Violence : Considérations liées à l’entrevue

Cette section contient des politiques, des procédures et des instructions destinées au personnel d’IRCC. Elle est publiée sur le site Web du ministère par courtoisie pour les intervenants.

L’entrevue a pour but de recueillir des renseignements afin de prendre une décision concernant la demande. Une entrevue peut n’être requise que s’il y a des préoccupations quant à l’admissibilité ou à la recevabilité de la demande. S’il y a des signes montrant que le client subit de la violence et qu’une entrevue est nécessaire pour évaluer la demande, l’agent pourrait devoir clarifier la situation de violence pendant l’entrevue pour mieux la traiter, en évaluer l’incidence sur la demande et diriger la personne vers les ressources qui s’offrent à elle.

Sur cette page

Style de l’entrevue

Lors de la collecte d'informations, les agents doivent procéder comme suit afin de rester sensibles et de ne pas victimiser à nouveau les personnes qui signalent la violence :

Considérations d’interprétation

Des services d’interprétation peuvent être nécessaires et offerts par le Ministère. Si la personne a besoin des services d’un interprète, elle doit être d’accord avec le choix de l’interprète avant que son identité ne soit révélée à ce dernier, pour qu’elle ne soit pas exposée accidentellement à un risque accru si l’interprète appartient à sa famille ou à sa communauté.

Pour plus de renseignements sur les services d’interprétation, veuillez consulter la page suivante :

Facteurs liés à l’évaluation des risques

Lors de l’évaluation de la nature et du niveau de risque pour la sécurité de la personne, l'agent doit considérer les points suivants :

Aiguillage vers des ressources pour les victimes de violence

Si la victime est aiguillée vers des outils en ligne pour l’aider à trouver des ressources, il faut lui conseiller de faire ce qui suit :

Ressources au Canada

Ressources au Canada
Type de service Ressources disponibles
Intervention d’urgence
  • Appelez la police (9-1-1) pour les urgences où la vie est en danger.
  • Appelez une ambulance (9-1-1) ou allez à l’hôpital pour une situation médicale constituant un danger de mort.
  • Si vous vivez dans une région où le service 9-1-1 n’est pas disponible, composez le « 0 » pour parler à un opérateur et l’informer d’une urgence. L’opérateur vous mettra en contact avec le poste de police ou le service ambulancier le plus près.
Abri
  • Le Répertoire des services aux victimes est un répertoire en ligne des refuges locaux. Entrez un code postal pour trouver des fournisseurs de services aux victimes partout au Canada.
  • Hébergement femmes Canada fournit une liste des sites Web des associations provinciales et territoriales de refuges.
  • Hébergement femmes Canada est une ressource en ligne qui aide les femmes et leurs enfants à se sentir en sécurité. La carte cliquable sert de ressource rapide pour diriger les femmes vers le refuge le plus proche.
  • Pour les victimes en Ontario, la ligne d’aide Assaulted Women’s Helpline peut fournir des numéros de téléphone, des adresses et des renseignements sur les refuges pour femmes de la région. Composez le 1-866-863-0511 ou le 1 866-863-7868 (ATS). Cette ligne transmet également de l’information sur le counseling communautaire et les services sociaux.
Planification de la sécurité
Counseling et soins de santé
Ordonnances de protection et conseils juridiques
  • Si la victime craint pour sa sécurité ou celle de ses enfants, elle peut envisager d’obtenir une ordonnance de protection contre l’auteur de la violence.
  • La victime peut obtenir des conseils juridiques sur les ordonnances de protection (engagements de ne pas troubler l’ordre public et ordonnances restrictives). Elle peut aussi demander des conseils juridiques pour déceler les infractions au Code criminel.
  • La page Web du ministère de la Justice contient des liens vers les services d’aide juridique provinciaux et territoriaux.

Ressources à l’étranger

Les pages Web suivantes énumèrent les ressources destinées aux victimes de violence qui se trouvent à l’extérieur du Canada :

Les citoyens canadiens peuvent également communiquer avec les Services consulaires d'Affaires mondiales Canada :

L’agent peut aussi suggérer des ressources en ligne (voir les liens dans la section ci-dessus), mais il faut se rappeler que les trousses de planification de la sécurité ont été élaborées pour les victimes qui se trouvent physiquement au Canada, et que certains aspects peuvent ne pas s’appliquer aux victimes à l’étranger.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :