Fraudes liées à la non-livraison : quand rien ne vient à qui sait attendre

Communiqué de presse

Si un achat en ligne ne vous parvient jamais, prenez les choses en main

Le 1er mars 2021, GATINEAU (Québec), Bureau de la concurrence

Enfin! Après des semaines de magasinage en ligne, vous avez finalement trouvé les haltères parfaits. Ils sont du bon style, de la bonne taille, et le prix est une véritable aubaine! Vous cliquez sur le gros bouton rouge « Achetez maintenant! », et le site traite votre paiement tout en vous promettant que vous pourrez profiter de vos nouveaux haltères dans deux semaines.

Deux semaines passent, mais toujours pas d’haltères en vue. Vous tentez de communiquer avec le vendeur, sans succès, et, après quelques autres semaines, il faut vous rendre à l’évidence : vos haltères n’arriveront jamais.

Les Canadiens achètent énormément en ligne, et beaucoup d’entre nous ont déjà été victimes d’une fraude liée à la « non-livraison ». La livraison à domicile est essentielle pour de nombreuses personnes. Les Canadiens sont encore plus à risque de tomber dans un piège lorsqu’ils achètent des articles pour lesquels la demande est élevée, comme l’équipement de protection individuel.

Et quand il est question de fraude, personne n’est à l’abri. Si vous magasinez en ligne, le risque est bien réel. En 2020, on estime que les fraudes liées à la marchandise, y compris les fraudes liées à la non-livraison, ont représenté des pertes de 8,7 millions de dollars pour les Canadiens, sans compter la confiance maintenant ébranlée envers le marché en ligne.

Les indications que les détaillants donnent, sans les respecter, au sujet de la livraison d’un produit pourraient être considérées comme de la publicité fausse ou trompeuse et enfreindre la Loi sur la concurrence. Alors, comment éviter de se faire prendre et que faire si vous payez, mais ne recevez pas les produits?

Avant d’acheter

  • Prenez 5 : Arrêtez-vous, même pendant seulement cinq minutes, pour réfléchir avant d’inscrire vos renseignements de carte de crédit.
  • Faites des recherches : Consultez les politiques de remboursement et de retour de l’entreprise et faites une recherche incluant le nom de l’entreprise et des mots comme « plainte » ou « fraude ».
  • Lisez les commentaires : Cherchez des commentaires en ligne au sujet du vendeur, en particulier ceux qui parlent de non-livraison des produits ou de longs délais de livraison. Méfiez-vous des évaluations qui sont trop positives et de l’évaluation globale (nombre d’étoiles) sur le site Web d’un vendeur. Elles pourraient être fausses.
  • Cherchez les antécédents : Consultez le bureau d’éthique commercial de votre région (Better Business Bureau) pour voir l’évaluation globale du vendeur en ligne, les plaintes et les évaluations de clients.
  • Usez de prudence : Vérifiez les coordonnées, comme l’adresse, le courriel et le numéro de téléphone sur le site Web du vendeur. Un vendeur crédible est plus susceptible de fournir ses coordonnées.
  • Payez par carte de crédit : Une carte de crédit fournit des protections supplémentaires et vous permet de contester des frais. Les cartes de crédit et les cartes prépayées n’offrent pas les mêmes protections.
  • Faites le tour du marché : Procurez-vous vos produits auprès de vendeurs dignes de confiance.

Ces conseils peuvent vous aider à détecter et à éviter les fraudes liées à la non-livraison. Toutefois, ces arnaques peuvent être difficiles à détecter. Si vous vous faites prendre, voici ce que vous pouvez faire :

Après avoir acheté

  • Tentez de communiquer avec le vendeur. La plupart des entreprises sont légitimes et souhaitent que vous receviez l’article pour lequel vous avez payé.
  • Tenez de bons registres, en conservant notamment le nom du site Web où vous avez commandé, les indications données concernant les délais de livraison, la date de la commande, des copies ou des captures d’écran de toute correspondance et les reçus.
  • Si vous avez payé par carte de crédit, vous pouvez tenter de contester les frais auprès de votre fournisseur de carte de crédit.

Le Bureau de la concurrence examine les indications fausses ou trompeuses dans le marché. Si vous croyez avoir été induit en erreur, signalez la situation au Bureau de la concurrence.

Vous pouvez également formuler une plainte auprès du Centre antifraude du Canada (CAFC), du Better Business Bureau ou de l’organisme de protection du consommateur de votre province ou territoire.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l’intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte

Restez branchés :
Twitter | Facebook | LinkedIn | YouTube | Fil RSS | Diffusion électronique des actualités

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :