Scarpe, 1918

Première Guerre mondiale

Date

26-30 August 1918

Inspection des canons allemands saisis au cours de l’offensive d’Amiens

Le commandant du Corps canadien, le lieutenant-général sir Arthur Currie, inspecte des canons allemands saisis au cours de l’offensive d’Amiens, en août 1918.
Source : Canada. Ministère de la Défense nationale/Bibliothèque et Archives Canada/PA 003046 (No MIKAN 3397919)

Date

26-30 août 1918

Paramètres géographiques

Noreuil (exclu) — Saint-Léger (exclu) — Boisleux-au-Mont — Roclincourt — Bailleul — Oppy

Contexte

Honneur de bataille intégrant les incidents tactiques « Prise de Monchy-le-Preux », qui est officiellement appelé « Bataille de la Scarpe, 1918 » et qui fait lui-même partie de la campagne nommée « Les deuxièmes batailles d’Arras, 1918 »Note de bas de page 1.

Description

À la suite de son succès éclatant à Amiens le 8 août 1918, le Corps canadien (lieutenant-général sir A.W. Currie) est renvoyé dans le Nord pour rejoindre la Première Armée (britannique) près d’Arras. Plus tard, à la mi-août, des plans sont dressés en vue d’une attaque dans l’est par la Première Armée, en direction de la ligne Drocourt-Quéant détenue par les Allemands, laquelle constitue un prolongement de la ligne Hindenburg. La 2e (major-général sir H.E. Burstall) et la 3e (major-général L.J. Lipsett) Division canadienne entament leur avance le 26 août en attaquant sur un front de quatre milles entre le village de Neuville Vitasse et la rivière Scarpe. Les Canadiens s’emparent rapidement des villages de Monchy-le-Preux et de Guémappe. Par la suite, les Allemands se replient dans les positions préparées de la ligne Drocourt-Quéant, et les Canadiens poursuivent leur avance en vue d’attaquer la ligne Drocourt-Quéant Line le 30 août 1918.

Inspecting German guns captured in the Amiens offensive.

Gros poste de mitrailleuses en béton armé, après la prise de la ligne Drocourt Quéant. Octobre 1918.
Source : Canada. Ministère de la Défense nationale/ Bibliothèque et Archives Canada (No MIKAN 3522357)

Major-général sir Henry Edward Burstall

Le major-général sir Henry Edward Burstall était officier général commandant de la 2e Division canadienne. Lieu inconnu. Décembre 1917.
Source : Canada. Ministère de la Défense nationale/Bibliothèque et Archives Canada (No MIKAN 3213482)

Lieutenant-général Currie

Lieutenant-général Currie, commandant du Corps canadien en France, et ADC. Lieu inconnu. Juin 1917.
Source : Canada. Ministère de la Défense nationale/Bibliothèque et Archives Canada PA 001370 (No MIKAN 3191901)

Major-général L.J. Lipsett

Major-général L.J. Lipsett, commandant de la 3e Division canadienne. Camblain l’Abbé. Mai 1918.
Source : Canada. Ministère de la Défense nationale/Bibliothèque et Archives Canada (No MIKAN 3218379)

Attribution :

Unités actuellement en service

Unités inscrites sur l’ordre de bataille supplémentaire

Unités dissoutes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :