Plan de gestion de la réserve nationale de faune de Vaseux–Bighorn

Plan de gestion de la Réserve nationale de faune de Vaseux-Bighorn
Cover page photos: Plan de gestion de la Réserve nationale de faune de Vaseux-Bighorn
Couverture : © Environnement Canada et N.K. Dawe

 

Information sur le document

Remerciements : Merci à Manning Cooper and Associates, Mike Sarell, Anthea Bryan, Kelly Chapman, Allison Haney, Sue Robertson et Leanna Warman, qui ont préparé les versions antérieures de ce plan de gestion. Merci aussi à Mike Sarell et Jason Emery pour leur contribution à titre d’experts au plan.

On peut se procurer des exemplaires de ce plan en s’adressant au Service canadien de la faune, Environnement Canada, Région du Pacifique et du Yukon.

Les aires protégées d’Environnement Canada

ISBN: 978-1-100-96713-4
No de Cat.: CW66-292/2011F-PDF

Le contenu de cette publication ou de ce produit peut être reproduit en tout ou en partie, et par quelque moyen que ce soit, sous réserve que la reproduction soit effectuée uniquement à des fins personnelles ou publiques mais non commerciales, sans frais ni autre permission, à moins d’avis contraire.

On demande seulement :

  • de faire preuve de diligence raisonnable en assurant l’exactitude du matériel reproduit;
  • d’indiquer le titre complet du matériel reproduit et l’organisation qui en est l’auteur;
  • d’indiquer que la reproduction est une copie d’un document officiel publié par le gouvernement du Canada et que la reproduction n’a pas été faite en association avec le gouvernement du Canada ni avec l’appui de celui-ci.

La reproduction et la distribution à des fins commerciales est interdite, sauf avec la permission écrite de l’administrateur des droits d’auteur de la Couronne du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services gouvernementaux (TPSGC). Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec TPSGC au 613-996-6886 ou à droitdauteur.copyright@tpsgc-pwgsc.gc.ca.

Photos : © Environnement Canada et N.K. Dawe

Also available in English

Au sujet des aires protégées et des plans de gestion d’Environnement Canada

En quoi consistent les aires protégées d’Environnement Canada?

Environnement Canada établit des Réserves nationales de faune (RNF) et des Refuges d’oiseaux migrateurs (ROM) à des fins de conservation, de recherche et d’interprétation. Ces aires servent à protéger des oiseaux migrateurs, des espèces en péril et d’autres espèces sauvages ainsi que leur habitat. Les RNF sont établies en vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada et elles servent à abriter d’abord et avant tout des espèces sauvages.

Quelle est la taille actuelle du Réseau des aires protégées d’Environnement Canada?

Le Réseau d’aires protégées comprend actuellement 54 RNF et 92 ROM, et il couvre une superficie d’environ douze millions d’hectares dans tout le Canada.

Qu’est-ce qu’un plan de gestion?

Un plan de gestion offre un cadre à l’intérieur duquel sont prises des décisions de gestion. Les plans de gestion visent à appuyer les membres du personnel d’Environnement Canada dans leurs prises de décisions, en particulier lorsqu’ils doivent répondre à des demandes de permis. Le but de la gestion est de maintenir l’intégrité écologique de l’aire protégée et de préserver les caractéristiques à la base de la désignation d’aire protégée. Le Service canadien de la faune établit un plan de gestion pour chaque aire protégée, de concert avec des représentants du public et d’autres parties intéressées.

Le plan de gestion indique les activités qui sont généralement autorisées dans l’aire protégée et il énumère celles auxquelles une personne ne peut se livrer qu’après avoir obtenu un permis. Un plan de gestion peut aussi indiquer les améliorations à apporter à certains milieux de l’aire protégée, et la manière d’apporter ces améliorations. Il doit être conforme aux droits des peuples autochtones et aux pratiques autorisées aux termes des accords sur les revendications territoriales. De plus, les mesures mises en oeuvre pour protéger la faune doivent être conformes à la réglementation sur la faune de la province dans laquelle les terres sont situées.

En quoi consiste la gestion des aires protégées?

La gestion des aires protégées comprend la surveillance des espèces sauvages, le maintien et l’amélioration de l’habitat des espèces sauvages, des inspections périodiques des installations, l’application de la réglementation et l’entretien des panneaux de signalisation et des autres éléments d’infrastructure. La recherche constitue aussi une fonction importante dans les aires protégées; le personnel d’Environnement Canada effectue et coordonne des travaux de recherche à certains endroits.

Chaque aire protégée est gérée en fonction des caractéristiques propres au site et au secteur, mais la même stratégie de gestion globale s’applique à toutes les aires protégées, à savoir protéger et maintenir l’habitat essentiel d’une espèce sauvage et améliorer un habitat, au besoin, pour le rendre propice à une espèce sauvage.

Révision des plans de gestion

Il existe un plan de gestion pour chacune des RNF administrées par Environnement Canada. Ces plans sont revus cinq ans après leur approbation initiale et tous les dix ans par la suite.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur les aires protégées d’Environnement Canada, veuillez visiter notre site Web au Les aires protégées ou communiquer avec le Service canadien de la faune à Ottawa.

Réserve nationale de faune de Vaseux-Bighorn

La spectaculaire Réserve nationale de faune de Vaseux-Bighorn (RNF), en Colombie- Britannique, abrite 30 espèces considérées comme des espèces en péril au Canada. Les prairies indigènes de cette RNF servent d’habitat à certaines espèces exceptionnelles et énigmatiques, et elles sont situées dans l’une des régions du Canada qui offre la plus grande biodiversité. Les habitats y sont uniques, car la vallée est le prolongement vers le nord du désert du Grand Bassin, le seul véritable désert du Canada.

La RNF de Vaseux-Bighorn comprend le Refuge d’oiseaux migrateurs (ROM) du lac Vaseux, un refuge fédéral d’oiseaux migrateurs créé en 1923. La RNF fait partie d’un réseau d’aires protégées fédérales, provinciales et privées de la vallée de l’Okanagan de la Colombie-Britannique, qui, ensemble, contribuent à protéger l’habitat d’espèces sauvages importantes à l’échelle de tout le pays.

Cette RNF a été créée en 1979 pour protéger la principale aire de répartition hivernale d’une harde restante de mouflons de Californie qui était sur le point de disparaître de la vallée. Depuis ce temps, les populations de mouflons ont recommencé à augmenter, résultat des mesures de conservation. En même temps, par suite de changements à l’échelle continentale dans la taille des populations et dans l’habitat, nombre des autres espèces présentes dans la RNF de Vaseux-Bighorn ont été désignées « espèces en péril » par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC), et inscrites sur la liste des espèces en péril en vertu de la Loi sur les espèces en péril du gouvernement fédéral.

Les vallées des rivières Okanagan-Sud et Similkameen font partie d’un écosystème de prairie qui se prolonge vers le nord à partir du désert du Grand Bassin situé dans l’ouest des États-Unis. Les fonds de vallée à basse altitude constituent un important corridor de migration qui débouche sur les prairies de l’intérieur septentrional du plateau Chilcotin et au-delà. La RNF représente non seulement un habitat important pour les espèces sauvages locales mais aussi le tronçon d’un corridor de migration à habitat continu.

La RNF comprend des terres humides et des fourrés riverains autour du lac Vaseux; elle s’élève ensuite en terrasses arides où abonde la purshie tridentée, pour culminer en falaises accidentées et en flancs de collines où dominent les affleurements rocheux, les pentes d’éboulis et le pin ponderosa. On y trouve d’anciennes forêts de pins ponderosa et de douglas taxifoliés qui servent d’habitat aux oiseaux nichant dans des cavités, y compris le Pic de Lewis et le Pic à tête blanche. Les prairies où dominent la purshie tridentée, l’armoise et l’agropyre à épi offrent un habitat propice à des espèces comme le portequeue de Colombie-Britannique et plusieurs espèces d’oiseaux, notamment le Courlis à long bec. Les vastes zones humides adjacentes au système de chenaux et de digues de la rivière Okanagan, à l’extrémité nord du lac Vaseux, constituent un excellent habitat pour les oiseaux migrateurs.

Les sols et le climat de l’Okanagan sont propices à l’agriculture, autour de la RNF. L’agriculture, le développement résidentiel et les activités récréatives sont les principales causes de la perte d’habitat et les principales menaces qui pèsent, à l’échelle du paysage, sur l’intégrité de l’écosystème environnant. D’où l’importance cruciale d’assurer la protection, la gestion et la connectivité de l’habitat qui existe toujours dans la vallée, y compris la RNF. La modification de l’habitat causée par l’envahissement d’espèces végétales exotiques et non indigènes est la principale menace inhérente à la RNF qui pèse sur les espèces présentes dans la réserve et sur leur habitat.

Le Service canadien de la faune d’Environnement Canada travaille sans relâche à la conservation des éléments importants qui font partie de la RNF de Vaseux-Bighorn en gérant de manière active l’habitat des espèces en péril et des autres espèces sauvages. Pour la protection de la RNF, toute activité y est réglementée, à moins d’affichage ou d’autorisation.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :