Aborder le sujet de la drogue avec les adolescents

Il peut être difficile pour certains parents ou tuteurs de parler de la drogue avec leur adolescent. Entre les drogues illicites et les médicaments sur ordonnance, il peut être difficile de savoir par où commencer. Toutefois, les drogues peuvent être dangereuses alors que certains adolescents ne sont pas conscients des risques.

Informez-vous sur les façons d’aborder les risques associés à la consommation de drogues avec votre adolescent.

Sur cette page

Parler à votre adolescent

En tant que parent ou tuteur, il est important d’aborder le sujet de la drogue avec votre adolescent afin qu’il connaisse les faits et qu’il sache vers où se tourner pour obtenir de l’aide s’il en a besoin. Voici d’autres raisons pour lesquelles vous pourriez vouloir lui parler à propos de la drogue :

  • Il recueillera de l’information sur la drogue auprès de ses amis, des médias ou d’autres adultes et une partie de cette information sera fausse.
  • Votre adolescent ne consomme pas de drogues, mais vous voulez l’informer des risques au cas où il serait tenté d’en prendre.
  • Votre adolescent peut ne pas consommer de drogues, mais il est (ou vous êtes) préoccupé par le fait que quelqu’un dans son entourage pourrait en consommer.
  • Vous réalisez (ou soupçonnez) que votre adolescent consomme de la drogue et vous voulez l’aider à arrêter.
  • Votre adolescent peut poser des questions sur la drogue. Donnez-lui des raisons de refuser d’en prendre.

Il est important que les parents abordent le sujet de la drogue avec leurs adolescents de façon régulière avant que cela ne devienne un besoin urgent.

Entamer la conversation

Il n’existe pas de scénario sur la manière d’aborder le sujet de la drogue avec votre adolescent. Cependant, voici quelques conseils utiles à retenir :

  • Faites-lui sentir qu’il est en contrôle. Laissez-le choisir le lieu et l’heure.
  • Écoutez-le et respectez son point de vue. S’il considère que vous êtes à l’écoute, il sera plus enclin à se fier à vos commentaires. Permettez-lui de participer et de poser des questions.
  • Soyez clair quant aux raisons pour lesquelles vous êtes inquiet. Quoi que votre adolescent puisse penser, faites-lui comprendre que votre préoccupation principale est son bien-être.
  • Essayez de vous concentrer sur les faits plutôt que sur l’aspect émotif. Si votre adolescent consomme de la drogue, il se peut que vous éprouviez de la colère, de la tristesse, de la peur ou que vous vous sentiez confus. Ces sentiments sont naturels. Toutefois, il est plus productif de discuter du sujet plutôt que de discuter de vos sentiments.
  • Évitez de porter un jugement.
  • Cherchez des occasions de parler de la consommation de drogues avec votre adolescent, par exemple, lorsque vous discutez de l’école ou de l’actualité.
  • Préparez les grands points dont vous désirez discuter plutôt que de vous exprimer sur un coup de tête. Évitez de dire tout ce que vous pensez d’un seul coup.
  • Respectez son indépendance. Dites-lui que vous essayez de l’aider à prendre de bonnes décisions en lui fournissant des renseignements qu’il pourrait ne pas connaître.

Vous êtes le modèle le plus important pour votre adolescent et le soutien essentiel dont il dispose pour mener une vie saine et heureuse. Entamez la conversation le plus tôt possible et répondez aux questions sur la drogue avant même qu’elles soient posées.

À propos du cannabis

Voici quelques faits concernant les effets du cannabis sur la santé dont vous pouvez discuter avec votre adolescent :

  • Bien que le cannabis puisse vous faire sentir détendu et heureux, vous pourriez également subir des effets désagréables ou même néfastes sur le cerveau ou l’organisme.
  • Le cannabis est devenu beaucoup plus puissant au cours des dernières années, ce qui pourrait augmenter les risques pour la santé.
  • La consommation de cannabis peut :
    • nuire à la faculté de se concentrer ou de se souvenir
    • ralentir le temps de réaction et compromettre la capacité de conduire
    • affecter la capacité de réfléchir ou de prendre des décisions
  • Lorsque la consommation de cannabis est importante, fréquente et à long terme, certains de ces effets ainsi que d’autres peuvent durer même après que vous ayez cessé de consommer.         
  • Le cannabis peut nuire au développement du cerveau. Les risques pour la santé liés à la consommation de cannabis sont plus élevés :
    • si l’on consomme de façon régulière et sur une longue période
    • lorsque l’on commence à consommer à un plus jeune âge
  • Le cannabis peut créer une dépendance. Environ une personne sur onze qui consomme du cannabis développera une dépendance. Ce risque augmente et passe à une personne sur six lorsque la consommation débute pendant l’adolescence.
  • Le cannabis peut nuire à la capacité de conduire ou de pratiquer d’autres activités à haute vitesse, comme le vélo ou la planche à roulettes. Les facultés peuvent être affaiblies durant plus de 24 heures après la consommation, soit longtemps après que les autres effets se sont dissipés.
  • Lorsque fumé, le cannabis peut entraîner des problèmes respiratoires. La fumée de cannabis contient des produits chimiques qui peuvent endommager les poumons.
  • Un lien a été établi entre la consommation de cannabis et le développement de la psychose et de la schizophrénie, ce qui s’applique particulièrement chez les personnes ayant commencé à consommer pendant l’adolescence ou chez ceux ayant des antécédents familiaux de ces maladies.

À propos des médicaments sur ordonnance

Voici quelques faits sur la consommation de médicaments sur ordonnance dont vous pouvez discuter avec votre adolescent :

  • Certains médicaments sur ordonnance (analgésiques opioïdes, stimulants et benzodiazépines) ont des propriétés psychoactives (modifiant l’activité mentale) et, pour cette raison, ils sont parfois consommés pour leurs effets euphoriques.
  • Les produits pharmaceutiques psychoactifs sont la troisième substance la plus consommée parmi les jeunes Canadiens, après l’alcool et le cannabis.
  • Les opioïdes sur ordonnance peuvent être aussi dangereux que les opioïdes illégaux tels que l’héroïne.
  • La consommation de médicaments sur ordonnance sans l’approbation d’un docteur est dangereuse et peut être mortelle.
  • Les médicaments sur ordonnance, lorsqu’ils sont consommés de façon inappropriée, ne sont pas moins nocifs que les drogues illicites. Les deux sont dangereux.
  • Il existe de nombreux effets dangereux et imprévisibles liés à la consommation de médicaments sur ordonnance, y compris la dépendance, le surdosage et la mort.

À propos d’autres drogues

Des renseignements sur l’alcool et d’autres drogues illicites telles que la cocaïne, le crack, l’ecstasy et la méthamphétamine (speed ou crystal meth) sont aussi offerts.

Obtenir de l’aide

Êtes-vous aux prises avec une consommation problématique de drogues? Est-ce qu’un de vos proches est aux prises avec un problème de drogue ou d’alcool?

De l’aide est disponible, que vous en ayez besoin pour vous-même, un ami ou un membre de votre famille.

Pour en savoir plus

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :