Taxe d'accise et prélèvements spéciaux

Si vous croyez que nous n'avons pas interprété les faits ou appliqué la loi correctement, vous avez le droit de vous opposer à la cotisation ou la détermination de la taxe d'accise et des prélèvements spéciaux. La présentation d'une opposition est la première étape du processus officiel de règlement d'un différend. Le délai pour présenter une opposition est de 90 jours suivant la date de l'avis.

Pour les oppositions concernant la Loi de 2001 sur l'accise ou la Loi sur le droit pour la sécurité des passagers du transport aérien, vous ou votre représentant autorisé pouvez produire une demande en ligne à Mon dossier d'entreprise ou à Représenter un client en sélectionnant « Enregistrer un avis de différend officiel (Avis d'opposition) » pour votre compte.

Vous ou votre représentant autorisé pouvez aussi présenter une opposition par la poste :

Vous ou votre représentant autorisé pouvez aussi soumettre votre opposition et des documents à l’appui en ligne à Mon dossierMon dossier d'entreprise ou Représenter un client en choisissant « Soumettre un document ».

Pour en savoir plus sur le service « Soumettre des documents en ligne », allez à Soumettre des documents en ligne.

Interjeter appel auprès d'une cour

Si vous avez présenté une opposition en vertu de la Loi sur la taxe d'accise (dispositions qui ne portent pas sur la TPS) et n'acceptez pas la décision de l'ARC au sujet de votre opposition, vous avez le droit d'interjeter appel, auprès du Tribunal canadien du commerce extérieur (TCCE). Le délai pour interjeter appel est de 90 jours suivant la date de l'avis. Vous pouvez porter une décision du TCCE devant la Cour fédérale. Il est également possible d'éviter le processus du TCCE et d'interjeter appel directement à la Cour fédérale. Si vous n'êtes pas satisfait du jugement du TCCE ou de la Cour fédérale, vous pouvez interjeter appel devant la Cour d'appel fédérale, et vous pouvez par la suite contester un jugement de la Cour d'appel fédérale devant la Cour suprême du Canada, avec l'autorisation de celle-ci.

Si vous avez produit un avis d'opposition en vertu de l'une des lois suivantes :

  • la Loi de 2001 sur l'accise;
  • la Loi sur le droit pour la sécurité des passagers du transport aérien;
  • la Loi sur les droits d'exportation de produits de bois d'œuvre;

et que vous n'acceptez pas la décision de l'ARC au sujet de votre opposition, vous avez le droit d'interjeter appel devant la Cour canadienne de l'impôt. Le délai pour interjeter appel est de 90 jours suivant la date de l'avis. Vous pouvez interjeter appel de la décision de la Cour canadienne de l'impôt devant la Cour d'appel fédérale, et un jugement de la Cour d'appel fédérale peut ensuite être contesté devant la Cour suprême du Canada, avec l'autorisation de celle-ci.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :