Embaucher des travailleurs étrangers temporaires au Québec

COVID-19

En raison de l’éclosion de la maladie à coronavirus (COVID-19), il y a des changements à ce programme.

L’emploi de travailleurs étrangers temporaires (TET) peut constituer un élément essentiel de la stratégie d’entreprise d’une compagnie ou une nécessité pour un ménage avec des enfants, des personnes âgées ou des personnes nécessitant des soins médicaux importants qui requirent les soins d’un fournisseur de soins. Les travailleurs étrangers peuvent combler les pénuries de main d’œuvre canadiennes et apporter de nouvelles compétences et connaissances pour aider l’économie du pays à se développer.

Remarque : à compter du 10 juin, 2020 et jusqu'à nouvel ordre, le programme donne la priorité à certaines professions jugées essentielles pendant la pandémie COVID-19. Les professions énumérées sont priorisées au Québec. Pour obtenir une liste des professions propres aux autres provinces et territoires, veuillez consulter la section Embaucher un travailleur temporaire dans le cadre du Programme des travailleurs étrangers temporaires.

Important : Tout refus de traiter annule la priorisation.

Les professions suivantes sont priorisées et sont exemptées des exigences minimales de recrutement :

  • 3012 - Infirmiers/ières autorisés et infirmiers/ières psychiatriques autorisés
  • 3111 - Médecins spécialistes
  • 3112 - Omnipraticiens et médecins en médecine familiale
  • 3124 – Praticiens/iennes reliés en soins de santé primaire
  • 3131 - Pharmaciens/iennes
  • 3211 - Technologues de laboratoires médicaux
  • 3212 - Techniciens/techniciennes de laboratoire médical et assistants/assistantes en pathologie
  • 3214 - Inhalothérapeutes, perfusionnistes cardiovasculaires et technologues cardiopulmonaires
  • 3219 - Autres technologues et techniciens/iennes des sciences de la santé (sauf soins dentaires)
  • 3233 - Infirmiers/ières auxiliaires
  • 3237 - Autre personnel technique en thérapie et en diagnostic
  • 3413 - Aides-infirmiers/ières, aides-soignants et préposés aux bénéficiaires
  • 3414 - Autre personnel de soutien des services de santé
  • 6731 - Préposés à l'entretien ménager et au nettoyage – Travaux légers
  • 6331 - Bouchers/ères, coupeurs/euses de viande et poissonniers/ères - commerce de gros et de détail
  • 8252 - Entrepreneurs/euses de services agricoles, surveillants/tes d'exploitations agricoles et ouvriers/ières spécialisés/ées dans l'élevage
  • 8431 - Ouvriers/ières agricoles
  • 8432 - Ouvriers/ières de pépinières et de serres
  • 8611 – Manoeuvres à la récolte
  • 9462 - Bouchers/ères industriels/elles, découpeurs/euses de viande, préparateurs/trices de volaille et personnel assimilé
  • 9463 - Ouvriers/ières dans les usines de transformation du poisson et de fruits de mer
  • 9617 - Manœuvres dans la transformation des aliments et des boissons
  • 9618 - Manœuvres dans la transformation du poisson et des fruits de mer

Les professions suivantes sont priorisées, mais ne sont pas exemptées des exigences minimales de recrutement. Remarque : si le code de la CNP figure sur la liste des professions ciblées dans le cadre du processus simplifié d'EIMT, les exigences du processus simplifié s’appliqueront.


  • 7511 - Conducteurs de camions de transport
  • 4011 - Professeurs et chargés de cours au niveau universitaire
  • 4021 - Enseignants au niveau collégial et autres instructeurs en formation professionnelle
  • 4031 - Enseignants au niveau secondaire
  • 4032 - Enseignants aux niveaux primaire et préscolaire
  • 4413 - Aides-enseignants aux niveaux primaire et secondaire

Consignes particulières

Toutes les demandes d’EIMT doivent être soumises de manière simultanée à Service Canada et au MIFI.

Au Québec, le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l'Intégration (MIFI) exige que toutes les demandes d'Évaluation de l'impact sur le marché du travail (EIMT) soient présentées en français à l'exception des demandes d’EIMT pour des postes de fournisseurs de soins à domicile.

Au besoin, Emploi et Développement social Canada (EDSC) collaborera avec les employeurs afin de minimiser les effets de cette exigence. Pour toute question à ce sujet, les employeurs peuvent communiquer avec le Centre de services aux employeurs du lundi au vendredi, de 7 h à 20 h, heure de l’Est.

Canada et États-Unis :

  • Sans frais : 1-800-367-5693
  • ATS : 1-855-881-9874

Extérieur du Canada et des États-Unis : 506-546-7569 (appels à frais virés acceptés)

Dispense d'Évaluation d'impact sur le marché du travail au Québec

Le MIFI du Québec a établi des dispositions simplifiant l'embauche de TETs. Ces dispositions dispensent les employeurs de demander une EIMT auprès d'EDSC/Service Canada, s'ils embauchent un TET qui :

  • est titulaire d'un permis de travail valide
  • est détenteur d'un Certificat de sélection du Québec (CSQ)
  • réside dans la province de Québec
  • a présenté une demande de résidence permanente dans la catégorie des travailleurs qualifiés (Québec)

Le TET doit aussi faire partie de l'une des catégories suivantes :

  • chercher à prolonger son permis de travail pour son employeur actuel au Québec
  • chercher à renouveler son autorisation de travail pour un nouvel employeur au Québec
  • être étudiant étranger qui a obtenu un permis de travail post-diplôme et qui possède une offre d'emploi dans la province de Québec
  • être titulaire d'un permis de travail en tant que participant à l'un des programmes de l'initiative Expérience internationale Canada (EIC), et cherche à :
    • prolonger son autorisation de travail pour l'employeur actuel
    • la renouveler pour un nouvel employeur au Québec

Pour de plus amples renseignements sur les dispenses d'EIMT, veuillez consulter le bulletin opérationnel produit par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

En vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés, il pourrait y avoir d'autres cas où les employeurs seraient dispensés d'une EIMT, et les TET de faire une demande de permis de travail auprès d'IRCC. Pour de plus amples renseignements sur les professions dispensées d'une EIMT ou d'un permis de travail.

Les employeurs qui prévoient embaucher des TET qui ne répondent pas à ces critères, doivent faire une demande d'EIMT et poursuivre le processus d'embauche des TET au Québec.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :