Mesures pour assurer la sécurité des entreprises et des employés pendant la pandémie de COVID-19

Il y a eu des éclosions de COVID-19 dans des milieux de travail au Canada. Au fur et à mesure que les provinces et les territoires relancent leurs économies, la propagation de la COVID-19 se poursuivra. En tant qu’employé ou employeur, vous êtes invité à vous informer sur les moyens que vous pouvez prendre pour vous protéger vous-même, votre famille et votre collectivité.

Cet outil ne concerne pas les lieux de travail où des soins de santé sont prodigués. Les premiers intervenants et les travailleurs de la santé doivent suivre les pratiques en matière de santé et de sécurité au travail et de prévention et de contrôle des infections en vigueur dans leur lieu de travail.

Sur cette page

Comment les milieux de travail peuvent se préparer

Veuillez consulter le guide élaboré par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail pour obtenir des conseils et de l’information sur la poursuite des activités organisationnelles en temps de pandémie. Ce site porte sur divers types de milieux de travail, notamment les suivants :

Ressources par province ou territoire

Utilisez des sources fiables pour obtenir des renseignements crédibles sur la COVID-19 et ses répercussions sur votre milieu de travail. En plus des renseignements fournis par l’Agence de la santé publique du Canada, veuillez consulter les autorités sanitaires de votre province ou de votre territoire lors de la réouverture ou de l’exploitation de votre établissement.

Employés

Vous devriez connaître, comprendre et suivre les politiques et les pratiques de votre milieu de travail. Si nécessaire, demandez à votre superviseur de vous fournir plus de renseignements.

Si vous avez été en contact étroit avec une personne connue ou suspectée d’être atteinte de la COVID‑19, communiquez avec les responsables locaux de santé publique. Elle peut vous aider à déterminer si vous devriez continuer à travailler. Faites-le même si vous n’avez pas de symptômes.

Restez chez vous si vous êtes malade

  • Soyez attentifs à l’apparition de symptômes de la COVID-19 chez vous‑même.
  • Si vous décelez la présence de symptômes, restez chez vous et isolez-vous immédiatement :
    • même si vos symptômes sont bénins;
    • même si vous ne présentez qu’un seul symptôme.
  • Communiquez avec votre fournisseur de soins de santé ou les responsables locaux de santé publique et suivez leurs conseils, même si vous êtes un travailleur essentiel.

Si vous tombez malade au travail

  • Informez votre superviseur et demandez-lui la procédure à suivre dans votre milieu de travail, jusqu’à ce que vous puissiez rentrer chez vous. Par exemple :
    • s’isoler dans une pièce ou une zone désignée;
    • éviter le transport en commun pour rentrer chez soi.
  • Une fois chez vous, isolez-vous :
    • même si vos symptômes sont bénins;
    • même si vous ne présentez qu’un seul symptôme.
  • Communiquez avec votre fournisseur de soins de santé ou les responsables locaux de santé publique et suivez leurs conseils, même si vous êtes un travailleur essentiel.

Ayez une bonne hygiène

Protégez-vous et les autres

  • Évitez de toucher des surfaces ou des objets que les gens touchent fréquemment.
  • Si vous êtes à un risque plus élevé de développer une maladie grave, restez chez vous autant que possible et évitez les milieux bondés. Parmi les personnes à haut risque, on trouve les suivantes :
    • les personnes âgées;
    • les personnes souffrant de troubles médicaux;
    • les personnes dont le système immunitaire est compromis.
  • Si vous vivez avec une personne présentant un risque élevé de maladie grave, envisagez de maintenir l’éloignement physique dans votre maison.
  • Lorsque vous utilisez les transports en commun pour vous rendre au travail, essayez d’éviter :
    • les endroits bondés;
    • de voyager aux heures de pointe.
  • Si vous voyagez en véhicule privé avec d’autres personnes :
    • gardez les fenêtres baissées;
    • limitez le nombre de passagers;
    • envisagez de demander à tous les passagers de porter un masque ou un couvre-visage non médical.
  • Sachez comment et quand utiliser en toute sécurité :
  • Suivre les politiques de votre milieu de travail et les conseils des responsables locaux de santé.

Gardez votre espace de travail propre

  • Nettoyez et désinfectez les surfaces fréquemment touchées, par exemple :
    • les bureaux;
    • les téléphones;
    • les claviers;
    • les caisses enregistreuses;
    • les surfaces de travail;
    • les boutons d’ascenseur;
    • les tables de restaurant;
    • les machines pour les cartes de crédit ou de débit;
    • les comptoirs de service à la clientèle;
    • les poignées de porte.
  • Utilisez des produits qui permettent à la fois de nettoyer et de désinfecter, comme des solutions de désinfection offertes dans les commerces, ou des lingettes, lorsqu’elles sont disponibles.
  • Désinfectez quotidiennement les appareils électroniques fréquemment utilisés avec de l’alcool (par exemple, avec des lingettes imbibées d’alcool).
    • Assurez-vous que vos appareils résistent aux liquides désinfectants.

Gardez vos distances

  • Gardez au moins 2 mètres de distance des autres personnes, y compris des collègues et des clients.
  • Augmentez la distance entre les bureaux, les tables et les postes de travail.
  • Utilisez des barrières physiques, comme des écrans en plexiglas.
  • Limitez ou annulez les activités qui nécessitent un contact étroit, comme les réunions d’équipe et les repas de groupe.

Prenez soin de votre santé mentale

  • Parlez à votre famille, à vos amis et à vos collègues de vos préoccupations et des leurs.
  • Demandez de l’aide si vous vous sentez dépassé.
  • Demandez de l’aide auprès d’un programme de soutien des employés, si votre milieu de travail en a un.
  • Consultez des ressources portant sur la santé mentale et le bien-être émotionnel.

Employeurs

Risques dans les lieux de travail

Interactions rapprochées

La COVID-19 se propage le plus souvent par des gouttelettes respiratoires (libérées lorsqu’une personne tousse, éternue, rit ou parle) au cours d'interactions rapprochées (c'est-à-dire dans un rayon de deux mètres). La COVID-19 peut être transmise par des personnes infectées qui ne présentent pas encore de symptômes, qui ont des symptômes légers ou qui n'en auront peut-être jamais.

En théorie, les lieux de travail et les entreprises où les contacts sont nombreux présentent un risque plus élevé

  • Les employés ont-ils des interactions rapprochées avec les clients ou d'autres employés pendant leur quart de travail?
  • Les clients ont-ils des interactions rapprochées avec d'autres clients?

La propagation de personne à personne est plus probable en cas de contact prolongé (le temps passé en contact étroit peut s’additionner sur plusieurs interactions)

  • Les employés ont-ils des interactions rapprochées prolongées avec les clients ou d'autres employés?
  • Les clients ont-ils des interactions rapprochées prolongées avec d'autres clients?

Un lieu achalandé est susceptible de présenter un risque plus élevé.

  • Le lieu de travail ou l'entreprise est-il régulièrement bondé (c'est-à-dire grand nombre de personnes)?

Un espace intérieur clos est susceptible de présenter un risque plus élevé

  • Le lieu de travail est-il à l'intérieur ou à l'extérieur? S'il est à l'intérieur, les fenêtres peuvent-elles être ouvertes?

Toucher un objet sur lequel se trouve le virus

La COVID-19 peut également se transmettre en touchant un objet sur lequel se trouve le virus, puis en se touchant la bouche, le nez ou les yeux avant de se laver les mains.

Le risque est susceptible d’être plus élevé lors des répétés avec des surfaces fréquemment touchées (poignées de porte, comptoirs de service,  machines de paiement par carte)

  • Les employés sont-ils souvent en contact avec des surfaces fréquemment touchées (c'est-à-dire souvent touchées par d'autres personnes)?
  • Les clients sont-ils souvent en contact avec des surfaces fréquemment touchées?
  • L'aménagement de votre lieu de travail ou de votre entreprise permet-il aux employés ou aux clients de se laver ou de se désinfecter les mains avant et après un contact avec des surfaces fréquemment touchées (par exemple, accès à des postes ou à des appareils d'hygiène des mains)?

Employés et clients des groupes à haut risque

La COVID-19 peut provoquer une maladie plus grave chez les personnes âgées de 65 ans et plus et chez celles dont le système immunitaire est affaibli ou qui souffrent d'autres problèmes de santé sous-jacents.

  • Savez-vous si vos employés appartiennent à l'un de ces groupes à haut risque? REMARQUE : Les employeurs ne peuvent pas supposer qu'ils connaissent l'état de santé de chaque employé et n'ont pas nécessairement le droit d'obtenir cette information. Les employés peuvent choisir de divulguer confidentiellement leur état de santé à leur employeur et des mesures d'adaptation peuvent être prises en conséquence.
  • Avez-vous des clients qui présentent un risque plus élevé de maladie grave (par exemple les personnes âgées)?

Pratiques d'hygiène irrégulières

La COVID-19 peut se propager lorsque les pratiques de prévention personnelles ne sont pas systématiquement suivies.

  • Vos clients sont-ils capables de suivre des pratiques d'hygiène telles que le lavage fréquent des mains, l'étiquette respiratoire? Quand ils se sentent malades, sont-ils en mesure de le reconnaître et de rester chez eux? Par exemple, les jeunes enfants sont moins susceptibles de pouvoir appliquer ces pratiques.

L’Agence de la santé publique du Canada a élaboré des orientations supplémentaires pour aider les entreprises à :

  • effectuer des évaluations des risques;
  • mettre en place des stratégies pour réduire les risques.

Réduire les risques dans les lieux de travail

Séparer les personnes les unes des autres, réduire les contacts avec les surfaces communes et utiliser des barrières physiques sont des moyens de protection plus efficaces pour atténuer les risques. Les mesures les moins efficaces sont celles où les individus sont responsables de suivre systématiquement des pratiques personnelles de prévention, telles que :

Dans certains contextes, la distanciation ou la séparation physique peut ne pas être possible. Pour maximiser la sécurité et réduire le risque de propagation de la COVID-19, utilisez une approche « multidimensionnelle » en combinant de multiples mesures.

La liste suivante de mesures d’atténuation des risques n’est pas exhaustive. Vous êtes invité à trouver des moyens créatifs et adaptés pour atténuer les risques dans votre lieu de travail qui sont conformes aux conseils de santé publique et respectueux des travailleurs.

Garder les clients et les employés malades hors du milieu de travail

  • Dites clairement aux employés et aux clients qu’ils ne devraient pas se rendre dans votre milieu de travail s’ils ne se sentent pas bien, même si leurs symptômes sont bénins.
    • Affichez des panneaux accessibles ou demandez à quelqu’un à l’entrée de rappeler les mesures en place.
    • Envisagez de dépister les employés afin de déceler des signes de la COVID-19 avant qu’ils accèdent au milieu de travail.
    • Pensez à demander aux clients s’ils sont malades ou s’ils présentent des symptômes de la COVID-19 lorsque vous prenez rendez-vous ou le confirmez.
  • Rappelez aux employés de rester à l’affût de possibles symptômes au travail et à la maison.
    • Exigez aux employés de rester à la maison s’ils sont malades.
    • Ils ne devraient retourner sur leur lieu de travail qu’après avoir satisfait aux critères d’isolement, en consultation avec l’autorité locale de santé publique ou le fournisseur de soins de santé.
  • Assurez-vous que les employés sont au courant de ce qu’ils doivent faire s’ils tombent malades au travail.
  • Désignez un endroit où un employé malade peut s’isoler des autres jusqu’à ce que des dispositions soient prises pour qu’il rentre chez lui.
    • Prévoyez comment il pourra rentrer chez lui sans utiliser le transport en commun.
  • Adaptez les politiques en matière de congés personnels et de congés de maladie afin que les employés puissent :
    • rester à la maison lorsqu’ils sont malades;
    • subir le test de dépistage de la COVID-19;
    • se mettre en quarantaine (s’auto-isoler);
    • s’occuper d’enfants ou de personnes malades;
    • prendre un congé de maladie sans obtenir de certificat médical.

Promouvoir des pratiques saines

Encouragez et facilitez les pratiques personnelles de prévention. Tout le monde joue un rôle pour rendre les lieux de travail plus sécuritaires, y compris les employeurs, les employés, les entrepreneurs, les clients et toutes les autres personnes qui ont des interactions avec les lieux de travail et les entreprises.

  • Dites au personnel et aux clients ce que vous faites pour prévenir la propagation de la COVID-19 dans le milieu de travail.
  • Affichez des indications qui encouragent des pratiques saines, comme les suivantes :
    • l’hygiène des mains;
    • tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir;
    • maintenir la distanciation physique.
  • Fournissez du désinfectant pour les mains à base d’alcool avec une teneur en alcool d’au moins 60 % près des aires achalandées et près des surfaces fréquemment touchées.
    • Assurez-vous de l’accessibilité pour les personnes handicapées ou ayant d’autres besoins d’adaptation.
  • Assurez-vous que les toilettes contiennent des quantités suffisantes de :
    • savon liquide;
    • serviettes en papier ou sèche-mains.
  • Encouragez les pauses fréquentes pour se laver les mains.
  • Sensibilisez et formez le personnel à la prévention de la COVID-19.
  • Le port d’un masque ou un couvre-visage non médical est recommandé aux employés, aux clients et aux consommateurs lorsqu’ils ne peuvent pas maintenir une distance de deux mètres des autres personnes.
  • Déterminez quelles sont les surfaces et les aires communes où les gens entrent fréquemment en contact avec les autres.
    • Nettoyez et désinfectez ces aires plus souvent.
  • Découragez les réunions de groupe en personne et les réunions informelles.
  • Encouragez un nettoyage environnemental accru des lieux de travail des employés.
    • Fournissez des lingettes désinfectantes pour que les employés puissent nettoyer leur propre poste de travail.
  • Aidez et encouragez les employés à prendre soin de leur santé mentale.
  • Envisagez de demander aux employés de signer leurs entrées et sorties pour pouvoir communiquer avec eux en cas d’exposition dans le milieu de travail.
  • Tenez à jour les coordonnées d’urgence du personnel.

Réaménager les espaces de travail et les modèles commerciaux pour favoriser l’éloignement physique et limiter les contacts

Se maintenir à au moins deux mètres des autres personnes (éloignement physique) est l’un des moyens les plus efficaces de réduire la propagation de la maladie.

  • Si possible, adoptez des modèles d’entreprise sans contact, tels que :
    • Servir les clients par téléphone ou en ligne.
    • Offrir la collecte en bordure de trottoir, le service au volant ou la livraison.
  • Envisagez des modalités de travail qui réduisent les contacts sociaux, par exemple :
    • le télétravail;
    • des horaires flexibles;
    • des heures de début décalées;
    • une utilisation accrue du courrier électronique et de la téléconférence;
    • fournir des services à l’extérieur.
  • Aidez les gens à pratiquer l’éloignement physique :
    • en augmentant la distance entre les personnes, comme les files d’attente, les tables de restaurant, les bureaux et les postes de travail;
    • en modifiant, dans la mesure du possible, la circulation des personnes à pied pour les inciter à se déplacer dans un sens sur leur lieu de travail;
    • en utilisant des repères visuels pour encourager une distance de deux mètres (par exemple, signalisation accessible, marquage au sol)
  • Limitez le nombre d’interactions en personne en personne que vos employés et vos clients peuvent avoir avec d’autres personnes sur votre milieu de travail.
    • Permettez à moins de travailleurs et de clients de travailler en même temps dans votre lieu de travail.
    • Fermez ou limitez l’accès aux zones communes non essentielles.
    • Décalez les heures ou les jours de travail pour réduire le nombre de contacts.
  • Identifiez un espace où les employés ou les clients peuvent être isolés des autres s’ils présentent des symptômes et ne sont pas en mesure de quitter le lieu de travail.
  • Réduisez le nombre de surfaces communes qui doivent être touchées. En voici quelques exemples :
    • ouvrir les portes;
    • offrir des conteneurs de déchets qui n’ont pas besoin d’être touchés.
  • Limitez l’accès aux équipements partagés non essentiels.
  • Proposez si possible des méthodes de paiement sans contact (minimisez l’utilisation d’argent liquide). La Banque du Canada recommande vivement aux détaillants de continuer à accepter l’argent comptant pour que les Canadiens puissent avoir accès aux biens et services qu’il leur faut. Le refus catégorique des paiements en espèces créera des difficultés injustifiées aux personnes qui dépendent de l’argent comptant pour payer leurs achats et qui ont peu d’autres options. Lorsque de l’argent comptant est utilisé pour payer, adoptez des pratiques de manipulation sécuritaire.
  • Utilisez des barrières physiques entre les travailleurs ou les clients (par exemple, des cabines ou des écrans en plexiglas).

Voyages professionnels

  • Annulez ou reportez tout voyage non essentiel.
  • Les travailleurs essentiels qui doivent traverser régulièrement la frontière sont exemptés de la mise en quarantaine (isolement) à leur retour au Canada.
    • Ils peuvent continuer à travailler, à condition qu’ils n’aient pas de symptômes de la COVID-19.
    • Ils devraient s’isoler lorsqu’ils ne sont pas au travail.

Augmenter la ventilation

  • Ouvrez les fenêtres, si possible et si le temps le permet
  • Déplacez le travail à l'extérieur lorsque c'est possible.

Maintenez un milieu de travail propre et sécuritaire

Réduisez les risques liés à l’exposition à des surfaces fréquemment touchées par d’autres personnes :

  • Établissez des protocoles de nettoyage et de désinfection adéquats.
  • Nettoyez et désinfectez plus souvent les aires de travail achalandées et les surfaces fréquemment touchées.
  • Nettoyez et désinfectez les équipements communs essentiels avant et après leur utilisation.
  • Établissez un protocole de nettoyage et de désinfection à suivre si un employé commence à présenter des symptômes.
  • Utilisez des désinfectants pour surfaces dures approuvés qui ont déjà reçu un numéro d’identification de médicament (DIN).
    • Un DIN est numéro de huit chiffres attribué par Santé Canada qui confirme que le produit est approuvé pour un usage au Canada.
    • Si un désinfectant approuvé n’est pas disponible en raison de problèmes d’approvisionnement, utilisez une solution d’eau de Javel diluée.
  • Si possible, optez pour des produits qui permettent à la fois de nettoyer et de désinfecter, comme des lingettes ou des solutions commerciales de désinfection.
  • Maintenez les produits de nettoyage et de désinfection à la portée du personnel.

Réduire les risques pour les personnes les plus à risque de maladies grave

  • Prévoyez des mesures d’adaptation spéciales pour le personnel et les clients les plus à risque de maladie grave ou qui vivent avec des personnes à risque.
    • Permettre aux employés de télétravailler, si possible.
    • Offrir des heures de magasinage dédiées aux personnes âgées et autres personnes vulnérables.
    • Si possible, prévoir des mesures d’adaptation équitables en réaffectant les rôles et les tâches des employés

Soutenir la santé mentale et le bien-être au travail de vos travailleurs

  • Fournissez des renseignements, des ressources et des outils crédibles indiquant comment prendre soin de sa santé mentale et physique pendant la pandémie de la COVID-19.
  • Soyez conscient que vos employés ont d’autres engagements qui peuvent avoir une incidence sur leur capacité de travailler et leur niveau de stress (par exemple, prendre soin de membres de la famille).
  • Reconnaissez que vos employés peuvent être stigmatisés parce qu’ils continuent à travailler en dehors de leur domicile.

Masques et des couvre-visage non médicaux

Les masques peuvent ne pas convenir à tous les types de professions

Lorsque vous envisagez de mettre en place une politique de port de masques ou de couvre-visage non médicaux sur votre lieu de travail :

  • Consultez d’abord votre autorité locale de santé publique et, si vous avez une, votre équipe de santé et de sécurité au travail
    • Les responsables de la santé publique feront des recommandations basées sur un certain nombre de facteurs. Les recommandations peuvent varier d’un endroit à l’autre.
  • Tenez compte des exigences professionnelles de vos employés.
  • Évaluez si le port d’un masque dans votre lieu de travail peut entraîner des blessures physiques :
    • Interférer avec la capacité de voir ou de parler clairement.
    • Se loger accidentellement dans l’équipement que le porteur utilise.
  • Examinez les répercussions psychologiques potentielles des masques ou des couvre-visage non médicaux sur les autres employés ou clients (par exemple, conception ou construction du masque, messages, etc.).

Équipement de protection individuelle

Les masques non médicaux ou les couvre-visages en tissu ne sont pas considérés comme un équipement de protection individuelle (ÉPI).

Tous les efforts devraient être déployés pour préserver l'approvisionnement de masques médicaux pour les établissements de soins de santé. Par contre, dans certains lieux de travail, l'EPI (par exemple les masques médicaux) peut être plus approprié pour protéger les travailleurs.

Ces milieux peuvent comprendre :

Les employés doivent-ils porter un équipement de protection individuelle (EPI), comme des blouses, des gants ou des visières faciales?
  • Les recommandations pour l'utilisation des l'EPI sont basées sur des évaluations des risques de milieux spécifiques et des risques d'expositions.
  • Consultez les conseils fournis par les organismes de santé au travail de votre province ou territoire. Si votre lieu de travail dispose d’un comité mixte de santé et de sécurité au travail, faites participer le représentant à l’examen des risques.
    • Examinez les risques associés à des activités spécifiques.
    • Prenez en compte les différentes sources d’infection, comme une personne malade ou une surface contaminée.
  • Si le port d'EPI est recommandé, les employés doivent recevoir une formation sur son utilisation appropriée et sur la marche à suivre pour le mettre et l'enlever. Les employeurs devraient offrir de l’ÉPI de tailles diverses. Une mauvaise utilisation de l'EPI peut augmenter le risque d'infection (par exemple, par contact avec un EPI potentiellement contaminé).
Obtenir des masques et des équipements de protection individuelle

Préparation et intervention en cas d'urgence

Téléchargez le guide (en PDF) sur la création d’un plan de continuité des opérations du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST).

Gabarits de communication et signalisation imprimable

Autres guides liés à COVID-19 pour les entreprises

Orientations propres à des types de milieux de travail particuliers

Commerces de détail
Construction
Production ou transformation des aliments
Transport

Liens connexes

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu'est-ce qui n'allait pas?

(N'incluez pas d'information personnelle. Notez que vous ne recevrez aucune réponse.)
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Date de modification :