Vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19 : Ce que vous devez savoir

De nombreux médicaments et vaccins possibles sont à l’étude au Canada et ailleurs dans le monde en vue de leur utilisation contre la COVID-19. Nous suivons de près le développement de tous les médicaments et vaccins éventuels.

Vous pouvez consulter la liste complète des demandes reçues à propos des médicaments et des vaccins liés à la COVID-19 et l’état de chaque demande.

Sur cette page

À propos du vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19

Le vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19 (ChAdOx1-S) sert à prévenir la maladie causée par le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 (SRAS-CoV-2). Le Canada a autorisé deux fabricants à produire le vaccin ChAdOx1-S  :

Le vaccin contre la COVID-19 AstraZeneca (fabriqué par AstraZeneca) et le vaccin COVIDSHIELD (fabriqué par le Serum Institute of India) sont des vaccins recombinants ChAdOx1-S élaborés par AstraZeneca  et l’Université d’Oxford. Santé Canada a examiné les renseignements sur la fabrication de ces vaccins et les a jugés comparables.

Le vaccin est approuvé pour les personnes de 18 ans et plus. Son innocuité et son efficacité pour les jeunes de moins de 18 ans n’ont pas encore été démontrées.

Le 26 février 2021, Santé Canada a autorisé les deux demandes pour ce vaccin sous certaines conditions,  en vertu de l’Arrêté d’urgence concernant l’importation, la vente et la publicité de drogues à utiliser relativement à la COVID-19.

Vous trouverez des renseignements techniques détaillés sur le vaccin d’AstraZeneca, comme la monographie de produit et notre résumé des décisions réglementaires, sur le Portail des vaccins et traitements contre la COVID-19.

Ingrédients

Fonctionnement

Les vaccins à base de vecteurs viraux utilisent un virus inoffensif, comme un adénovirus, comme vecteur. Ce « vecteur viral » n’est pas celui qui cause la COVID-19. 

Les adénovirus comptent parmi les virus qui peuvent causer le rhume. Il existe différents types d’adénovirus et bon nombre d’entre eux sont utilisés comme systèmes de livraison dans d’autres vaccins à base de vecteurs viraux depuis des décennies.   

Lorsque le vaccin est injecté dans le corps, le vecteur viral qu’il contient produit la protéine de spicule du SARS-CoV-2. Cette protéine se trouve à la surface du virus qui cause la COVID-19. Cette protéine ne rend pas malade. Elle fait son travail, puis disparaît.

Grâce à ce processus, le corps est capable de mettre en place une forte réaction immunitaire contre la protéine de spicule, sans s’exposer au virus qui cause la COVID-19.

Méthode d’administration

Le vaccin est administré en deux injections de 0,5 mL dans le muscle du bras. Pour que le vaccin soit le plus efficace possible, il faut recevoir deux doses : une dose initiale, puis une deuxième dose de 4 à 12 semaines plus tard.

L’immunité se développe avec le temps. Il faut environ deux semaines pour développer une protection importante contre la COVID‑19. Pour obtenir la meilleur protection, vous aurez besoin d’une deuxième dose.

Le vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19 a montré une efficacité d’environ 62 % dans la prévention de la forme symptomatique de la COVID-19 à partir de deux semaines après la deuxième dose. Ce taux d’efficacité est fondé sur une analyse des résultats chez des participants qui ont reçu deux doses, comme ce sera le cas au Canada.

Effets secondaires possibles

Les effets secondaires observés au cours des essais cliniques sont en général semblables à ceux que vous pourriez avoir avec d’autres vaccins.

Les effets secondaires qui ont suivi l’administration du vaccin dans les essais cliniques étaient légers ou modérés. Ils comprenaient notamment de la douleur au point d’injection, des frissons, de la fatigue et de la fièvre.

Il s’agit d’effets secondaires habituels associés aux vaccins, sans risque pour la santé.

Comme c’est le cas pour tous les vaccins, les effets secondaires sévères sont possibles, mais rares. Un effet secondaire sévère pourrait notamment être une réaction allergique. Discutez de toute allergie grave ou de tout autre problème de santé avec votre fournisseur de soins de santé avant de recevoir le vaccin.

Sécurité du vaccin après autorisation

Comme pour tous les médicaments, Santé Canada continuera de surveiller de près l’innocuité du vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19. De concert avec l’Agence de la santé publique du Canada et en étroite collaboration avec les provinces et les territoires, ainsi que le fabricant, nous surveillerons tout effet indésirable qui pourrait survenir après la vaccination.

Une fois que le produit est sur le marché, le fabricant (AstraZeneca Canada Inc. et Verity Pharmaceuticals/Serum Institute of India (SII)) sont tenus par la loi de déclarer les effets indésirables à Santé Canada.

Le fabricant prévoit suivre les participants à l’essai clinique pendant au moins un an après l’administration de la deuxième dose du vaccin. Il devra faire part à Santé Canada de toute préoccupation en matière de sécurité.

Pour veiller à ce que les avantages du vaccin continuent de l’emporter sur les risques, nous pourrions aussi imposer des conditions à tout moment. Par exemple, nous pourrions exiger que le fabricant prenne d’autres mesures d’atténuation des risques ou lui demander de fournir des renseignements supplémentaires en matière de sécurité.

Santé Canada continuera d’examiner toutes les données disponibles sur l’innocuité et prendra des mesures immédiates, au besoin, pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens.

Liens connexes

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu’est-ce qui n’allait pas?

Vous ne recevrez aucune réponse. Les numéros de téléphone et les adresses électroniques seront supprimés.
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Date de modification :