Maladie à coronavirus (COVID-19) : Participants d’Expérience internationale Canada (EIC)

Aux participants d’EIC à l’étranger

Dernière mise à jour : 20 mai 2020

Les participants à Expérience internationale Canada sont-ils visés par l’exemption relative aux travailleurs étrangers temporaires ?

Oui, l’exemption s’applique aux participants d’Expérience internationale Canada.

À compter du 8 mai 2020, les demandeurs dans les catégories Vacances-travail, Jeunes professionnels ou Stage coop international peuvent venir au Canada seulement s’ils :

Nous conseillons aux participants d’obtenir une confirmation écrite de leur employeur que l’entreprise, qu’elle soit essentielle ou pas, continue à opérer et qu’ils pourront commencer à travailler après l’isolement obligatoire de 14 jours.

Cette mesure sera en vigueur jusqu’à nouvel ordre. Continuez de consulter notre site Web pour obtenir des mises à jour.

Un jeune étranger qui se rend au Canada conformément à un accord sur la mobilité des jeunes dans le cadre d’EIC doit-il se mettre en quarantaine pendant un certain temps, après son entrée au Canada?

Oui. Les autorités de la santé publique exigent que tous les voyageurs arrivant au Canada se mettent en quarantaine pendant 14 jours. Il s’agit d’une mesure obligatoire. Consultez le communiqué Nouveau décret d’auto-isolement obligatoire pour les personnes entrant au Canada.

EIC continue-t-il de puiser dans ses bassins de candidats au cours de la pandémie de COVID-19?

Non, EIC n’envoie plus de nouvelles invitations pour l’instant. Les rondes d’invitations sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

EIC continue-t-il de traiter les demandes?

IRCC continue d’accepter les profils et les demandes de participation dans les bassins de candidatures d’EIC. Cependant, compte tenu des interruptions de service, les demandes ne sont pas traitées pour l’instant.

Aucune demande en cours ne sera fermée ou refusée en raison d’un manque de documents ou de l’incapacité de terminer le processus de demande à temps, comme fournir des données biométriques ou se soumettre à un examen médical aux fins de l’immigration.

J’ai reçu une lettre d’instructions pour la collecte des données biométriques m’indiquant de fournir mes données biométriques pour accompagner ma demande de permis de travail dans le cadre d’EIC, mais je n’ai pas pu fournir encore ces données. Que devrais-je faire?

Consultez les renseignements sur les données biométriques dans le site Web d’IRCC.

Est-il toujours nécessaire d’obtenir une assurance maladie pour pouvoir se rendre au Canada dans le cadre d’EIC?

Oui, vous devez obligatoirement obtenir une assurance maladie privée, qui comprend des garanties en cas d’hospitalisation et de rapatriement, si vous vous rendez au Canada dans le cadre d’EIC, à moins que votre employeur, ou encore la province ou le territoire où vous allez travailler, vous fournisse une telle assurance (ce qui est le cas uniquement de certains permis de travail liés à un employeur donné).

Il incombe au participant de s’assurer qu’il possède une assurance maladie adéquate Votre assurance maladie doit être en vigueur pendant toute la durée de votre séjour au Canada. Il ne vous suffit pas d’avoir une carte d’assurance maladie valide d’une province ou d’un territoire. Les frais de rapatriement ne sont pas remboursés par les régimes d’assurance maladie des provinces et des territoires.

Les agents des services frontaliers du Canada s’assureront que vous êtes bel et bien couvert par une assurance maladie valide lorsque vous vous présenterez à un port d’entrée. Si les garanties offertes par votre assurance ne sont pas suffisantes, il se pourrait qu’on vous interdise d’entrer au Canada.

J’ai un permis de travail lié à un employeur donné et je participe à EIC dans la catégorie Jeunes professionnels ou Stage coop international. Toutefois, en raison des restrictions de voyage, je ne pourrai pas me rendre au Canada à ma date de début d’emploi. Pourrai-je modifier ultérieurement ma date de début d’emploi?

Vous devez vous adresser à votre employeur pour savoir s’il souhaite toujours honorer son contrat avec vous. Si votre offre d’emploi n’est plus valide, l’employeur peut retirer son offre d’emploi tant que le permis de travail ne vous a pas été délivré. Dans ce cas, vos frais de participation vous seront remboursés.

Dans un pareil cas, on ne considérera pas que vous avez participé à EIC et, si la situation change, vous pourriez être admissible à présenter une nouvelle demande. Toutefois, vous devrez attendre que nous envoyions de nouvelles invitations à présenter une demande.

Ma demande de permis de travail dans le cadre d’EIC doit être accompagnée d’un rapport d’examen médical aux fins de l’immigration, mais je ne peux pas avoir accès à un médecin désigné. Ma demande sera‑t‑elle refusée?

Aucune demande en cours ne sera fermée ou refusée en raison d’un manque de documents ou à l’appui ou de l’incapacité de terminer le processus de demande à temps, comme fournir des données biométriques ou se soumettre à un examen médical aux fins de l’immigration.

Aux participants d’EIC déjà au Canada

Comment puis-je prolonger mon permis de travail s’il est sur le point d’expirer?

Les circonstances dans lesquelles les participants d’EIC peuvent prolonger leur permis de travail sont limitées. Outre celles qui figurent sur la page Web d’EIC, aucune autre condition de prolongation n’est permise (par exemple, un permis délivré dans la catégorie Vacances-travail).

Il est à noter que les permis de travail délivrés dans le cadre d’EIC ne peuvent pas être prolongés au-delà de la durée maximale prévue dans les divers accords sur la mobilité des jeunes (selon le pays ou le territoire).

Alors que nous continuons à servir nos clients, il se peut que les interruptions de service et d’autres restrictions mises en place en raison de la COVID‑19 aient une incidence sur les délais de traitement. Ainsi, il est possible que les délais de traitement affichés soient inexacts.

Des frais s’appliquent.

Mon permis de travail délivré dans le cadre d’EIC expire bientôt et je ne peux pas trouver de vol quittant le Canada. Que puis-je faire?

Vous devez maintenir votre statut juridique au Canada en tout temps. Si votre permis de travail est sur le point d’expirer et que vous ne pouvez retourner dans votre pays, vous devrez présenter une demande de séjour en tant que visiteur. Vous devez présenter une demande pour obtenir ce statut avant l’expiration de votre permis de travail.

Lorsque vous aurez présenté une demande pour changer votre statut pour « visiteur », vous obtiendrez ce qu’on appelle un statut implicite. Vous pourrez ainsi prolonger votre séjour au Canada en tant que visiteur jusqu’à ce qu’une décision soit prise par rapport à votre demande. Vous ne pourrez toutefois pas travailler pendant ce temps à moins d’avoir l’autorisation requise (par exemple, un permis de travail valide).

Si votre permis de travail est expiré, vous pouvez présenter une demande pour rétablir votre statut, mais vous devez le faire dans les 90 jours suivant l’expiration de votre permis de travail.

Des frais s’appliquent.

J’ai de la difficulté à prendre des dispositions de voyage pour rentrer chez moi à cause de la pandémie de COVID‑19. Est-il possible d’obtenir de l’aide?

Communiquez avec l’ambassade ou le consulat de votre pays directement pour obtenir de l’aide de voyage.

Je suis candidat au Programme EIC, je suis déjà arrivé au Canada et j’ai un permis de travail valide, mais je suis actuellement à l’extérieur du pays en vacances ou autre. Me permettra-t-on de rentrer au Canada?

Les travailleurs étrangers temporaires, dont les participants d’EIC, qui ont un permis de travail sont exemptés des restrictions de voyage du Canada. Tant que vous avez un permis de travail et que vous êtes établi au Canada, vous pourriez y revenir. Cependant, toutes les personnes qui reviennent au Canada sont tenues de se mettre en quarantaine pendant 14 jours.

Je suis actuellement au Canada travaillant au moyen d’un permis de travail lié à un employeur donné délivré dans le cadre d’EIC, et l’entreprise pour laquelle je travaillais a fermé. Puis-je prolonger mon séjour au Canada et y travailler?

Les titulaires de permis de travail liés à un employeur donné délivrés dans le cadre d’EIC peuvent faire modifier les conditions de leur permis de travail dans un nombre limité de circonstances.

Dans les catégories Jeunes professionnels et Stage coop international, il faut avoir une raison valable pour changer d’employeur. Votre nouvel emploi doit lui aussi satisfaire aux exigences s’appliquant aux catégories Jeunes professionnels et Stage coop international. La fermeture de l’entreprise pour laquelle vous travailliez est un exemple de raison valable pour changer d’employeur. Il est à noter qu’un permis de travail dans le cadre d’EIC ne peut pas être prolongé au‑delà de la durée maximale prévue dans les divers accords sur la mobilité des jeunes (selon le pays ou le territoire).

Des frais s’appliquent autant pour le demandeur que pour l’employeur.

Un participant d’EIC peut-il présenter une demande pour recevoir la Prestation canadienne d’urgence (PCU) sans être citoyen ou résident permanent?

Tout participant d’EIC qui a cessé de travailler en raison de la COVID‑19 est en mesure d’obtenir un soutien du revenu temporaire au titre de la PCU, à condition de répondre aux critères d’admissibilité. Pour en savoir plus sur les diverses mesures de soutien prises par le gouvernement du Canada dans le cadre de sa réponse à la pandémie de COVID‑19, consultez son site Web.

Questions à propos des lettres d’introduction pour le point d’entrée

J’ai reçu une lettre d’introduction pour le point d’entrée, mais je ne souhaite pas me rendre à un point d’entrée au Canada durant la pandémie de COVID‑19. Ma lettre expirera-t-elle?

Les lettres d’introduction au point d’entrée sont valides pour une période d’un an suivant la date de délivrance. Dès qu’une lettre est délivrée dans le cadre d’EIC, on considère qu’il y a eu participation. Une lettre ne peut pas être annulée après sa délivrance.

Une demande de renouvellement de lettre d’introduction peut être présentée à l’aide de notre formulaire Web. N’oubliez pas de sélectionner « Expérience internationale Canada » dans le menu déroulant et d’inclure le plus grand nombre de détails possibles à l’appui de votre demande.

Ma lettre d’introduction pour le point d’entrée expire en juin ou plus tard. Puis-je demander une prolongation, ou bien vais-je devoir attendre?

Veuillez seulement communiquer avec nous si votre lettre expire dans les 30 prochains jours et que vous ne pouvez pas voyager en raison des perturbations causées par la COVID‑19. Si votre lettre expire dans les 60 jours, dans les 90 jours ou plus, attendez jusqu’à un mois avant la date d’expiration avant de communiquer avec nous. À mesure qu’évolue la situation relative à la COVID‑19, nous vous encourageons à consulter régulièrement le site Web d’IRCC pour obtenir les renseignements les plus récents.

J’ai envoyé une demande de prorogation d’une lettre d’introduction pour le point d’entrée au moyen du formulaire Web, mais je n’ai pas eu de réponse. Dois je faire autre chose ?

Nous examinons actuellement les demandes envoyées au moyen du formulaire Web. Si vous n’avez pas reçu de courriel de confirmation de notre part, cela ne veut pas dire que nous n’avons pas reçu votre demande. Continuer de surveiller votre compte pour obtenir des mises à jour.

Ma lettre d’introduction pour le point d’entrée expire bientôt et je suis au Canada. Que puis-je faire? Puis-je me rendre à un point d’entrée au Canada pour activer mon permis de travail?

Veuillez ne pas vous rendre à un point d’entrée pour présenter directement votre demande à un agent des services frontaliers en ce moment. Le déplacement à un point d’entrée depuis le Canada est considéré comme étant un déplacement non essentiel.

Consultez le site Web régulièrement dans l’éventualité où une procédure serait établie pour permettre aux participants d’EIC de voir activer leur permis de travail depuis le Canada. En attendant, vous êtes tenu de maintenir votre statut d’immigrant actuel tant que vous êtes au Canada.

J’ai une lettre d’introduction pour le point d’entrée, mais mon employeur a retiré mon offre d’emploi. Pourrais-je obtenir une autre participation?

Oui, si votre employeur retire son offre d’emploi, cela ne sera pas considéré comme une participation à EIC. Vos frais de participation vous seront remboursés. Vous pourrez ensuite présenter une nouvelle demande de participation lorsque nous recommencerons les rondes d’invitations.

Pour les employeurs :

Si vous ne souhaitez plus offrir d’emploi, vous devez retirer votre offre par le biais du Portail des employeurs.

Remarque : Si l’option « Retirer la demande » n’est pas disponible dans le Portail des employeurs, veuillez consulter les instructions précises pour ces types de cas ici.

Mises à jour et liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :