6. Diversité des immigrants

À la suite de la croissante constante de la population d’immigrants arrivant au Québec en provenance des quatre coins du monde, la diversité est devenue un facteur important en vue d’analyser l’intégration des immigrants à la société québécoise, en particulier en fonction des trois catégories de PLOP. Cette section traite de la composition de chacune des catégories de PLOP au Québec en fonction de facteurs de diversité, soit la proportion d’immigrants récents, la proportion d’immigrants nés en Europe, la proportion d’immigrants membres des minorités visibles, les principales catégories des minorités visibles représentées et les cinq principales origines ethniques représentées.

6.1. Immigrants récentsNote de bas de page 47

  • Les immigrants récents sont définis comme les immigrants admis qui ont obtenu le droit de résider au Canada de façon permanente entre le 1er janvier 2001 et le jour du Recensement de 2006 (le 16 mai). Il est possible que les services dont ont besoin les immigrants récents soient différents de ceux dont ont besoin les immigrants établis.
  • Le pourcentage d’immigrants récents est moins élevé chez les immigrants de PLOP anglais que chez les immigrants de PLOP français et les immigrants de PLOP anglais-français.
    • Les immigrants récents représentent 17 % des immigrants de PLOP anglais, 26 % des immigrants de PLOP français et 24 % des immigrants de PLOP anglais-français.
    • La RE Capitale-Nationale est celle où les pourcentages d’immigrants récents dans les catégories PLOP anglais-français (45 %) et PLOP anglais (21 %) sont les plus élevés.
    • Laval est la RE où les taux d’immigrants récents sont les plus bas (8 % pour les immigrants de PLOP anglais et 14 % pour les immigrants de PLOP anglais-français).
  • Les immigrants de PLOP anglais-français comptent plus d’immigrants arrivés de 1991 à 2000 (30 %) que les immigrants de PLOP anglais (23 %).

Carte 30 : Pourcentage d’immigrants récents parmi les immigrants de PLOP anglais selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %

Pourcentage d’immigrants récents parmi les immigrants de PLOP anglais selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Version texte : Pourcentage d’immigrants récents parmi les immigrants de PLOP anglais selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Région  
Montréal 19 %
Montérégie 11 %
Laval 8 %
Capitale-Nationale 21 %
Outaouais 19 %
Laurentides 9 %
Estrie 13 %
Lanaudière 6 %
RE de l’Est 14 %
RE du Nord 11 %

Carte 31 : Pourcentage d’immigrants récents parmi les immigrants de PLOP français selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %

Pourcentage d’immigrants récents parmi les immigrants de PLOP français selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Version texte :Pourcentage d’immigrants récents parmi les immigrants de PLOP français selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Région  
Montréal 28 %
Montérégie 21 %
Laval 13 %
Capitale-Nationale 32 %
Outaouais 25 %
Laurentides 18 %
Estrie 32 %
Lanaudière 15 %
RE de l’Est 29 %
RE du Nord 31 %

Carte 32 : Pourcentage d’immigrants récents parmi les immigrants de PLOP anglais-français selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %

Pourcentage d’immigrants récents parmi les immigrants de PLOP anglais-français selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Version texte : Pourcentage d’immigrants récents parmi les immigrants de PLOP anglais-français selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Région  
Montréal 25 %
Montérégie 23 %
Laval 14 %
Capitale-Nationale 45 %
Outaouais 23 %
Laurentides 18 %
Estrie 40 %
Lanaudière 16 %
RE de l’Est 28 %
RE du Nord 27 %

6.2. Lieu de naissanceNote de bas de page 48

Les immigrants québécois proviennent de l’ensemble de la planète, et cette diversité se reflète dans les données sur le lieu de naissance. La compréhension de ces données permet aux communautés d’orienter leurs politiques de façon à répondre aux besoins des immigrants originaires de certains lieux.

  • Même si les origines des immigrants récents sont plus diverses que jamais auparavant, l’Europe reste le lieu de naissance le plus commun pour les immigrants des trois catégories de PLOPNote de bas de page 49.
    • Les immigrants nés en Europe représentent 37 % des immigrants de PLOP anglais, 35 % des immigrants de PLOP français et 37 % des immigrants de PLOP anglais-français.
  • De plus en plus d’immigrants originaires des quatre coins du monde viennent s’établir au Québec.
    • Dans la catégorie PLOP anglais, l’Asie est le lieu de naissance le plus fréquent des immigrants de Montréal (37 %), tandis qu’en Montérégie, à Laval et en Outaouais, elle vient au deuxième rang derrière l’Europe.
    • Dans la Capitale-Nationale (32 %), en Estrie (44 %) et dans les RE de l’Est (49 %), les États Unis sont le lieu de naissance le plus commun des immigrants de PLOP anglais, tandis que dans les Laurentides (20 %) et les RE du Nord (30 %), ils occupent le deuxième rang derrière l’Europe.
  • Chez les immigrants de la catégorie PLOP anglais-français, le lieu de naissance le plus fréquent, après l’Europe, est l’Asie à Montréal (25 %), en Montérégie (33 %), dans la Capitale-Nationale (23 %) et en Estrie (22 %). C’est le Moyen-Orient qui vient au deuxième rang des lieux de naissance les plus communs pour cette catégorie à Laval (27 %) et en Outaouais (22 %). Enfin, en Estrie le deuxième rang revient à l’Amérique du Sud (21 %)Note de bas de page 50.

Carte 33 : Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP anglais qui sont nés en Europe selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %

Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP anglais qui sont nés en Europe selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Version texte :Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP anglais qui sont nés en Europe selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
  Montréal Montérégie Laval Capitale-Nationale Outaouais Laurentides Estrie Lanaudière RE de l’Est RE du Nord
# % # % #  % # % # % # % # % # % # % # %
Europe 61 570 34 % 11 755 41 % 9 725 56 % 545 31 % 2 960 40 % 2 820 58 % 925 39 % 750 62 % 360 27 % 485 44 %

Carte 34 : Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP français qui sont nés en Europe selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %

Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP français qui sont nés en Europe selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Version texte :Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP français qui sont nés en Europe selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
  Montréal Montérégie Laval Capitale-Nationale Outaouais Laurentides Estrie Lanaudière RE de l’Est RE du Nord
# % # % #  % # % # % # % # % # % # % # %
Europe 72 810 30 % 22 275 42 % 10 295 29 % 9 735 48 % 4 675 41 % 7 845 59 % 3 745 40 % 4 935 49 % 4 480 45 % 3 355 44 %

Carte 35 : Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP anglais-français qui sont nés en Europe selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %

Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP anglais-français qui sont nés en Europe selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Version texte :Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP anglais-français qui sont nés en Europe selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
  Montréal Montérégie Laval Capitale-Nationale Outaouais Laurentides Estrie Lanaudière RE de l’Est RE du Nord
# % # % #  % # % # % # % # % # % # % # %
Europe 39 880 38 % 5 370 34 % 6 220 37 % 885 39 % 1 510 38 % 740 52 % 530 37 % 520 50 % 300 42 % 225  %

6.3. Appartenance aux minorités visiblesNote de bas de page 51

L’appartenance aux minorités visibles a été établie aux fins de l’équité en matière d’emploi. Il est important de connaître la composition d’une communauté de langue officielle en vue de déterminer si elle est adéquatement reflétée dans la société.

  • Le pourcentage d’immigrants membres des minorités visibles est semblable dans chacune des trois catégories de PLOP.
    • Chez les immigrants de PLOP anglais et de PLOP français, 50 % sont membres des minorités visibles, tandis que chez les immigrants de PLOP anglais-français, la proportion est de 49 %Note de bas de page 52.
  • Chez les immigrants de PLOP anglais, c’est à Montréal qu’on trouve la proportion la plus élevée de membres des minorités visibles (55 %), devant la Montérégie (47 %), l’Outaouais (42 %), la Capitale-Nationale (32 %) et Laval (30 %).
  • À Montréal et à Laval, les Sud-Asiatiques constituent le plus important des groupes d’immigrants de PLOP anglais membres des minorités visibles; en Montérégie et en Outaouais, ce sont les Chinois.
  • Chez les immigrants de PLOP français, c’est à Laval (55 %) et à Montréal (54 %) qu’on trouve la plus grande proportion de membres des minorités visibles, et c’est dans les Laurentides qu’on en trouve la proportion la plus faible (29 %).
    • Les Noirs représentent la principale catégorie de membres des minorités visibles, pour les immigrants de PLOP français, dans toutes les RE sauf en Estrie, dans les Laurentides et dans les RE du l’est, où ce sont les Latino-Américains qui sont les plus nombreux.
  • Chez les immigrants de PLOP anglais-français, c’est en Montérégie (57 %), en Estrie (52 %) et en Outaouais (52 %) que la proportion de membres des minorités visibles est la plus élevée; c’est dans les Laurentides (34 %) et à Laval (38 %) qu’elle est la plus faible.
    • La principale catégorie de membres des minorités visibles chez les immigrants de PLOP anglais-français est celle des Arabes, suivie de près par celle des Latino-Américains. Les deux groupes représentent 11 % des immigrants de cette catégorie de PLOP.
    • Les Arabes représentent la principale catégorie de membres des minorités visibles chez les immigrants de PLOP anglais-français à Montréal, à Laval et en Outaouais.
    • En Montérégie, les Chinois forment la principale catégorie de membres des minorités visibles chez les immigrants de PLOP anglais-français, tandis qu’en Estrie et dans la Capitale-Nationale, ce sont les Latino-Américains.
  • En somme, les groupes des minorités visibles les plus importants varient selon la catégorie de PLOP.
    • Chez les immigrants de PLOP anglais, il s’agit des Sud-Asiatiques et des Chinois.
    • Chez les immigrants de PLOP français, il s’agit des Noirs et des Arabes.
    • Chez les immigrants de PLOP anglais-français, il s’agit des Arabes et des Latino-Américains.
    • Les divers groupes des minorités visibles ne sont pas représentés dans les mêmes proportions selon la catégorie de PLOP et la région économique, ce qui souligne la diversité des immigrants québécois.

Carte 36 : Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP anglais membres des minorités visibles selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %

Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP anglais membres des minorités visibles selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Version texte :Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP anglais membres des minorités visibles selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Région    
Montréal 99 765 55 %
Montérégie 13 440 47 %
Laval 5 125 30 %
Capitale-Nationale 565 32 %
Outaouais 3 155 42 %
Laurentides 790 16 %
Estrie 340 14 %
Lanaudière 255 21 %
RE de l’Est 250 19 %
RE du Nord 250 23 %

Carte 37 : Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP français membres des minorités visibles selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %

Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP français membres des minorités visibles selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Version texte :Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP français membres des minorités visibles selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Région    
Montréal 130 865 54 %
Montérégie 23 285 44 %
Laval 19 760 55 %
Capitale-Nationale 8 525 42 %
Outaouais 5 480 48 %
Laurentides 3 825 29 %
Estrie 3 735 40 %
Lanaudière 4 120 40 %
RE de l’Est 3 665 37 %
RE du Nord 3 480 45 %

Carte 38 : Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP anglais-français membres des minorités visibles selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %

Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP anglais-français membres des minorités visibles selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Version texte :Nombre et pourcentage d’immigrants de PLOP anglais-français membres des minorités visibles selon la région économique du Québec, Recensement de 2006, échantillon de 20 %
Région    
Montréal 52 160 49 %
Montérégie 9 085 57 %
Laval 6 390 38 %
Capitale-Nationale 1 095 48 %
Outaouais 2 050 52 %
Laurentides 475 34 %
Estrie 750 52 %
Lanaudière 435 41 %
RE de l’Est 320 44 %
RE du Nord 245 43 %

6.4. Principales origines ethniques

La question du recensement long sur les origines ethniques demande aux répondants d’indiquer les origines ethniques de leurs ancêtres. Ci-dessous, nous avons tenu compte des cinq origines les plus fréquentes de façon à éclairer la diversité présente dans chacune des communautés linguistiquesNote de bas de page 53.

  • Chez les immigrants de PLOP anglais, les cinq principales catégories sont les personnes d’origines chinoise, italienne, anglaise, indienne orientale, et grecque, ce qui illustre la combinaison d’immigrants d’origine européenne et d’immigrants d’origine non européenne qui existe dans cette communauté linguistique.
    • La catégorie PLOP anglais est la seule où on trouve des immigrants d’origine britannique (p. ex. anglaise, irlandaise ou écossaise).
    • D’autres ethnies européennes figurent parmi les cinq origines les plus communes (origines italienne, grecque et allemande).
    • Lorsque des origines non européennes sont indiquées par les immigrants de PLOP anglais, il s’agit généralement d’ethnies qui ne font pas partie de la francophonie (origines chinoise et indienne orientale).

Principales origines ethniques (mentionnées par plus de 200 répondants) chez les immigrants de PLOP anglais

Québec

  1. Chinoise
  2. Italienne
  3. Anglaise
  4. Indienne orientale
  5. Grecque

Capitale-Nationale

  1. Anglaise
  2. Allemande

Estrie

  1. Anglaise
  2. Irlandaise
  3. Française
  4. Allemande
  5. Écossaise

Montérégie

  1. Chinoise
  2. Anglaise
  3. Allemande
  4. Indienne orientale
  5. Italienne

Montréal

  1. Chinoise
  2. Italienne
  3. Indienne orientale
  4. Philippine
  5. Juive

Laval

  1. Grecque
  2. Italienne
  3. Arménienne
  4. Allemande
  5. Indienne orientale

Laurentides

  1. Anglaise
  2. Allemande
  3. Italienne
  4. Écossaise
  5. Irlandaise

Outaouais

  1. Anglaise
  2. Allemande
  3. Chinoise
  4. Libanaise
  5. Irlandaise

RE du Nord

  1. Anglaise

Chez les immigrants de PLOP français, les origines française, haïtienne, italienne, espagnole et libanaise sont les plus communes.

  • Trois de ces ethnies — française, haïtienne et libanaise — correspondent à des régions membres de la francophonie.
  • Les origines marocaine, belge et suisse, qui figurent parmi les cinq principales dans certaines RE, sont aussi rattachées à la francophonie.
  • L’origine italienne est la troisième en importance chez les immigrants de PLOP français.

Principales origines ethniques (mentionnées par plus de 200 répondants) chez les immigrants de PLOP français

Quebec

  1. Française
  2. Haïtienne
  3. Italienne
  4. Espagnole
  5. Libanaise

Capitale-Nationale

  1. Française
  2. Espagnole
  3. Italienne
  4. Chinoise
  5. Colombienne

Estrie

  1. Française
  2. Italienne
  3. Espagnole
  4. Belge
  5. Colombienne

Montérégie

  1. Française
  2. Italienne
  3. Haïtienne
  4. Espagnole
  5. Chinoise

Montréal

  1. Haïtienne
  2. Française
  3. Italienne
  4. Marocaine
  5. Libanaise

Laval

  1. Haïtienne
  2. Française
  3. Libanaise
  4. Italienne
  5. Marocaine

Lanaudière

  1. Française
  2. Haïtienne
  3. Italienne
  4. Espagnole
  5. Chinoise

Laurentides

  1. Française
  2. Italienne
  3. Portugaise
  4. Espagnole
  5. Belge

Outaouais

  1. Française
  2. Portugaise
  3. Libanaise
  4. Haïtienne
  5. Espagnole

RE de l’Est

  1. Française
  2. Colombienne
  3. Suisse
  4. Chinoise
  5. Espagnole

RE du Nord

  1. Française
  2. Chinoise
  3. Italienne
  4. Colombienne
  5. Espagnole

Les cinq principales origines ethniques par région chez les immigrants de PLOP anglais-français sont souvent des origines qui se retrouvent chez les immigrants de PLOP anglais ou chez les immigrants de PLOP français, comme l’origine italienne (PLOP anglais) et l’origine libanaise (PLOP français).

Certaines origines font partie des plus communes seulement chez les immigrants de PLOP anglais-français, par exemple les origines roumaine et vietnamienne.

Principales origines ethniques (mentionnées par plus de 200 répondants) chez les immigrants de PLOP anglais-français

Quebec

  1. Italienne
  2. Roumaine
  3. Chinoise
  4. Libanaise
  5. Espagnole

Capitale-Nationale

  1. Roumaine
  2. Espagnole
  3. Bosniaque
  4. Chinoise
  5. Vietnamienne

Estrie

  1. Serbe
  2. Espagnole
  3. Afghane
  4. Colombienne
  5. Allemande

Montérégie

  1. Chinoise
  2. Roumaine
  3. Espagnole
  4. Vietnamienne
  5. Italienne

Montréal

  1. Italienne
  2. Chinoise
  3. Roumaine
  4. Libanaise
  5. Vietnamienne

Laval

  1. Arménienne
  2. Libanaise
  3. Italienne
  4. Grecque
  5. Roumaine

Lanaudière

  1. Italienne

Laurentides

  1. Roumaine

Outaouais

  1. Libanaise
  2. Roumaine
  3. Portugaise
  4. Serbe

Même si certaines origines ethniques semblent liées à une catégorie de PLOP particulière, il semble aussi exister des convergences dans la catégorie PLOP anglais-français.

On retrouve un mélange d’origines européennes et non européennes dans chacune des catégories de PLOP, ce qui correspond aux modèles d’immigration passés et présents.

  • Même si les groupes ethniques de la francophonie prédominent, certains groupes de l’extérieur de la francophonie, comme les personnes d’origine italienne, se retrouvent dans toutes les catégories de PLOP.

Résumé

  • Le pourcentage d’immigrants récents est plus faible chez les immigrants de PLOP anglais que chez les immigrants de PLOP anglais-français et de PLOP français. Cette situation se vérifie dans toutes les RE du Québec.
  • Dans chacune des trois catégories de PLOP, l’Europe est le lieu de naissance le plus fréquent des immigrants.
  • Le pourcentage d’immigrants membres des minorités visibles est semblable dans chacune des catégories de PLOP, mais la répartition entre les catégories des minorités visibles varie.
    • Chez les immigrants de PLOP anglais, les membres des minorités visibles les plus nombreux sont les Sud-Asiatiques et les Chinois. Chez les immigrants de PLOP français, ce sont les Noirs, les Arabes et les Latino-Américains. Chez les immigrants de PLOP anglais-français, ce sont les Arabes, les Latino-Américains et les Chinois.
  • Les principales origines ethniques représentent un mélange d’ethnies européennes et non européennes, et les plus fréquentes (p. ex. indienne orientale ou grecque) varient selon la catégorie de PLOP.
    • Seules les origines ethniques d’immigrants les plus établies (p. ex. origine italienne) font partie des plus fréquentes dans les trois catégories.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :