Les investissements du budget renforceront les communautés autochtones

Communiqué de presse

Le 5 mai 2021 - Ottawa (Ontario) - Services aux Autochtones Canada

Notre gouvernement reconnaît le rôle qu'il doit jouer pour éliminer les inégalités socio-économiques de longue date entre les Canadiens autochtones et non autochtones et pour bâtir un Canada meilleur et plus juste pour les générations actuelles et futures. Depuis 2015, nous avons accompli de réels progrès, mais il reste encore du travail à faire. Dans le cadre du budget de 2021, le gouvernement propose un nouvel investissement historique de plus de 18 milliards de dollars afin d'améliorer la qualité de vie et de créer de nouvelles possibilités pour les peuples autochtones.

Depuis le début de la pandémie, les communautés autochtones ont fait face à des défis extraordinaires en matière de santé. Le budget prévoit des investissements importants pour soutenir les communautés autochtones dans leur lutte contre la COVID-19. Il appuiera les mesures sanitaires actuelles dans les communautés autochtones, maintiendra les services de soins de santé essentiels pour les Premières Nations et les Inuits, et s'assurera que les étudiants, les écoles et les établissements postsecondaires ont l'aide dont ils ont besoin pendant la pandémie.

Pour bâtir des communautés autochtones résilientes et réduire les écarts en matière d'infrastructure entre les communautés autochtones et non autochtones, le budget prévoit un plan de 6 milliards de dollars pour la construction d'infrastructures, y compris un financement de 4,3 milliards de dollars pour la création du Fonds d'infrastructure aux communautés autochtones. Ce fonds permettra de faire avancer les grandes priorités en matière d'infrastructure, comme les projets d'eau potable, le logement, les écoles, et les établissements de santé.

La relance économique qui suivra la récession causée par la COVID-19 ne sera vigoureuse et résiliente que si tout le monde et toutes les communautés se mobilisent. C'est pourquoi le budget propose de renouveler le Fonds d'appui aux entreprises communautaires autochtones afin de soutenir les emplois dans les communautés des Premières Nations, inuites et métisses; de mettre sur pied un fonds d'urgence de l'Administration financière des Premières Nations afin d'offrir une aide financière remboursable aux membres ayant des difficultés financières en raison de la COVID-19; et d'aider les entreprises dirigées par des Autochtones et les entrepreneurs autochtones, y compris ceux du secteur du tourisme, afin que les économies autochtones participent à la relance et connaissent une croissance à long terme.   

L'investissement dans l'éducation des enfants est un aspect important du plan du gouvernement en vue de renforcer la résilience économique à long terme. En 2019, le gouvernement fédéral a mis en œuvre une approche stratégique et de financement élaborée conjointement afin de mieux subvenir aux besoins des élèves des Premières Nations dans les réserves. Afin d'investir dans l'avenir des enfants des Premières Nations et de continuer de soutenir cette approche élaborée conjointement, le budget propose d'investir 1,2 milliard de dollars sur cinq ans, et 181,8 millions par la suite. Cela comprend 112 millions de dollars en 2021-22 pour prolonger le soutien du COVID-19 afin que les enfants des réserves puissent continuer à fréquenter l'école en toute sécurité.

Le budget propose un financement de 150,6 millions de dollars afin d'aider les étudiants autochtones par l'intermédiaire du Programme d'aide aux étudiants de niveau postsecondaire et des stratégies d'éducation postsecondaire pour les Inuits et la Nation métisse. Cette mesure de soutien contribuerait à compenser les pertes des revenus dont bon nombre d'étudiants autochtones dépendent pour payer leurs frais de scolarité, leurs manuels scolaires, leur logement et leurs autres frais de subsistance.

Pour soutenir les établissements postsecondaires autochtones pendant la durée de la COVID-19, le budget 2021 propose également de fournir 26,4 millions de dollars, en 2021-2022, par l'entremise du Programme de partenariats postsecondaires et des stratégies d'éducation postsecondaire des Inuits et de la Nation métisse.

Depuis beaucoup trop longtemps, les Autochtones ne reçoivent pas des soins de santé appropriés et les résultats en matière de santé dans leurs communautés sont inquiétants. Afin de s'assurer que les Autochtones ont accès à des soins de santé de grande qualité, le budget de 2021 propose d'investir 1,4 milliard de dollars sur cinq ans, à compter de 2021-2022, et 40,6 millions par la suite, afin de maintenir des services de soins de santé essentiels pour les Premières Nations et pour les Inuits, de contribuer à la transformation des systèmes de santé des Premières Nations, et de répondre aux répercussions des changements climatiques sur la santé.

Pour que les peuples autochtones aient davantage leur mot à dire sur les politiques et les programmes qui ont une incidence sur leur vie, le budget de 2021 propose du financement pour mettre en œuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, soutenir la gouvernance et la capacité administrative des Autochtones, faire progresser une nouvelle relation financière avec les Premières Nations et soutenir l'autodétermination.

Grâce à cet investissement historique, le gouvernement fédéral continue de travailler avec les peuples autochtones afin d'établir une relation de nation à nation, Inuits-Couronne et de gouvernement à gouvernement, une relation fondée sur le respect, le partenariat et la reconnaissance des droits.

Citations

« Bien avant la pandémie, le gouvernement du Canada a reconnu qu'un engagement durable était nécessaire pour mettre fin aux inégalités dont souffrent depuis longtemps les peuples autochtones. Le Canada continuera à lutter vigoureusement contre la COVID-19 et établira un plan de relance inclusif pour s'assurer que les communautés, les entreprises et les personnes autochtones ne sont pas laissées pour compte. »   

L'honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones

Faits en bref

  • Dans le budget de 2021, le gouvernement propose un nouvel investissement de plus de 18 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années afin d'améliorer la qualité de vie et de créer de nouvelles possibilités pour les habitants des communautés autochtones. Il s'agit notamment de ce qui suit : 

    • un financement supplémentaire de 1,2 milliard de dollars pour continuer à soutenir la réponse à la pandémie de COVID-19 dans les communautés autochtones, y compris  478,1 millions de dollars de soutien supplémentaire pour la réponse de santé publique en cours dans les communautés indigènes, ainsi que 760,8 millions de dollars supplémentaires pour le Fonds de soutien aux communautés indigènes.
    • un financement de 1,4 milliard de dollars, et de 40,6 millions de dollars par la suite, afin de maintenir des services de soins de santé essentiels pour les Premières Nations et pour les Inuits, de contribuer à la transformation des systèmes de santé et de répondre aux répercussions des changements climatiques sur la santé. Cela s'ajoute à l'engagement du gouvernement à élaborer, de concert avec les Premières Nations, les Inuits et la Nation métisse, une loi en matière de santé fondée sur les distinctions;
    • le budget propose un financement de 597,6 millions de dollars pour élaborer une stratégie de santé mentale et de bien-être fondée sur les distinctions avec les Premières Nations, les Inuits et la Nation métisse. La stratégie renouvellera le financement du Programme de soutien en santé des pensionnats et de la ligne d'écoute, qui offrent un soutien à la guérison pour les survivants de traumatismes de l'enfance et des pensionnats. Il stabilisera et élargira les mesures de soutien et la capacité communautaires, offrira un traitement et une prévention accrus de la consommation de l'usage de substances et appuiera le développement de la main-d'œuvre.
    • un financement de 1 milliard de dollars afin d'accroître le financement du Programme des services à l'enfance et à la famille des Premières Nations, ce qui permettrait à tous les enfants autochtones de grandir dans leur communauté, imprégnés de leur culture et entourés de leurs proches;
    • un financement de 1,2 milliard de dollars pour assurer aux enfants des Premières Nations une éducation de grande qualité, garantir un financement prévisible aux écoles des Premières Nations et élargir l'aide liée à la COVID-19 de sorte que les enfants des réserves puissent continuer d'aller à l'école en toute sécurité;
    • un financement de 4,3 milliards de dollars pour le Fonds d'infrastructure aux communautés autochtones, un fonds axé sur les distinctions qui soutient des projets d'infrastructure prêts à démarrer, selon les priorités établies par les communautés des Premières Nations, inuites et métisses; 
    • un financement de 1,7 milliard de dollars afin de couvrir les coûts de fonctionnement et d'entretien des infrastructures communautaires dans les communautés des Premières Nations dans les réserves;
    • un financement de 2,2 milliards de dollars pour accélérer les travaux sur le Plan d'action national en réponse aux appels à la justice de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Cela comprend un financement de 126,7 millions de dollars pour prendre des mesures afin de rendre les systèmes de santé exempts de racisme de discrimination, et d'assurer que les Autochtones y sont respectés et protégés;
    • un financement de 2,5 milliards de dollars pour renforcer l'approche actuelle fondée sur les distinctions en matière d'apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones, et faire des investissements à long terme dans des programmes dirigés par des Autochtones qui correspondent à l'engagement du gouvernement envers les provinces et les territoires.
    • le budget propose un financement de 2,7 milliards de dollars sur dix ans, à compter de 2021-2022, pour que le financement des programmes et des services essentiels qui reposent sur les subventions décennales tienne compte des principaux facteurs d'augmentation des prix. L'augmentation sera fondée sur l'inflation et proportionnelle à la population de chaque collectivité, mais une croissance annuelle d'au moins 2 % sera prévue pour s'assurer que les Premières Nations qui participent au programme de subvention reçoivent un financement stable et prévisible. Cette mesure viendra renforcer la capacité des communautés de concevoir et de fournir des services d'une manière qui tient compte des priorités communautaires.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Les médias peuvent s'adresser à :

Marie-Emmanuelle Cadieux
Directrice des communications
Cabinet du ministre des Services aux Autochtones
(613) 407-9474

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :