#ImmigrationÇaCompte à Fredericton, au Nouveau-Brunswick - Accroître la durée de vie utile de la nourriture et des boissons tout en dirigeant les femmes dans les STIM

Accroître la durée de vie utile de la nourriture et des boissons tout en dirigeant les femmes dans les STIM

23 septembre 2022

Partager :

Accroître la durée de vie utile de la nourriture et des boissons, en dirigeant les femmes dans STIM

Cette vidéo est aussi disponible en HD sur YouTube. Partagez-la dans votre réseau social ou incorporez-la dans votre site.

Transcription: « L’immigration ça compte à Fredericton, au Nouveau-Brunswick »

Durée de la vidéo : 3 minutes, 31 secondes

Un air inspirant de piano et de cordes se fait entendre pendant toute la vidéo.

On présente une vue aérienne du centre-ville de Fredericton et du pont piétonnier Bill Thorpe.

Le texte suivant s’affiche : « L’immigration, ça compte, à Fredericton, au Nouveau-Brunswick »

Natasha porte un sarrau. Elle sourit à la caméra.

Le texte suivant s’affiche : « Natasha Dhayagude, PDG et cofondatrice de Chinova Bioworks »

Natasha : Je m’appelle Natasha Dhayagude. Originaire de Pune, en Inde, j’ai déménagé au Canada quand j’avais 10 ans. Je ne savais pas ce que je voulais faire après avoir obtenu mon diplôme universitaire. Je voulais vraiment allier la science et ce que j’ai appris à l’école à un projet créatif. Je savais qu’il devait exister un endroit où je me sentirais à ma place.

Une série de photos s’affiche : Natasha alors qu’elle était enfant, qui revêt des vêtements traditionnels indiens, et diverses photos de Natasha et des membres de sa famille à sa cérémonie de collation des grades de l’Université du Nouveau-Brunswick.

Natasha et les membres de sa famille se baladent sur le pont piétonnier Bill Thorpe.

Natasha : J’ai donc finalement commencé à travailler dans un centre d’incubateurs-accélérateurs pour l’entrepreneuriat, où j’ai rencontré Dave, qui est maintenant mon cofondateur et chef des opérations.

Natasha marche avec Dave dans le corridor d’un espace à bureaux. Ils s’assoient à une table ronde, et Natasha ouvre son ordinateur portable. Dave pointe quelque chose à l’écran, et ils en discutent.

Natasha : Il avait lui aussi une formation en science, et nous avons donc commencé à parler de nos intérêts communs. Nous nous sommes rendus compte que nous avions vraiment des vues similaires, plus particulièrement en ce qui a trait à la science des aliments.

Un technicien de laboratoire prélève un liquide qui se trouve dans un petit tube. Un technicien de laboratoire verse des cristaux dans des boîtes de Petri. Des techniciens en laboratoire examinent une boîte de Petri.

Natasha : Nous avons trouvé cet ingrédient extrait de la tige de champignons de Paris blancs qui pouvait vraiment améliorer la qualité, la fraîcheur et la durée de conservation de divers aliments et boissons. C’est ce qui a mené au cadre initial qui devait devenir Chinova.

Des techniciens en laboratoire examinent des champignons qui se trouvent sur une table. Un technicien en laboratoire ajoute quelques gouttes d’un liquide dans un vase d’Erlenmeyer. Les techniciens en laboratoire examinent le vase.

Des canettes de boissons gazeuses aux couleurs vives sont placées sur une étagère. Un technicien en laboratoire verse une substance poudreuse dans un plus grand vase.

Natasha et Dave regardent l’écran d’un ordinateur portable.

Le logo de Chinova Bioworks apparaît sur la porte en verre d’un bureau.

Dave : Mon rôle à Chinova Bioworks consiste à superviser davantage les activités quotidiennes, tandis que celui de Natasha est de discuter avec les clients et les investisseurs, et de présenter l’entreprise au monde extérieur.

Dave tape sur le clavier de son ordinateur portable dans son bureau.

Le texte suivant s’affiche : « David Brown, chef des opérations et cofondateur de Chinova Bioworks »

Natasha parle au téléphone dans son bureau.

Natasha et Alyssa, sa cheffe du développement de produits, se trouvent dans la salle de conférence et discutent avec d’autres membres de l’équipe par vidéoconférence.

Dave : Elle est vraiment une dirigeante courageuse. Elle n’a pas peur de se présenter devant une foule pour raconter son histoire et celle de Chinova Bioworks.

Natasha tient une réunion d’équipe dans la salle de conférence. Les employés de Chinova, y compris Dave, écoutent Natasha attentivement pendant qu’elle parle.

Dave : Je crois qu’elle a mené les gens à sortir de leur zone de confort et à essayer de travailler dans des domaines dans lesquels ils ne se sentaient peut-être pas à l’aise avant. Elle a inspiré l’ensemble de l’équipe.

Natasha parle avec Alyssa dans le laboratoire.

Le texte suivant s’affiche : « Alyssa Brewer, cheffe du développement de produits »

Alyssa : J’ai commencé à travailler chez Chinova il y a environ 4 ans en tant que technicienne en chimie. J’ai beaucoup appris de Natasha. Elle m’a vraiment aidée à renforcer ma confiance.

Alyssa examine une boîte de Petri. Pendant qu’un de ses collègues la regarde, Alyssa ajoute des gouttes dans un bécher.

Alyssa et Natasha parlent à leurs coéquipiers par vidéoconférence.

Alyssa : Aujourd’hui, je suis cheffe du développement de produits, et je gère désormais plusieurs personnes.

Vue aérienne du phare de Fredericton.

Krista marche dans une rue dans le centre-ville de Fredericton.

Le texte suivant s’affiche : « Krista Ross, PDG de la Chambre de commerce de Fredericton »

Krista : Je crois que, à Fredericton, nous constatons une croissance des entreprises et des entreprises en démarrage et, vous savez, nous sommes vraiment ravis que des gens comme Natasha lancent leur entreprise ici.

Krista fait un signe de la main et sourit lorsqu’elle voit Natasha. Elles se donnent l’accolade et entrent dans un café ensemble.

Krista : Natasha participe à d’autres activités, outre celles de sa propre entreprise, qu’il s’agisse d’un groupe d’experts, d’une table ronde ou d’un forum. Elle est véritablement un modèle positif pour les entrepreneurs.

Natasha est assise et discute avec les membres de sa famille dans le hall d’un hôtel. Ils sortent faire une promenade ensemble.

Krista : Il ne fait aucun doute que l’entreprise continuera de croître, et je crois que Natasha jouera un rôle de chef de file : pour les femmes dans le domaine des STIM et en ce qui a trait aux affaires et à l’entrepreneuriat au sein de notre collectivité. Il est clair que de grandes choses l’attendent.

Krista et Natasha commandent leur boisson au café, puis s’assoient à une table pour discuter et boire leur thé.

De retour dans les bureaux de Chinova, Natasha tient un champignon et donne une explication à quelqu’un hors cadre.

Natasha : Ma mission personnelle a toujours été de travailler avec d’autres femmes et d’en embaucher, parce que je fais partie de la minorité de femmes dans le domaine des STIM. Je suis très heureuse et fière de dire que les employés de Chinova sont des femmes dans le domaine des STIM dans une mesure de 90 %.

Une collègue de Natasha lui montre son travail. Le laboratoire est rempli de femmes portant un sarrau, qui travaillent ensemble en souriant.

Natasha : Dave et moi venons tous deux de Fredericton; il nous paraissait donc totalement logique d’être ici. Nos familles sont ici, et nous voulions trouver une façon de redonner à la collectivité qui nous a tant donné. Je ne pouvais tout simplement pas nous imaginer ailleurs qu’ici.

Les membres de l’équipe de Chinova Bioworks passent du temps ensemble dans un bar-distillerie. Dave flatte la tête du chien golden retriever d’un collègue. Les membres de l’équipe lèvent leur verre et trinquent ensemble.

Vue aérienne de Fredericton. Fondu au noir.

Le texte suivant s’affiche : « Les immigrants enrichissent nos collectivités. »

Fondu au noir.

Le texte suivant s’affiche : « Racontez votre récit #ImmigrationÇaCompte.

Facebook : @CitlmmCanFR

Twitter : @CitImmCanFR

Instagram : @CitImmCanadaFR »

Fondu au noir.

Le texte suivant s’affiche : « Canada.ca/immigration-ca-compte »

Fondu au noir.

La signature d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada apparaît à l’écran, suivie du mot-symbole « Canada ».

Profil d’immigration : Fredericton, Nouveau-Brunswick

Faits en bref

  • Les immigrants représentent 8,2 % de la population de Fredericton.
  • À l’échelle du Canada, 34 % des personnes qui travaillent dans la recherche scientifique et les services de développement sont nées à l’étranger.
  • Près de 500 000 immigrants travaillant au Canada ont été formés dans les domaines des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM).

Le saviez-vous?

  • Au Canada, 34 % des Canadiens ayant un diplôme lié aux STIM sont des femmes, et celles-ci représentent 23 % des Canadiens qui travaillent dans les sciences et technologies.

Ce qui pourrait aussi vous intéresser…

Créer des possibilités pour les ingénieurs canadiens de demain

Autrefois une étudiante étrangère dans les couloirs de l’université, l’éminente femme d’affaires Gina Cody a laissé sa marque… et son nom…. à la Faculté de génie et d’informatique de l’Université Concordia, qu’elle a dotée d’un fonds de 15 millions de dollars.

Placer les gens avant les profits dans le secteur de la technologie

Pablo Listingart, un entrepreneur d’Argentine, s’attaque au chômage en offrant gratuitement de la formation en technologie.

Recruter des talents mondiaux du secteur de la technologie afin de soutenir les entreprises

En réponse à la croissance rapide et continue dans l’industrie, de nombreuses entreprises de technologie canadiennes doivent faire concurrence pour le même bassin de candidats. Voyez comment le fait d’embaucher à l’étranger permet à des entreprises comme Vendasta de recruter de nouveaux talents d’expérience.

Voir tous les récits

 Obtenez des mises à jour par courriel

Recevez, à même votre boîte de réception, des renseignements sur les récits, les mises à jour et les événements liés à l’#ImmigrationÇaCompte.

Abonnez-vous

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :