sont susceptibles de subir des préjudices de la part d'autres membres de l'organisation. Ensemble, ces problèmes nuisent à la création de milieux de travail sécuritaires, inclusifs et motivants, érodent la protection des droits de la personne et menacent l'efficacité opérationnelle.

Aspects clés et questions suggérées

Définir et comprendre les comportements haineux, la radicalisation et le racisme systémique
  • Des facteurs institutionnels, systémiques, situationnels ou individuels inhérents au contexte de la défense contribuent-ils aux comportements haineux, à la radicalisation et au racisme systémique, et si oui, comment?
  • Quelles sont les intersections conceptuelles et réelles de la discrimination systémique, de la radicalisation et des facteurs identitaires, notamment l'orientation sexuelle ou l'expression de genre?
  • Quels outils et méthodes de recherche pourraient aider le MDN et les FAC à comprendre la discrimination, les comportements haineux, la radicalisation et le racisme systémique au niveau des petites équipes?
Lutter contre les comportements haineux et la radicalisation
  • Au niveau individuel, quelles sont les méthodes permettant d'identifier les militaires potentiels, les militaires en service ou les vétérans qui peuvent être susceptibles de se radicaliser ou qui ont déjà des attitudes haineuses; comment comprendre et contrer le rôle des médias sociaux?
  • Comment comprendre au mieux les influences des normes dominantes et de l'environnement social, et quelle sont leur incidence au niveau des petits groupes ou des équipes?
  • Au niveau institutionnel, y a-t-il des façons dont le MDN et les FAC facilitent ou perpétuent les comportements haineux qu'ils tentent d'éliminer? Comment le fait de perturber ou de modifier les récits néfastes concernant les personnes racialisées et les autres minorités contribue-t-il à prévenir les comportements haineux et la radicalisation?
  • Dans quelle mesure les puissances étrangères pourraient-elles exploiter les opérations d'information pour susciter des comportements haineux et radicalisés (ou diffuser d'autres formes de désinformation nuisibles) et s'en servir par la suite pour miner le soutien du public à l’égard des FAC?

Défense continentale

Protection au pays – Soutenir la résilience naitonale

Le défi

Aspects clés et questions suggérées

Le MDN et les FAC jouent un rôle important en assurant la défense nationale du pays et en soutenant sa sécurité, sa stabilité et sa prospérité. Comme la demande pour ce rôle augmente, il y a des questions légitimes à poser sur le rôle approprié des forces armées dans la sécurité nationale et les efforts dirigés par les civils. Pour continuer à soutenir la sécurité et la résilience nationales, le MDN et les FAC doivent définir et comprendre correctement leur rôle dans ces contextes, et être prêts et équipés pour mener un large éventail d'activités, tout en respectant les pouvoirs et les mandats établis.

Menaces et lacunes en matière de résilience nationale
  • Quelles vulnérabilités ou dépendances ont été révélées au cours de la pandémie et d'autres cas récents d'aide des FAC aux autorités civiles? Comment le MDN et les FAC pourraient-ils les atténuer à l'avenir?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils mieux travailler avec leurs partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux pour assurer l'interopérabilité, la formation adéquate et l'état de préparation?
  • Quelles tâches non conventionnelles et non militaires le MDN et les FAC devraient-ils entreprendre pour favoriser la résilience nationale et comment ces tâches peuvent-elles être éclairées par les besoins intersectionnels de la population diversifiée du Canada?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils s'adapter pour concilier la demande croissante d'aide au niveau national et la nécessité de maintenir des ressources, du personnel et un état de préparation suffisants pour les engagements et obligations internationaux?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils contribuer à une base industrielle de défense et à une chaîne d'approvisionnement plus sûres et plus résilientes?
Intersections de la défense et de la résilience nationale
  • Quels sont la place et le rôle appropriés du MDN et les FAC dans l'architecture de sécurité nationale du Canada, et y a-t-il des pouvoirs, des politiques ou des pratiques à réformer?
  • Quel devrait être le rôle du MDN et des FAC dans le soutien de la reprise économique, de la résilience et de la stabilité, notamment en ce qui concerne les infrastructures économiques essentielles et les chaînes d'approvisionnement?
  • Comment peut-on améliorer l'approvisionnement en matière de défense? Quels changements de politique ou autres sont nécessaires pour que le MDN et les FAC puissent mettre à niveau des capacités ou en déployer de nouvelles au rythme nécessaire pour relever les défis du contexte de sécurité?
  • Comment les achats du MDN et des FAC peuvent-ils mieux intégrer les considérations liées à l'ACS+, en particulier pour les entreprises appartenant à des femmes ou à des Autochtones?
  • Quelles stratégies novatrices pourraient être utilisées pour fournir des capacités et des infrastructures de défense et à double usage en établissant des partenariats avec des entreprises, des groupes autochtones et d'autres secteurs?
  • Comment les avantages socio-économiques contribuent-ils à la pertinence, à l'efficacité et à l'efficience des activités et des opérations du MDN et des FAC?
Capacités militaires et de défense efficaces
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils mieux contribuer à la résilience nationale et quels mécanismes pourraient appuyer le travail avec les autorités civiles?
  • Quel rôle les ressources du MDN et des FAC, y compris la Force de réserve et les Rangers canadiens, peuvent-elles jouer lors de futures urgences en matière de santé publique et de sécurité nationale?
  • Comment un rôle accru des FAC dans les opérations nationales, par opposition aux opérations internationales, pourrait-il affecter le recrutement et le maintien en poste? Comment l'état de préparation pourrait-il être affecté?

Assurer la sécurité de l’Amérique du Nord et renforcer la défense continentale

Le défi

Le contexte de sécurité d’aujourd’hui est plus complexe que jamais, caractérisé par des menaces transrégionales, tous domaines et multifonctionnelles, ainsi que par l’évolution rapide de la technologie et des capacités militaires. Les développements dans les cybercapacités, les armes hypersoniques, les missiles de croisière et balistiques de pointe, les systèmes spatiaux et de supériorité spatiale, les systèmes télépilotés et les opérations d’information ont tous une incidence sur l’environnement de menace actuel et futur de l’Amérique du Nord. La politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement, a souligné l’importance continue de la défense continentale pour relever ces défis et faire face à l’évolution des menaces. Le MDN et les FAC doivent continuer d’élaborer et d’améliorer leur approche en ce qui concerne la défense du Canada et de l’Amérique du Nord, notamment en travaillant avec les États-Unis et en modernisant le NORAD.

Aspects clés et questions suggérées

Menaces émergentes pour l'Amérique du Nord
  • Quelles sont les menaces émergentes tous domaines confondus pour le Canada et l'Amérique du Nord et quelles sont les lacunes associées à la défense continentale? Comment ces menaces se recoupent-elles avec les défis sous le seuil?
  • Quelles politiques, capacités, ajustements des forces et infrastructures sont nécessaires pour répondre aux menaces actuelles et futures pour l'Amérique du Nord dans tous les domaines?
  • Qu'est-ce qui devrait être considéré comme une infrastructure essentielle compte tenu de l'évolution des menaces pour la défense continentale, et comment les organisations de défense peuvent-elles travailler avec leurs partenaires pour intégrer ces considérations dans les efforts pangouvernementaux?
Partenariat avec les États-Unis
  • Que signifie l'évolution du contexte de sécurité pour les relations de défense canado-américaines, le partenariat NORAD et, plus généralement, le partage du fardeau au sein de l'Alliance?
  • Comment le NORAD devrait-il évoluer compte tenu de l'évolution du contexte de sécurité et de la technologie? Comment le Canada et les États-Unis peuvent-ils renforcer leurs capacités pour aider le NORAD à remplir ses missions actuelles? L'Accord du NORAD devrait-il être étendu à des missions ne relevant pas de son mandat actuel?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils approfondir leur partenariat avec les États-Unis pour les priorités communes en matière de défense (cybersécurité, industrie de la défense, secours aux sinistrés, sécurité des chaînes d'approvisionnement, etc.)
Défense de l'Amérique du Nord
  • Comment le Canada peut-il le mieux contribuer, collaborer et coordonner avec les États-Unis, y compris par l’entremise du NORAD – à la fois avec les États-Unis, les partenaires du gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux, territoriaux et autochtones – pour contrer les menaces actuelles et futures qui pèsent sur l’Amérique du Nord?
  • Comment l’application d’une optique intersectionnelle à la définition des menaces et à l’intervention, en particulier en ce qui concerne le développement des capacités et l’exploitation des partenariats avec les Autochtones, peut-elle améliorer la résilience et la pertinence des activités de défense du MDN et des FAC?
  • Comment le MDN et la FAC peuvent-ils contribuer aux priorités des Autochtones, des provinces et des territoires?
  • Quelles sont les perceptions du public canadien quant aux menaces qui pèsent sur l'Amérique du Nord, et comment les Canadiens perçoivent-ils les dépenses de défense dans ce contexte?

La défense dans l’Arctique

Le défi

Face aux pressions géographiques, géopolitiques et climatiques, l'Arctique est de plus en plus un point d'inflexion pour la sécurité humaine, économique et nationale. En tant que nation arctique, le Canada s'est engagé à atténuer les changements climatiques et à s'y adapter; à respecter les traités et les droits des Autochtones; à protéger la sécurité des habitants du Nord; à se défendre contre les menaces qui pèsent sur le continent et à démontrer sa souveraineté; à s'engager auprès des nations arctiques et à travailler avec ses alliés et ses partenaires pour promouvoir la coopération et la gérance environnementale dans la région. La contribution du MDN et des FAC à ces efforts doit comporter de multiples facettes. Compte tenu de la concurrence croissante dans la région et de sa militarisation par certains pays, le MDN et les FAC doivent être prêts à mener et à soutenir une vaste gamme d'opérations, allant de la démonstration de la souveraineté canadienne aux activités de recherche et de sauvetage et de gestion des urgences à l'appui des autorités civiles.

Aspects clés et questions suggérées

L'environnement en mutation
  • Comment les changements climatiques et environnementaux pourraient-ils modifier les besoins futurs en matière de défense dans le Nord, et comment le MDN et les FAC pourraient-ils faire face aux changements climatiques dans la région?
  • Quelles capacités, infrastructures, structures ou technologies nouvelles ou modernisées sont nécessaires pour assurer la connaissance de la situation et améliorer la présence et l'efficacité opérationnelle du MDN et des FAC dans l'Arctique?
  • Quelles sont les implications des États non arctiques qui cherchent à accroître leur présence et leur influence dans la région? Comment le Canada devrait-il réagir?
S'appuyer sur les partenaires et les alliés
  • Comment le MDN et le FAC peuvent-ils travailler avec des partenaires au pays et à l'étranger pour améliorer l'exécution de leur mandat dans l'Arctique?
  • Comment la collaboration du Canada avec les États-Unis, le NORAD, le Groupe des cinq et l'OTAN influe-t-elle sur les autres relations dans l'Arctique? Comment le Canada devrait-il travailler avec des alliés et des partenaires qui peuvent avoir des approches et des cadres stratégiques différents pour la région? Comment le Canada devrait-il s'engager avec ses concurrents et les organisations multilatérales dans l'Arctique?
  • Comment le Canada s'assurera-t-il que son approche est conforme à son engagement à l’égard de la réconciliation et d’une véritable consultation de ses peuples autochtones? Comment le MDN et les FAC peuvent-ils contribuer aux priorités des Autochtones et des territoires dans le Nord?
Protection et renforcement de la souveraineté
  • Quelles sont les pressions géopolitiques actuelles et prévues dans l'Arctique, quels sont leurs liens avec la concurrence stratégique, et quelle est leur incidence sur les intérêts nationaux du Canada?
  • Quel devrait être le rôle actuel et futur des forces terrestres, maritimes et aériennes, des forces d'opérations spéciales et d'autres ressources pour démontrer la souveraineté canadienne et exercer une dissuasion contre les activités qui minent les intérêts canadiens dans le Nord?
  • Quel est et devrait être le rôle des Rangers canadiens dans la défense du continent, et quelles mesures sont nécessaires pour maximiser leur efficacité?

Le contexte mondial de la sécurité

Les grandes puissances et le seuil du conflit

Le défi

La multipolarité croissante modifie l'équilibre mondial du pouvoir, certains États défiant de manière plus affirmée l'ordre international fondé sur des règles. La concurrence stratégique entre les États se déroule quotidiennement dans tous les domaines du pouvoir (diplomatique, informationnel, militaire, économique, cybernétique, etc.). Cette concurrence implique souvent des activités qui se situent sous le seuil traditionnel des conflits armés, évitant délibérément une réponse significative tout en faisant progresser les objectifs et les intérêts de leurs auteurs. Dans cet contexte, les FAC doivent être une force crédible et résiliente, capable d'opérer et de coordonner dans tout le spectre de la concurrence et des conflits afin de détecter, de dissuader et de défaire les menaces, tant au-dessus qu'en dessous du seuil. Pour l'Équipe de la Défense, cela comprend le soutien et la coordination avec des acteurs du gouvernement du Canada, des gouvernements provinciaux et territoriaux, des autorités régionales et municipales, de l'industrie et d'autres intervenants et acteurs.

Aspects clés et questions suggérées

Moteurs de changement et de conflit
  • Quels sont les éléments de l'ordre international fondé sur des règles qui sont le plus mis à l'épreuve? Quelles sont leurs implications pour le Canada et le MDN et les FAC? Quel devrait être le rôle du Canada dans un contexte de sécurité mondiale multipolaire?
  • À quoi ressemblent les stratégies modernes de dissuasion, de contre-prolifération et autres pour le Canada, compte tenu des puissances nouvelles et en évolution, des acteurs non étatiques, de la guerre en zone grise et des activités sous le seuil? Quel devrait être le rôle du MDN et des FAC dans ces stratégies?
  • Quelles sont les implications des menaces non conventionnelles, des acteurs non étatiques et des activités sous le seuil pour les intérêts en matière de défense et la sécurité nationale (p. ex. les opérations d'ingérence étrangère, les campagnes de désinformation, les manœuvres économiques, etc.)?
  • À quoi pourrait ressembler l'avenir des régimes de contrôle des armements, et comment le Canada devrait-il contribuer aux efforts de contrôle des armements et de contre-prolifération?
  • Quels sont les coûts (en termes de perte économique, de perte de capacité, etc.) pour le Canada résultant d'investissements étrangers ciblés par des acteurs étatiques hostiles?
Alliances, partenariats et coopération
  • Que réserve l'avenir à l'OTAN, au NORAD, au Groupe des cinq, au Dialogue quadrilatéral sur la sécurité, à l'ONU et à d'autres entités multilatérales?
  • Que peuvent apprendre le MDN et les FAC des approches des alliés et des adversaires en matière de concurrence, de guerre hybride, de dissuasion, de gestion des conflits et d'escalade/désescalade?
  • Comment le Canada devrait-il tirer parti de l'avantage comparatif des alliances et des partenariats? Quelles relations le Canada devrait-il privilégier et comment peut-on maximiser leur efficacité? 
  • Comment l'OTAN, le Groupe des cinq et d'autres forums multilatéraux sur la sécurité peuvent-ils prendre des mesures pour protéger la technologie occidentale actuellement ciblée par des moyens licites et illicites (p. ex. investissements étrangers directs, exportations, licences et partenariats, espionnage, etc.)?
Acteurs, capacités et intentions
  • Quels sont les objectifs et les intérêts stratégiques à court et à long terme de la Russie, de la Chine et des autres acteurs étatiques et non étatiques concernés? Comment s'alignent-ils et divergent-ils?
  • Comment le Canada peut-il mettre en place des structures de gouvernance et de prise de décision pour coordonner l'appareil pangouvernemental afin de déterminer s’il y a lieu d’agir et de réagir, et le cas échéant, à quel moment et de quelle manière?
  • Dans quelles capacités ou concepts opérationnels stratégiques le Canada et/ou le MDN et les FAC devraient-ils envisager d'investir, afin d'être un allié fiable, pertinent, résilient et interopérable et de protéger sa propre sécurité nationale?
  • Comment le Canada et le MDN et les FAC peuvent-ils réaliser ou contrer des activités coordonnées dans plusieurs domaines? Quelles capacités sont nécessaires pour anticiper, s'adapter et agir dans les contextes de sécurité actuel et futur?

Renforcement des capacités et diplomatie de défense

Le défi

Le Canada est déterminé à être un acteur international responsable et fiable qui défend les valeurs universelles, contribue à la consolidation de la paix et travaille avec ses alliés et ses partenaires pour relever les défis en matière de sécurité. La politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement, considère que le renforcement des capacités et les relations de coopération en matière de défense sont essentiels à la réalisation des engagements du Canada. Les relations de défense et les partenaires compétents font également progresser et favorisent les grandes priorités du gouvernement, y compris les objectifs en matière de sécurité nationale, de commerce et d’aide internationale et ceux de la politique étrangère. Pour ce faire, le MDN et les FAC doivent utiliser des approches appropriées de renforcement des capacités pour les contextes de sécurité actuel et futur, et établir des partenariats solides, durables et stratégiques.

Aspects clés et questions suggérées

Voies et moyens de l’avenir
  • Comment les approches, les politiques et les procédures relatives au renforcement des capacités de défense et à la diplomatie devraient-elles évoluer à une époque où les activités se situent sous le seuil, où les opérations de paix sont complexes, où les grandes puissances se font concurrence, où la guerre se déroule en zone grise et où l'équilibre des pouvoirs se modifie? Comment peuvent-elles mieux soutenir les objectifs généraux du gouvernement du Canada?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils maximiser, mesurer et communiquer les avantages et les effets des activités de renforcement des capacités et de diplomatie de défense?
  • Comment les besoins en matière de renforcement des capacités tactiques, opérationnelles, stratégiques et institutionnelles des partenaires actuels et potentiels ont-ils évolué au cours des dernières années?
  • Comment les évolutions des thèmes transversaux au sein de l'OTAN et de l'ONU influencent-elles les rôles potentiels de renforcement des capacités et l'expertise requise par les FAC?
  • Quels défis politiques, normatifs et opérationnels peuvent découler du renforcement des capacités et de l'aide militaire? Comment varient-ils en fonction du contexte et comment peuvent-ils être gérés?
  • Comment le renforcement des capacités peut-il être mené de manière à améliorer la résilience, la sécurité et la stabilité du pays hôte, à constituer un investissement stratégique rentable pour le Canada et à produire des effets durables et autonomes?
Des relations aux partenariats
  • Comment la diplomatie de défense et le rôle des attachés de défense peuvent-ils être mieux compris et pratiqués? Quelles activités, capacités, questions et menaces devraient être priorisées?
  • Que devraient comprendre le MDN et les FAC des approches et des perspectives des alliés et des adversaires en matière de renforcement des capacités, de coopération, de diplomatie de défense et de partenariats?
Valeurs et éthique
  • Comment les relations de défense du Canada peuvent-elles être élargies pour inclure la voix et la participation d'acteurs diversifiés et marginalisés dans des situations de conflit?
  • Comment l'Équipe de la Défense peut-elle appliquer une optique ACS+ pour collaborer efficacement et respectueusement avec les armées étrangères?
  • Comment le Canada et ses partenaires peuvent-ils inciter d'autres États à soutenir les organisations et les accords multilatéraux qui favorisent la démocratie, les droits de la personne et la primauté du droit?
  • Comment le Canada devrait-il interagir avec des pays et des groupes dont les valeurs et l'éthique ne correspondent pas à celles du Canada?

Le changement climatique et l’environnement

Le défi

La portée et l'impact considérables du changement climatique posent des défis immédiats et à long terme en matière de sécurité pour le Canada, tant au pays qu'à l'étranger. Il s'agit d'un défi de sécurité complexe et à multiples facettes, les armées étant de plus en plus appelées à aider à faire face à ses conséquences, notamment les phénomènes météorologiques extrêmes et les catastrophes naturelles, qui nécessitent des réponses complexes, tout en soutenant simultanément toute la gamme des opérations militaires plus traditionnelles au pays et à l'étranger. Le MDN et les FAC doivent adapter leur planification et leurs activités en fonction des objectifs d'écologisation du gouvernement du Canada, tout en s'efforçant de maintenir une force agile et résiliente, capable de réagir aux effets du changement climatique.

Aspects clés et questions suggérées

Se préparer au pire et le prévenir
  • Comment la planification, l’instruction, les opérations et la disponibilité opérationnelle des FAC peuvent-elles évoluer pour mieux prévoir les urgences liées au climat au pays et à l'étranger et y répondre? Comment les FAC peuvent-elles se préparer aux effets secondaires du changement climatique, comme l'augmentation des migrations internes et la pénurie de ressources?
  • Comment s'attend-on à ce que le changement climatique affecte les infrastructures, les achats et les chaînes d'approvisionnement du MDN et des FAC? Comment peut-on intégrer la résilience climatique à ces piliers fondamentaux des opérations des FAC?
  • Comment les infrastructures, les achats et les chaînes d'approvisionnement actuels du MDN et des FAC peuvent-ils être adaptés pour répondre aux pressions croissantes engendrées par le changement climatique et pour atténuer la dégradation de l'environnement?
  • Compte tenu de la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement, de la Stratégie énergétique et environnementale de la Défense et de la Stratégie pour un gouvernement vert, quelles mesures novatrices les alliés prennent-ils en matière d'écologisation de la défense? Quels sont les domaines potentiels de collaboration et de partage des leçons retenues?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils atteindre la carboneutralité d’ici 2050, conformément à l’engagement du gouvernement du Canada? Quelles sont les initiatives qui pourraient être adoptées pour compléter les efforts d’atténuation et d’adaptation?
Capacités et coopération
  • Le processus de coopération civilo-militaire va-t-il évoluer à la lumière de ces nouveaux défis et du caractère changeant des opérations de sécurité et militaires, et le cas échéant, de quelle manière?
  • Comment le changement climatique pourrait-il modifier les besoins futurs en matière de défense (par exemple, le maintien de l’équipement, les infrastructures, les opérations, la planification, les politiques, l’approvisionnement, l’instruction, etc.)?
  • Comment le changement climatique pourrait-il remettre en question les cadres internationaux existants, tels que les femmes, la paix et la sécurité, la protection des civils et le cadre pour la protection des enfants?
Danger clair et présent
  • À quoi pourrait ressembler un outil d'évaluation des risques liés à l'impact du changement climatique sur la sécurité nationale et comment pourrait-il fonctionner? Quels enseignements peut-on tirer des approches des États alliés en matière d'évaluation des risques pour la sécurité climatique?
  • Quels sont les impacts du changement climatique sur les missions actuelles et futures de maintien de la paix et de stabilisation, y compris en tant que facteur de conflit?
  • Quelles sont les incidences géopolitiques du changement climatique?
  • Comment l'inégalité croissante et la pénurie de ressources provoquées par le changement climatique continuent-elles à contribuer à l'instabilité mondiale?

Prévoir les défis futurs

Le défi

Il est essentiel pour la sécurité du Canada de prévoir les menaces et les défis émergents et de mieux comprendre leurs répercussions sur la défense et la sécurité. Compte tenu de l’évolution rapide du contexte de sécurité, le MDN et les FAC souhaitent mieux comprendre les changements survenus depuis la publication de la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement, ainsi que ce qu’il faut prévoir à court, moyen et long terme.

Aspects clés et questions suggérées

Futurs à l’horizon
  • Comment les éléments suivants évolueront-ils au cours des 10, 20 ou 50 prochaines années?
    • Alliances et partenariats
    • Guerre biologique
    • Capacités et technologies émergentes
    • Investissement dans la défense, chaînes d'approvisionnement et partage du fardeau
    • Contexte mondial de la sécurité
    • Intégration opérationnelle dans de multiples domaines (y compris l'espace, le cyberespace, l'information, etc.)
    • Espace
    • Stabilisation et maintien de la paix
  • Comment l'avenir des conflits est-il genré, et quelles sont les répercussions sur les capacités, le personnel et les systèmes de personnel du MDN et des FAC pour répondre aux besoins futurs?
  • Comment les technologies comme l'IA, l'autonomie ou les simulations peuvent-elles aider à la détection, à la prédiction et à la prévision, et à la prise de décision rapide?
  • Comment les effets intergénérationnels des conflits sur les enfants et les jeunes influenceront-ils le contexte mondial de la sécurité?
  • Comment le MDN et la FAC doivent-ils considérer et gérer les risques existentiels posés par le changement climatique, la prolifération nucléaire, les technologies émergentes et l'épuisement des ressources? Quelles sont les implications diplomatiques, informationnelles, militaires et économiques de ces défis?
Prêts pour l'avenir
  • Les capacités actuelles sont-elles suffisamment larges et adaptables pour répondre à un contexte de sécurité en évolution? Si ce n'est pas le cas, quelle structure de forces est la plus apte à relever tout défi futur dans un environnement interarmées ou interallié?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils se préparer et réagir à des événements chocs, comme la pandémie de COVID-19, qui ont la capacité de modifier fondamentalement le paysage géopolitique?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils préparer les militaires et les civils à répondre à ces menaces et à ces défis dans un horizon de 10, 20 et 50 ans?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils optimiser leurs directives fonctionnelles, leurs politiques et leurs cadres de gestion des risques pour accroître leur agilité?

Domaines et technologie

Le cyberespace, l’espace et l’information comme domaines opérationnels

Le défi

Dans un contexte de sécurité de plus en plus complexe, opaque et instable, les adversaires sont en concurrence dans plusieurs domaines à la fois; le cyberespace, l’espace et l'information sont trois domaines qui sont devenus indispensables pour les opérations militaires modernes. À cela s'ajoute l'inquiétude croissante que le processus d'approvisionnement soit largement dépassé par le développement rapide de nouvelles technologies. Les activités malveillantes dans ces domaines peuvent être difficiles à détecter ou à attribuer, et se situent souvent sous le seuil de conflit armé et à l'intersection des mandats et des responsabilités de divers ministères et organismes, ce qui présente des difficultés pour déterminer le responsable national compétent et les mesures d’intervention qui s’imposent. Par conséquent, le MDN et les FAC doivent anticiper, s'adapter et agir pour contribuer, aux côtés de partenaires gouvernementaux et autres, à protéger les intérêts canadiens en matière de défense et de sécurité et les intérêts généraux du Canada face à ces défis multi-domaines.

Aspects clés et questions suggérées

Développement des forces et approvisionnement
  • Quels moyens interarmées – capacités transversales pouvant être utilisées dans les domaines maritime, terrestre, spatial, cyberspatial et aérien – sont nécessaires pour produire des effets dans le domaine de l'information?
  • Quelles compétences (connaissances, aptitudes, capacités et autres attributs), politiques et structures de commandement sont nécessaires pour tirer parti de ces capacités?
  • Comment les activités malveillantes et perturbatrices dans les domaines non traditionnels peuvent-elles être fusionnées en une image cohérente afin d'optimiser la connaissance de la situation, la prise de décision et les réponses?
  • Comment rendre la recherche, le développement et l'approvisionnement suffisamment souples, holistiques et réactifs pour répondre aux besoins actuels et prioriser les besoins futurs en matière de capacités?
  • Comment le Canada devrait-il aborder l'approvisionnement spatial comme un moyen de doter les FAC et d'autres ministères de moyens spatiaux et de créer des emplois dans le secteur spatial?
  • Quelles sont les incidences stratégiques et de défense de l'industrie spatiale canadienne pour le MDN et les FAC, et comment pourrait-on en tirer parti pour contribuer aux alliances et aux partenariats?
Menaces, vecteurs et cibles
  • Quel devrait être le rôle du MDN et des FAC dans la réponse du Canada aux activités malveillantes et aux activités sous le seuil dans les domaines non traditionnels?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils maximiser l'utilisation de ces domaines, surtout dans le contexte de la concurrence stratégique? Comment les alliés et les adversaires exploitent-ils ces domaines?
  • Comment le MDN et les FAC doivent-ils aborder le mélange croissant des domaines opérationnels?
  • De quelles compétences (p. ex., connaissances, aptitudes, capacités et autres attributs) et de quelle instruction le personnel du MDN et des FAC a-t-il besoin? Quels partenariats créatifs le MDN et la FAC peuvent-ils établir, y compris dans le secteur privé, pour améliorer leur efficacité dans ces domaines?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils assurer l'interopérabilité et la crédibilité avec leurs principaux alliés dans ces domaines?
Opérations pan-domaines et implications
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils maintenir un commandement et un contrôle efficaces ainsi qu'une liberté d'action dans les nouveaux domaines, dans un contexte d'évolution technologique rapide?
  • Comment les cadres juridiques et stratégiques nationaux et internationaux doivent-ils changer afin de concurrencer, de contester, de confronter et, au besoin, de combattre les adversaires de notre nation dans les domaines du cyberespace, de l'information et de l'espace?
  • Comment mener des opérations de renseignement de sources ouvertes (OSINT) pour maximiser le potentiel d'exploitation d'Internet, tout en s'abstenant de porter atteinte à la vie privée et aux droits des Canadiens au pays et à l'étranger? Faut-il modifier les politiques et la législation actuelles?
  • Comment le MDN et les FAC devraient-ils sensibiliser le public canadien et d'autres publics au rôle crucial des cyberopérations, des opérations d’information et des opérations spatiales et communiquer avec eux à ce sujet?

Technologies émergentes et applications militaires

Le défi

L'évolution rapide des technologies émergentes est un facteur clé de l'évolution du contexte de sécurité, qui présente des possibilités et des vulnérabilités. De nombreuses avancées technologiques et leurs applications ont le potentiel de changer la nature fondamentale des opérations et des activités militaires. Le rythme rapide de l'évolution technologique exige du MDN et des FAC qu'ils transforment rapidement ces progrès en capacités militaires, qu'ils limitent leur exploitation par nos adversaires, qu'ils établissent des partenariats avec le milieu universitaire et l'industrie et qu'ils conservent un avantage technologique nécessaire aux côtés de nos principaux alliés.

Aspects clés et questions suggérées

(R)évolutions dans le paysage technologique mondial
  • Quelles sont les incidences stratégiques, opérationnelles et tactiques des technologies émergentes et de plus en plus accessibles comme la fabrication additive/l'impression 3D, l'intelligence artificielle (IA), l'autonomie, les données volumineuses, la biotechnologie, la chaîne de blocs, l'infonuagique, les crypto-monnaies, la modification humaine, l’informatique quantique, la robotique et les systèmes spatiaux?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils repérer, développer, financer et déployer plus rapidement les technologies émergentes, en tenant compte des considérations éthiques, juridiques, opérationnelles, de politique et stratégiques?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils se positionner pour saisir les occasions technologiques et atténuer les vulnérabilités potentielles, les préjugés et la perpétuation des inégalités?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils améliorer la façon dont ils abordent la prolifération des nouvelles technologies chez nos alliés et nos adversaires? Comment ces technologies seront-elles utilisées pour défier les FAC?
  • Comment les technologies émergentes peuvent-elles aider et soutenir le personnel du MDN et des FAC (p. ex. gestion de carrière, éducation, santé, soins médicaux, instruction)?
  • Quelles compétences (p. ex., connaissances, aptitudes, capacités et autres attributs) le personnel des FAC devra-t-il posséder pour tirer parti des technologies émergentes?
Tirer parti des autres secteurs et des partenariats internationaux
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils contribuer à un écosystème d'innovation dynamique et ouvert et travailler avec le secteur privé et le milieu universitaire pour accroître la sensibilisation, atténuer les risques et tirer parti des technologies pour la défense?
  • Existe-t-il des stratégies de partenariat novatrices pour compenser les coûts d'investissement des nouvelles technologies et capacités de défense et qui protègent les technologies sensibles contre l'exploitation par des acteurs malveillants?
Implications éthiques, juridiques et politiques
  • À quoi pourrait ressembler l'avenir des régimes de contrôle des armes et comment le Canada devrait-il contribuer aux efforts de contrôle des armes et de contre-prolifération?
  • Quelles sont les considérations juridiques et éthiques liées au développement, à l'adoption et à l'utilisation de technologies émergentes?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils s'assurer que les préjugés sexistes, raciaux et autres préjugés sociaux dans les systèmes d’IA et d'apprentissage automatique et les cybersystèmes ne s'infiltrent pas dans notre architecture de défense et n’ont pas d’incidence sur la capacité opérationnelle?
  • Comment nos adversaires exploitent-ils des vecteurs non traditionnels pour empêcher l'accès des alliés aux filières de technologies émergentes?
  • Comment le MDN et les FAC peuvent-ils adapter leur fonction et leurs capacités en matière de renseignement afin d'exploiter les outils offerts par les technologies émergentes tout en veillant à ce que des cadres d'éthique et de surveillance appropriés soient en place?
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :