Maladie à coronavirus (COVID-19) : Participants d’Expérience internationale Canada (EIC)

Présenter une demande pour EIC

EIC ne fera pas en ce moment de nouvelles rondes d’invitations. Les invitations sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Nous continuons d’accepter les présentations de profils dans les bassins d’EIC. Toutefois, en raison des interruptions de services, les demandes ne sont pas traitées pour le moment.

Les demandes en traitement ne seront pas fermées ni refusées en raison de documents manquants ou de l’incapacité d’achever le processus de demande dans les délais, notamment en ce qui a trait à la fourniture des données biométriques ou à la soumission à un examen médical.

Participants d’Expérience internationale Canada (EIC) à l’extérieur du Canada

Si vous souhaitez entrer au Canada pour activer votre lettre d’introduction pour le point d’entrée

En date du 8 mai 2020, si vous participez au programme dans la catégorie Vacances-travail, Jeunes professionnels ou Stage coop international, vous pouvez venir au Canada si vous avez les documents qui suivent :

  • une offre d’emploi valide, qui comprend une note écrite de votre employeur au Canada précisant ce qui suit :
  • une lettre d’introduction pour le point d’entrée;
  • une preuve de couverture de soins de santé adéquate.

Assurance maladie

Les agents des services frontaliers vérifieront la couverture de soins de santé au point d’entrée. Si votre couverture est insuffisante, vous pourriez vous voir refuser l’entrée au Canada. Il n’est pas suffisant d’avoir une carte d’assurance maladie provinciale ou territoriale valide.

Votre couverture de soins de santé privée ou fournie par l’employeur doit satisfaire aux exigences suivantes :

  • être valide pour tout votre séjour au Canada;
  • couvrir l’hospitalisation et les coûts de votre voyage de retour dans votre pays d’origine.

Si vous avez un permis de travail et souhaitez revenir au Canada

Vous n’avez pas à prouver que vous avez une offre d’emploi valide pour revenir au Canada si vous êtes temporairement à l’extérieur du pays et que vous avez déjà fait ce qui suit :

  • vous vous êtes établi au Canada;
  • vous avez activé votre lettre d’introduction pour le point d’entrée;
  • vous avez un permis de travail.

Lorsque vous revenez au pays, vous devez vous placer en quarantaine pendant 14 jours.

Lettres d’introduction pour le point d’entrée qui expirent

Une lettre d’introduction pour le point d’entrée est valide un an après sa date d’envoi. Une fois qu’une lettre est envoyée dans le cadre du Programme EIC, la participation au programme est confirmée et ne peut pas être annulée.

Communiquez avec nous si votre lettre expire dans les 30 prochains jours et que vous ne pouvez pas voyager en raison d’interruptions occasionnées par la COVID-19.

Vous pourriez être admissible à une prolongation de votre lettre d’introduction pour le point d’entrée actuelle pour jusqu’à 12 mois.

La durée de votre prolongation peut varier selon que les deux éléments suivants existent : 

  • vous avez obtenu prolongation de votre lettre d’introduction auparavant;
  • s’il y a lieu, votre examen médical aux fins de l’immigration au dossier peut être réévalué et prolongé.
    • Les décisions seront prises au cas par cas à la discrétion d’un agent d’immigration.

Si votre lettre d’introduction expire dans 60 jours ou plus, veuillez attendre jusqu’à un mois avant son expiration avant de communiquer avec nous.

Prolongation du délai de votre lettre d’introduction pour le point d’entrée

Vous pouvez demander que le délai de votre lettre d’introduction pour le point d’entrée soit prolongé au moyen de notre formulaire Web.

Choisissez « Expérience internationale Canada » dans le menu déroulant et indiquez le plus de détails possible afin d’appuyer votre cas.

Si vous ne recevez aucun courriel de confirmation de notre part, cela ne signifie pas que nous n’avons pas reçu votre demande. Continuez de vérifier votre compte pour des mises à jour.

Si vous ne pouvez pas commencer à travailler à la date prévue

Si vous ne pouvez pas commencer à travailler à la date prévue en raison de restrictions de voyage, vérifiez auprès de votre employeur pour vous assurer qu’il accepte toujours d’honorer son contrat de travail avec vous.

Si votre offre d’emploi n’est plus valide, l’employeur peut retirer son offre pour autant que le permis de travail n’ait pas encore été délivré.

Si l’employeur retire son offre d’emploi, vos frais de participation vous seront remboursés et cela ne sera pas considéré comme une participation dans le cadre d’EIC. Une fois que votre situation aura changé, vous pourrez être admissible afin de présenter de nouveau une demande au moment où nous recommencerons à envoyer des invitations.

Renseignements destinés aux employeurs

Si vous ne souhaitez plus embaucher le travailleur, vous devez retirer votre offre dans le Portail des employeurs.

Découvrez que faire si l’option « Retirer une offre d’emploi » n’est pas offerte dans le Portail des employeurs.

Participants d’EIC au Canada

Vous devez conserver votre statut juridique au Canada en tout temps.

Activer votre permis de travail

Vous ne devez pas vous rendre à un point d’entrée pour présenter une demande directement à un agent des services frontaliers pour le moment, puisque ce genre de voyage n’est pas considéré comme étant un voyage essentiel.

Veuillez consulter régulièrement le site Web, puisque des procédures peuvent être mises en place afin de permettre aux participants d’EIC d’activer leurs permis de travail depuis le Canada. Dans l’intervalle, vous devez vous assurer de conserver votre statut d’immigrant actuel pendant votre séjour au Canada.

Prolonger ou modifier votre permis de travail

Vous ne pouvez prolonger la durée de votre permis de travail que dans des circonstances limitées. Aucune exception ne s’applique.

La durée d’un permis de travail d’EIC ne peut pas être prolongée après la durée maximale précisée dans l’accord sur la mobilité des jeunes de chacun des pays ou territoires.

Si votre permis de travail actuel est expiré, vous pouvez présenter une demande pour rétablir votre statut, mais vous devez le faire dans les 90 jours suivant la date d’expiration de votre permis de travail.

Les restrictions et les interruptions de services en raison de la COVID-19 peuvent avoir une incidence sur les délais de traitement. Il est donc possible que les délais actuellement affichés ne soient pas exacts.

Changer d’employeur

Dans les catégories Jeunes professionnels et Stage coop international, vous ne pouvez changer d’employeur que si vous avez une raison valide. Votre nouvel emploi doit toujours correspondre aux exigences de la catégorie Jeunes professionnels ou Stage coop international.

Parmi les raisons valides pour changer d’employeur figure le fait que l’entreprise pour laquelle vous deviez travailler a fermé.

Vous n’avez pas à attendre que votre nouveau permis de travail lié à un employeur donné soit arrivé pour commencer à travailler. Suivez ces étapes pour commencer à travailler après avoir présenté une demande de permis de travail.

Des frais s’appliquent pour vous et votre employeur.

Présenter une demande pour rester au pays en tant que visiteur

Si votre permis de travail est sur le point d’expirer, et que vous ne pouvez pas retourner dans votre pays d’origine ou que vous n’êtes pas admissible à prolonger la durée de votre permis de travail, vous devez présenter une demande pour rester au pays en tant que visiteur avant l’expiration de votre permis de travail.

Lorsque vous présentez une demande pour modifier votre statut pour celui de « visiteur » et que votre permis de travail expire, vous avez ce qu’on appelle un statut implicite. Vous pourrez ainsi rester au Canada jusqu’à ce que vous obteniez une décision concernant votre demande. Une fois que votre permis de travail actuel sera expiré, vous devrez cesser de travailler.

Soutien financier

Si vous avez cessé de travailler en raison de la COVID-19, vous pourriez être admissible à la Prestation canadienne d’urgence. Vous auriez ainsi un soutien au revenu temporaire, pourvu que vous satisfassiez aux exigences d’admissibilité.

Retourner dans votre pays d’origine

Si vous avez de la difficulté à retourner dans votre pays d’origine, veuillez communiquer directement avec l’ambassade ou le consulat de votre pays pour avoir de l’aide.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :