Groupe des trimellitates – fiche d'information

Benzène-1,2-4-tricarboxylate de tris(2-éthylhexyle) (TEHT)
Numéro de registre du CAS 3319-31-1

Mélange d'esters tridécyliques et isodécyliques ramifiés de l'acide benzène-1,2,4-tricarboxylique (BTIT)
Numéro de registre du CAS 70225-05-7

Benzène-1,2,4-tricarboxylate de tri(tridécyle) (TTDT)
Numéro de registre du CAS 94109-09-8

Sur cette page

Aperçu

  • Le gouvernement du Canada a réalisé une évaluation du Groupe des trimellitates basée sur des données scientifiques, appelée évaluation préalable, afin de déterminer leur potentiel d'effets nocifs sur les Canadiens et l'environnement.
  • En vertu de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999) (LCPE 1999), le risque posé par une substance est déterminé en tenant compte de ses propriétés dangereuses (son potentiel à causer des effets nocifs sur la santé humaine ou sur l'environnement) et du niveau d'exposition des personnes ou de l'environnement. Une substance peut avoir des propriétés dangereuses, mais le risque pour la santé humaine ou l'environnement peut être faible en fonction du niveau d'exposition.
  • Le danger pour l'environnement et le potentiel d'exposition de ces 3 substances ont été classés en suivant l'approche de Classification du risque écologique des substances organiques.
  • Les substances du Groupe des trimellitates sont associées à certains effets sur la santé. Toutefois, le risque posé à la santé humaine est faible et ces substances sont considérées comme ayant un faible potentiel d'effets nocifs sur l'environnement. Il a donc été conclu que ces substances ne sont pas dangereuses pour la santé humaine ni pour l'environnement aux niveaux actuels d'exposition.

À propos de ces substances

  • La présente évaluation préalable portait sur trois substances, soit le TEHT, le BTIT et le TTDT, appelées collectivement Groupe des trimellitates, dans le Plan de gestion des produits chimiques.
  • Il a été déterminé en suivant d'autres approches, que deux autres substances de ce groupe étaient peu préoccupantes pour la santé humaine ou l'environnement. Les conclusions avancées pour les substances de no CAS 53894-23-8 et 68515-60-6 sont fournies dans le document Évaluation préalable des substances jugées comme étant peu préoccupantes au moyen de l'approche de la Classification du risque écologique des substances organiques et de l'approche fondée sur le seuil de préoccupation toxicologique (SPT) pour certains substances.
  • Les benzène-1,2,4-tricarboxylates ne sont pas présents naturellement dans l'environnement.
  • D'après des renseignements recueillis par le gouvernement, le TEHT est utilisé comme plastifiant pour des revêtements de plancher, dans des matériaux de construction, des matières plastiques et des matériaux à base de caoutchouc, ainsi que dans des dispositifs médicaux. Il est aussi utilisé comme additif pour combustible, dans des adhésifs et des composés d'étanchéité utilisés dans le secteur des transports, comme lubrifiant et additif de lubrifiant et dans des produits cosmétiques.
  • Du BTIT et du TTDT sont utilisés dans des produits cosmétiques au Canada. Le TTDT est aussi utilisé en tant qu'ingrédient non médicinal dans des médicaments sans ordonnance et des produits de santé naturels.
  • Le TEHT et le BTIT peuvent aussi se trouver dans des produits utilisés dans des établissements de traitement des aliments, mais ils n'entrent pas directement en contact avec des aliments.

Exposition des êtres humains et de l'environnement

  • La population générale du Canada peut être exposée à un ou plusieurs de ces trimellitates présents dans la poussière ou dans des produits offerts aux consommateurs, dont des produits cosmétiques.
  • Ces 3 substances ont été identifiées comme ayant un faible potentiel d'exposition dans l'environnement.

Effets principaux (dangers) sur la santé et l'environnement

  • Afin d'éclairer la caractérisation des effets sur la santé humaine de laprésente évaluation, des rapports internationaux sur les benzène-1,2,4-tricarboxylates ont été examinés, dont l'évaluation sur le TEHT de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).
  • Les effets importants ou effets « critiques » du TEHT utilisés pour étayer la caractérisation des effets sur la santé  étaient les effets sur l'appareil reproducteur des mâles.
  • Comme le BTIT et le TTDT présentaient peu d'effets sur la santé (dangers), on a eu recours à une approchecomparative avec des substances similaires, l'approche de lecture croisée, pour évaluer les effets possibles sur la santé. À l'aide des données sur des substances apparentées, dont le TEHT, on a relevé que les effets sur le système reproducteur des mâles étaient les effets importants ou « critiques » pour caractériser les risques pour la santé humaine associés à l'exposition au BTIT ou au TTDT.
  • Selon l'approche de Classification des risques écologiques des substances organiques, les trois substances ont été classées comme ayant un faible potentiel de danger pour l'environnement.

Résultats de l'évaluation des risques

  • D'après les renseignements présentés dans la présente évaluation préalable, le risque posé à la santé humaine par le TEHT, le BTIT et le TTDT est faible.
  • Selon les résultats de la Classification du risque écologique des substances organiques, il est peu probable que ces 3 substances causent des effets nocifs sur l'environnement.
  • Le gouvernement du Canada a publié l'Évaluation préalable finale du Groupe des trimellitates le 16 février 2019.

Conclusions de l'évaluation préalable

  • Le gouvernement du Canada a donc conclu que le TEHT, le BTIT et le TTDT ne sont pas nocifs pour la santé humaine aux niveaux actuels d'exposition.
  • Le gouvernement a également conclu que ces trois substances ne pénètrent pas dans l'environnement en des quantités qui sont dangereuses pour l'environnement. 

Important à savoir

  • Le TEHT, le BTIT et le TTDT peuvent se trouver dans certains produits disponibles pour les consommateurs. On rappelle aux Canadiens de suivre attentivement les avertissements de sécurité et les directives qui figurent sur l'étiquette des produits, et de les éliminer de manière appropriée.

    Les Canadiens pouvant être exposés à ces substances sur leur lieu de travail devraient consulter leur employeur et leur représentant en santé et sécurité au travail (SST) au sujet des pratiques de manipulation sécuritaires, des lois applicables et des exigences de la législation sur la SST et du Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :