Allergies alimentaires

image

La sécurité : une question de prudence

Nous sommes plus que jamais conscients des allergies alimentaires et des risques qui y sont associés. De nombreuses écoles appliquent des lignes directrices précises sur les aliments à exclure des boîtes à lunch des enfants. Les produits dits sans allergènes ont maintenant leur place sur les tablettes des épiceries. Malgré une plus grande sensibilisation nous devons, pour la sécurité des personnes touchées par les allergies alimentaires, demeurer vigilants face aux risques de réactions allergiques graves et potentiellement mortelles.

Info rapide

On estime que les allergies alimentaires affecteraient jusqu'à 6 % des jeunes enfants et de 3 % à 4 % des adultes dans les pays ayant un mode de vie occidental comme le Canada.

Le saviez-vous...

Consultez la page Web de Santé Canada sur les allergies alimentaires et les intolérances alimentaires pour en savoir plus sur les politiques du gouvernement mises en place afin d'améliorer la sécurité des aliments pour les consommateurs ayant des allergies alimentaires ou un trouble lié au gluten tel que la maladie cœliaque. Vous pouvez également consulter la page Web de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) intitulée   « Allergies alimentaires et étiquetage des allergènes -  Information des consommateurs ».

Quels sont les risques et les symptômes d'une allergie alimentaire?

Une réaction allergique peut évoluer de bénigne à grave très rapidement et aller, dans les cas les plus graves, jusqu'à causer un choc anaphylactique ou même la mort. Compte tenu du caractère imprévu et soudain d'une réaction allergique, les symptômes suivants sont à surveillerNote de bas de page 1 :

Cutanés :
urticaire, œdème (visage, lèvres, langue), démangeaisons, sensation de chaleur, rougeur;
Respiratoires :
toux, respiration sifflante, essoufflement, douleur ou constriction de la poitrine, constriction de la gorge, voix rauque, congestion nasale ou symptômes de type « rhume des foins » (nez qui coule ou qui pique, larmoiement, éternuements), difficulté à avaler;
Gastro-intestinaux :
nausée, douleurs ou crampes, vomissements, diarrhée;
Cardiovasculaires :
peau plus pâle que la normale ou bleutée, faible pouls, perte de connaissance, étourdissements ou vertiges, état de choc;
Autres :
anxiété, sentiment de « danger imminent », maux de tête, crampes utérines, goût métallique dans la bouche.

Les allergènes les plus fréquents dans l’alimentation sont :

  • arachides
  • amande, noix du Brésil, noix de cajou, noisette, noix macadamia, noix de pacane, pignon, pistache et noix de Grenoble
  • graines de sésame
  • lait
  • œufs
  • poissons
  • crustacés et mollusques
  • soja
  • blé et triticale
  • sulfites
  • moutarde

Comment éviter les réactions allergiques alimentaires

À l'heure actuelle, il n'existe aucun remède contre les allergies alimentaires. La seule façon de prévenir une réaction allergique est d'éviter l'aliment en cause. Rappelez-vous qu'il est impossible de prévoir la gravité d’une réaction allergique. Vous ou votre enfant pouvez avoir une réaction allergique bénigne une fois et grave la fois suivante, ou inversement.

Le saviez-vous...

Vous pouvez vous inscrire pour recevoir, par courriel ou en format RSS, les avis de l'Agence canadienne d'inspection des aliments en cas de rappel d'aliment ou d'alerte à l'allergie.

Qu'est-ce qu'un auto-injecteur d'épinéphrine?

Pour les réactions allergiques graves, le traitement d’urgence est une injection d'épinéphrine (ou adrénaline) disponible sous forme d'un auto-injecteur comme l’EpiPenMD. Si vous ou votre enfant avez une allergie connue à un aliment, assurez-vous de toujours avoir un auto-injecteur d'épinéphrine avec vous et sachez comment l’utiliser.
En cas de réaction grave :

  • injectez l'épinéphrine, conformément au mode d'emploi, dès l'apparition des premiers symptômes;
  • rendez-vous à l'hôpital pour y recevoir d'autres traitements et demeurer sous observation.

Le saviez-vous...

L'intolérance alimentaire (comme l'intolérance au lactose) n'est pas une allergie alimentaire ; elle n'implique pas le système immunitaire et ne menace pas la vie des gens qui en sont atteints. L'intolérance alimentaire entraîne le plus souvent des symptômes gastro-intestinaux qui sont habituellement dus à une incapacité à digérer ou absorber certains aliments ou certains de leurs constituants. Si vous n'êtes pas certain de savoir si vous ou votre enfant souffrez d'une allergie ou d'une intolérance alimentaire, consultez un médecin.

Pour plus d'information

Avis, mises en garde et retraits

Note de bas de page 1

Source : L'anaphylaxie à l'école et dans d'autres milieux (https://allergiesalimentairescanada.ca/ressources/lignes-directrices-nationales/)

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :