S’attaquer à la crise des opioïdes grâce à des options de traitement novatrices et à des investissements dans des projets et des travaux de recherche de première ligne

Document d'information

Nouveaux traitements fondés sur des données probantes disponibles pour les troubles d’utilisation d’opioïdes

Le 1er mai, Santé Canada a approuvé une nouvelle indication pour l’hydromorphone injectable pour utilisation par des professionnels de la santé qualifiés dans le cadre d’un traitement par agoniste opioïde injectable chez les adultes atteints de troubles graves d’utilisation d’opioïdes. Il s’agit de la première approbation d’hydromorphone injectable à cette fin dans le monde.

Le 25 avril, la ministre de la Santé a ajouté la diacétylmorphine (héroïne sur ordonnance) à la Liste des drogues utilisées pour des besoins urgents en matière de santé publique du gouvernement fédéral, sur la recommandation de la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada. Cette liste permet aux professionnels de la santé qualifiés d’avoir accès, pour répondre à un besoin urgent en matière de santé publique, à des médicaments qui sont autorisés à la vente dans certains autres pays, mais pas encore au Canada. La diacétylmorphine peut maintenant être importée et fournie dans n’importe quel territoire ou province du Canada pour faire face à la crise des opioïdes.

Des études ont montré que l’hydromorphone injectable et la diacétylmorphine sont des drogues importantes qui peuvent aider à stabiliser et à soutenir la santé de certains patients qui ont un trouble d’utilisation d’opioïdes grave, en favorisant notamment un plus grand maintien des programmes de traitement. Ces deux médicaments sont utilisés dans le traitement des troubles d’utilisation de substances dans d’autres pays avec un succès reconnu. Ces deux médicaments sont des opioïdes et ont une composition chimique semblable, bien que l’hydromorphone injectable soit deux fois plus puissante que la diacétylmorphine.

Financement de 10,7 millions de dollars pour 33 nouvelles initiatives de recherche, de traitement et de réduction des méfaits

Programme sur l’usage et les dépendances aux substances – 6,6 millions de dollars pour sept projets

Dans le cadre de son Programme sur l’usage et les dépendances aux substances, Santé Canada verse environ 6,6 millions de dollars à sept nouveaux projets. Ces projets fourniront aux professionnels de la santé de l’Ontario les ressources et les renseignements dont ils ont besoin pour mener des interventions plus efficaces et ciblées.

L’Association des facultés de médecine du Canada (AFMC)
L’AFMC recevra environ deux millions de dollars sur trois ans pour élaborer à l’intention des futurs médecins un cursus sur le diagnostic, le traitement et la prise en charge de la douleur. En partenariat avec les 17 facultés de médecine du Canada, le projet déterminera les compétences requises, élaborera des modules du cursus complets et fondés sur des données probantes, et évaluera l’incidence du cursus sur l’éducation, la pratique et le système.

L’Association communautaire d’entraide par les pairs contre les addictions (ACEPA)
L’ACEPA recevra environ 1,2 million de dollars sur trois ans pour accroître la sensibilisation et le dialogue public au sujet de la stigmatisation et du rétablissement grâce à des campagnes de sensibilisation du public, à des séances de soutien par les pairs et à la formation d’ambassadeurs du rétablissement pour diriger des activités de mobilisation communautaire.

Association des Paramédics du Canada (APC)
L’APC recevra environ 1,2 million de dollars sur trois ans pour élaborer une norme nationale accréditée pour les ambulanciers paramédicaux afin de promouvoir la santé, la prévention, la réduction des méfaits et le traitement. La norme nationale fournira des conseils et des renseignements cohérents et exacts sur la dépendance aux opioïdes et les surdoses.

Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH)
Le CAMH recevra plus de 330 000 $ sur neuf mois pour effectuer un examen de faisabilité de l’utilisation des obligations à impact social afin d’améliorer l’accès aux programmes de traitement des troubles d’utilisation d’opioïdes. Le projet mettra l’accent sur la formation de partenariats, l’identification des groupes cibles clés, l’élaboration d’un plan d’expansion du projet et l’établissement d’une approche d’évaluation.

Association canadienne des écoles de sciences infirmières (ACESI)
L’ACESI recevra environ 979 000 $ sur quatre ans pour mettre à jour le matériel didactique destiné aux professionnels de la santé. Le projet ciblera les éducateurs afin de mieux orienter la prochaine génération d’infirmières et d’infirmiers, de pharmaciens et de travailleurs sociaux canadiens. L’objectif est d’atteindre plus de 82 000 étudiantes et étudiants. Grâce au projet, ces professionnels entreront sur le marché du travail beaucoup mieux préparés pour s’attaquer à la consommation problématique de substances et à la crise des opioïdes.

Dépendances et santé mentale d’Ontario
L’organisme recevra plus de 514 000 $ sur trois ans pour fournir de l’information aux gouvernements provinciaux et aux autorités de la santé afin de les aider à déterminer si les programmes d’héroïne sur ordonnance constituent l’intervention appropriée pour leur administration et pour fournir des ressources de mise en œuvre.

Institut pour la sécurité des médicaments aux patients du Canada (ISMPC)
L’ISMPC recevra plus de 357 000 $ sur trois ans pour mettre au point une intervention ciblée pour les pharmaciens communautaires afin de réduire les quantités initiales d’opioïdes remis sur ordonnance pour soulager la douleur aiguë. Cette mesure vise à réduire au minimum les quantités d’opioïdes inutilisés à la maison et à réduire les risques que comporte leur consommation.

Fonds pour la réduction des méfaits – 2,6 millions de dollars pour 11 projets

Le gouvernement fournit plus de 2,6 millions de dollars pour soutenir 11 initiatives en Ontario par l’entremise du Fonds pour la réduction des méfaits de l’Agence de la santé publique du Canada. Les initiatives aideront à lutter contre les maladies infectieuses pouvant être associées à la consommation de drogues, tout en établissant des liens entre les gens et les services de traitement et de soutien. Le Fonds pour la réduction des méfaits investit annuellement 7 millions de dollars afin d’appuyer des projets de partout au Canada en matière de prévention et de contrôle de maladies infectieuses associées à l’usage de drogues.

Street Health Community Nursing Foundation
La Street Health Community Nursing Foundation recevra 103 314 $ pour un projet dans le cadre duquel des personnes ayant une expérience concrète fourniront de l’information éducative sur l’activité sexuelle à risques réduits, le virus de l’hépatite C (VHC) et les stratégies de prévention du VIH aux personnes qui consomment des substances dans le sud-est du centre-ville de Toronto.

Centre de santé communautaire Somerset West
Le Centre de santé communautaire Somerset West recevra 282 678 $ pour renforcer son programme de réduction des méfaits par les pairs une collaboration avec Santé publique Ottawa et les centres de santé communautaire du Centre-ville et de Carlington. Le projet mettra l’accent sur la mobilisation et le renforcement des compétences et des capacités des personnes qui consomment des drogues pour la prévention du VIH et du VHC.

Centre de santé communautaire NorWest
Le Centre de santé communautaire NorWest recevra 281 360 $ pour collaborer avec des personnes ayant une expérience concrète à la conception d’un programme dirigé par des pairs pour offrir des services de première ligne comme l’accès à des services de réduction des méfaits et l’échange d’information aux personnes qui consomment des drogues dans la région de Thunder Bay.

Centre de santé communautaire de South Riverdale
Le Centre de santé communautaire de South Riverdale recevra 242 364 $ pour élargir son service d’approvisionnement mobile pour la réduction des méfaits afin d’y inclure un deuxième programme satellite qui offrira des services de réduction des méfaits par la sensibilisation sur le terrain aux collectivités mal desservies de la région de South Riverdale, à Toronto.

Centre Wabano pour la santé des Authochtones
Le Centre Wabano pour la santé des Authochtones recevra 299 015 $ pour la mise en œuvre d’une approche tenant compte des traumatismes et offrant d’autres comportements et mécanismes d’adaptation. Par l’entremise de fournisseurs de services directs, l’approche aidera la collectivité à obtenir de l’information sur les risques pour la santé et à trouver des occasions d’établir des liens entre les personnes et les services de soutien sociaux, culturels et de santé.

Black Coalition for AIDS Prevention of Metropolitan Toronto 
L’organisme recevra 289 876 $ pour venir en aide aux hommes allosexuels et transgenres des communautés afro-caribéennes et noires qui ont des rapports sexuels avec des hommes à Toronto, en offrant un programme de prévention du VIH et de soutien éducatif par les pairs axé sur la distribution et la promotion de ressources et d’un l’approvisionnement pour la réduction des méfaits à cette communauté. 

Réseau ACCESS Network
Le Réseau ACCESS Network recevra 233 142 $ pour former des personnes ayant vécu ou vivant une expérience concrète de la consommation de drogues afin qu’elles puissent offrir des services de sensibilisation sur le terrain à leurs pairs. Ces personnes distribueront des documents sur le VIH et le VHC, et aiguilleront les patients vers des partenaires et des services communautaires, y compris pour le dépistage du VIH et du VHC et les traitements et le soutien dont ils ont besoin à cet égard.

HIV/AIDS Regional Services
L’organisme recevra 262 662 $ pour créer un service de proximité mobile donnant accès à un approvisionnement sécuritaire et à des fournitures pour la réduction des méfaits, ainsi qu’à des tests de dépistage du VIH et du VHC sur place pour les personnes qui consomment des drogues dans les collectivités rurales et éloignées. Le service appuiera également le renforcement des capacités en matière de réduction des méfaits pour les jeunes en ce qui a trait aux infections transmissibles sexuellement par le sang. 

AIDS Committee of York Region
L’organisme a reçu 249 926 $ pour mettre sur pied un programme de réduction des méfaits visant les neuf municipalités situées dans la région de York, en Ontario. Dans le cadre du programme, les personnes qui consomment des drogues sont mobilisées pour concevoir de la formation à l’intention des fournisseurs de services afin d’améliorer l’accès aux services sociaux et de santé communautaires, de réduire la stigmatisation et la discrimination et d’améliorer l’état de santé des personnes qui consomment des drogues.

Positive Living Niagara
L’organisme a reçu 269 769 $ pour plus que doubler l’actuel programme de sensibilisation par les pairs pour la réduction des méfaits offert par l’organisme en étendant les services de proximité à un plus grand nombre de contacts, y compris les visites à domicile grâce à des équipes mobiles.

Centres de santé communautaire de Kingston
Les Centres de santé communautaire de Kingston ont reçu 300 086 $ pour mettre à jour les recommandations de pratiques exemplaires pour les programmes canadiens de réduction des méfaits qui fournissent des services aux personnes qui consomment des drogues et qui sont à risque de contracter le VIH, le VHC ou d’autres maladies infectieuses, et pour mettre sur pied des ressources et du soutien afin de renforcer la capacité du personnel de première ligne au sein d’organismes de réduction des méfaits.

Instituts de recherche en santé du Canada — 1,5 million de dollars pour 15 subventions

Le gouvernement du Canada reconnaît que le traitement fondé sur des données probantes est essentiel pour répondre à la crise des opioïdes. Par l’entremise des Instituts de recherche en santé du Canada, près de 1,5 million de dollars sont investis dans 15 subventions d’évaluation afin d’évaluer rapidement les interventions et les pratiques mises en place pour s’attaquer aux éléments les plus urgents de la crise des opioïdes. 


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :