Meilleur accès à la main-d’œuvre : Le gouvernement du Canada allonge la liste nationale des secteurs agricoles

Communiqué de presse

Le 27 novembre 2020              Gatineau (Québec)              Emploi et Développement social Canada

Le gouvernement du Canada est conscient du rôle essentiel que jouent les travailleurs étrangers temporaires pour assurer la sécurité alimentaire dans des secteurs cruciaux à l’économie canadienne.

Aujourd’hui, la ministre de l’Emploi, du Développement de la main‑d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough, a souligné que le gouvernement a allongé la Liste nationale des secteurs agricoles (LNSA) pour qu’elle inclue le maïs de semence, les oléagineux, les céréales et le sirop d’érable le temps de la saison 2021. Ces ajouts permettront aux agriculteurs qui cultivent ou fabriquent ces produits d’embaucher des travailleurs dans le cadre du Programme des travailleurs agricoles saisonniers.

Allonger la LNSA de manière à fournir de la main‑d’œuvre là où elle est le plus nécessaire, tout en veillant à ce que les Canadiens soient les premiers considérés pour les emplois disponibles, n’est que l’une des nombreuses mesures gouvernementales pour faciliter l’accès à une importante source de main‑d’œuvre. Parallèlement, cela appuie la main‑d’œuvre locale et protège la santé et la sécurité des travailleurs étrangers.

La LNSA aide à déterminer l’admissibilité et les salaires dans le cadre du volet agricole primaire du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET). L’accès au Programme des travailleurs agricoles saisonniers (PTAS) et au volet agricole est limité aux employeurs qui cultivent les produits de la LNSA et qui embauchent des travailleurs. Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, les employeurs et les travailleurs qui recourent au PTET et au PTAS sont invités à présenter leur demande à l’avance afin d’éviter des retards.

À titre de mesure complémentaire pour veiller à faire profiter les Canadiens des nombreuses possibilités d’emploi offertes dans le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire, des milliers d’emplois sont régulièrement offerts dans ce secteur sur le
Guichet‑emplois, le service national d’emploi du Canada.

Depuis le début de la pandémie de COVID‑19, le gouvernement du Canada a versé des fonds importants pour accroître les protections offertes aux travailleurs étrangers temporaires et s’attaquer aux éclosions dans les exploitations agricoles. Le gouvernement collabore toujours avec ses partenaires et les intervenants dans le cadre du PTET pour protéger la santé et la sécurité des travailleurs ainsi que la sécurité de la chaîne d’approvisionnement alimentaire du Canada.

Des
consultations sont en cours avec les provinces, les territoires, les employeurs, les travailleurs et d’autres parties intéressées sur une proposition visant à établir des exigences minimales pour les logements fournis par les employeurs dans le cadre du PTET.

Citations

« Les travailleurs étrangers temporaires font partie intégrante de la main‑d’œuvre canadienne et de la chaîne d’approvisionnement alimentaire depuis des décennies. Nous collaborons avec les agriculteurs et les employeurs du secteur agroalimentaire pour assurer une offre de main‑d’œuvre stable qui soutiendra notre économie et assurera notre sécurité alimentaire en ces temps difficiles. Nous continuerons de surveiller le secteur agricole pour déterminer si d’autres mesures sont nécessaires. La santé et la sécurité des travailleurs étrangers temporaires demeurent une priorité clé du gouvernement. »

– La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough

« La COVID-19 continue de mettre des bâtons dans les roues au secteur agricole, et il est plus important que jamais de soutenir les agriculteurs. Notre gouvernement est à leur écoute, il apporte les changements dont leurs entreprises ont besoin. En allongeant la Liste nationale des secteurs agricoles, nous facilitons l’accès au Programme des travailleurs étrangers temporaires pour les agriculteurs, ce qui leur permettra de fournir aux Canadiens des ingrédients de première qualité. »

– La ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau

Faits en bref

  • Ces agriculteurs pourront également tirer profit de la plus grande souplesse accordée aux travailleurs, laquelle leur permet de changer d’employeur pendant les périodes de pointe de la saison. Cela réduira les manques potentiels de main-d’œuvre découlant de la pandémie de COVID 19.

  • La LNSA s’applique au travail saisonnier et non saisonnier et concerne les produits suivants dans le secteur de l’agriculture primaire : produits de l’apiculture; fruits et légumes; champignons; fleurs; arbres de pépinière, y compris les arbres de Noël; serres et pépinières; semence de canola contrôlée; gazon; tabac; bovins; produits laitiers; canard; chevaux; visons; volaille; moutons; et porcs.

  • Les travailleurs étrangers temporaires jouent un rôle important dans l’économie canadienne. Entre 50 000 à 60 000 d’entre eux viennent travailler au Canada chaque année dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation et de la transformation du poisson. Cela représente plus de 60 % de tous les travailleurs étrangers qui entrent au Canada dans le cadre du PTET. Les travailleurs embauchés dans le cadre du volet Agriculture primaire du PTET constituent moins de 0,4 % de la main-d’œuvre canadienne.

  • Le PTAS est le volet le plus couramment utilisé par les producteurs agricoles. En 2019, 46 707 postes au total ont été approuvés dans le cadre du PTAS; 12 858 des travailleurs recrutés à cette fin provenaient des pays des Caraïbes participants et les autres, du Mexique.

  • Le 31 juillet 2020, un plan a été annoncé afin de consulter les provinces et les territoires, les employeurs, les travailleurs et les pays étrangers partenaires concernant une proposition visant à établir des exigences afin d’améliorer les logements offerts par les employeurs. Cette manœuvre fait partie du plan du gouvernement du Canada visant à atténuer encore davantage les répercussions des éclosions de COVID 19 dans les fermes. 

  • Le 31 juillet 2020, le gouvernement a également annoncé qu’il injecte plus de 58 millions de dollars pour renforcer la conformité des employeurs, accroître l’aide directe aux travailleurs étrangers et aider les employeurs à mettre en œuvre les mesures de santé publique requises.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :
Marielle Hossack
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough
marielle.hossack@hrsdc-rhdcc.gc.ca


Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez‑nous sur Twitter

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :