Embaucher un travailleur qualifié et l’appui de la résidence permanente – Aperçu

1. Aperçu

Le gouvernement du Canada croit qu’un travailleur étranger peut aider les employeurs à combler leurs besoins de main-d'œuvre lorsque les Canadiens et résidents permanents ne sont pas disponibles. Dans le cadre de ce processus, le gouvernement appuie les travailleurs étrangers qualifiés en fonction de leur potentiel pour s‘établir économiquement au Canada et pour aider les employeurs à répondre à leur pénuries de main-d'œuvre qualifiée.

Les employeurs qui souhaitent embaucher des travailleurs étrangers qualifiés et soutenir leur demande de visa de résident permanent peuvent présenter une offre d’emploi dans le cadre du système Entrée express d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). L’offre d’emploi doit répondre aux critères de l’un des programmes d'immigration économique indiqués ci-dessous. Ces programmes comprennent :

Le Programme des travailleurs qualifiés (fédéral) (PTQF)

L'employeur doit offrir un emploi pour :

  • une profession spécialisée tel qu’un poste de gestion ou dans les domaines professionnel, scientifique et technique (genre de compétence 0 et niveaux de compétence A et B de la Classification nationale des professions (CNP));
  • un poste à temps plein (un minimum de 30 heures de travail par semaine);
  • au moins un an; et
  • un poste non-saisonnier.

Le Programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) (PTMSF)

L'employeur doit offrir un emploi pour :

Remarque : Sous le PTMSF, l'offre d'emploi peut être faite par deux employeurs, tout au plus.

La Catégorie de l’expérience canadienne (CEC)

L'employeur doit offrir un emploi pour :

  • une profession spécialisée tel que la gestion ou dans les domaines professionnel, scientifique et technique (genre de compétence 0 et niveaux de compétence A et B de la Classification nationale des professions (CNP));
  • un poste à temps plein (un minimum de 30 heures de travail par semaine);
  • au moins un an; et
  • un poste non-saisonnier.

Remarque : Dans le cadre de la CEC, le travailleur étranger doit avoir au moins 12 mois d’expérience de travail qualifié au Canada, à temps plein, ou un montant équivalent à temps partiel au cours des 36 mois précédant la demande de résidence permanent. Pour plus de renseignements sur la CEC, veuillez visiter le site web d'IRCC.

Les employeurs ne sont pas admissibles à faire une offre d’emploi à un travailleur étranger en vertu de ces programmes d’immigration, s'il s'agit :

  • d'une ambassade;
  • d'un haut-commissariat ou un consulat au Canada;
  • d'un employeur figurant sur la liste des employeurs inadmissibles tenue par IRCC;
  • d'un nouvel employeur et qui n’a pas été en activité pendant une durée minimale d’un an; ou
  • de l'embauche de travailleurs qui ont l'intention de demeurer dans la province du Québec.

Pour obtenir de l’information sur le Programme des travailleurs qualifiés du Québec, consultez le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion (MIDI).

Les employeurs qui souhaitent embaucher des travailleurs étrangers qualifiés et appuyer leur candidature dans un des programmes d'immigration ci-dessus peuvent aussi vouloir embaucher ces travailleurs temporairement pendant que leur demande de résidence permanente est traitée par IRCC. En conséquence, les employeurs peuvent présenter une demande d’étude d'impact sur le marché du travail (EIMT) et doivent en payer les frais de traitement. Ces EIMT « double intention » peuvent être utilisés pour soutenir la demande des ressortissants étrangers à CIC pour :

  • un visa de résident permanent; et
  • un permis de travail temporaire.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :