Les mesures contre la COVID-19 du gouvernement du Canada offrent un soutien aux jeunes et aux étudiants cet automne

Communiqué de presse

Le 11 septembre 2020            Burnaby (Colombie-Britannique)            Emploi et Développement social Canada

La pandémie de COVID-19 a eu d’énormes répercussions sur les jeunes Canadiens. En effet, bon nombre d’entre eux ont vu disparaître leurs emplois d’été, leurs stages et leurs plans de célébration de fin d’études. Pour aider les étudiants et les jeunes de notre pays pendant cette période sans précédent, le gouvernement du Canada a mis en place, plus tôt cette année, un programme exhaustif de soutien d’urgence. Ce programme comprend la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE), qui a fourni un soutien du revenu à près de 700 000 étudiants de niveau postsecondaire et nouveaux diplômés depuis son lancement.

Alors que l’année scolaire vient de commencer, la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, l’honorable Carla Qualtrough, s’est rendue à l’Université Simon-Fraser à Burnaby, en Colombie-Britannique, afin d’annoncer un investissement pouvant atteindre 11,6 millions de dollars pour le projet Pivot 2020 de l’Université dans le cadre de la Stratégie emploi et compétences jeunesse (SECJ).

Ce projet permettra d’offrir des possibilités rémunérées de recherche et de développement des compétences à plus de 1 400 jeunes confrontés à des obstacles à l’emploi, dans 27 villes du Canada. Dans le cadre de ce programme, les jeunes acquerront des compétences essentielles, tout en travaillant sur des projets de recherche nationaux visant à améliorer la relance de l’économie et de la main-d’œuvre du Canada dans le contexte de la COVID-19.

La ministre Qualtrough a également souligné les mesures de soutien que le gouvernement du Canada met en place cet automne pour aider les étudiants tout au long de la prochaine année scolaire. Cela comprend notamment l’assouplissement des conditions d’admissibilité aux prêts et bourses d’études pour qu’un plus grand nombre d’étudiants de niveau postsecondaire puissent y avoir accès et soient admissibles à des sommes plus élevées. Plus précisément, les bourses ont été doublées pour les étudiants à temps plein, pouvant atteindre 6 000 $ pour la présente année scolaire, et le plafond des prêts a augmenté pour atteindre 350 $ par semaine d’études. Ces mesures de l’automne représentent un investissement d’environ 1,9 milliard de dollars et devraient élargir la portée du Programme canadien de prêts aux étudiants pour profiter à environ 765 000 étudiants.

Ces initiatives font suite aux mesures liées à la COVID-19 récemment mises en place par le gouvernement du Canada pour soutenir les jeunes Canadiens et les étudiants touchés par la pandémie, notamment ce qui suit :

  • jusqu’à 187,7 millions de dollars de plus ont été affectés à la Stratégie emploi et compétences jeunesse afin de créer 9 500 possibilités d’emploi de plus pour les jeunes Canadiens, notamment ceux qui rencontrent des obstacles à l’emploi. Les projets de la SECJ, gérés par EDSC, ont reçu jusqu’à 40 millions de dollars pour des initiatives nationales qui visent à offrir des mesures de soutien flexibles et des possibilités d’emploi ciblées à un maximum de 4 700 jeunes âgés de 15 à 30 ans, dans les domaines des services d’aide sociale, des transports, de la technologie de l’information, et de la recherche et de l’administration, ainsi que d’autres stages qui répondent aux besoins de la communauté;
  • 61,7 millions de dollars de plus ont été affectés au programme Emplois d’été Canada (EEC) afin d’aider à élargir l’objectif actuel de placement professionnel qui était de 70 000 pour le porter à 80 000, ce qui représente 10 000 placements supplémentaires pour les jeunes de 15 à 30 ans. À ce jour, plus de 84 500 emplois ont été approuvés, et environ 9 700 possibilités d’emploi sont actuellement affichées sur le site www.guichetemplois.gc.ca;
  • un financement supplémentaire de 266,1 millions de dollars a été accordé au Programme de stages pratiques pour étudiants pour financer jusqu’à 40 000 placements professionnels pour les étudiants de niveau postsecondaire dans des secteurs vitaux tels que les soins de santé;
  • dans le cadre du Programme canadien de prêts aux étudiants (PCPE), un moratoire de six mois sans intérêt sur le remboursement est en vigueur jusqu’au 30 septembre 2020, ce qui allège le fardeau financier de près d’un million d’emprunteurs en période de remboursement.

Ensemble, ces mesures contribuent à garantir non seulement que les étudiants reçoivent le soutien financier dont ils ont besoin maintenant, mais aussi qu’ils continuent à avoir accès aux outils et aux possibilités qui les aideront à se bâtir une carrière fructueuse pour demain, au moment où nous amorçons la relance de notre économie.

Citations

« L’incertitude ressentie par de nombreux jeunes Canadiens au cours des derniers mois peut être accablante. Mais au Canada, nous nous entraidons. Nous accordons de l’importance à l’éducation et au travail acharné. Les mesures exhaustives que nous avons mises en place au cours des derniers mois aident les étudiants à traverser cette période difficile, afin qu’ils puissent bâtir leur carrière et l’avenir qu’ils travaillent à se façonner. Nous nous engageons fermement à tirer parti des mesures que nous avons mises en place pour aider les étudiants pendant la pandémie et nous continuerons de soutenir ces derniers au cours de la prochaine année scolaire. »

– L’honorable Carla Qualtrough, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées

« Au cours des derniers mois, les jeunes d’un océan à l’autre ont été confrontés à des difficultés uniques causées par la pandémie. Pendant cette période sans précédent, ils continuent de nous inspirer par le leadership dont ils font preuve au sein de leurs collectivités et dans tout le Canada. Notre gouvernement continuera de mettre tout en œuvre pour appuyer les jeunes, particulièrement au moment où nombre d’entre eux retournent aux études. Les mesures annoncées aujourd’hui permettront aux étudiants et aux jeunes d’obtenir les soutiens financiers dont ils ont besoin pour les aider aujourd’hui et pour préparer leur avenir. »

– L’honorable Bardish Chagger, ministre de la Diversité et de l’Inclusion et de la Jeunesse

« En tant qu’université canadienne jouant un rôle actif, nous sommes fiers de nous associer à Youthful Cities, au Conseil canadien pour la réussite des jeunes et à d’autres organismes pour contribuer à l’effort de relance de l’économie et de la main-d’œuvre du Canada dans le contexte de la COVID-19. Il est particulièrement important de permettre aux jeunes de surmonter les obstacles à l’emploi et d’acquérir les compétences et les connaissances dont ils ont besoin pour réussir dans le marché du travail d’aujourd’hui et de demain. Cela sera bénéfique non seulement pour eux, mais également pour l’ensemble du pays. »

– Joy Johnson, présidente et vice-chancelière de l’Université Simon-Fraser

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada a investi jusqu’à 54 millions de dollars dans plus de 30 projets de la Stratégie emploi et compétences jeunesse (SECJ) en Colombie-Britannique, afin de garantir que les jeunes et les étudiants ont accès aux soutiens et aux expériences professionnelles dont ils ont besoin aujourd’hui et pour leur future carrière.

  • Grâce au récent investissement de 187,7 millions de dollars dans la SECJ dans le contexte de la COVID‑19, le gouvernement du Canada financera 9 500 possibilités d’emploi supplémentaires dans le cadre de la SECJ pour les jeunes dans tout le Canada. 

  • La SECJ est une initiative horizontale du gouvernement du Canada mise en œuvre en collaboration avec 11 ministères et organismes fédéraux. 

  • Outre l’investissement de 61,7 millions de dollars dans le programme Emplois d’été Canada, des mesures flexibles temporaires ont été annoncées afin d’augmenter la subvention salariale, d’élargir l’admissibilité, de créer davantage de stages et de permettre aux employeurs d’offrir leurs possibilités créées pour 2020-2021 jusqu’en février 2021.

  • Le financement du Programme de stages pratiques pour étudiants a été augmenté de 266,1 millions de dollars. Parmi les autres changements apportés au programme, notons la hausse de la subvention salariale pour couvrir jusqu’à 75 % du coût des salaires dans tous les stages.

  • Bien que la dernière période d’admissibilité à la PCUE s’étende du 2 au 29 août, les étudiants pourront faire une demande rétroactive jusqu’au 30 septembre.

  • Plus de 2,8 milliards de dollars ont été investis dans la PCUE, ce qui a permis à près de 700 000 étudiants de niveau postsecondaire et nouveaux diplômés de recevoir un soutien financier de 1 250 $ par mois cet été (2 000 $ dans le cas des étudiants ayant une incapacité et des étudiants ayant des personnes à charge).

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter : 

Marielle Hossack
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Carla Qualtrough
Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l'Inclusion des personnes handicapées
819-654-5552
marielle.hossack@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :