Le marketing d’influence, les indications « Fait au Canada » et les indications d’économie : le point de vue du Bureau

Communiqué de presse

Le Bureau publie le Recueil des pratiques commerciales trompeuses — Volume 4

Le 5 juin 2018, OTTAWA (Ontario), Bureau de la concurrence

Des ritournelles radiophoniques d’antan au marketing expérientiel d’aujourd’hui, les techniques publicitaires sont en constante évolution. Cependant, certaines choses ne changent jamais : les consommateurs doivent être informés de manière claire et exacte.

Dans cette quatrième édition du Recueil des pratiques commerciales trompeuses, le Bureau de la concurrence fournit orientation et conseils aux professionnels du marketing, aux entreprises et aux influenceurs concernant leurs responsabilités et les risques attribuables à trois pratiques : le marketing d’influence, les indications « Fait au Canada » et les indications d’économie.

Le marketing d’influence gagne en popularité. Les influenceurs sont des personnalités en ligne qui partagent leurs opinions et des conseils au sujet de produits ou de services. Les consommateurs se fient à ces influenceurs pour leur fournir des opinions sincères et impartiales. Dans le Recueil, le Bureau explique les obligations juridiques et les responsabilités des influenceurs et des annonceurs qui les appuient.

Ce volume examine également les indications « Fait au Canada » dans le contexte des processus de fabrications mondialisés. Il souligne également les risques de donner des indications d’économie sans s’appuyer sur un système qui permet de confirmer qu’elles sont fondées sur des prix habituels véritables.

Les annonceurs et les influenceurs peuvent s’éviter de coûteux faux pas publicitaires en veillant à ce que les indications qu’ils font au public soient véridiques et présentées d’une manière qui ne trompe pas les consommateurs.  

Faits en bref

  • Le Recueil est publié périodiquement sur le site Web du Bureau. Il fournit aux consommateurs et aux entreprises des renseignements pertinents sur la publicité et le marketing selon le point de vue du Bureau. Il a aussi pour objectif de mieux faire comprendre la Loi sur la concurrence et les autres lois que le Bureau fait appliquer.

  • Le Bureau est résolu à fournir aux consommateurs et aux entreprises des renseignements utiles et opportuns qui leur permettront de prendre des décisions éclairées.

  • La Loi sur la concurrence contient des dispositions qui interdisent la publicité trompeuse et les pratiques commerciales trompeuses.

  • Le Bureau accorde une grande importance à la publicité honnête dans l’économie numérique.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l’intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819-997-4282
Sans frais : 1-800-348-5358
ATS (malentendants) : 1-866-694-8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :