Le Bureau encourage la concurrence en ligne dans le secteur de la lunetterie

Communiqué de presse

La concurrence mène à plus de choix, à des prix réduits et à une innovation accrue

Le 26 juillet 2018, OTTAWA (Ontario), Bureau de la concurrence

Dans sa plus récente édition du Défenseur de la concurrence, intitulée « Tenir la concurrence à l’œil », le Bureau de la concurrence examine la réglementation dans l’industrie de la lunetterie et son incidence éventuelle sur la capacité des consommateurs à obtenir des lunettes ou lentilles cornéennes de prescription en ligne. Le Bureau en appelle aux gouvernements et aux organismes de réglementation pour veiller à ce que la réglementation soit fondée sur des preuves et qu’elle se limite strictement aux préoccupations de politiques publiques.

Actuellement, les Canadiens peuvent se procurer des lentilles correctrices de nombreuses façons : en ligne, en magasin ou auprès d’un professionnel des soins de la vue. La concurrence entre ces différents vendeurs offre divers avantages aux consommateurs, comme des prix réduits, plus de choix, des produits plus innovateurs, une commodité accrue et un accès plus vaste pour les populations de communautés rurales. Cependant, à cause des diverses réglementations au pays et des poursuites en cours qui pourraient avoir une incidence sur la façon dont les détaillants en ligne opèrent, l’avenir des achats en ligne au Canada est incertain.

Bien que la réglementation puisse régler des enjeux importants de santé publique et de sécurité publique, elle peut également avoir une incidence directe sur la concurrence. Les décideurs se doivent de veiller à ce que la concurrence dans l’industrie de la lunetterie ne soit pas entravée par une réglementation excessivement restrictive.


Citations

« De plus en plus de personnes magasinent des lunettes et des lentilles cornéennes en ligne. C’est maintenant un moment important pour les décideurs de prendre en considération la concurrence dans leur réglementation existante. Nous les encourageons à prendre les mesures nécessaires pour veiller à ce que la réglementation soit fondée sur des preuves et qu’elle ne soit pas excessivement restrictive. Voilà qui est bon pour les consommateurs, et aussi pour les entreprises. »

Matthew Boswell
Commissaire de la concurrence par intérim

Faits en bref

  • Près de la moitié des Canadiens trouvent que le magasinage en ligne est plus commode que de se rendre à un point de vente physique.

  • En 2016, le commerce de détail d’articles de lunetterie a explosé au Canada, particulièrement en ce qui concerne les lentilles cornéennes.

  • En 2017, selon les estimations, les Canadiens ont dépensé 2,1 milliards de dollars dans l’industrie de la lunetterie, les lunettes et lentilles cornéennes de prescription comptant pour environ 1,7 milliard de dollars. 

  • Grâce à ses efforts de promotion de la concurrence, le Bureau est en mesure d’examiner un secteur du point de vue de la concurrence afin d’identifier des obstacles à la concurrence. Lorsque des obstacles à la concurrence sont repérés, le Bureau peut faire des recommandations aux organismes de réglementation et aux décideurs sur la manière de les diminuer ou de les éliminer pour favoriser la concurrence.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l’intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819-997-4282
Sans frais : 1-800-348-5358
ATS (malentendants) : 1-866-694-8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :