L’aide financière offerte par le Fonds d’aide et de relance régionale aux entreprises du Canada atlantique dépasse les 63 millions de dollars

Communiqué de presse

Plus de 290 entreprises partout dans la région de l’Atlantique reçoivent un financement du FARR de l’APECA pour protéger des milliers d’emplois et répondre aux répercussions de la COVID-19

Le 30 septembre 2020 — Moncton (N.‑B.) — Agence de promotion économique du Canada atlantique

La COVID-19 a eu de très graves répercussions sur les entreprises de toute taille à l’échelle du pays et sur les personnes qui y travaillent. Partout dans la région de l’Atlantique, des entreprises locales ont dû faire face aux défis de garder leurs employés en poste, de payer leur loyer et de gérer leur flux de trésorerie. Dès le début, le gouvernement du Canada a pris des mesures significatives en vue de soutenir ces entreprises, y compris par l’entremise du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR) s’élevant à 962 millions de dollars.

Doublant presque le budget des agences de développement régional du Canada, le FARR soutient les entreprises n’ayant pas pu bénéficier d’autres mesures d’aide fédérale et qui risquent d’être laissées pour compte. Dans la région de l’Atlantique, l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) verse plus de 110 millions de dollars afin de protéger les emplois, de soutenir les entreprises et d’aider celles-ci à prendre part à la relance économique de la région.

Emplois et relance pour le Canada atlantique

Aujourd’hui, l’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) a annoncé que 293 projets d’entreprises et d’organismes de soutien aux entreprises ont reçu plus de 63 millions de dollars en financement du FARR, ce qui a permis de protéger des emplois dans la région.

Étant donné que le secteur du tourisme au Canada atlantique – ainsi que les autres secteurs qui en dépendent comme ceux de la restauration, des loisirs et du divertissement – a été durement touché par la COVID‑19, plus de 30 p. 100 des investissements de l’APECA provenant du FARR ont été accordés à des entreprises à vocation touristique. Les centres‑villes ayant aussi été touchés durement par la COVID-19, 9,1 millions de dollars ont été accordés à quatre organismes pour aider à atténuer les effets de la pandémie sur les commerces de proximité urbains, comme les petits commerces de détail.

Comme le financement du FARR est accordé dans les secteurs où le besoin se fait le plus ressentir, la relance économique au Canada atlantique progresse généralement plus rapidement que dans le reste du pays.

Citations

« Les entreprises et les travailleurs du Canada atlantique ont été durement touchés par la COVID‑19, et nous sommes là pour les soutenir à l’aide des fonds importants provenant de nos programmes, comme le FARR, afin que personne ne soit oublié. Le financement aide énormément des centaines d’entreprises et des milliers de travailleurs dans toute la région. Notre message est clair : nous avons été là pour vous avec des mesures immédiates, nous sommes là pour vous à mesure que notre économie rouvre, et nous nous en sortirons ensemble. Nous travaillons avec vous pour favoriser des emplois locaux bien rémunérés et pour aider l’économie du Canada atlantique à redémarrer en force. »

– L’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de l’APECA

« Une chose a été claire dès le début du confinement attribuable à la COVID‑19 : les commerces de proximité – les moteurs des centres-villes partout au Canada atlantique – auraient besoin de mesures d’aide ciblées pour garder la tête hors de l’eau à mesure que l’économie ralentissait. Je suis heureux que ces organismes, par l’entremise de l’APECA, aient été en mesure de fournir du soutien d’aide et de relance régionale à ces entreprises pour les aider à se relever alors que l’économie redémarre. »

– René Arseneault, député fédéral de Madawaska-Restigouche et secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles (APECA et Langues officielles)

Faits en bref

  • Des 110 millions de dollars accordés au Canada atlantique par l’entremise du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR), l’Agence de promotion économique du Canada atlantique a reçu 66.75 millions de dollars pour aider les entreprises et les organismes de soutien aux entreprises du Canada atlantique qui ne pouvaient pas bénéficier des programmes fédéraux existants.

    • L’APECA a aussi versé 43,3 millions de dollars au réseau des 41 corporations au bénéfice du développement communautaire (CBDC) de la région de l’Atlantique afin de soutenir les commerces et les détaillants dans les petites collectivités rurales et éloignées du Canada atlantique.
  • Le FARR fournit un fonds de roulement pour financer les activités courantes d’une entreprise comme les ventes et le marketing, le développement de produits, les salaires et d’autres activités.

  • Voici les organismes qui offrent un programme de prêt aux commerces de proximité urbains dans les provinces des Maritimes :

    • L’organisme Metro Business Opportunities (MBO) à Mount Pearl (T. N. L.) a reçu deux millions de dollars en fonds du FARR pour assurer l’exécution du Main Street Recovery Fund (MSRF) (en anglais seulement);
    • CBDC Central PEI a reçu 1 050 000 $ pour établir une initiative des prêts pour les entreprises urbaines de rue principale pour aider les entreprises de la grande région de Charlottetown;
    • L’Association des corporations au bénéfice du développement communautaire du Nouveau‑Brunswick a reçu 2 750 000 $ pour distribuer l’initiative des prêts pour les entreprises urbaines de rue principale dans les régions de Fredericton, de Saint John et de Moncton; et
    • Le Centre for Entrepreneurship Education & Development Incorporated (CEED) (en anglais seulement) à Halifax (N.‑É.) a reçu 3 300 000 $ en vue d’établir et administrer l’initiative des prêts pour les entreprises urbaines de rue principale pour les entreprises se trouvant dans la municipalité régionale d’Halifax.
  • Les PME du Canada atlantique peuvent toujours présenter une demande d’aide au titre du FARR si elles ne sont pas admissibles aux autres mesures de soutien fédérales.

  • Au Canada atlantique, l’APECA distribue également le Fonds canadien pour la stabilisation des produits de la mer (FCSPM).

    • Ce fonds de 62,5 millions de dollars aide les transformateurs de poissons et de fruits de mer du Canada atlantique, du Québec et de l’Ouest canadien à surmonter la crise et à se préparer à la reprise économique, afin que leurs communautés puissent continuer à prospérer.
    • L’APECA versera du financement de plus de 38,1 millions de dollars de Pêches et Océans Canada aux transformateurs de poissons, de fruits de mer et d’aquaculture autochtones et non autochtones qui souhaitent accéder au fonds.
  • En plus des mesures de soutien que le gouvernement du Canada offre en ces temps difficiles avec son Plan d’intervention économique pour répondre à la COVID-19, l’APECA continue d’investir dans des projets par l’entremise de ses programmes réguliers, qui appuient les projets qui favorisent le développement économique durable des collectivités, améliorent le développement et la croissance des entreprises et facilitent l’innovation.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Alexander Cohen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre du Développement économique et des Langues officielles
alexander.cohen@canada.ca

Cathy Thériault
Relations avec les médias
Agence de promotion économique du Canada atlantique
cathy.theriault@canada.ca
506-377-4964

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :