Résultats du financement

Liste des subventions et contributions financées depuis 2016

Réseaux de collaboration 2019-2020
Université Trent

Responsable du réseau : M. P. Whitney Lackenbauer, Ph. D., Université Trent
Réseau sur la défense et la sécurité nord-américaines et arctiques (RDSNAA) Peterborough, Ontario

Défis stratégiques en matière de défense abordés : Rôle de la défense dans l'Arctique; modernisation du NORAD; évolution du rôle des grandes puissances

Le Réseau sur la défense et la sécurité nord-américaines et arctiques (RDSNAA) explorera les trois défis indiqués en menant des recherches avec des étudiants, des chercheurs actuels et émergents, ainsi que des intervenants et des détenteurs de droits du Nord. Le RDSNAA contribuera aux travaux continus du MDN/FAC dans le cadre de l'opérationnalisation et de la mise en œuvre des engagements de la politique de défense liés à l'Arctique, en donnant accès à des recherches de pointe et en vérifiant les hypothèses concernant l'évolution du contexte de sécurité.

Université de Waterloo

Responsable du réseau : Mme B. Momani, Ph. D., Université de Waterloo
Groupe de prospective en matière de défense et de sécurité (PDS) Waterloo, Ontario

Défis stratégiques en matière de défense abordés : Prévoir les défis futurs, évolution du rôle des grandes puissances; avenir du renforcement des capacités

Le Defence and Security Foresight (DSF) Group explorera les trois défis indiqués par l’entremise de cinq grappes régionales, lesquelles se concentreront sur la sécurité nord-américaine; l'Afrique subsaharienne et les opérations multinationales de stabilisation; la Russie, l'Europe orientale et l'OTAN; le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord; l'Asie-Pacifique. Le DSF Group contribuera aux efforts continus du MDN/FAC pour prévoir les nouveaux défis en fournissant des recherches de prévision à court et à moyen terme sur les points chauds de la sécurité, ainsi qu'en élaborant des outils d’analyse pour éclairer l’élaboration des politiques et le développement des forces des FAC.

Université Concordia

Responsable du réseau : M. K. Khorasani, Ph. D., Université Concordia
Réseau de collaboration sur les défis et les innovations en matière de politique publique et de défense en ce qui concerne l'IA, les systèmes autonomes et la cybersécurité Montréal, Québec

Défis stratégiques en matière de défense abordés : Cyberespace et espace; rôle de l'IA; nouvelles technologies et applications militaires

Ce réseau de collaboration explorera les trois défis indiqués, en se concentrant sur les systèmes autonomes, l'intelligence artificielle (IA) et les systèmes du cyberespace, dans une optique de responsabilité, de transparence et de confiance, d'égalité et d'inclusion. La recherche sera également guidée par les questions liées aux instruments de politique efficaces pour atténuer les risques et créer un espace de combat connecté. Le Réseau apportera une contribution aux efforts continus du MDN/FAC pour mieux comprendre les considérations éthiques liées aux opérations dans l'espace et le cyberespace et à l'application militaire des nouvelles technologies et de l'IA en effectuant des recherches et en élaborant des pratiques exemplaires et des lignes directrices générales sur l'utilisation de ces technologies.

Subventions de coopération ciblées 2019-2020

RÉSUMÉ DES DEMANDES FINANCÉES – ANNÉE FINANCIÈRE 2019-2020 –

PREMIÈRE RONDE (août 2019)

Université Saint-Paul

Designing Security:  A New Methodology to Address the Intractable Challenges of the 21st Century

Ottawa, Ontario

50 000 $

Le financement appuiera la tenue d'un atelier visant à concevoir une plateforme éducative qui facilitera l'enseignement et la diffusion d'une théorie de conception commune et agnostique, afin que les commandants alliés puissent se parler et collaborer entre eux en utilisant un « langage commun ». Cette plateforme sera mise à l'essai sur le terrain auprès d'une cohorte d'officiers supérieurs et d'officiers de niveau intermédiaire en 2023.

Homewood Research Institute

The Gendered Experience of Operational Deployment among Female and Female-Identified Service Members and Veterans

Guelph, Ontario

50 000 $

Le financement appuiera un projet visant à organiser une série de groupes de discussion avec des femmes et des personnes s’identifiant comme des femmes parmi les militaires et les vétérans, afin d'explorer l'expérience du déploiement selon le genre. Un atelier suivra pour discuter de l'expérience unique, des possibilités et des défis du déploiement opérationnel chez les femmes militaires et les vétéranes, cerner les facteurs uniques liés au maintien en poste et à la démobilisation, et mobiliser les chercheurs, les cliniciens et les décideurs canadiens autour de ces questions.

Université de Waterloo

Lessons Learned So Far: The Enhanced Forward Presence in Northeastern Europe, 2017-2019

Mars 2020 – Riga, Lettonie

30 622,85 $

Le financement appuiera la tenue d'un atelier de deux jours à l'Institut letton des affaires internationales (LIIA), qui réunira des experts de la défense des pays cadres de la présence avancée renforcée (PAR) (Allemagne, Canada, États-Unis et Royaume-Uni) et des pays hôtes (Estonie, Lettonie, Lituanie et Pologne). Ces experts échangeront des documents sur l'expérience de leur pays quant aux déploiements de la PAR afin de rassembler les enseignements tirés de la mission d’assurance et de dissuasion menée à ce jour.

Université Queen’s

Women's Integration in the Military: Optimizing the CAF’s Career Cycle

Mai 2020 – Kingston et Ottawa, Ontario

10 908 $

Le financement appuiera un examen systématique de l'évolution des relations entre les sexes au sein des Forces armées canadiennes, en mettant l'accent sur les différentes phases du cycle de carrière militaire, afin d'évaluer les initiatives stratégiques qui ont été mises en œuvre au Canada et ailleurs, et de comprendre les conditions dans lesquelles ces initiatives réussissent à recruter, à retenir et à mieux intégrer les femmes dans les Forces armées.

Institut canadien des affaires mondiales

New Procurement Models for DND

20 novembre 2019 – Ottawa, Ontario

50 000 $

Le financement appuiera la tenue d’une conférence d'une journée à Ottawa qui examinera comment rationaliser l'approvisionnement afin de mieux assurer les capacités décrites dans Protection, Sécurité, Engagement en temps opportun. La conférence réunira des experts en la matière du Canada et de l'étranger, ainsi que des représentants de gouvernements, du milieu universitaire et de l'industrie, afin d'éclairer les préoccupations relatives aux processus d'approvisionnement de la défense et de proposer d'autres modèles d'approvisionnement pour atténuer ces difficultés.

Université Saint-Paul

Supporting the Defence Team to Face Hybrid Warfare and the Grey Zone: An International Seminar on Operational and Strategic Design

20-24 octobre 2019 – Ottawa, Ontario

50 000 $

Le financement appuiera la tenue d’un séminaire international de trois jours, ouvert à l'Équipe de la Défense et au public, qui réunira 20 universitaires, militaires et fonctionnaires internationaux spécialisés dans la conception opérationnelle et stratégique novatrice dans des environnements complexes et la guerre hybride. Le projet utilisera des procédures récemment mises au point, fondées sur la méthodologie de conception de l'exploitation du système, pour traduire les connaissances tacites des experts en connaissances concrètes qui peuvent être mieux comprises par un public plus large. 

Université de Montréal

Guerre hybride, opérations d'information et médias sociaux

Septembre 2019 – avril 2020 – Montréal, Québec

49 463,57 $

La subvention appuiera une conférence publique sous le thème des opérations d’information en source ouverte et le développement d’un algorithme d’apprentissage machine permettant l’analyse des campagnes de désinformation. Ces activités viseront à améliorer les capacités des Forces armées canadiennes à faire face aux nouveaux mécanismes d'influence numériques dans le contexte spécifique du Canada.

Université Laval

Stratégies de défense des alliés américains face aux menaces multidimensionnelles de la Chine et de la Russie

Les 7 et 8 mai 2020 – Québec, Québec

24 259,84 $

La subvention appuiera un colloque qui visera à mieux comprendre la réponse des principaux alliés américains aux menaces, telles que la manipulation de l’information, les cyberattaques et l’ingérence dans les processus démocratiques, et à comparer leurs réactions.  Également, en réunissant des experts nationaux et internationaux, aussi que des membres de l’équipe de la défense, ce colloque analysera les réponses des plus proches alliés des États-Unis aux défis posés par les rivalités entre grandes puissances.

Université Carleton, Norman Paterson School of International Affairs (NPSIA)

AI: Implications for Defence, National Security, and Intelligence

Mars 2020 – Ottawa, Ontario

48 433,90 $

Le financement appuiera une conférence universitaire de deux jours qui explorera le lien entre l'intelligence artificielle (IA) et la défense nationale, la sécurité nationale et le renseignement. Dix-neuf experts canadiens et internationaux seront invités à participer et à présenter des recherches originales, et 50 intervenants de l'Équipe de la Défense, du gouvernement du Canada, du milieu universitaire et du secteur privé y seront invités. La conférence mènera à la publication d'un numéro spécial d’une revue (en septembre 2020) sur l’IA et la sécurité internationale.

Université Carleton, Norman Paterson School of International Affairs (NPSIA) et Centre for Security, Intelligence, and Defence Studies (CSIDS)

Canadian Capstone

Février 2020 – Toronto, Ontario

12 986 $

Le financement appuiera un événement d'une journée qui aura lieu au Collège des Forces canadiennes à Toronto. Cet événement phare sélectionnera les meilleures présentations parmi les divers événements organisés par les établissements partenaires du Réseau canadien pour l’analyse de défense et de sécurité ayant lieu à travers le Canada et offrira aux nouveaux chercheurs une plateforme pour présenter des recherches de pointe sur des questions de défense et de sécurité.

Université du Québec à Montréal

Colloque international : « Cybersécurité, ingérence politique et manipulations de l’information : Enjeux et défis à l’approche des élections fédérales canadiennes »

Du 11 au 13 octobre 2019 – Montréal, Québec

34 453,51 $

La subvention appuiera une conférence internationale d’une journée impliquant une quinzaine d’intervenants, ainsi qu’un hackaton de 72 heures mettant en concurrence près de 50 spécialistes en sécurité informatique. L’événement vise à débattre des vulnérabilités et perspectives du Canada face aux stratégies « hybrides » déployées par des puissances étrangères.

Université de la Colombie-Britannique

Space Debris and National Security: An Interdisciplinary Solutions-Oriented Examination

Septembre 2019 – mai 2020 – Vancouver, Colombie-Britannique

36 456 $

Le financement appuiera la tenue d'un atelier et la production d'un rapport qui réuniront un groupe multidisciplinaire d'experts chargé d'analyser les problèmes liés à l'identification, au suivi, à l'évitement et à la désorbitation des débris spatiaux; les aspects technologiques, stratégiques et juridiques des armes antisatellites; les risques que posent les constellations de satellites commerciaux; les défis de la coopération avec la Russie, la Chine et l'Inde, et de recommander des solutions à l'Équipe de la Défense.

Université St. Francis Xavier, Brian Mulroney Institute of Government

Identifying and Assessing Search and Rescue and Emergency Response Capabilities in the North American Arctic

Novembre 2019 – Ottawa, Ontario

27 400 $

Le financement appuiera la collecte et l'évaluation des leçons retenues des opérations annuelles canadienne et américaine, Nanook et Arctic Shield, concernant les capacités de recherche et sauvetage et d'intervention d'urgence, ainsi que la tenue d'un atelier de deux jours qui fera participer des praticiens et des experts à une discussion sur les leçons retenues, les pratiques exemplaires et les technologies en évolution, et axée sur les opérations de sauvetage collectif, les mesures de soutien dans l'Arctique, la collaboration et la coordination entre organismes, et l'utilisation des ressources communautaires comme multiplicateurs de force.

Valens Global et Université Carleton, Norman Paterson School of International Affairs (NPSIA)

How to Master the Strategic Environment through Applied Artificial Intelligence: Anticipation of Sub-State Threats as a Case Study

Septembre 2019 – janvier 2020 – Washington, DC et Ottawa, Ontario

49 860,20 $

Le financement appuiera l'élaboration d'un rapport complet qui expliquera comment l'intelligence artificielle (IA) peut prédire avec succès l'avenir stratégique des acteurs non étatiques violents (y compris les modèles d'attaque, les activités criminelles et l'expansion géographique) et comment la conception de l'IA dans ces contextes peut éviter les préjugés involontaires. Le projet prévoit également de créer et de démontrer de l'IA qui peut prédire les tendances futures de la violence sous-étatique, y compris des innovations en matière d'attaque.

Project Ploughshares

MOSAIC: Exploring Future Defence and Global Security Challenges

Août – décembre 2019 – Ottawa, Ontario; Montréal, Québec; Vancouver, Colombie-Britannique; Halifax, Nouvelle-Écosse

38 000 $

Le financement appuiera la tenue d’une série de laboratoires de politiques à l'échelle du Canada, auxquels participeront des membres du public et des intervenants pertinents, afin de prévoir les défis en matière de défense et de sécurité à court, à moyen et à long terme, et de cerner les perceptions et les attentes du grand public et des experts à l'égard de la préparation de l'Équipe de la Défense à relever ces défis.

Université Carleton, Norman Paterson School of International Affairs (NPSIA) et Centre for Security, Intelligence, and Defence Studies (CSIDS)

The Year Ahead: An International Security, Intelligence, and Defence Outlook for Canada for 2020

8 décembre 2019 – Ottawa, Ontario

20 840 $

Le financement appuiera la tenue d’une conférence d'une journée qui réunira des universitaires, des praticiens et des membres de la société civile dans le but de cerner et de discuter des défis les plus pressants en matière de sécurité, de renseignement et de défense auxquels le Canada et le reste du monde seront probablement confrontés au cours de la prochaine année.

Université du Québec à Montréal

La coopération canadienne en matière de renseignement

Les 25 et 26 mai 2020 – Montréal, Québec

37 132 $

La subvention appuiera un colloque qui comprendra une journée de panels thématiques suivie d’une demi-journée de table-ronde de manière à réunir les expert(e)s et les praticien(ne)s d’expérience. Le colloque examinera la coopération du Canada en matière de renseignement dans un contexte de remise en question de l’ordre international libéral. Il réunira experts et professionnels pour réfléchir aux problématiques relatives au partage et à l’utilisation du renseignement dans un environnement international changeant.

Université de Montréal

The Politics of Foreign Military Training in Fragile States: A Two-Day Conference at the

Université de Montréal

Les 14 et 15 novembre 2019 – Montréal, Québec

18 497 $

Le financement appuiera la tenue d’une conférence de deux jours avec des universitaires et des décideurs pour comprendre les moteurs, les conséquences et l'efficacité des programmes étrangers de renforcement des capacités militaires et d'aide à la sécurité, axée sur les missions canadiennes et américaines dans les États fragiles. La conférence vise à développer une meilleure compréhension de l'impact et de la politique mondiale de l’instruction militaire étrangère, y compris la façon dont certains États cherchent à étendre leurs relations militaires par le biais de programmes parallèles d'aide à la sécurité.

Alixima Solutions Ltd.

Improving Defence Procurement: Aligning Government and Industry Interests during the Procurement Process

2020 – Ottawa, Ontario

49 000 $

Le financement appuiera la mobilisation de trois cadres supérieurs indépendants de l'industrie de la défense pour produire un livre blanc décrivant la façon dont les entreprises de défense sont motivées. Le projet permettra d'élaborer des recommandations pour améliorer le processus d'appel d'offres et la réalisation des projets du Canada afin de mieux harmoniser les objectifs d'approvisionnement du gouvernement du Canada avec les mesures de réussite de l'industrie. Les recommandations porteront également sur l'harmonisation des objectifs du Canada et de l’industrie en matière d'équité entre les sexes.

Université Queen’s, Centre for International and Defence Policy (CIDP)

Anticipating Defence Challenges in the Asia-Pacific: Canada as a Pacific Nation

Les 20 et 21 février 2019 – Ottawa, Ontario

31 750 $

Le financement appuiera la tenue d’une conférence de deux jours visant à évaluer le contexte de la sécurité dans la région de l'Asie-Pacifique au cours de la prochaine décennie et à explorer les répercussions pour le Canada de l'évolution des relations entre les grandes puissances dans cette région. La conférence se concentrera sur l'Australie, le Canada, la Corée du Sud et la Nouvelle-Zélande et examinera comment ces pays peuvent coopérer entre eux et avec les États-Unis pour promouvoir la paix et la sécurité dans la région.

Université Carleton, Norman Paterson School of International Affairs (NPSIA)

Planning Informed by Design: Canadian Operational Art and How We Fight

Septembre 2019 – juin 2020 – Ottawa, Ontario

50 000 $

Le financement appuiera la recherche sur les pratiques actuelles de conception et de planification dans les Forces armées canadiennes (FAC), ainsi que sur les pratiques exemplaires et émergentes dans d'autres armées comparables et les écarts entre elles. Le projet comprendra un atelier d'experts civils et militaires dans le domaine de l'art opérationnel et de la conception d’opérations, un document universitaire et un ensemble de notes stratégiques axées sur les besoins et les capacités du CAF.

SCC du programme MINDS à l’intention des jeunes

Université Queens

Université Queens

Servicewomen’s Salute Portal Project

Kingston, Ontario

10 000 $

Le financement appuiera l'élaboration d'une possibilité de communications en ligne améliorées pour les étudiants et les universitaires qui s'intéressent à la défense et à la sécurité par l'entremise du Servicewomen’s Salute Portal Project de l’Université Queen’s. Le portail permettra au gouvernement du Canada, ainsi qu'aux organismes de défense et de sécurité, d'appuyer les chercheurs de la prochaine génération et d’encourager la prise en compte des idées de la prochaine génération dans les solutions proposées aux défis stratégiques prévus par le programme MINDS.

 

Subventions de coopération ciblées 2018-2019

RÉSUMÉ DES DEMANDES FINANCÉES – ANNÉE FINANCIÈRE 2018-2019 – PREMIER CYCLE (juin 2018)

Balsillie School of International Affairs

Canada’s Role in Contributing to Addressing MENA Challenges

Printemps 2019

Waterloo, Ontario

Financement : 36 150,00 $

Cet atelier évaluera le rôle du Canada dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Plus précisément, il portera sur le rôle potentiel des Forces armées canadiennes en matière d'aide humanitaire, de secours en cas de catastrophe, de maintien de la paix, de formation, de forces spéciales, de reconstruction post-conflit et d'opérations de combat dans la région. Il examinera les possibilités où les Forces armées canadiennes peuvent aider à appuyer les pays partenaires de l'OTAN dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, à les engager, à accroître l’interopérabilité avec eux et à leur offrir de l’instruction. Enfin, il formulera des recommandations stratégiques sur la façon dont l'Équipe de la Défense du Canada peut aider à contrer la prolifération des armes de destruction massive dans la région, la propagation des réseaux terroristes et aider les partenaires régionaux à atteindre des objectifs stratégiques communs.

Institut canadien des affaires mondiales

Cinquième Conférence annuelle sur l’approvisionnement militaire de l’ICAM

3 octobre 2018

Ottawa, Ontario

Financement : 24 446,00 $

Cette conférence d'une journée permettra de réfléchir et d'examiner comment le Canada peut mieux équilibrer les objectifs des FAC dans le cadre de PSE et les ressources disponibles en ce qui concerne les processus d'acquisition de matériel de défense. La conférence examinera également comment les FAC et le MDN peuvent réaliser les objectifs en matière d'approvisionnement décrites dans PSE.

Institut canadien des affaires mondiales

Une année de Protection, Sécurité, Engagement : Un rapport d’étape

7 juin 2018

Ottawa, Ontario

Financement : 23 950,00 $

Cette conférence d'une journée portera sur la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement, et présentera un rapport d'étape à ce sujet. La conférence discutera des façons dont le MDN et les FAC peuvent accroître l'effectif de la Défense, le diversifier et modifier le modèle d'emploi dans la Force de réserve. Enfin, la conférence examinera les progrès réalisés dans l'adaptation des changements de politique en vue des nouvelles capacités prévues dans Protection, Sécurité, Engagement, de même que l'évolution de la défense nord-américaine.

Centre for Asia-Pacific Initiatives (CAPI), Université de Victoria

Threats to Regional and Global Stability: Southeast Asia in Global Context

Octobre 2018 et mars 2019

Victoria, Colombie-Britannique

Financement : 26 108,00 $

Dans le cadre de ce projet, on examinera deux sources importantes et interdépendantes d'instabilité régionale et mondiale émanant de l'Asie du Sud-Est et on examinera les réponses possibles, y compris celles du Canada. Plus précisément, le projet s'attaquera à la menace croissante du nationalisme ethno-religieux.

Centre for International and Defence Policy

“Hybrid Warfare: New Concepts for Canadian Armed Forces” (15-16 October 2016, Toronto, ON)

This workshop aims to contribute to current and future Canadian defence policy thinking with regard to the emergence of hybrid warfare. The workshop will gather 16 military professionals and 4 academics from around the world, all of whom have either developed or taught concepts for understanding and waging hybrid warfare conflicts. (Confirmed participants include Dr. Alex Ryan (US army), Ben Zweibelson (US SOCOM), MGen (ret.) Yossi Baidatz (Israel Defense Forces) and Gen Carlos Ospina Ovalle (Colombian Army).) Each participant will present a 20-minute paper of 3000 words on their area of expertise (e.g. gray zones, complex systems, asymmetry, drift, reframing, etc.) and the best contributions will be submitted as a special issue to the Canadian Military Journal. All contributions will also be submitted as an edited book manuscript to Hurst Publishers ‘Critical War Studies’ series in 2017.

The Gender Perspective in Policy and Operations: Explaining the Implementation Gap

16 novembre 2018

Kingston, Ontario

Financement : 38 333,00 $

Ce projet examinera pourquoi et comment les organisations et les États intègrent des lignes directrices sur l'égalité des sexes dans leurs pratiques, en mettant l'accent sur les Forces armées canadiennes et les autres forces armées de l'OTAN. Il examinera la mise en œuvre des lignes directrices en matière d'égalité des sexes, couvrant à la fois les objectifs en matière de diversité et l'intégration de la démarche sexospécifique dans les politiques, la planification opérationnelle et les missions.

Centre for International and Defence Policy

The Gender Dimension of Veteran Transition: Workshop and Mentorship Program

Septembre 2018

Kingston, Ontario

Financement : 12 085,00 $

Cet atelier évaluera les façons de répondre aux besoins émergents et immédiats des fournisseurs de services aux vétérans. Plus précisément, comment les fournisseurs de services aux vétérans peuvent-ils intégrer la démarche sexospécifique dans leurs services afin de tenir compte des besoins particuliers des femmes vétérans?

China Institute, Université de l’Alberta

6th East Asia Maritime Security Forum; Cooperation and Engagement in the Asia Pacific and the Arctic Region

21-23 novembre 2018

Haikou, province de Hainan, R.P. de Chine

Financement : 35 000,00 $

Ce forum de trois jours portera sur la coopération maritime régionale en Asie-Pacifique et dans l'Arctique. Il examinera également la coopération et la souveraineté régionales dans l'Arctique du point de vue du Canada.

Institut de la Conférence des associations de la défense

Conférence d’Ottawa sur la sécurité et la défense 2019

22-23 février 2019

Ottawa, Ontario

Financement : 20 555,00 $

Cette conférence de deux jours examinera Protection, Sécurité, Engagement. Elle évaluera le développement de la Force, les technologies émergentes, les relations internationales en matière de défense ainsi que la diversité et le bien-être. Elle évaluera également les premiers progrès réalisés dans la mise en place du cadre de mise en œuvre nécessaire pour répondre aux attentes de plus en plus exigeantes énoncées dans PSE.

Kule Institute for Advanced Studies

Russian Policy and the War in Ukraine's Donbas: Options for the Future and Canadian Responses

Septembre 2018 (date à confirmer)

Edmonton, Alberta

Financement : 27 542,00 $

Cette conférence examinera la politique russe dans la région ukrainienne du Donbass, ainsi que les événements qui ont précipité le soulèvement dans le Donbass. Elle portera sur la politique de la Russie, ses opérations militaires et sa fourniture d'équipements et d'armes militaires.

 

Université Trent

Measuring the Success of the Canadian Rangers: Using Statistical Methods, Gender Based Analysis Plus and Stakeholder Dialogue to Discern Culturally Relevant and Appropriate Metrics

Juin 2018 – mars 2019

Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest; Ottawa, Ontario

Financement : 24 265,00 $

Ce projet vise à travailler avec le 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens afin d'élaborer des mesures plus formelles et plus substantielles pour évaluer les contributions, les réussites et les lacunes des Rangers canadiens en tant que composante de la Force de réserve des FAC dans le contexte du Nord canadien. Il étudiera également les rôles, les expériences et les contributions des femmes dans les Rangers canadiens en utilisant le 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens comme étude de cas.

Programme de transition convivial pour vétérans, Women in Technology Scholarship Board of Trustees, Calian Ltd.

Identifying the Barriers Facing Serving and Veteran Women in Cyber Technology

Septembre – décembre 2018

Kingston, Ontario; Esquimalt, Colombie-Britannique; Halifax, Nouvelle-Écosse

Financement : 18 300,00 $

Le projet prendra la forme d'une initiative coordonnée de recherche et d'échange d'information d'une durée de quatre mois qui incitera les femmes actuellement en service ou qui sont vétérans des Forces armées canadiennes à recenser les obstacles réels et perçus à la participation des femmes dans les industries de la cybersécurité et de la sécurité des réseaux.

Femmes en sécurité internationale Canada

Genre et sécurité, perspective bottom-up

2-4 mai 2018

Edmonton, Alberta

Financement : 18 000,00 $

Cet atelier de trois jours portera sur la sécurité/l'insécurité telle qu'elle est vécue par les individus et les groupes, dans les contextes locaux, et sera complété par des considérations de genre, de race, de classe, d'ethnicité, d'identité autochtone et de sexualité. L'atelier portera également sur l'intégration des femmes et la surveillance de l'égalité entre les sexes dans les Forces armées canadiennes. L'objectif de l'atelier est de mettre au premier plan les expériences quotidiennes d'insécurité, avec un accent particulier sur le genre et d'autres identités croisées

Subventions de coopération ciblées 2017-2018 - Résultats

SOMMAIRE DES DEMANDES FINANCÉES – ANNÉE FINANCIÈRE 2017-2018

Association des communications et de l’électronique des forces canadiennes

Cybersymposium: cybergouvernement, milieux universitaires et industrie – nos difficultés et possibilités collectives

Le 26 octobre 2017 - Ontario, Canada

5 000 $

Dans le cadre de ce symposium, on s’intéressera aux difficultés et aux possibilités qui existent dans le domaine cybernétique, y compris le développement de capacités cybernétiques au sein du gouvernement, des milieux universitaires et de l’industrie, ainsi que la surveillance et la responsabilisation dans ce secteur.

Chatham House, Royal Institute of International Affairs

L’OTAN et la méthode de l’équipe rouge,

Automne 2017

Royaume-Uni

25 000 $

Ce projet s’articule autour de scénarios en lien avec trois avenirs possibles, à savoir l’un dans lequel les membres de l’OTAN ont réaffirmé leur engagement envers l’organisation; l’autre dans lequel l’organisation existe toujours mais dont les membres n’en sont pas totalement parties prenantes et, enfin, le dernier dans lequel l’OTAN a été supplantée par une autre structure sécuritaire européenne, afin d’étudier les répercussions d’un éventuel incident de sécurité dans un monde où l’OTAN fleurit, stagne ou disparaît.

Craig Stephens Productions Inc.

Le long chemin du retour

De l’été à l’automne 2017 - Ontario, Canada

10 000 $

Pour ce projet de recherche, on recueillera et on analysera des données qualitatives sur les innovations thérapeutiques qui aident les membres anciens et actuels des Forces armées canadiennes à se remettre de blessures apparentes ou non.

École nationale d’administration publique

e processus d’intégration des Autochtones dans les Forces armées canadiennes : entre apport stratégique et équité –

6 décembre 2017 - Québec, Canada

22 921 $

On traitera des facteurs de maintien des effectifs autochtones dans les Forces armées, notamment ce qui motive les Autochtones à s’enrôler et à demeurer au sein des FAC. On examinera, en outre, l’apport stratégique des Autochtones à la politique de défense du Canada.

École nationale d’administration publique, Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec

La politique étrangère et de défense du gouvernement Trudeau à mi-mandat – Évaluations et projections

4 décembre 2017 - Québec, Canada

15 000 $

On discutera de la politique étrangère et de la politique de défense du gouvernement Trudeau à mi-mandat et on s’intéressera aux incidences politiques, techniques, diplomatiques ou stratégiques de la hausse du budget canadien de la défense, à la perception populaire de la démarche du gouvernement en matière de sécurité et de défense, à la défense de l’Arctique, à l’OTAN et aux opérations de maintien de la paix.

Institut canadien des affaires mondiales

Capacités en matière de force, de sécurité et d’engagement

Le 4 octobre 2017 - Ontario, Canada

10 000 $

Cette conférence portera sur la nouvelle politique de défense du Canada et examinera ses incidences sur les relations en matière de défense en Amérique du Nord, les enjeux touchant l’effectif, la capacité et le financement, et sur l’innovation.

Institut de la conférence des associations de la défense

Vingtième édition annuelle du symposium des diplômés

Les 12-13 octobre 2017 - Ontario, Canada

2 787,64 $

Cette conférence offrira à près de 20 étudiants diplômés et spécialistes en matière de sécurité et de défense la possibilité de présenter les conclusions de leurs recherches sur les intérêts canadiens dans ces deux sphères.

Institut international d’études stratégiques

Développement des capacités militaires en cours et en devenir en Russie

Les 11 et 12 décembre 2017 - Royaume-Uni

24 447 $

Cet atelier portera sur les capacités militaires de la Russie au chapitre des services et du matériel, sur l’analyse de ses organismes, ses plateformes et ses systèmes ainsi que sur le secteur et le financement de la défense en Russie. On s’attardera sur les capacités, les organismes et la mise au point de matériel militaires dignes de mention propres à ce pays.

Institut international de recherche sur la paix de Stockholm

Conférence sur les examens de l’article 36 et les technologies émergentes

Les 20 et 21 septembre 2017 - Suède

25 000 $

Dans le cadre de cette conférence, on identifiera, présentera et préparera des professionnels pertinents à l’éventail des difficultés en lien avec les examens des armes, les moyens et les méthodes de guerre en tablant sur trois sphères technologiques naissantes, soit les armes virtuelles, l’intelligence artificielle et la robotique, et les technologies d’amélioration de l’être humain.

Montana Hunter

(in)Sécurité : mise en rapport des professionnels de la défense et des affaires étrangères

D’août à octobre 2017 - Colombie-Britannique, Canada

1 000 $

Ce projet portera sur le réseautage dans le domaine de la défense et la mise en place d’un groupe de discussion. On y présentera des conférences et des discussions animées par des spécialistes en matière de sécurité de la Colombie-Britannique au Canada.

Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative

Canada's re-engagement with Peace Operations in Africa: Challenges & Opportunities

Les 23 et 24 octobre 2017 - Le centre international Kofi Annan de formation au maintien de la paix, Ghana

25 000 $

Lors de cette conférence, on traitera de la portée et de la nature des menaces actuelles à la sécurité et des difficultés liées aux opérations de maintien de la paix en Afrique; on parlera des manières dont ces enjeux jouent sur les capacités des États africains à prévoir et à prévenir ces menaces, et à y réagir.

The Center for Strategic and International Studies

Redefining Security Investments

Novembre 2017 – novembre 2018 - Washington (D.C.) et Ottawa (Ont.)

50,000 $

Le SCRS propose un projet de recherche visant à analyser les dépenses de défense des membres de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord. L'objectif du projet est de recenser et d'examiner des mesures globales d'investissement dans la sécurité – au-delà de l'objectif de 2 % de l'OTAN en matière de dépenses de défense – qui permettraient de mesurer avec précision les contributions des alliés et des partenaires à la sécurité transatlantique.

Univeristé St. Jerome à l’Université de Waterloo

Les intérêts de la Russie en Arctique et leurs répercussions pour la défense, la sécurité et la politique étrangère du Canada

Janvier, février et mai 2018 - Alberta et Yukon, Canada

19 530 $

Dans le cadre de cet atelier, on traitera des intérêts du Canada et de la Russie en Arctique, des liens entre le Canada et les États-Unis au chapitre de la défense et des répercussions des stratégies russes en Arctique sur l’OTAN et sur les alliés du Canada dans les régions européennes de l’Arctique.

Université Carleton

Douzième édition de l’atelier sur l’économie de la défense et de la sécurité

Les 2 et 3 novembre 2017 - Ontario, Canada

4 050 $

Cet atelier réunira des économistes spécialisés dans la défense et la sécurité pour discuter d’enjeux tels que le coût prévu du programme en cours de construction de navires, le coût de remplacement des aéronefs, les répercussions de l’engagement du Canada en faveur d’une hausse de son budget de la défense et d’autres questions liées à l’actuelle politique de défense du Canada.

Université Carleton, Norman Paterson School of International Affairs

Atelier d’Ottawa sur la prospective stratégique: baliser l’avenir de la technologie, la sécurité nationale et les priorités en matière de défense

Les 9 et 10 novembre 2017 - Ontario, Canada

16 500 $

Lors de cet atelier, on cherchera à comprendre comment tirer profit de la prospective stratégique et des techniques, des démarches et des méthodologies centrées sur les renseignements anticipés afin de planifier et de se préparer aux menaces, aux difficultés et aux possibilités naissantes au chapitre de la sécurité et de la défense du fait de l’innovation technologique.

L’année à venir

Le 7 décembre 2017 - Ontario, Canada

20 825 $

Cet atelier portera sur les priorités du Canada dans un proche avenir en matière de défense et de politique étrangère. On y abordera les menaces qui guetteront le Canada et ses alliés en 2018, les missions internationales canadiennes en cours et à venir, les relations canado-américaines en matière de défense ainsi que les sphères cybernétique et spatiale.

Université d’Ottawa

Atelier sur la politique de défense du Canada en théorie et en pratique

Le 8 décembre 2017 - Ontario, Canada

18 696 $

Cet atelier réunira les auteurs d’un ouvrage à paraître sur la pratique et la théorie relatives à la politique de défense du Canada et traitera de questions d’ordre fondamental, thématique et théorique, de même que de problèmes qui se profilent en matière de politique de défense.

Université d’Ottawa, Centre d’études en politiques internationales

Le Canada dans un contexte de sécurité international en pleine transformation: possibilités et défis

Les 7 et 8 décembre 2017 - Ontario, Canada

24 670 $

Lors de cette conférence, on se penchera sur les incidences d’un environnement de sécurité internationale en constante évolution. On y traitera des politiques étasuniennes du président Trump en matière de sécurité, de l’OTAN, des changements et des difficultés qui se présentent dans la région Asie-Pacifique, du développement et de la sécurité des États fragiles, de la sécurité dans la région arctique et des opérations de maintien de la paix de l’ONU au XXIe siècle.

Université de l’Alberta, China Institute

Cinquième édition du forum sur la sécurité maritime en Asie orientale : sécurité maritime et coopération dans la région de l’Asie-Pacifique et en Arctique

25-27 octobre 2017 - Alberta, Canada

2 787,64 $

Cet atelier s’intéressera aux défis relatifs à la sécurité maritime en Arctique et dans la région de l’Asie Pacifique, dont ceux liés aux récents événements, à la navigation, à la protection de l’environnement, à la gestion des conflits et à la collaboration maritime.

Université de l’Île-du-Prince-Édouard

Cinquième édition de la conférence Palmer sur le leadership dans le secteur public – Le

Canada et les États-Unis : une relation en mutation dans un monde en constante évolution

Du 29 au 31 août 2017 - Île-du-Prince-Édouard, Canada

10 000 $

Cette conférence portera sur la stratégie de défense du Canada dans le sillage de l’élection présidentielle des États-Unis de 2016, la protection des frontières canadiennes et les menaces actuelles à la sécurité du Canada.

Université de la Pennsylvanie, Center for Ethics and the Rule of Law

Espace et sécurité : règles de gouvernance éthique pour assurer la sécurité de l’espace

Les 20 et 21 avril 2018 - États-Unis

25 000 $

Cette table ronde abordera des questions d’ordre éthique, juridique et politique; on y cherchera des solutions et on y formulera des recommandations éventuelles sur des enjeux qui recoupent les règles de droit et de déontologie d’une part et la sécurité internationale et les conflits armés d’autre part.

Université de Winnipeg

Évaluation et suivi de l’impact du changement climatique dans le nord du Canada : évaluation des possibilités de collaboration entre les FAC et les peuples autochtones

Septembre et octobre 2017 - Manitoba, Canada

2 787,65 $

Ce projet de recherche évaluera les possibilités actuelles d’instaurer des modes de gouvernance adaptative faisant appel aux Forces armées canadiennes, aux Premières Nations, aux Métis et aux Inuit à titre de composante intégrale de l’élaboration de plans stratégiques pour la défense du territoire, la sécurité environnementale et la surveillance du nord du Canada.

Université du Manitoba

Les 60 ans du NORAD : le rôle passé, présent et futur du Canada

Le 2 mai 2018 - Ontario, Canada

25 000 $

Lors de cette conférence, on analysera et on réfléchira aux trois dernières décennies du NORAD, et on se penchera sur les points de vue d’anciens commandants adjoints du NORAD, les incidences du 11 septembre et d’autres chocs ainsi que sur l’avenir de l’organisation.

Les 60 ans du NORAD : le rôle passé, présent et futur du Canada

Le 2 mai 2018 - Ontario, Canada

25 000 $

Lors de cette conférence, on analysera et on réfléchira aux trois dernières décennies du NORAD, et on se penchera sur les points de vue d’anciens commandants adjoints du NORAD, les incidences du 11 septembre et d’autres chocs ainsi que sur l’avenir de l’organisation.

Les 60 ans du NORAD : le rôle passé, présent et futur du Canada

Le 2 mai 2018 - Ontario, Canada

25 000 $

Lors de cette conférence, on analysera et on réfléchira aux trois dernières décennies du NORAD, et on se penchera sur les points de vue d’anciens commandants adjoints du NORAD, les incidences du 11 septembre et d’autres chocs ainsi que sur l’avenir de l’organisation.

Les 60 ans du NORAD : le rôle passé, présent et futur du Canada

Le 2 mai 2018 - Ontario, Canada

25 000 $

Lors de cette conférence, on analysera et on réfléchira aux trois dernières décennies du NORAD, et on se penchera sur les points de vue d’anciens commandants adjoints du NORAD, les incidences du 11 septembre et d’autres chocs ainsi que sur l’avenir de l’organisation.

Les 60 ans du NORAD : le rôle passé, présent et futur du Canada

Le 2 mai 2018 - Ontario, Canada

25 000 $

Lors de cette conférence, on analysera et on réfléchira aux trois dernières décennies du NORAD, et on se penchera sur les points de vue d’anciens commandants adjoints du NORAD, les incidences du 11 septembre et d’autres chocs ainsi que sur l’avenir de l’organisation.

Les 60 ans du NORAD : le rôle passé, présent et futur du Canada

Le 2 mai 2018 - Ontario, Canada

25 000 $

Lors de cette conférence, on analysera et on réfléchira aux trois dernières décennies du NORAD, et on se penchera sur les points de vue d’anciens commandants adjoints du NORAD, les incidences du 11 septembre et d’autres chocs ainsi que sur l’avenir de l’organisation.

Université du Manitoba, JW Dafoe Foundation

Terrorisme et au-delà: défense et sécurité dans une nouvelle ère

24-26 janvier 2018 - Manitoba, Canada

2 787,64 $

Dans le cadre de cette conférence, on analysera le terrorisme et les moyens de défense du Canada en s’attardant d’abord à l’ampleur du problème, à ses conséquences involontaires et aux solutions éventuelles.

Université du Québec à Montréal

Stratégies des puissances moyennes dans un monde multipolaire

Les 21 et 22 septembre 2017 - Québec, Canada

10 075 $

On y discutera des conséquences sur les puissances intermédiaires, dont le Canada, des transformations politiques et stratégiques qui découlent de la naissance d’un monde polarisé. Pour terminer, on fera état des stratégies envisagées et déployées par d’autres puissances moyennes.

Université du Québec à Montréal, Chaire Raoul-Dandurand

Comparer les conflits armés et les interventions – Enjeux politiques

Le 13 octobre 2017 - Québec, Canada

22 364 $

Cet atelier portera sur les enjeux théoriques, méthodologiques et politiques des comparaisons entre les conflits armés.

Université du Québec à Montréal, Chaire Raoul-Dandurand

Forum St-Laurent sur la sécurité internationale, 4e édition

Les 10 et 11 mai 2018 - Québec, Canada

25 000 $

Ce forum s’intéressera au rôle du Canada dans un contexte international en mutation et portera sur le monde au lendemain du sommet du G7 qui se tiendra dans la région de Charlevoix, les difficultés que représentent les enjeux humanitaires des conflits actuels, la sécurité des entreprises et des nations, les relations canado-américaines, les opérations de maintien de la paix, l’OTAN ainsi que les questions de sécurité en 2018 et 2019.

Université Laval, Hautes Études Internationales

Partenariat en leadership civil-militaire : l’avenir des forces de réserve?

2 décembre 2017

Québec, Canada

18 200 $

La conférence abordera le lien entre la société civile, notamment le secteur des affaires et les établissements d’enseignement, et les forces de réserve et examinera les modèles anglais et américain.

Université Queen’s, Centre for International and Defence Policy

Le sexe, les femmes et la sécurité internationale

Du 4 au 6 octobre 2017 - Ontario, Canada

25 000 $

Cet atelier portera principalement sur le sexe, les femmes et la sécurité internationale; on y abordera la valeur des démarches sexospécifiques en matière de sécurité.

Université Simon Fraser

Écart entre les sociétés civile et militaire au Canada: stratégie de communication visant l’absence de sensibilisation envers la politique de défense et les FAC chez les étudiants des universités canadiennes

Automne 2017 - Colombie-Britannique, Canada

2 787,65 $

Ce projet de recherche a pour objectif d’élaborer une politique efficace en matière de communications stratégiques afin d’accroître le degré de sensibilisation à l’égard des Forces armées canadiennes et de l’OTAN parmi les étudiants des universités canadiennes.

Université St. Francis Xavier

Politique et opérations de défense septentrionale

Nouvelle-Écosse, Canada

9 300 $

Ce projet amorce ou accélère la production de trois plateformes de recherche ou séries de publications : 1) la série portant sur la sécurité maritime dans le Nord; 2) la série portant sur l’histoire opérationnelle des Forces armées canadiennes dans le Nord; 3) les documents sur la sécurité et la souveraineté du Canada dans l’Arctique. La recherche servira à produire des livres numériques pour en distribuer des exemplaires imprimés.

Université Wilfrid Laurier, Mark Humphries, Laurier Centre for Military, Strategic and Disarmament Studies

Mobilisation des connaissances en puisant dans le passé et le présent: un forum sur les vétérans et les familles de militaires

La baladodiffusion sera disponible de l’automne 2017 à l’été 2018 - Ontario, Canada

23 500 $

Ce projet consiste en un forum et une série d’épisodes diffusés en baladodiffusion qui aborderont les difficultés personnelles auxquelles font face les membres actifs des Forces armées canadiennes, les vétérans et leurs familles, notamment les lieux de guérison, la transition entre la vie militaire et la vie civile, et d’autres approches internationales.

Valens Global

Mise en correspondance des tactiques, techniques et procédures des djihadistes

De septembre à novembre 2017 - États-Unis

24 983 $

Ce projet de recherche portera sur les cibles préférées des groupes djihadistes salafistes qui sévissent en Afrique et évaluera les risques que ces organisations présentent pour les intérêts canadiens et occidentaux ainsi que pour l’effectif présent sur le continent.

Subventions de coopération ciblée 2016-2017 - Cycle 2
Université d’Ottawa, Faculté de Common Law

« Développer un sentiment de confiance envers l’automatisation des systèmes militaires »

À Ottawa (Ontario), les 14 et 15 juin 2017

25 000 $

Dans le cadre de cette conférence de deux jours, qui se déroulera les 14 et 15 juin 2017, on se penchera sur la question de la fiabilité du lien existant entre les systèmes automatisés et le contrôle humain significatif (CHS). Le CHS devient un concept juridique de plus en plus important, qui affectera de plus en plus les réflexions en matière de défense nationale. La conférence se voudra donc une occasion de contribuer nettement à la réflexion sur la défense.

Centre for Security, Intelligence and Defence Studies, Norman Paterson School of International Affairs

« L’année à venir : Examen des défis en matière de défense et de politique étrangère auxquels le Canada fera face dans un avenir proche »

À Ottawa (Ontario), le 8 décembre 2016

10 417,80 $

Cet atelier d’une journée sur les priorités en matière de défense et de politique étrangère du Canada a réuni des universitaires et des praticiens étrangers et du domaine de la défense. Certains de ses éléments, dont l’accent mis sur la région de l’Asie et les discussions sur la vie après les élections américaines, l’ont rendu tout particulièrement opportun, et en ont fait un environnement fertile pour les chercheurs en matière de défense, qui ont pu échanger sur des questions contemporaines urgentes.

Centre d’études sur la politique internationale et de défense

« Perspective genrée de la transition à la vie civile : Pratiques exemplaires internationales et ce qu’il en sera à l’avenir »

À Kingston (Ontario), les 23 et 24 mars 2017

18 725, 25 $

Cette activité de deux jours, qui se tiendra à l’Université Queen’s, à Kingston, portera sur la transition de la vie militaire à la vie civile, en mettant l’accent sur les anciennes combattantes, pour combler l’absence d’approches fondées sur le sexe dans la littérature. La conférence appuie le dialogue entre des acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux, y compris de nouveaux universitaires. Elle situera le débat en fonction des expériences des membres féminins des Forces armées canadiennes qui ont réussi leur transition à la vie civile. Cet atelier très novateur est directement lié à la troisième priorité du Programme de coopération de la Défense (PCD).

Centre sur la Sécurité internationale, Université Laval

« École d’été sur la consolidation de la paix »

À l’Université Laval (Québec), du 29 mai au 3 juin 2017

18 750 $

Ce cours interactif sur la paix et la défense de sept jours s’attèlera aux enjeux de la prévention des conflits, de l’intervention et de la consolidation de la paix. Le sujet est des plus pertinent, les conférenciers très bien versés sur le sujet, et les participants proviennent de divers milieux, ce qui devrait générer une discussion éclairée sur ces enjeux.

Groupe canadien Pugwash

« La contribution du Canada à la sécurité mondiale »

À Halifax et Pugwash (Nouvelle-Écosse), du 23 au 26 juillet 2017

10 725 $

Cet atelier de deux jours vise à répondre aux trois priorités du PCD en matière d’engagement, y compris des questions importantes et relativement peu explorées (dans le contexte du PCD), comme la transition stratégique des États-Unis vers l’Asie et les efforts déployés pour réduire les arsenaux d’armes nucléaires. Parmi les autres sujets abordés, notons la sécurité dans l’Arctique et les opérations de paix multilatérales.

Center for Canadian Studies, Nitze School for Advanced International

Studies, Johns Hopkins University

« USNORTHCOM a quinze ans : L’Amérique du Nord en est-elle mieux défendue? »

À Washington (D.C.), les 1er et 2 mai 2017

13 750 $

Cet événement réunira des universitaires et des praticiens canadiens et américains en matière de défense et de sécurité, qui discuteront du USNORTHCOM et de son incidence sur les enjeux et les besoins qui relatifs à la défense nord-américaine. En plus d’évaluer les efforts déployés en vue de moderniser le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord, ce projet se penchera sur les différences entre le USNORTHCOM et d’autres commandements géographiques américains, étant donné qu’il mène ses activités en parallèle avec les structures en place qui définissent la relation de défense entre le Canada et les États-Unis. La conférence donnera lieu à la publication d’un volume édité de documents de conférence en 2017.

Institut de la conférence des associations de la défense (ICAD)

« Conférence sur la sécurité et la défense de la CAD et de l’Institut de la CAD : Canada, les grandes puissances et l’ordre mondial »

À Ottawa (Ontario), les 17 et 18 février 2017

13 750 $

Cette conférence de deux jours vise à mobiliser des décideurs passés et actuels, y compris le premier ministre et le ministre de la Défense nationale, à travailler directement avec des décideurs non gouvernementaux provenant de divers groupes de réflexion et du monde universitaire, afin qu’ils discutent des préoccupations urgentes en matière de sécurité pertinentes pour le Canada. L’événement de cette année se penchera sur la politique de défense du Canada, les relations canado-américaines en matière de défense, les menaces pour l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et la dynamique de la sécurité des grandes puissances. Il s’agit de sujets opportuns et pertinents. Ces discussions donneront à des experts en la matière la possibilité d’alimenter, de confirmer ou de remettre en question la réflexion stratégique en matière de défense. Cet événement annuel a généralement bonne presse et les discussions étendues qu’il générera devraient faire progresser la réflexion sur la défense.

Centre d’études sur la politique internationale et de défense

« Entre dissuasion et assurance : Comprendre le rôle du Canada »

À Kingston (Ontario), les 11 et 12 mai 2017

11 517 $

Cet atelier de deux jours, qui se déroulera à Kingston en mai 2017, réunira des universitaires, des experts en politique et des spécialistes afin d’évaluer le rôle et la position de force changeants du Canada et de ses alliés (y compris les États-Unis) en ce qui concerne la dissuasion classique, la défense antimissile et la dissuasion nucléaire. Les organisateurs se pencheront sur la dissuasion en menant une comparaison stratégique entre les puissances nucléaires et les puissances non nucléaires. Les organisateurs évalueront aussi les besoins en matière d’assurance et de dissuasion dans le cadre de l’OTAN, et examineront la façon dont le Canada peut appuyer les mesures de dissuasion sans contribuer à une nouvelle Guerre froide.

Université McGill

« Projet sur le Manual on International Law Applicable to Military Uses of Outer Space (MILAMOS) – demande de financement pour la tenue d’un atelier »

À Montréal (Québec), de janvier à décembre 2017

13 750 $

Ce projet s’inscrit dans une vaste entreprise menée par McGill pour devenir un chef de file dans le domaine du droit spatial. Ce projet appuiera les capacités spatiales canadiennes et les commentaires recueillis dans ce domaine alimenteront la réflexion canadienne sur la défense. Le projet vise à diriger la réflexion sur le droit spatial, en réunissant des experts mondiaux et des états qui feront évoluer l’opinion internationale à ce sujet.

Centre sur la Sécurité internationale, Université Laval

« 8e Rencontre Université/Défense »

À l’Université Laval (Québec), le 29 mars 2017

6 035,59 $

Le CSI dirigera une conférence en vue d’explorer les dimensions multiples de la sécurité qui ont des répercussions sur les questions de défense contemporaines. Cette conférence répondra à des priorités cruciales du PCD en matière d’engagement. Environ 140 membres des FAC de Valcartier qui ont été invités à participer à l’événement y prendront part et certains des conférenciers sont aussi des membres des FAC.

Association canadienne pour l’OTAN

« Intervention en cas de crise : Le Canada est-il prêt? »

À Toronto (Ontario), le 26 avril 2017

1 750 $

Cette conférence intitulée «Crisis Response : Is Canada Prepared?» est liée à chacune des trois priorités en matière d’engagement du PCD. Elle abordera directement les enjeux touchant le Canada et l’OTAN, l’interopérabilité et la sécurité dans les pays baltes et l’Europe orientale. Les orateurs invités représentent un bon équilibre entre les théoriciens gouvernementaux et non gouvernementaux; l’événement se voudra une occasion pour les nouveaux universitaires d’approfondir leurs propres recherches et d’interagir avec des décideurs.

Strategic Studies Students’ Consortium (S3C), Centre for Military, Security & Strategic Studies, Université de Calgary

« 19e conférence annuelle des étudiants de cycles supérieurs en études stratégiques : Faire face aux menaces complexes et changeantes du 21e siècle »

À Calgary (Alberta), les 16 et 17 mars 2017

3 500 $

Cette conférence de deux jours se déroulera à Calgary en mars 2017. Cette année, la conférence a pour thème : « Addressing Complex and Evolving Threats in the 21st Century » et elle comparera les menaces changeantes aux menaces traditionnelles. La conférence présente un forum universitaire qui favorise les discussions multidisciplinaires sur toute une gamme de sujets liés à la sécurité et à la défense, autant sur le plan national que sur le plan international. Elle agira aussi à titre de forum public pour débattre d’un éventail de sujets, y compris la cybersécurité, le terrorisme et l’approvisionnement. Au nombre des participants, on trouve de nouveaux universitaires, des membres du personnel militaire actifs et à la retraite, des représentants d’entreprises et des membres du public.

Centre sur la Sécurité internationale, Université Laval

« École d’été sur les terrorismes »

À l’Université Laval (Québec), du 30 avril au 3 mai 2017

8 750 $

Dans le cadre de cet événement, on se penchera sur la façon dont le Canada peut confronter le terrorisme à l’échelle internationale. Le sujet est des plus pertinent, les conférenciers sont solides et les participants proviennent de milieux différents. L’organisateur du projet a déployé des efforts considérables pour faire participer le ministère de la Défense nationale et les FAC, notamment en invitant le directeur SMA (Pol) et plusieurs autres représentants du Ministère et d’Affaires mondiales Canada à y prendre part.

Mackenzie Institute

« La mission de maintien de la paix du Canada dans une ère de conflits »

À Ottawa (Ontario), le 16 mai 2017

8 750 $

Cet événement d’une journée vise à mobiliser des décideurs du gouvernement et des penseurs non gouvernementaux afin de discuter des approches canadiennes à l’égard de la sécurité future (2020 à 2050). Il vise à examiner les tendances actuelles en matière de maintien de la paix et à explorer la façon dont le paysage géopolitique future peut les façonner afin de contribuer à l’état de préparation des FAC. À la lumière de la priorité renouvelée du Canada à l’égard des missions de paix internationales, cet événement tombe à point et pourrait contribuer à façonner la politique à l’avenir.

Femmes en sécurité internationale Canada

« La prochaine génération de femmes leaders »

À Montréal (Québec), du 17 au 19 mai 2017

17 923,36 $

Cette conférence de trois jours mobilisera de nouveaux universitaires et des experts afin de discuter de questions touchant la sécurité internationale et la défense, et de souligner l’apport des femmes, qui demeurent sous-représentées dans ces domaines. Cet événement mobilisera des femmes qui se sont affirmées en tant que leaders dans les domaines de la défense et de la sécurité canadiennes, afin de soutenir et d’encourager les leaders de demain. Cet événement est lié aux trois priorités en matière d’engagement du PCD; sa liste préliminaire de conférenciers, qui comprend des universitaires et des cadres des FAC, est solide. Ce projet permettra de soutenir les travaux de nouveaux universitaires.

Subventions de coopération ciblées 2016-2017 - Résultats cycle 1
SFU Model NATO Club, Département de sciences politiques, Université Simon Fraser – 25 000 $

« Global Model NATO Summit: Vancouver 2016 » (du 25 au 30 juillet 2016, Vancouver et Victoria, Colombie-Britannique)

Dans le cadre d’un programme d’ateliers sur six jours, la simulation du Sommet mondial de l’OTAN plongera plus de 100 étudiants dans les politiques, les méthodes et les défis auxquels les dirigeants de la défense et des forces armées à l’OTAN sont confrontés. L’équipe du projet compte mobiliser de nombreux représentants de différentes disciplines de l’Équipe de la Défense. Les organisateurs assureront la liaison avec les médias locaux et nationaux et publieront les résultats de l’événement dans une revue savante.

Centre d'études sur la paix et la sécurité internationale (CEPSI), Université McGill – 16 292 $

« New Trends in United Nations-led Peacekeeping: Canadian and Global Perspectives » (24 octobre 2016, Montréal, Québec)

Cette conférence d’une journée à l’Université McGill traitera de deux grandes tendances intéressant le MDN et les FAC : les nouveaux mandats de maintien de la paix et les nouveaux intervenants dans le domaine. Quatre groupes d’experts se pencheront sur quatre sujets : 1) l’élargissement des mandats de maintien de la paix; 2) le maintien de la paix et l’axe « sécurité-développement »; 3) les nouveaux participants au maintien de la paix; 4) qui contrôle le maintien de la paix. Ce projet réunira différents experts du milieu universitaire, du gouvernement (y compris du MDN et des FAC) et d’organismes non gouvernementaux, et il sera ouvert au public. Les organisateurs produiront un compte rendu de l’événement pour le MDN qui comportera un résumé, une description des interventions et une série de recommandations stratégiques pour le gouvernement du Canada.

St. Jerome’s University à l’Université de Waterloo – 24 395 $

« A Whole-of-Government/Comprehensive Approach to Defence, Security and Safety in the Arctic: Meeting Public Policy Challenges and Translating Theory into Practice » (novembre 2016 et janvier 2017, Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest, et Ottawa, Ontario)

Le projet comportera un atelier de deux jours réunissant environ 30 chercheurs et représentants des gouvernements fédéral, territoriaux et autochtones canadiens, dont le brigadier-général Nixon, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord). Il s’agira d’examiner l’approche pangouvernementale en matière de défense, de sûreté et de sécurité dans l’Arctique afin de préciser comment les universitaires et les décideurs voient, mettent en œuvre et soutiennent des approches globales en matière de sûreté et de sécurité, et d’apporter des renseignements utiles sur le sujet, de façon à garantir que les politiques produisent des retombées directes, positives et concrètes pour les gouvernements et les collectivités du Nord. En plus de l’atelier, les organisateurs tiendront des rencontres de sensibilisation à Yellowknife, Washington et Ottawa.

Centre for International and Defence Policy (CIDP) – 23 134 $

« Peace First: Canada’s Role in Peace Operations » (les 20 et 21 octobre 2016, Kingston, Ontario)

Cet atelier réunira des universitaires, des praticiens et des spécialistes en matière de politiques de plusieurs disciplines pour évaluer les mérites et les conséquences de différentes options stratégiques par rapport au rôle du Canada dans la formation de Casques bleus et sa participation à des opérations de paix. Les participants proposés viennent de différents organismes canadiens et étrangers, notamment des établissements universitaires, des groupes de réflexion et plusieurs ministères fédéraux canadiens (dont le MDN et les FAC, et AMC). Les promoteurs produiront des articles spécialisés et un rapport stratégique renfermant des recommandations destinées au MDN et aux FAC.

Global Security Initiative (GSI), Arizona State University – 25 000 $

« Lethal Autonomous Weapons, Artificial Intelligence and Meaningful Human Control » (septembre 2016, Tempe, Arizona, États-Unis)

Cet atelier permettra de cerner et de valider des approches intersectorielles ou des approches stratégiques pluridisciplinaires par rapport au contrôle humain véritable de systèmes d’armement dans le sillage du vaste éventail de travaux produits sur le concept en vue et par suite de la réunion d’experts informelle de l’ONU. Cet atelier vise à produire des options stratégiques qui prennent en compte la portée plus large des enjeux à l’étude. Les résultats seront présentés à l’ONU en décembre. Ce projet servira de plateforme pour permettre au juge-avocat général de participer à la conversation et aux résultats.

Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM), Université de Montréal – 10 000

« L’Otan après le sommet de Varsovie : quelle place pour le Canada au sein de l’Alliance atlantique? » (30 septembre 2016, Montréal, Québec)

Cette étude et cet atelier examineront les répercussions de la crise en Ukraine par rapport à l’OTAN et à la Russie. Les participants comprendront plusieurs chercheurs et dirigeants militaires canadiens et européens, dont le commandant suprême allié et le commandant suprême allié Transformation de l’OTAN. Le projet examinera les interventions stratégiques et les conséquences de la crise pour l’OTAN, les conséquences de la détérioration des relations entre l’OTAN et la Russie et le rôle du Canada. Les résultats de l’étude et de l’événement seront publiés dans le CERIUM, Le Devoir et Monde68 et seront disponibles sur YouTube.

Mackenzie Institute – 16 500 $

« Canada’s Defence Policy Review: The Geopolitical Context 2020-2050 » (22 septembre 2016, Toronto, Ontario)

Cette conférence donnera un éclairage sur des enjeux liés à la sécurité nationale du Canada dans un contexte mondial. L’organisateur vise à susciter une prise de conscience des tendances géopolitiques actuelles et futures dans la mesure où elles se répercutent sur le MDN et les FAC par rapport à l’examen de la politique de défense. L’événement cherchera à attirer la participation de décideurs publics, de membres du personnel du MDN et des FAC ainsi que de spécialistes de la sécurité et d’universitaires pour les faire participer à des discussions sur l’examen de la politique de défense.

Institut de la Conférence des associations de la défense, Norman Paterson School of International Affairs et Université Queen’s – 16 500 $

« Pan-Canadian Focus Group Workshop: Realistic and Credible Policy Advice for Canada’s Defence Review » (8 août 2016, Ottawa, Ontario)

Dans le cadre de cet atelier d’une journée, le groupe de discussion réunira des universitaires et des spécialistes de la défense venant d’universités canadiennes, du MDN et du Collège des Forces canadiennes ainsi que des analystes de la politique venant des ministères fédéraux clés (dont le MDN, le BCP et le SCT), des militaires canadiens à la retraite et en service ainsi que des étudiants des cycles supérieurs pour analyser les principaux enjeux et défis auxquels le MDN et les FAC sont confrontés. Le principal résultat escompté consiste à fournir un apport réaliste, crédible et ciblé à l’examen de la politique de défense 2016. L’atelier consistera en quatre groupes de discussion composés d’environ 50 observateurs gouvernementaux et spécialistes de la défense des quatre coins du Canada. Voici les thèmes des groupes de discussion : le contexte de menace, les FAC, la disponibilité opérationnelle, puis les missions et les alliés. Les spécialistes seront répartis entre les groupes en fonction de leur domaine d’expertise.

Centre for Defence and Security Studies (CDSS), Université du Manitoba et la Norman Paterson School of International Affairs – 25 000 $

« Part 3 NORAD Evolved – a multi-domain, multi-mission, multi-partner North American Defense Command? Part 3 of 3 » (juillet 2016 – printemps 2017)

Ce projet de recherche consiste en la création et l’analyse de quatre nouveaux modèles pour le NORAD dans le cadre d’une étude universitaire et d’une série d’entretiens avec des représentants clés des forces armées et des gouvernements du Canada et des États-Unis. L’objectif est de tester les quatre nouveaux modèles du NORAD afin de déterminer leurs répercussions sur le commandement et le contrôle, leur sensibilité aux menaces futures et leurs avantages à l’égard des relations canado-américaines en matière de défense. Les résultats attendus de ce projet en plusieurs étapes comprennent : une communication présentée à la Johns Hopkins School of Advanced International Studies (SAIS), un atelier au Collège des Forces canadiennes, une communication présentée à l’atelier des intervenants du secteur maritime, un numéro spécial de l’International Journal et un Cahier Vimy de l’Institut de la Conférence des associations de la défense (CAD) consacré aux résultats de recherche de ce projet. Les chercheurs principaux rédigeront aussi un rapport sommaire des constatations à l’intention du MDN, du quartier général régional du NORAD pour le Canada et de l’US Northern Command.

Balsillie School of International Affairs, Université de Waterloo, et le Laurier Centre for Military Strategic and Disarmament Studies (LCMSDS) de l’Université Wilfred Laurier – 13 956 $

« Strengthening the Canadian Forces Through Diversity: “We stand on guard for thee” » (printemps 2017, Waterloo, Ontario)

Cet atelier d’une journée réunira des universitaires, des spécialistes des politiques et des membres des Forces armées canadiennes pour présenter des études et faire le point sur le manque de diversité dans la composition démographique des FAC. L’atelier vise à cerner les avantages d’une diversité accrue dans les FAC, à examiner les données probantes pour découvrir où le problème se situe à l’égard du recrutement par les FAC de personnes issues des différents groupes identitaires et à présenter des recommandations stratégiques pour aider les FAC à corriger ce problème. Les universitaires seront invités à présenter des articles sur ces trois sujets. Les articles seront soumis à un comité de lecture et regroupés dans un recueil édité de manuscrits.

Article 36 [organisme de recherche sans but lucratif du Royaume-Uni] – 16 500 $

« Autonomous Weapons, Artificial Intelligence and Human Control – Evaluating the Human-System Interface in Weapons Review Processes » (2016 et au-delà, Londres, Royaume-Uni)

Ce projet s’appuie sur les travaux exécutés par Article 36 en collaboration avec Heather Roff, Ph. D., de l’Université de l’Arizona pour faire avancer la réflexion conceptuelle sur le contrôle humain véritable dans le contexte des armes autonomes et de l’intelligence artificielle. Une partie de la recherche consistera en des entretiens avec des praticiens dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la politique militaire et des processus d’examen des armes. Le principal résultat attendu sera un rapport de recherche qui servira de cadre de réflexion sur la façon dont le contrôle humain peut être évalué dans le contexte des processus d’examen des armes. Il sera rendu public à la Conférence d’examen de l’ONU sur la Convention sur certaines armes classiques en décembre 2016.

École nationale d'administration publique (ENAP) – 13 859 $

« Tensions et réformes du processus d'approvisionnement militaire au Canada » (17 novembre 2016, Montréal, Québec)

Ce projet appuie une conférence portant sur les tensions entre les intérêts économiques, les considérations politiques et les préoccupations en matière de sécurité dans le processus d’approvisionnement militaire. La conférence cernera les principales leçons retenues des alliés qui pourraient s’appliquer au Canada en ce qui concerne les réformes du processus d’approvisionnement de la Défense.

Valens Global, SARL – 24 270 $

« ISIL 2021: A Five-Year Projection of ISIL’s Expansionist Activities in North and West Africa » (de juin à septembre 2016, Washington, États-Unis)

Ce projet vise à fournir aux dirigeants de la défense du Canada une analyse des activités du groupe EIIL en Libye et dans la grande région de l’Afrique du Nord. Le projet comportera trois volets. Le premier est une évaluation de la stratégie, des tactiques, des forces et des vulnérabilités du groupe EIIL dans le Nord et l’Ouest de l’Afrique. Le deuxième examinera les scénarios futurs du groupe EIIL dans la région et sa perte de territoire en Iraq et en Syrie, les changements de leadership du groupe EIIL, la concurrence ou la collaboration entre lui et Al-Qaeda, l’évolution du contexte sociopolitique en Algérie, en Tunisie, en Lybie et au Mali et l’intervention militaire occidentale dans l’Ouest et le Nord de l’Afrique. Le dernier volet consistera en des séances d’information d’une demi-journée avec des dirigeants de la défense du Canada en 2016 et en février 2017 pour présenter les conclusions du projet et mener des exercices de simulation. Le résultat final sera un rapport détaillé de 20 pages.

Norman Paterson School of International Affairs, Université Carleton – 16 500 $

« Problems Abroad? Revisiting the Intervention Trap in an Era of Global Uncertainty » (les 6 et 7 octobre 2016, Ottawa, Ontario)

Cet atelier permettra d’évaluer l’efficacité d’interventions à l’étranger dans des conflits en cours au moyen de présentations d’articles, de communications et de débats. Dans leurs articles, les auteurs se pencheront sur les causes, les conséquences et les incidences stratégiques de ces interventions et examineront différentes questions, dont la responsabilité de protéger, la Charte de l’ONU et l’incidence des armes légères sur la propagation des conflits et des guerres civiles. L’atelier s’adresse à 30 invités, de jeunes chercheurs s’intéressant aux interventions dans des situations de conflit. Il se veut concrètement une possibilité de formation et d’apprentissage poussée. Le promoteur a sollicité des contributions d’universités et de groupes de réflexion de premier plan dans le monde entier, ainsi que de jeunes chercheurs canadiens. Dans les articles, les auteurs évalueront les critères décisionnels des intervenants, qu’il s’agisse d’États ou d’organismes internationaux. Les chercheurs présenteront leurs rapports à un public composé de leurs pairs, d’universitaires établis et de spécialistes des politiques. Les articles seront soumis à un comité de lecture et les mieux cotés seront publiés dans un numéro spécial de la revue La politique étrangère du Canada sur l’intervention dans des situations de conflit.

Université d’Ottawa et Université Saint-Paul – 25 000 $

« Hybrid Warfare: New Concepts for Canadian Armed Forces » (les 15 et 16 octobre 2016, Toronto, Ontario)

Cet atelier se veut un apport à la réflexion sur la politique de défense actuelle et future du Canada par rapport à l’émergence de la guerre hybride. L’atelier réunira 16 professionnels militaires et 4 universitaires des quatre coins du monde qui ont soit élaboré ou enseigné des concepts pour comprendre la guerre hybride et la mener dans une situation de conflit. (Au nombre des participants ayant confirmé leur présence, mentionnons Alex Ryan, Ph. D., de l’US Army, Ben Zweibelson, de l’US SOCOM, le major-général (ret.) Yossi Baidatz, des Forces de défense israéliennes, et le général Carlos Ospina Ovalle, de l’armée de la Colombie.) Chaque participant aura 20 minutes pour présenter un article de 3 000 mots sur son domaine de spécialisation (p. ex. zones grises, systèmes complexes, asymétrie, dérive, recadrage, etc.) et les meilleures contributions seront réunies dans un numéro spécial de la Revue militaire canadienne. Toutes les contributions seront aussi soumises sous la forme d’un manuscrit de livre édité à la série « Critical War Studies » d’Hurst Publishers en 2017.

Institut canadien des affaires mondiales – 25 000 $

« Defence Procurement Deliverology » (octobre 2016, Ottawa, Ontario)

Ce projet comportera un grand rapport de recherche et une conférence d’une journée à Ottawa axés sur les grands projets d’acquisition d’immobilisations du MDN. Le rapport suivra les progrès réalisés à l’égard des acquisitions énumérées dans le Rapport d’étape sur les projets de transformation et les grands projets de l’État du MDN et dans le Guide d’acquisition de la Défense, et il fournira des renseignements et des analyses sur les projets qui avancent plus rapidement que prévu, ceux qui respectent leur échéancier et ceux qui sont retardés (et les raisons de leur retard). La conférence portera sur les principaux défis en ce qui concerne l’acquisition de matériel de défense au Canada. Le programme de la conférence a été établi de façon à examiner quatre sujets importants pour l’approvisionnement en matière de défense de façon générale : le traitement de la propriété intellectuelle dans l’acquisition de matériel de défense; le lien entre la défense et la politique industrielle; la gestion de l’abordabilité du cycle de vie; et l’amélioration du processus d’approvisionnement de défense au Canada. La conférence traitera aussi plus particulièrement de l’acquisition de nouveaux avions de chasse et de navires de combat de surface canadiens. Le rapport de recherche sera publié dans le cadre de la conférence en octobre 2016. Les actes de la conférence seront publiés dans les 30 jours suivant l’événement.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Partagez cette page
Date de modification :
 

Mackenzie Institute – 16 500 $

« Canada’s Defence Policy Review: The Geopolitical Context 2020-2050 » (22 septembre 2016, Toronto, Ontario)

Cette conférence donnera un éclairage sur des enjeux liés à la sécurité nationale du Canada dans un contexte mondial. L’organisateur vise à susciter une prise de conscience des tendances géopolitiques actuelles et futures dans la mesure où elles se répercutent sur le MDN et les FAC par rapport à l’examen de la politique de défense. L’événement cherchera à attirer la participation de décideurs publics, de membres du personnel du MDN et des FAC ainsi que de spécialistes de la sécurité et d’universitaires pour les faire participer à des discussions sur l’examen de la politique de défense.

Institut de la Conférence des associations de la défense, Norman Paterson School of International Affairs et Université Queen’s – 16 500 $

« Pan-Canadian Focus Group Workshop: Realistic and Credible Policy Advice for Canada’s Defence Review » (8 août 2016, Ottawa, Ontario)

Dans le cadre de cet atelier d’une journée, le groupe de discussion réunira des universitaires et des spécialistes de la défense venant d’universités canadiennes, du MDN et du Collège des Forces canadiennes ainsi que des analystes de la politique venant des ministères fédéraux clés (dont le MDN, le BCP et le SCT), des militaires canadiens à la retraite et en service ainsi que des étudiants des cycles supérieurs pour analyser les principaux enjeux et défis auxquels le MDN et les FAC sont confrontés. Le principal résultat escompté consiste à fournir un apport réaliste, crédible et ciblé à l’examen de la politique de défense 2016. L’atelier consistera en quatre groupes de discussion composés d’environ 50 observateurs gouvernementaux et spécialistes de la défense des quatre coins du Canada. Voici les thèmes des groupes de discussion : le contexte de menace, les FAC, la disponibilité opérationnelle, puis les missions et les alliés. Les spécialistes seront répartis entre les groupes en fonction de leur domaine d’expertise.

Centre for Defence and Security Studies (CDSS), Université du Manitoba et la Norman Paterson School of International Affairs – 25 000 $

« Part 3 NORAD Evolved – a multi-domain, multi-mission, multi-partner North American Defense Command? Part 3 of 3 » (juillet 2016 – printemps 2017)

Ce projet de recherche consiste en la création et l’analyse de quatre nouveaux modèles pour le NORAD dans le cadre d’une étude universitaire et d’une série d’entretiens avec des représentants clés des forces armées et des gouvernements du Canada et des États-Unis. L’objectif est de tester les quatre nouveaux modèles du NORAD afin de déterminer leurs répercussions sur le commandement et le contrôle, leur sensibilité aux menaces futures et leurs avantages à l’égard des relations canado-américaines en matière de défense. Les résultats attendus de ce projet en plusieurs étapes comprennent : une communication présentée à la Johns Hopkins School of Advanced International Studies (SAIS), un atelier au Collège des Forces canadiennes, une communication présentée à l’atelier des intervenants du secteur maritime, un numéro spécial de l’International Journal et un Cahier Vimy de l’Institut de la Conférence des associations de la défense (CAD) consacré aux résultats de recherche de ce projet. Les chercheurs principaux rédigeront aussi un rapport sommaire des constatations à l’intention du MDN, du quartier général régional du NORAD pour le Canada et de l’US Northern Command.

Balsillie School of International Affairs, Université de Waterloo, et le Laurier Centre for Military Strategic and Disarmament Studies (LCMSDS) de l’Université Wilfred Laurier – 13 956 $

« Strengthening the Canadian Forces Through Diversity: “We stand on guard for thee” » (printemps 2017, Waterloo, Ontario)

Cet atelier d’une journée réunira des universitaires, des spécialistes des politiques et des membres des Forces armées canadiennes pour présenter des études et faire le point sur le manque de diversité dans la composition démographique des FAC. L’atelier vise à cerner les avantages d’une diversité accrue dans les FAC, à examiner les données probantes pour découvrir où le problème se situe à l’égard du recrutement par les FAC de personnes issues des différents groupes identitaires et à présenter des recommandations stratégiques pour aider les FAC à corriger ce problème. Les universitaires seront invités à présenter des articles sur ces trois sujets. Les articles seront soumis à un comité de lecture et regroupés dans un recueil édité de manuscrits.

Article 36 [organisme de recherche sans but lucratif du Royaume-Uni] – 16 500 $

« Autonomous Weapons, Artificial Intelligence and Human Control – Evaluating the Human-System Interface in Weapons Review Processes » (2016 et au-delà, Londres, Royaume-Uni)

Ce projet s’appuie sur les travaux exécutés par Article 36 en collaboration avec Heather Roff, Ph. D., de l’Université de l’Arizona pour faire avancer la réflexion conceptuelle sur le contrôle humain véritable dans le contexte des armes autonomes et de l’intelligence artificielle. Une partie de la recherche consistera en des entretiens avec des praticiens dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la politique militaire et des processus d’examen des armes. Le principal résultat attendu sera un rapport de recherche qui servira de cadre de réflexion sur la façon dont le contrôle humain peut être évalué dans le contexte des processus d’examen des armes. Il sera rendu public à la Conférence d’examen de l’ONU sur la Convention sur certaines armes classiques en décembre 2016.

École nationale d'administration publique (ENAP) – 13 859 $

« Tensions et réformes du processus d'approvisionnement militaire au Canada » (17 novembre 2016, Montréal, Québec)

Ce projet appuie une conférence portant sur les tensions entre les intérêts économiques, les considérations politiques et les préoccupations en matière de sécurité dans le processus d’approvisionnement militaire. La conférence cernera les principales leçons retenues des alliés qui pourraient s’appliquer au Canada en ce qui concerne les réformes du processus d’approvisionnement de la Défense.

Valens Global, SARL – 24 270 $

« ISIL 2021: A Five-Year Projection of ISIL’s Expansionist Activities in North and West Africa » (de juin à septembre 2016, Washington, États-Unis)

Ce projet vise à fournir aux dirigeants de la défense du Canada une analyse des activités du groupe EIIL en Libye et dans la grande région de l’Afrique du Nord. Le projet comportera trois volets. Le premier est une évaluation de la stratégie, des tactiques, des forces et des vulnérabilités du groupe EIIL dans le Nord et l’Ouest de l’Afrique. Le deuxième examinera les scénarios futurs du groupe EIIL dans la région et sa perte de territoire en Iraq et en Syrie, les changements de leadership du groupe EIIL, la concurrence ou la collaboration entre lui et Al-Qaeda, l’évolution du contexte sociopolitique en Algérie, en Tunisie, en Lybie et au Mali et l’intervention militaire occidentale dans l’Ouest et le Nord de l’Afrique. Le dernier volet consistera en des séances d’information d’une demi-journée avec des dirigeants de la défense du Canada en 2016 et en février 2017 pour présenter les conclusions du projet et mener des exercices de simulation. Le résultat final sera un rapport détaillé de 20 pages.

Norman Paterson School of International Affairs, Université Carleton – 16 500 $

« Problems Abroad? Revisiting the Intervention Trap in an Era of Global Uncertainty » (les 6 et 7 octobre 2016, Ottawa, Ontario)

Cet atelier permettra d’évaluer l’efficacité d’interventions à l’étranger dans des conflits en cours au moyen de présentations d’articles, de communications et de débats. Dans leurs articles, les auteurs se pencheront sur les causes, les conséquences et les incidences stratégiques de ces interventions et examineront différentes questions, dont la responsabilité de protéger, la Charte de l’ONU et l’incidence des armes légères sur la propagation des conflits et des guerres civiles. L’atelier s’adresse à 30 invités, de jeunes chercheurs s’intéressant aux interventions dans des situations de conflit. Il se veut concrètement une possibilité de formation et d’apprentissage poussée. Le promoteur a sollicité des contributions d’universités et de groupes de réflexion de premier plan dans le monde entier, ainsi que de jeunes chercheurs canadiens. Dans les articles, les auteurs évalueront les critères décisionnels des intervenants, qu’il s’agisse d’États ou d’organismes internationaux. Les chercheurs présenteront leurs rapports à un public composé de leurs pairs, d’universitaires établis et de spécialistes des politiques. Les articles seront soumis à un comité de lecture et les mieux cotés seront publiés dans un numéro spécial de la revue La politique étrangère du Canada sur l’intervention dans des situations de conflit.

Université d’Ottawa et Université Saint-Paul – 25 000 $

« Hybrid Warfare: New Concepts for Canadian Armed Forces » (les 15 et 16 octobre 2016, Toronto, Ontario)

Cet atelier se veut un apport à la réflexion sur la politique de défense actuelle et future du Canada par rapport à l’émergence de la guerre hybride. L’atelier réunira 16 professionnels militaires et 4 universitaires des quatre coins du monde qui ont soit élaboré ou enseigné des concepts pour comprendre la guerre hybride et la mener dans une situation de conflit. (Au nombre des participants ayant confirmé leur présence, mentionnons Alex Ryan, Ph. D., de l’US Army, Ben Zweibelson, de l’US SOCOM, le major-général (ret.) Yossi Baidatz, des Forces de défense israéliennes, et le général Carlos Ospina Ovalle, de l’armée de la Colombie.) Chaque participant aura 20 minutes pour présenter un article de 3 000 mots sur son domaine de spécialisation (p. ex. zones grises, systèmes complexes, asymétrie, dérive, recadrage, etc.) et les meilleures contributions seront réunies dans un numéro spécial de la Revue militaire canadienne. Toutes les contributions seront aussi soumises sous la forme d’un manuscrit de livre édité à la série « Critical War Studies » d’Hurst Publishers en 2017.

Institut canadien des affaires mondiales – 25 000 $

« Defence Procurement Deliverology » (octobre 2016, Ottawa, Ontario)

Ce projet comportera un grand rapport de recherche et une conférence d’une journée à Ottawa axés sur les grands projets d’acquisition d’immobilisations du MDN. Le rapport suivra les progrès réalisés à l’égard des acquisitions énumérées dans le Rapport d’étape sur les projets de transformation et les grands projets de l’État du MDN et dans le Guide d’acquisition de la Défense, et il fournira des renseignements et des analyses sur les projets qui avancent plus rapidement que prévu, ceux qui respectent leur échéancier et ceux qui sont retardés (et les raisons de leur retard). La conférence portera sur les principaux défis en ce qui concerne l’acquisition de matériel de défense au Canada. Le programme de la conférence a été établi de façon à examiner quatre sujets importants pour l’approvisionnement en matière de défense de façon générale : le traitement de la propriété intellectuelle dans l’acquisition de matériel de défense; le lien entre la défense et la politique industrielle; la gestion de l’abordabilité du cycle de vie; et l’amélioration du processus d’approvisionnement de défense au Canada. La conférence traitera aussi plus particulièrement de l’acquisition de nouveaux avions de chasse et de navires de combat de surface canadiens. Le rapport de recherche sera publié dans le cadre de la conférence en octobre 2016. Les actes de la conférence seront publiés dans les 30 jours suivant l’événement.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Partagez cette page
Date de modification :
 
Mackenzie Institute – 16 500 $

« Canada’s Defence Policy Review: The Geopolitical Context 2020-2050 » (22 septembre 2016, Toronto, Ontario)

Cette conférence donnera un éclairage sur des enjeux liés à la sécurité nationale du Canada dans un contexte mondial. L’organisateur vise à susciter une prise de conscience des tendances géopolitiques actuelles et futures dans la mesure où elles se répercutent sur le MDN et les FAC par rapport à l’examen de la politique de défense. L’événement cherchera à attirer la participation de décideurs publics, de membres du personnel du MDN et des FAC ainsi que de spécialistes de la sécurité et d’universitaires pour les faire participer à des discussions sur l’examen de la politique de défense.

Institut de la Conférence des associations de la défense, Norman Paterson School of International Affairs et Université Queen’s – 16 500 $

« Pan-Canadian Focus Group Workshop: Realistic and Credible Policy Advice for Canada’s Defence Review » (8 août 2016, Ottawa, Ontario)

Dans le cadre de cet atelier d’une journée, le groupe de discussion réunira des universitaires et des spécialistes de la défense venant d’universités canadiennes, du MDN et du Collège des Forces canadiennes ainsi que des analystes de la politique venant des ministères fédéraux clés (dont le MDN, le BCP et le SCT), des militaires canadiens à la retraite et en service ainsi que des étudiants des cycles supérieurs pour analyser les principaux enjeux et défis auxquels le MDN et les FAC sont confrontés. Le principal résultat escompté consiste à fournir un apport réaliste, crédible et ciblé à l’examen de la politique de défense 2016. L’atelier consistera en quatre groupes de discussion composés d’environ 50 observateurs gouvernementaux et spécialistes de la défense des quatre coins du Canada. Voici les thèmes des groupes de discussion : le contexte de menace, les FAC, la disponibilité opérationnelle, puis les missions et les alliés. Les spécialistes seront répartis entre les groupes en fonction de leur domaine d’expertise.

Centre for Defence and Security Studies (CDSS), Université du Manitoba et la Norman Paterson School of International Affairs – 25 000 $

« Part 3 NORAD Evolved – a multi-domain, multi-mission, multi-partner North American Defense Command? Part 3 of 3 » (juillet 2016 – printemps 2017)

Ce projet de recherche consiste en la création et l’analyse de quatre nouveaux modèles pour le NORAD dans le cadre d’une étude universitaire et d’une série d’entretiens avec des représentants clés des forces armées et des gouvernements du Canada et des États-Unis. L’objectif est de tester les quatre nouveaux modèles du NORAD afin de déterminer leurs répercussions sur le commandement et le contrôle, leur sensibilité aux menaces futures et leurs avantages à l’égard des relations canado-américaines en matière de défense. Les résultats attendus de ce projet en plusieurs étapes comprennent : une communication présentée à la Johns Hopkins School of Advanced International Studies (SAIS), un atelier au Collège des Forces canadiennes, une communication présentée à l’atelier des intervenants du secteur maritime, un numéro spécial de l’International Journal et un Cahier Vimy de l’Institut de la Conférence des associations de la défense (CAD) consacré aux résultats de recherche de ce projet. Les chercheurs principaux rédigeront aussi un rapport sommaire des constatations à l’intention du MDN, du quartier général régional du NORAD pour le Canada et de l’US Northern Command.

Balsillie School of International Affairs, Université de Waterloo, et le Laurier Centre for Military Strategic and Disarmament Studies (LCMSDS) de l’Université Wilfred Laurier – 13 956 $

« Strengthening the Canadian Forces Through Diversity: “We stand on guard for thee” » (printemps 2017, Waterloo, Ontario)

Cet atelier d’une journée réunira des universitaires, des spécialistes des politiques et des membres des Forces armées canadiennes pour présenter des études et faire le point sur le manque de diversité dans la composition démographique des FAC. L’atelier vise à cerner les avantages d’une diversité accrue dans les FAC, à examiner les données probantes pour découvrir où le problème se situe à l’égard du recrutement par les FAC de personnes issues des différents groupes identitaires et à présenter des recommandations stratégiques pour aider les FAC à corriger ce problème. Les universitaires seront invités à présenter des articles sur ces trois sujets. Les articles seront soumis à un comité de lecture et regroupés dans un recueil édité de manuscrits.

Article 36 [organisme de recherche sans but lucratif du Royaume-Uni] – 16 500 $

« Autonomous Weapons, Artificial Intelligence and Human Control – Evaluating the Human-System Interface in Weapons Review Processes » (2016 et au-delà, Londres, Royaume-Uni)

Ce projet s’appuie sur les travaux exécutés par Article 36 en collaboration avec Heather Roff, Ph. D., de l’Université de l’Arizona pour faire avancer la réflexion conceptuelle sur le contrôle humain véritable dans le contexte des armes autonomes et de l’intelligence artificielle. Une partie de la recherche consistera en des entretiens avec des praticiens dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la politique militaire et des processus d’examen des armes. Le principal résultat attendu sera un rapport de recherche qui servira de cadre de réflexion sur la façon dont le contrôle humain peut être évalué dans le contexte des processus d’examen des armes. Il sera rendu public à la Conférence d’examen de l’ONU sur la Convention sur certaines armes classiques en décembre 2016.

École nationale d'administration publique (ENAP) – 13 859 $

« Tensions et réformes du processus d'approvisionnement militaire au Canada » (17 novembre 2016, Montréal, Québec)

Ce projet appuie une conférence portant sur les tensions entre les intérêts économiques, les considérations politiques et les préoccupations en matière de sécurité dans le processus d’approvisionnement militaire. La conférence cernera les principales leçons retenues des alliés qui pourraient s’appliquer au Canada en ce qui concerne les réformes du processus d’approvisionnement de la Défense.

Valens Global, SARL – 24 270 $

« ISIL 2021: A Five-Year Projection of ISIL’s Expansionist Activities in North and West Africa » (de juin à septembre 2016, Washington, États-Unis)

Ce projet vise à fournir aux dirigeants de la défense du Canada une analyse des activités du groupe EIIL en Libye et dans la grande région de l’Afrique du Nord. Le projet comportera trois volets. Le premier est une évaluation de la stratégie, des tactiques, des forces et des vulnérabilités du groupe EIIL dans le Nord et l’Ouest de l’Afrique. Le deuxième examinera les scénarios futurs du groupe EIIL dans la région et sa perte de territoire en Iraq et en Syrie, les changements de leadership du groupe EIIL, la concurrence ou la collaboration entre lui et Al-Qaeda, l’évolution du contexte sociopolitique en Algérie, en Tunisie, en Lybie et au Mali et l’intervention militaire occidentale dans l’Ouest et le Nord de l’Afrique. Le dernier volet consistera en des séances d’information d’une demi-journée avec des dirigeants de la défense du Canada en 2016 et en février 2017 pour présenter les conclusions du projet et mener des exercices de simulation. Le résultat final sera un rapport détaillé de 20 pages.

Norman Paterson School of International Affairs, Université Carleton – 16 500 $

« Problems Abroad? Revisiting the Intervention Trap in an Era of Global Uncertainty » (les 6 et 7 octobre 2016, Ottawa, Ontario)

Cet atelier permettra d’évaluer l’efficacité d’interventions à l’étranger dans des conflits en cours au moyen de présentations d’articles, de communications et de débats. Dans leurs articles, les auteurs se pencheront sur les causes, les conséquences et les incidences stratégiques de ces interventions et examineront différentes questions, dont la responsabilité de protéger, la Charte de l’ONU et l’incidence des armes légères sur la propagation des conflits et des guerres civiles. L’atelier s’adresse à 30 invités, de jeunes chercheurs s’intéressant aux interventions dans des situations de conflit. Il se veut concrètement une possibilité de formation et d’apprentissage poussée. Le promoteur a sollicité des contributions d’universités et de groupes de réflexion de premier plan dans le monde entier, ainsi que de jeunes chercheurs canadiens. Dans les articles, les auteurs évalueront les critères décisionnels des intervenants, qu’il s’agisse d’États ou d’organismes internationaux. Les chercheurs présenteront leurs rapports à un public composé de leurs pairs, d’universitaires établis et de spécialistes des politiques. Les articles seront soumis à un comité de lecture et les mieux cotés seront publiés dans un numéro spécial de la revue La politique étrangère du Canada sur l’intervention dans des situations de conflit.

Université d’Ottawa et Université Saint-Paul – 25 000 $

« Hybrid Warfare: New Concepts for Canadian Armed Forces » (les 15 et 16 octobre 2016, Toronto, Ontario)

Cet atelier se veut un apport à la réflexion sur la politique de défense actuelle et future du Canada par rapport à l’émergence de la guerre hybride. L’atelier réunira 16 professionnels militaires et 4 universitaires des quatre coins du monde qui ont soit élaboré ou enseigné des concepts pour comprendre la guerre hybride et la mener dans une situation de conflit. (Au nombre des participants ayant confirmé leur présence, mentionnons Alex Ryan, Ph. D., de l’US Army, Ben Zweibelson, de l’US SOCOM, le major-général (ret.) Yossi Baidatz, des Forces de défense israéliennes, et le général Carlos Ospina Ovalle, de l’armée de la Colombie.) Chaque participant aura 20 minutes pour présenter un article de 3 000 mots sur son domaine de spécialisation (p. ex. zones grises, systèmes complexes, asymétrie, dérive, recadrage, etc.) et les meilleures contributions seront réunies dans un numéro spécial de la Revue militaire canadienne. Toutes les contributions seront aussi soumises sous la forme d’un manuscrit de livre édité à la série « Critical War Studies » d’Hurst Publishers en 2017.

Institut canadien des affaires mondiales – 25 000 $

« Defence Procurement Deliverology » (octobre 2016, Ottawa, Ontario)

Ce projet comportera un grand rapport de recherche et une conférence d’une journée à Ottawa axés sur les grands projets d’acquisition d’immobilisations du MDN. Le rapport suivra les progrès réalisés à l’égard des acquisitions énumérées dans le Rapport d’étape sur les projets de transformation et les grands projets de l’État du MDN et dans le Guide d’acquisition de la Défense, et il fournira des renseignements et des analyses sur les projets qui avancent plus rapidement que prévu, ceux qui respectent leur échéancier et ceux qui sont retardés (et les raisons de leur retard). La conférence portera sur les principaux défis en ce qui concerne l’acquisition de matériel de défense au Canada. Le programme de la conférence a été établi de façon à examiner quatre sujets importants pour l’approvisionnement en matière de défense de façon générale : le traitement de la propriété intellectuelle dans l’acquisition de matériel de défense; le lien entre la défense et la politique industrielle; la gestion de l’abordabilité du cycle de vie; et l’amélioration du processus d’approvisionnement de défense au Canada. La conférence traitera aussi plus particulièrement de l’acquisition de nouveaux avions de chasse et de navires de combat de surface canadiens. Le rapport de recherche sera publié dans le cadre de la conférence en octobre 2016. Les actes de la conférence seront publiés dans les 30 jours suivant l’événement.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :