Prévenir le vapotage chez les enfants et les adolescents

Le vapotage n’est pas inoffensif et il présente des risques. L’adolescence est une période de vulnérabilité accrue aux effets nocifs de la nicotine, y compris la dépendance. En fait, le développement du cerveau se poursuit jusque vers le milieu de la vingtaine et les jeunes peuvent devenir dépendants de la nicotine à des niveaux d'exposition inférieurs à ceux des adultes.

La prévention du vapotage chez les enfants et les adolescents commence par une discussion avec une personne en qui les jeunes ont confiance et qui se préoccupe de leur santé et de leur bien-être.

Les parents, les enseignants, les modèles et les autres adultes de confiance peuvent tous amorcer une discussion, qui aura des effets réels dans la vie des jeunes. Que pouvez-vous faire pour aider les enfants et les adolescents présents dans votre vie à ne pas vapoter ? Prenez connaissance des quelques conseils suivants avant d’amorcer la discussion.

Sur cette page :

Comprendre le vapotage chez les adolescents

Une enquête menée auprès d’élèves canadiens de la 7e à la 12e année (secondaire 1 à 5 au Québec) a montré que la prévalence du vapotage avait doublé entre les cycles de l’enquête 2016-2017 et 2018-2019Note de bas de page 1. Pour en savoir plus, consultez la page Le vapotage au Canada : Ce que nous savons.

La majorité des jeunes s’approvisionnent en produits de vapotage auprès de leur réseau social (connaissances, amis et famille) plutôt que dans des commerces de détailNote de bas de page 1Note de bas de page 2.

Au Canada, il est illégal de vendre ou de fournir des produits de vapotage à des personnes de moins de 18 ans. Certaines lois provinciales ont relevé cet âge à 19 ans ou à 21 ans.

Notre recherche sur l’opinion publique (début 2020) auprès de jeunes (âgés de 13 ans à 19 ans) souligne également que :

Les produits de vapotage peuvent apporter autant ou plus de nicotine qu’une cigaretteNote de bas de page 8, et leur utilisation peut être plus facile à dissimuler. Santé Canada propose un règlement pour restreindre davantage la teneur en nicotine dans les produits de vapotage et envisage d’autres mesures réglementaires pour restreindre leurs arômes, dans le but de réduire leur attrait chez les jeunes.

Parler du vapotage

Par l’établissement de relations et de liens positifs avec les jeunes dans le cadre de conversations ouvertes et sans jugement, vous pouvez les aider à se sentir suffisamment à l’aise pour poser des questions avant d’essayer de vapoter – ou de consommer toute autre substance. Même s’il est préférable d’engager une discussion avec les jeunes avant qu’ils commencent à vapoter, il n’est jamais trop tard pour parler du vapotage. Même s’ils ont commencé à vapoter, une discussion ouverte et bienveillante peut les aider à arrêter.

Avant d’amorcer une discussion, renseignez-vous sur les risques associés au vapotage. Trouvez ensuite le bon moment pour partager ce que vous avez appris. Soyez patient et à l’écoute. Il vous faudra sans doute aborder le sujet plus d’une fois. Pour en savoir plus sur la manière de parler de vapotage avec les adolescents, consultez nos fiches de conseils pour les parents et les enseignants.

Les adultes qui fument ou vapotent peuvent également avoir une influence positive s’ils partagent leur point de vue et s’abstiennent d’offrir des produits du tabac ou de vapotage à leur famille ou à leurs amis. Si vous vapotez pour arrêter de fumer, parlez-en à votre adolescent. Parlez-lui de la dépendance et dites-lui à quel point il peut être difficile d’arrêter de fumer. Et n’oubliez pas qu’il est possible d’arrêter de fumer. Pour obtenir de l’aide gratuitement, consultez le site vivezsansfumee.gc.ca/abandon ou composez le 1-866-527-7383.

Compétence médiatique

La réglementation fédérale interdit la publicité des produits de vapotage dans les espaces publics si celle-ci peut être vue ou entendue par les jeunes, que ce soit dans les magasins ou en ligne, ou dans d’autres médias.

Engagez une conversation sur « la compétence médiatique », demeure une opportunité importante pour discuter des moyens par lesquels différentes formes de médias influencent leurs publics afin qu’ils considèrent les produits d’une certaine manière ou qu’ils les associent à certains modes de vie. En réfléchissant à l’objectif qui se cache derrière un message, une personne est plus susceptible de reconnaître les tactiques d’influence et de faire des choix éclairés.

Lorsque vous voyez une personne vapoter en ligne, dans un film ou dans tout autre média, entamez une discussion sur la manière dont le vapotage est présenté et les raisons pour lesquelles il est présenté de cette manière. Soyez attentifs aux situations irréalistes ou stéréotypées qui associent le vapotage :

Signes d’activité de vapotage

La meilleure façon de savoir si une adolescente/un adolescent qui vous est chère/cher vapote consiste à discuter ouvertement avec elle/lui.

Gardez un œil sur la présence répétée ou prolongée d’un ou de plusieurs de ces signes potentiels :

Si vous trouvez également des objets électroniques étranges que vous ne reconnaissez pas, ceux-ci pourraient appartenir à des dispositifs de vapotage. Lisez la suite pour apprendre à les reconnaître.

Types de dispositifs de vapotage

Figure - Texte descriptif

Composants d’un dispositif de vapotage (cigarette électronique, cigarette électronique stylo, « mods », réservoir, narguilé électronique)

Les composants d’un dispositif de vapotage sont étiquetés : embout buccal, réservoir (pour la solution liquide), élément chauffant et pile. Quatre autres dispositifs de vapotage de formes différentes sont présentés accompagnés d’une description mentionnant que les dispositifs peuvent avoir « Plusieurs formes et tailles ». Les formes des dispositifs varient ; certains dispositifs sont longs et étroits et ressemblent à un stylo; d’autres sont petits et ramassés et ressemblent à une clé USB; d’autres enfin sont plus volumineux et formés d’un grand réservoir rectangulaire fixé à un embout cylindrique saillant.

Les dispositifs de vapotage sont offerts en de nombreuses formes et tailles (il en existe beaucoup plus que ceux présentés ici). Certains sont petits et ressemblent à une clé USB ou à un stylo, tandis que d’autres sont beaucoup plus gros. Les accessoires comme les « étuis » ou les enveloppes en vinyle peuvent rendre les appareils de vapotage plus difficiles à reconnaître ; il existe même des vêtements conçus pour dissimuler plus facilement le vapotage.

Une meilleure connaissance des différents types et composants des dispositifs et accessoires de vapotage peut vous aider à savoir si votre adolescent vapote. Pour en savoir plus, consultez notre page Au sujet du vapotage qui comprend entre autres une vidéo sur le fonctionnement du vapotage.

Information connexe

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Résumé des résultats de L’Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves 2018-2019, https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/enquete-canadienne-tabac-alcool-et-drogues-eleves/2018-2019-sommaire.html

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Enquête canadienne sur le tabac et la nicotine (ECTN) : sommaire des résultats pour 2019, https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/enquete-canadienne-tabac-nicotine/sommaire-2019.html

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Quorus Consulting Group Inc. (2020). Recherche exploratoire sur le vapotage chez les jeunes, http://publications.gc.ca/collections/collection_2020/sc-hc/H14-347-2020-fra.pdf

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Note de bas de page 4

Environics Research (2018). Enquête longitudinale par panel de vapoteurs visant à mesurer les attitudes et les comportements à l’égard des produits de vapotage, https://epe.lac-bac.gc.ca/100/200/301/pwgsc-tpsgc/por-ef/health/2018/047-17-e/report.pdf

Retour à la référence de la note de bas de page 4

Note de bas de page 5

Environics Research (2019). Sondage par panel de vapoteurs visant à mesurer les attitudes et les comportements à l’égard des produits de vapotage, http://publications.gc.ca/collections/collection_2019/sc-hc/H14-316-2019-fra.pdf

Retour à la référence de la note de bas de page 5

Note de bas de page 6

Earnscliffe Strategy Group (2020). Valeurs sociales et segmentation psychographique des utilisateurs et des non-utilisateurs de tabac et de nicotine : rapport final, http://publications.gc.ca/collections/collection_2020/sc-hc/H14-345-2020-fra.pdf

Retour à la référence de la note de bas de page 6

Note de bas de page 7

National Academies of Sciences, Engineering, and Medicine; Health and Medicine Division; Board on Population Health and Public Health Practice; Committee on the Review of the Health Effects of Electronic Nicotine Delivery Systems. Public Health Consequences of E-Cigarettes. Eaton DL, Kwan LY et Stratton K, Washington (DC), National Academies Press (É.-U.), 23 janvier 2018. PMID : 29894118.

Retour à la référence de la note de bas de page 7

Note de bas de page 8

Voos, N., Goniewicz, M.L., Eissenberg, T. (2019). « What is the nicotine delivery profile of electronic cigarettes? », Expt. Op. on Drug Del., 16(11), p. 1193-1203, DOI : 10.1080/17425247.2019.1665647.

Retour à la référence de la note de bas de page 8

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :