COVID-19 : Gérer sa santé financière lors de périodes difficiles

Faire face à une urgence financière

Les urgences financières peuvent arriver à n’importe qui et survenir n’importe quand. Elles peuvent être le résultat par exemple de la maladie d’un membre de la famille, d’une perte d’emploi, de réparations urgentes à votre maison, ou de phénomènes météorologiques tels qu’une inondation importante. Certaines situations peuvent même paralyser votre communauté pendant une longue période.

Vous vous inquiétez peut-être de l’effet de la pandémie actuelle de la COVID-19 sur vos finances. Quelle qu’en soit la cause, les urgences financières créent du stress. Elles peuvent aussi entraîner des difficultés importantes pour vous et votre famille.

Voyez comment le gouvernement du Canada se mobilise contre la COVID-19.

Lors d’événements inattendus, on ne réalise pas toujours immédiatement que des difficultés financières pourraient survenir. Évaluer votre capacité à maintenir votre style de vie actuel à long terme est important. Pensez aux effets sur vos revenus, vos dépenses liées à l’épicerie, et votre logement. N’oubliez pas les services publics et tous les autres besoins que vous devrez continuer à couvrir.

Les situations fortes en émotions peuvent conduire à de mauvaises décisions financières. En situation d’urgence, assurez-vous d’obtenir l’aide dont vous avez besoin pour prendre des décisions financières. Prenez le temps d’obtenir des conseils et de l’information avant d’agir.

L'Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) offre plusieurs ressources éducatives sur le budget, le crédit, l'épargne, la gestion des dettes et plus encore. Des outils interactifs et des calculatrices peuvent aussi vous aider à maintenir une bonne santé financière en ces temps difficiles.

Apprenez-en davantage sur les ressources en ligne de l’ACFC.

Comment le gouvernement du Canada vient en aide

Le gouvernement du Canada prend des mesures pour aider les Canadiens à gérer leurs finances pendant cette période exceptionnelle. Apprenez-en plus sur les nouvelles mesures du plan d’intervention économique.

Vos impôts

L’Agence du revenu du Canada (ARC) a reporté les dates limites de production et de paiement des impôts des particuliers de 2019. Cela offrira une certaine marge de manœuvre aux Canadiens qui pourraient connaître des difficultés pendant la COVID-19.

Voyez les mesures fiscales prises par l’ARC pour aider les Canadiens à gérer leurs affaires fiscales et de prestations.

Votre revenu

La nouvelle Prestation canadienne d'urgence (PCU) offre un montant imposable de 2 000 $ par mois pendant un maximum de 4 mois aux personnes qui ne peuvent travailler à cause de la COVID-19.

Faites une demande de PCU.

La nouvelle Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE) offre un soutien financier aux étudiants et aux récents diplômés qui ne sont pas admissibles à la PCU ou à l’assurance-emploi (AE) et qui ne peuvent pas trouver de travail en raison de la COVID-19.

Faites une demande de PCUE.

Plusieurs employés ne travaillent plus à la suite d’une fermeture ou d’une diminution des opérations à cause de la COVID-19. Si vous êtes dans cette situation et êtes admissible aux prestations d'AE, vous pouvez faire une demande d'AE.

Faites une demande d’assurance-emploi.

Si vous êtes malade, en quarantaine imposée ou si on vous a demandé de vous isoler, vous pouvez demander des prestations de maladie de l'AE. Le gouvernement a supprimé le délai d’attente habituel d'une semaine. Vous n'aurez pas à fournir de certificat médical pour avoir accès aux prestations.

Faites une demande de prestations de maladie de l'AE.

Vos prestations familiales

L’allocation canadienne pour enfants (ACE) a été augmentée de 300 $ supplémentaire par enfant. Cette prestation sera versée dans le cadre du paiement prévu en mai. Ceux qui reçoivent déjà cette allocation n’ont pas besoin de présenter une demande.

Apprenez-en davantage sur l'ACE sur le site Web de l'ARC.

Votre prêt étudiant

À compter du 30 mars 2020, tous les étudiants ayant un prêt d’études canadien verront leur remboursement automatiquement suspendu jusqu’au 30 septembre 2020. Pendant cette période, vous n’aurez pas à faire de paiements et les frais d’intérêt ne s’accumuleront pas. Vous n’avez pas à remplir une demande pour suspendre votre remboursement.

Afin de voir comment votre province ou territoire vient en aide aux citoyens en cette période difficile, veuillez consulter le site Web de votre gouvernement provincial ou territorial.

Recevoir de l’argent du gouvernement

Le moyen le plus rapide de recevoir une prestation ou un remboursement d’impôt du gouvernement du Canada est de créer un compte avec l’Agence du revenu du Canada (ARC) et de s'inscrire au dépôt direct. Certaines institutions financières vous permettent de vous inscrire au dépôt direct à l’aide de leurs services bancaires en ligne ou de leur application mobile. Le dépôt direct est rapide, pratique, sécuritaire et permet aux consommateurs d'accéder immédiatement au montant total déposé.

Inscrivez-vous au dépôt direct de l'ARC.

Encaissez votre chèque de PCU ou PCUE

Le gouvernement du Canada a temporairement augmenté la limite d'encaissement des chèques à 2 000 $ pour les chèques de prestations d'urgence aux particuliers.
Encaisser un chèque du gouvernement du Canada

Si vous recevez toujours des prestations par chèque du gouvernement du Canada, vous pourriez encaisser votre chèque gratuitement. Normalement, vous pouvez encaisser un chèque de 1 500 $ ou moins, dans n'importe quelle banque, même si vous n'êtes pas client. Cependant, le gouvernement a temporairement augmenté cette limite à 2 000 $ pour les chèques de prestations d'urgence aux particuliers, comme la PCU. Vous devez simplement présenter une pièce d'identité acceptable, comme un passeport ou un permis de conduire.

Apprenez-en davantage sur l’encaissement d’un chèque du gouvernement du Canada.

Déposer un chèque avec son appareil mobile

Vous pouvez également déposer votre chèque en personne dans n'importe quelle succursale bancaire, à un guichet automatique ou avec votre appareil mobile. Toutefois, la banque retiendra l'argent. Selon le montant, vous devrez peut-être attendre entre 5 et 8 jours ouvrables avant d'avoir accès à l'argent.

Apprenez-en davantage sur le dépôt de chèque avec votre appareil mobile.

Coûts des prêts sur salaire

Si vous pensez utiliser le service d’une société de prêt sur salaire ou d’un autre service d’encaissement de chèques, cela vous coûtera de l’argent. Ces compagnies vous demandent des frais qui sont habituellement un pourcentage du montant que vous déposez, plus des frais fixes. Par exemple, si vous encaissez un chèque de 1 000 $, vous pourriez devoir payer 2,99 % de la valeur du chèque ainsi que 2,99 $ en frais fixes. Cela signifie qu’une fois que vous avez payé les frais, vous ne recevez qu’environ 967 $ plutôt que 1 000 $.

Apprenez-en davantage sur les prêts sur salaire.

Quoi faire si vous éprouvez des difficultés financières

Il est possible que vous éprouviez des difficultés financières à cause de l’éclosion de la COVID-19. Soyez prêts. Si vous croyez que la pandémie actuelle pourrait vous occasionner des difficultés financières, voici quelques mesures à prendre.

Vos dépenses

Si vous avez du mal à payer vos dépenses courantes ou si vous craignez avoir de la difficulté à faire vos paiements réguliers, visitez le site Web de votre institution financière. Prenez l’initiative et explorez les différentes options proposées par votre institution financière.

Consultez les pages Web développées par les six grandes banques en réponse à la Covid-19.

Les banques au Canada surveillent de près les événements entourant la COVID-19. Si vous avez des problèmes financiers à court terme, votre banque pourrait être en mesure de vous aider. Certaines banques ont annoncé des mesures comme la possibilité d’un allègement sur certains produits de crédit. D’autres banques ont indiqué leur ouverture à l’idée d’annuler certains frais ou de retarder des paiements.

Notez que certaines banques ont mis des mesures supplémentaires en place pour soutenir les aînés et les personnes ayant un handicap. Ces mesures peuvent comprendre une flexibilité au niveau des heures d’ouverture, une priorisation dans la file d’attente et de l’aide pour effectuer certaines opérations.

Consultez les dernières nouvelles sur les mesures que prennent les banques au Canada.

Comprendre un report de paiements hypothécaires

Si vous avez du mal à effectuer vos paiements hypothécaires en raison de la situation liée à la COVID-19, vous pourriez bénéficier d’un report de paiements hypothécaires.

Report de paiements hypothécaires

Un report de paiements hypothécaires vous permet de suspendre vos paiements pendant une période déterminée. Les intérêts continueront à être facturés sur le montant que vous devez et seront ajoutés à votre solde. À la fin de la période de report, vous devrez reprendre vos paiements.

Votre institution financière détermine comment vous devez rembourser les paiements et l'intérêt que vous avez reportés. Par exemple, votre institution financière peut ajouter le montant des paiements et des intérêts que vous avez reportés à vos paiements hypothécaires. Dans ce cas, vos paiements seront plus élevés qu'avant le report de paiements hypothécaires. Autrement, votre institution financière peut vous demander de payer de montant du report hypothécaire à la fin du report ou à la fin de votre terme hypothécaire. Assurez-vous de bien comprendre les termes et conditions du report de paiements hypothécaires de votre institution financière.

Notez que le report de paiements hypothécaires porte habituellement uniquement sur votre hypothèque. Il ne vise pas les retraits qui servent, par exemple, à payer l’impôt foncier ou les produits d'assurance falcultatifs.

Si vous avez un fonds d’urgence, songez à l’utiliser avant d’envisager un report de paiements hypothécaires.

Apprenez-en davantage sur le report des paiements hypothécaires avec la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Comment demander un report de paiements hypothécaires

Visitez le site Web de votre institution financière pour obtenir les derniers renseignements sur les reports de paiements hypothécaires. Si vous décidez d'utiliser cette option, renseignez-vous auprès de votre institution financière sur les coûts et modalités. Demandez également si cela peut avoir une incidence sur votre dossier de crédit.

Si votre hypothèque est assurée auprès de la SCHL, vous pouvez contacter un conseiller en prêts hypothécaires pour obtenir de l’aide. Il peut déterminer les options qui s’offrent à vous et vous aider à trouver une solution à votre situation particulière.

Accéder aux fonds de votre marge de crédit hypothécaire

Une marge de crédit hypothécaire pourrait être dans certains cas une option avantageuse. En particulier pour ceux qui n’ont pas de fonds d’urgence.

Apprenez-en plus sur les marges de crédit hypothécaires.

Réduction du taux d’intérêt des cartes de crédit

Plusieurs banques canadiennes offrent aux consommateurs ayant des difficultés financières en lien avec la COVID-19 la possibilité de réduire temporairement le taux d’intérêt de leurs cartes de crédit. Elles offrent aussi l’option de paiements différés pour une période pouvant aller jusqu’à six mois.

Les modalités et les taux d’intérêt peuvent varier selon chaque institution financière. Contactez votre institution financière par l'entremise des portails en ligne, en utilisant les services bancaires par téléphone ou en prenant rendez-vous pour déterminer si vous êtes éligible. Autrement, vos paiements mensuels et vos taux d’intérêt demeureront les mêmes.

Remboursement de frais bancaires

Si vous êtes affecté par la pandémie et avez besoin d’appui, vous pourriez obtenir un remboursement de certains frais bancaires.

Ceux-ci peuvent inclure les frais reliés aux :

  • chèques sans provision
  • arrêts de paiement
  • virements Interac
  • forfaits mensuels sur vos comptes

Contactez votre institution financière pour plus de détails.

Éviter de s’endetter davantage

Pendant cette période d’incertitude, essayez d’éviter autant que possible de vous endetter davantage. Les recherches démontrent que ceux qui recourent souvent au crédit pour couvrir leurs dépenses quotidiennes parce qu’ils n’ont plus d’argent ont un niveau de bien-être financier inférieur à celui des autres.

Si vous devez emprunter, assurez-vous de bien connaître le coût des différents produits de crédit avant de prendre une décision. Empruntez uniquement l’argent dont vous avez besoin.

Certains produits de crédit sont plus chers que d’autres à cause de leur taux d’intérêt et leurs frais élevés. Par exemple, les prêts sur salaire devraient être votre tout dernier recours. Ils ont souvent des frais très élevés.

Avant de choisir un produit de crédit, comparez toutes les options. Comparez aussi leurs frais, leurs taux d’intérêt et leurs modalités de remboursement. Choisir un produit de crédit coûteux maintenant pourrait vous causer des problèmes financiers plus tard.

Renseignez-vous sur ce qu’il faut savoir avant d’emprunter.

Obtenir de l’aide

Si vous avez de la difficulté à arriver, cherchez l’aide de sources fiables. Elles vous permettront d’explorer les options financières qui s’offrent à vous. Communiquez et discutez d’un plan avec un professionnel financier. Cela pourrait être un conseiller financier agréé ou un conseiller en crédit accrédité. Quand vous choisissez un conseiller financier, assurez-vous qu’il est agréé.

Voyez ce que vous devriez savoir avant de choisir un conseiller financier.

Soyez prudent lorsque vous cherchez le bon professionnel pour vous aider. Certaines entreprises donnent des renseignements trompeurs aux consommateurs en leur promettant de les aider à rembourser leurs dettes ou à rétablir leur crédit.

Voyez ce que vous devriez savoir avant d’obtenir de l’aide d’un conseiller en crédit.

Faire un budget lors d'une période d'incertitude

Il est essentiel d’avoir un budget, surtout lors d’une situation d’urgence. Afin de gérer votre budget, vous devrez déterminer vos revenus et vos dépenses. Vous devez également faire la différence entre vos besoins et vos désirs pendant la période en question.

Le Planificateur budgétaire est un outil interactif qui vous donne des conseils, des suggestions, des astuces et des alertes. Il vous aide à voir si vous avez les fonds nécessaires pour respecter vos engagements financiers. Il vous permet également de cibler les dépenses que vous pourriez réduire.

Utilisez le planificateur budgétaire pour créer et gérer votre budget.

Établir et maintenir un fonds d’urgence

Un fonds d’urgence est une somme d’argent que l’on met de côté pour faire face aux imprévus. Règle générale, on recommande d’épargner l’équivalent de 3 à 6 mois de vos dépenses habituelles.

Si vous n’avez pas encore de fonds d’urgence, songez à mettre de l’argent de côté immédiatement si vous en avez les moyens. En fonction de l’évolution de la situation, vous devrez peut-être utiliser votre fonds d’urgence plus tôt que prévu.

Si vous avez déjà des difficultés financières et ne pouvez pas mettre d’argent de côté, communiquez avec votre institution financière. Elle pourrait vous recommander des produits ou services pour vous aider à traverser cette période difficile. Ce pourrait être par exemple une marge de crédit hypothécaire ou un plan de gestion des dettes. Elle pourrait également recommander le recours aux économies placées dans votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Ces options pourraient vous aider à passer à travers ces temps difficiles.

Voyez comment établir et gérer un fonds d’urgence.

Où poser vos questions ou exprimer vos préoccupations

Si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant les répercussions de cette période difficile sur votre compte bancaire, vos économies ou vos produits financiers, contactez votre institution financière. Assurez-vous d’avoir les coordonnées dont vous aurez besoin pour communiquer avec votre institution financière.

Obtenez les coordonnées de votre institution financière.

L’ACFC vous invite à lui faire part de vos demandes de renseignements. Vous pouvez communiquer avec nous par courriel, par la poste ou par téléphone. N’hésitez pas non plus à nous contacter si vous avez une plainte au sujet d’une institution financière sous réglementation fédérale.

Communiquez avec l’ACFC.

Quoi faire si votre succursale ferme

Votre institution financière pourrait devoir fermer temporairement des succursales. Les opérations bancaires en ligne, mobiles, par guichet automatique ou par téléphone pourraient devenir nécessaires pour faire des transactions financières. Assurez-vous d’avoir vos données d’ouverture de session, vos mots de passe ou le numéro de téléphone de votre institution financière.

Apprenez-en davantage sur les opérations bancaires en ligne.

Si vous payez habituellement vos factures en succursale, considérez l’établissement d’un accord de débit préautorisé. Les débits préautorisés sont automatiques et pratiques lorsque vous voulez faire des paiements sur une base régulière.

Apprenez-en davantage sur l’établissement d’un accord de débit préautorisé.

Vous remarquerez peut-être que certains consommateurs et entreprises n’utilisent plus d’argent comptant pour limiter l’exposition potentielle à la COVID-19. Toutefois, la Banque du Canada recommande fortement aux détaillants de continuer d’accepter l’argent comptant. Cela permettra à tous les consommateurs d’avoir accès aux biens et services dont ils ont besoin.

Protégez-vous contre la fraude financière

Vous devez toujours vous protéger contre la fraude financière, surtout en période d’incertitude. Malheureusement, les fraudeurs profitent des craintes et de la désinformation des consommateurs en cette pandémie de COVID-19. Vous pourriez recevoir des appels téléphoniques, des courriels et des textos en lien avec la COVID-19. Soyez très prudents lorsque vous les recevez.

Conseils pour vous protéger contre la fraude financière
  • ne cliquez jamais sur les liens ou les pièces jointes de courriels suspects ou non sollicités
  • ne communiquez jamais vos renseignements personnels ou financiers par courriel ou par texto
  • notez que les institutions financières ne vous demanderont jamais de leur envoyer par courriel ou texto vos renseignements personnels
  • lorsque vous faites des opérations bancaires en ligne, entrez vous-même l’adresse du site Web de votre institution financière dans votre navigateur
  • méfiez-vous des offres douteuses liées aux cures du virus. Si une offre semble trop belle pour être vraie, c’est probablement le cas
  • si vous avez des inquiétudes concernant votre couverture d’assurance, contactez directement votre compagnie d’assurance
  • si vous avez besoin de renseignements sur la COVID-19, consultez une source fiable comme la page sur la COVID-19 du gouvernement du Canada

Apprenez comment vous protéger contre les logiciels malveillants.

Apprenez-en davantage sur la fraude et les escroqueries COVID-19

N’oubliez pas que si vous n’avez pas vous-même pris contact avec une personne ou une entreprise, vous ne savez pas à qui vous avez affaire.

Le Centre antifraude du Canada offre d’autres renseignements sur les escroqueries. Il fournit des conseils pour vous aider à vous protéger de la fraude liée à la COVID-19.

Renseignez-vous sur les escroqueries actuellement signalées en lien avec la COVID-19.

Apprenez à vous protéger en gérant vos finances en ligne.

Voyez quoi faire si vous êtes victime d’une fraude.

Lien connexe

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :