Symboles canadiens lors des cérémonies de citoyenneté

Le fait d’afficher des symboles canadiens lors des cérémonies de citoyenneté témoigne de l’honneur, de la fierté et du sens de la célébration associés au fait d’être citoyen canadien. Les lignes directrices sur la disposition des drapeaux, emblèmes et portraits s’appliquent à toutes les cérémonies.

Sur cette page

Drapeaux

  • Drapeau canadien

    Le drapeau canadien doit être exposé sur la tribune à toutes les cérémonies de citoyenneté et il doit être en parfait état. La plupart du temps, le drapeau est exposé à la verticale, sur un mât (de 2 à 2,5 mètres de hauteur) derrière le juge de la citoyenneté ou le président de cérémonie bénévole et à la gauche de la tribune (du point de vue du public). Toutefois, il y a une certaine souplesse quant à l’emplacement du drapeau sur la tribune (à la gauche, au centre ou à la droite). La configuration de la tribune pourrait orienter le choix du meilleur emplacement pour le drapeau.

    Rappel : On doit accorder au drapeau canadien une place d’honneur.

    Si le drapeau canadien est exposé à la verticale sur un mât, il doit être situé de façon à ce que la pointe de la feuille d’érable soit à la droite et la tige à la gauche (du point de vue du public) – voir l’image ci-dessous.

    Le drapeau canadien exposé à la verticale sur un mât et situé de façon à ce que la pointe de la feuille d’érable soit à la droite et la tige à la gauche.

    Le drapeau canadien peut aussi être exposé à plat contre un mur, à l’horizontale ou à la verticale. Veuillez vous reporter aux Règles sur le déploiement du drapeau national du Canada – Déploiement du drapeau.

    Les bureaux locaux de citoyenneté doivent acheter les drapeaux (et les composantes connexes) à la boutique de drapeaux de leur région.

  • Drapeaux des provinces, des territoires et des municipalités

    Les drapeaux des provinces, des territoires, et des municipalités peuvent être exposés aux côtés du drapeau canadien lors des cérémonies de citoyenneté spéciales.

    Déploiement de plusieurs drapeaux lors des cérémonies de citoyenneté

  • Drapeau du gouverneur général

    Si le gouverneur général assiste à une cérémonie de citoyenneté à titre d’invité spécial ou préside la cérémonie de citoyenneté, le drapeau du gouverneur général a préséance sur tous les autres drapeaux du Canada et est placé de façon appropriée. Le personnel de la citoyenneté recevra des directives de la part du bureau du gouverneur général relativement au déploiement du drapeau (à quel moment et de quelle façon).

  • Drapeau du lieutenant-gouverneur

    Si un lieutenant-gouverneur assiste à une cérémonie de citoyenneté à titre d’invité spécial ou préside une cérémonie de citoyenneté dans la province relevant de sa compétence, le drapeau du lieutenant-gouverneur a préséance sur tous les autres drapeaux de la province et est placé de façon appropriée. Le personnel de la citoyenneté recevra des directives de la part du bureau du lieutenant-gouverneur relativement au déploiement du drapeau (à quel moment et de quelle façon).

    Les drapeaux du gouverneur général et du lieutenant-gouverneur sont exposés afin d’indiquer leur présence dans l’édifice où se déroule la cérémonie de citoyenneté. Il s’agit de drapeaux personnels et il n’est pas possible d’en acheter.

Emblèmes et symboles

Le Canada ainsi que chaque province et territoire possèdent leurs propres symboles et emblèmes (animaux, fleurs, etc.) qui peuvent être exposés lors de cérémonies de citoyenneté s’ils se trouvent déjà dans la salle où se déroule la cérémonie ou s’ils peuvent y être placés. Cela vaut également pour les armoiries du Canada et celles des provinces et territoires.

Les emblèmes et symboles peuvent être exposés sur la tribune derrière le juge de la citoyenneté ou le président de cérémonie bénévole.

Ordre de présentation des symboles canadiens

En général, les drapeaux, emblèmes et symboles sont disposés selon un ordre déterminé lors des cérémonies de citoyenneté. Cet ordre est établi en fonction de la date d’entrée de la province ou du territoire dans la Confédération, les provinces précédant les territoires.

S’il n’y a pas suffisamment d’espace sur la tribune pour exposer les drapeaux ou emblèmes des provinces et des territoires, on peut les placer ailleurs dans la salle. Il faut les disposer dans le même ordre que s’ils se trouvaient sur la tribune, c’est-à-dire le symbole canadien à gauche et les symboles provinciaux et territoriaux à droite (du point de vue du public).

L’ordre de disposition des symboles canadiens est le suivant, de gauche à droite (du point de vue du public) :

  1. Canada : 1er juillet 1867
  2. Ontario : 1er juillet 1867
  3. Québec : 1er juillet 1867
  4. Nouvelle-Écosse : 1er juillet 1867
  5. Nouveau-Brunswick : 1er juillet 1867
  6. Manitoba : 15 juillet 1870
  7. Colombie-Britannique : 20 juillet 1871
  8. Île-du-Prince-Édouard : 1er juillet 1873
  9. Saskatchewan : 1er septembre 1905
  10. Alberta : 1er septembre 1905
  11. Terre-Neuve et Labrador : 31 mars 1949
  12. Territoires du Nord-Ouest : 15 juillet 1870
  13. Territoire du Yukon : 13 juin 1898
  14. Nunavut : 1er avril 1999

Portraits

En général, le portrait de la Reine devrait être exposé au centre de la tribune, comme si Sa Majesté supervisait la cérémonie. Le portait peut aussi être exposé à la gauche de la tribune avec le drapeau et le podium. Selon la configuration de la salle, une certaine souplesse est permise quant à l’emplacement du portrait.

Le portrait du gouverneur général en titre peut aussi être exposé en plus de celui de la Reine. Les deux portraits devraient être de la même taille, de préférence 8 po x 10 po. Quand les deux portraits sont exposés, celui de la Reine doit être placé à gauche et celui du gouverneur général à droite (du point de vue du public). Les portraits doivent être placés côte à côte, et non pas l’un au-dessus de l’autre ou l’un à l’extrême gauche de la tribune et l’autre à l’extrême droite.

Comment puis-je obtenir une photographie officielle?

Charte canadienne des droits et libertés

Une copie encadrée de la Charte canadienne des droits et libertés, dans les deux langues officielles, peut aussi être exposée.

Hymne national « Ô Canada »

Les nouveaux citoyens, les dignitaires et les invités sont censés chanter l’hymne national et sont encouragés à le faire en français, en anglais ou dans les deux langues officielles, s’ils le veulent. Le programme de la cérémonie présentera une version bilingue, mais les candidats et les invités peuvent choisir la langue dans laquelle ils souhaitent chanter.

On encourage le personnel du bureau local à faire jouer la version bilingue de l’hymne national pendant la cérémonie de citoyenneté et à inviter les nouveaux citoyens à entonner la version bilingue du « Ô Canada ».

Il est acceptable d’avoir un soliste ou un petit groupe de chanteurs (p. ex. une chorale) qui donne le ton.

Comment obtenir un enregistrement de l’hymne national et les paroles de l’« Ô Canada »?

La carte de l’hymne national en version bilingue (PDF, 1Mo) est incluse dans la chemise du programme de la cérémonie distribuée à tous les nouveaux Canadiens participant à une cérémonie de citoyenneté. La famille et les invités des nouveaux Canadiens peuvent aussi obtenir la carte sous forme de signet, avec l’hymne national en anglais et en français.

Hymne royal du Canada : « Dieu protège la Reine »

L’hymne royal du Canada, « Dieu protège la Reine », peut être joué ou chanté à toute occasion où des Canadiens désirent honorer le souverain.

Recommandations à l’intention du personnel de citoyenneté :

  • Faire jouer l’hymne au début de la cérémonie une fois que le président de cérémonie, le greffier ou les dignitaires sont en place à l’avant de la salle. Remarque : L’hymne national (« Ô Canada ») serait entendu à la fin de la cérémonie, selon les procédures habituelles.
  • Informer les membres de l’auditoire que l’hymne sera joué dans une seule langue, mais qu’ils peuvent le chanter dans la langue de leur choix.
  • Ne pas faire jouer l’hymne lors de l’entrée d’un cortège officiel de personnes dans la salle.
  • Adapter les points d’allocution de manière à ce que l’agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ou le greffier de la cérémonie indique, au début de la cérémonie, qu’on entendra l’hymne royal. Par exemple, une fois les dignitaires en place sur la tribune, l’agent de la GRC ou le greffier de la cérémonie dit : « La cérémonie de citoyenneté est maintenant commencée. Veuillez rester debout pour l’hymne royal du Canada. L’hymne sera interprété en [Insérer 'Anglais' ou 'Français'], mais soyez libres de le chanter dans la langue de votre choix. »
  • (Facultatif) Distribuer le feuillet de l’hymne royal (renfermant les paroles, en français et en anglais) aux candidats et aux invités. Ce feuillet peut être inclus dans la trousse de cérémonie à l’intention des candidats ou être remis séparément.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :