Santé Canada lance une consultation sur l'utilisation du pesticide imidaclopride

Communiqué de presse

Il est proposé d'éliminer progressivement certaines utilisations de ce néonicotinoïde afin de protéger les abeilles et les autres insectes pollinisateurs

31 mai 2018 - Ottawa (Ontario) - Santé Canada

Les Canadiens se préoccupent de la façon dont l'utilisation des pesticides se répercute sur l'environnement. Le gouvernement du Canada s'appuie sur des preuves scientifiques pour évaluer les pesticides de façon qu'ils soient utilisés en toute sécurité et qu'ils ne menacent ni la santé humaine ni l'environnement. C'est dans ce contexte que le gouvernement fédéral consulte les Canadiens sur sa dernière proposition de protéger les abeilles et les autres insectes pollinisateurs de l'exposition à l'imidaclopride, un pesticide de la classe des néonicotinoïdes.

Dans le cadre de son évaluation scientifique de l'imidaclopride, Santé Canada s'est penché sur les effets de ce pesticide sur les insectes pollinisateurs comme les abeilles mellifères, les bourdons et les abeilles solitaires. L'évaluation a révélé que certaines utilisations de l'imidaclopride pouvaient présenter un risque pour les abeilles. Le Ministère propose donc de restreindre de façon significative l'utilisation des produits d'imidaclopride afin de protéger les abeilles et les autres pollinisateurs. Les restrictions proposées comprennent l'annulation de certains usages, des changements de méthodes d'utilisation et de nouvelles étiquettes.

Ce projet de décision fera l'objet d'une consultation publique de 90 jours. Les commentaires reçus au cours de cette période seront pris en considération, ainsi que ceux reçus pendant des consultations antérieures, notamment au sujet de restrictions distinctes proposées en 2016 pour protéger les insectes aquatiques. Nous prévoyons publier une décision finale sur l'utilisation globale de l'imidaclopride au Canada en décembre 2018.

Le principal objectif que vise Santé Canada en réglementant les pesticides est de protéger la santé des Canadiens et l'environnement. Tous les pesticides doivent faire l'objet d'un examen scientifique rigoureux avant que leur vente puisse être autorisée au Canada.

Faits en bref

  • À l'heure actuelle, trois importants néonicotinoïdes sont approuvés aux fins d'utilisation agricole au Canada : l'imidaclopride, la clothianidine et le thiaméthoxame. Ces trois pesticides font actuellement l'objet de réévaluations.

  • L'imidaclopride sert souvent à enrober les semences pour empêcher les insectes de les manger et protéger les plantes pendant leur croissance. On peut également le pulvériser sur les végétaux ou le sol nu, l'épandre sous forme de granulés sur la pelouse ou l'utiliser pour l'injection d'arbres.

  • On a assisté à une diminution de 70 à 92 % des morts d'abeilles signalées ou autres effets nocifs depuis que Santé Canada a mis en œuvre des mesures pour protéger les abeilles de la poussière provenant de la plantation de graines de maïs et de soya traitées aux néonicotinoïdes.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Bureau de Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public :
613-957-2991
1-866-225-0709


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :