Améliorer les résultats en matière de santé

Document d'information

Le 23 janvier 2018, la ministre Jane Philpott et le ministère des Services aux Autochtones Canada ont tenu une séance d’information à l’intention des médias afin de présenter les priorités du nouveau ministère depuis sa création à l’automne 2017. La présentation faite aux médias peut être consultée en ligne sur Facebook et les documents d’information sont accessibles sur Canada.ca.

Améliorer les résultats en matière de santé

Défis actuels

Bien que la santé des membres des Premières Nations et des Inuit se soit améliorée au cours des dernières années, on constate encore des écarts quant aux résultats globaux en matière de santé entre les Autochtones et les autres Canadiens.

  • L’espérance de vie des Autochtones est jusqu’à 15 ans plus courte
  • Les taux de mortalité infantile sont de deux à trois fois plus élevés
  • Les membres des Premières Nations qui vivent dans une réserve ont des taux de diabète près de quatre fois plus élevés
  • Il y a jusqu’à trois fois plus de décès liés aux opioïdes au sein des Premières Nations de la Colombie-Britannique et de l’Alberta
  • Les taux de tuberculose sont 270 fois plus élevés parmi les Inuit

La voie à suivre

Le gouvernement du Canada continuera de travailler avec les Premières Nations et les Inuit, de même qu’avec ses partenaires des provinces et territoires, à :

  • Appuyer la transformation de la situation en matière de santé chez les Premières Nations.
  • Améliorer la qualité et les résultats des soins de santé.
  • Veiller à ce que les enfants reçoivent les soins médicaux dont ils ont besoin en temps opportun.
  • Veiller à ce que des ressources durables et suffisantes en matière de santé soient en place dans chaque collectivité.
  • Éliminer la tuberculose dans l’Inuit Nunangat.

Progrès réalisés depuis novembre 2015

  • À l’échelon national et régional, le gouvernement fédéral travaille avec ses partenaires des Premières Nations, inuits et de la Nation métisse à des tables bilatérales et trilatérales, ainsi qu’au moyen du processus des mécanismes bilatéraux permanents et d’autres moyens, pour faire avancer leurs priorités en matière de santé.
  • En juillet 2017, le gouvernement fédéral a cosigné la Charte des principes régissant les relations, avec la Nation Nishnawbe Aski et le gouvernement de l’Ontario, afin d’officialiser un partenariat visant la transformation du système de soins de santé dans le Nord de l’Ontario.
  • Le gouvernement du Canada continue à travailler avec ses partenaires à veiller à ce que les enfants des Premières Nations reçoivent les soins dont ils ont besoin, grâce à l’application du Principe de Jordan – Principe de l'enfant d'abord. En date du 31 décembre 2017, plus de 33 000 services et mesures de soutien avaient été approuvés pour des enfants des Premières Nations depuis 2016.
  • En date du 31 décembre 2017, le gouvernement avait investi dans plus de 140 projets d’infrastructures visant à construire ou à rénover des installations de soins de santé, comme des postes de soins infirmiers, des centres de santé, des établissements de soins actifs, des centres de traitement de l’alcoolisme et de la toxicomanie et des installations aux fins du Programme d’aide préscolaire aux Autochtones dans les réserves, dans les collectivités des Premières Nations et inuites.
  • Poursuite des investissements dans la formation et l'éducation pour augmenter le nombre d’Autochtones qui entreprennent une carrière dans le domaine de la santé et favoriser l’embauche et le maintien en poste d’un plus grand nombre d’infirmiers et infirmières travaillant dans les collectivités des Premières Nations.
  • En septembre 2017, le gouvernement du Canada et des dirigeants inuits se sont engagés à mettre sur pied un groupe de travail dans le but d’éliminer la tuberculose dans l’Inuit Nunangat.  La prochaine réunion se tiendra au cours de l’hiver 2018.
  • En juillet 2016, le premier ministre a annoncé un soutien financier à des équipes d’intervention en santé mentale et lors de situations de crise, ainsi qu’à la Ligne d'écoute d'espoir pour le mieux-être des Premières Nations et des Inuit, offerte en tout temps, en français, anglais, cri, ojibwé et inuktut. En date du 31 décembre 2017, 43 équipes appuyaient 300 collectivités partout au Canada.

Faits et chiffres

Dans le budget de 2017, le gouvernement annonce l’octroi de 828,2 millions de dollars sur cinq ans en vue d’améliorer les résultats en matière de santé des Premières Nations et des Inuits, soit :

  • 118,2 millions de dollars sur cinq ans pour les programmes de santé mentale;
  • 83,2 millions de dollars sur cinq ans pour la santé maternelle et infantile;
  • 72,1 millions de dollars sur cinq ans pour les soins primaires;
  • 50,2 millions de dollars sur cinq ans pour les maladies chroniques et infectieuses, notamment :
    • 13 millions de dollars spécialement prévus pour la prévention et la lutte contre la tuberculose;
  • 184,6 millions de dollars sur cinq ans pour les soins à domicile et les soins palliatifs;
  • 15 millions de dollars sur cinq ans pour les activités de réduction des méfaits prévues dans la Stratégie canadienne sur les drogues et autres substances;
  • 305 millions de dollars sur cinq ans pour les Services de santé non assurés.

Liens vers les communiqués

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :